Partagez | 
 

 La recette du Nuka [PV Axel Courtain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Mar 11 Sep 2012 - 10:01

Finalement, le molosse avait fini par se montrer, accourant avec un sinistre son de clochette pour achever le blessé qui agita les bras et les jambes de façon obscène. Heureusement qu'Euphème n'avait pas vu la chose, sinon ça lui aurait certainement filé la nausée. Le clébard revint ensuite aux côtés de son maître, le museau maculé de sang, ce qui tranchait avec son air presque sympathique. La poussière collait les poils humides au corps de l'animal, le maigrissant de façon presque maladive.
Axel passa son fusil à Euphème, expliquant son plan. Le récupérateur y repéra une faille toutefois ; le dernier wendigo n'avait pas juste une barre de fer, mais un Napoléon. C'était celui achevé par le chien qui était armé d'une sorte de pied-de-biche.

Sentant bien qu'il n'aurait pas le choix, Euphème prit le fusil, s'assura qu'il était chargé, tenta un coup d'œil à l'extérieur :rien. Avec circonspection, il posa le canon sur le toit de la voiture, risqua un œil dans la lunette crasseuse, et regarda aux environs de l'endroit où il avait aperçu le psychotique avant l'explosion.
Il avait bien du mal à voir quoi que ce soit, principalement à cause de la poussière qui retombait. Alors qu'il cherchait un quelconque indice de la présence du wendigo, il réalisa soudain que le boucan qu'ils avaient fait avait dû alerter tous les crétins présents dans une bonne centaine de mètres. Cela ne l'arrangeait pas vraiment, d'autant plus que cela voulait certainement dire que d'autres wendigos seraient en route. Ils feraient mieux de dégager en vitesse.
Il posa le LR6 au sol devant Axel, puis, gardant le fusil braqué sur l'abri supposé du psychotique, il marcha lentement hors de son couvert, vers Tatie Mimine qui paniquait un petit peu à l'idée de ne pouvoir se sortir de cette portière. Par chance, le maboul ne décida pas de le cribler de balle.

En même temps, cela paraissait logique : avec ses deux potes par terre, il n'allait pas décider de faire le malin. Il devait sûrement être tassé au sol, tenant fermement le Napoléon dans ses mains. Euphème ne pouvait pas vraiment aller le buter de sang-froid. Enfin si, bien sûr, mais de là à le faire souffrir comme Axel l'avait proposé... C'était peut-être un peu gros. D'ailleurs, il décida définitivement que s'il n'était pas un psychotique, Axel était un type dangereux, ce qui n'était peut-être pas plus mal : la façon dont il avait allumé ce type d'un bond...
Un râle se fit entendre alors qu'il tirait sur le corps de Tatie pour le dégager de cette portière. L'espace d'un instant, il crut que le robot faisait ce bruit : mais cette idée ridicule le quitta bien vite alors qu'il se retournait, le fusil aux mains, pour découvrir un psychotique au sol. Il fallait croire qu'Axel n'était pas aussi incroyable que ce qu'il croyait, puisque le premier psychotique qu'il avait touché était loin d'être mort : le grand blond avec son gilet noir était étalé au sol, miraculeusement épargné par la grenade, tenant son genou éventré par la balle de fusil de chasse.
Le fusil d'assaut chinois était posé au sol un peu devant lui. Euphème, lui, resta debout, comme paralysé, face à ce type étalé au sol et qui gueulait.

"Putain, qu'est-ce que tu fous, viens me chercher !"

Mais son ami ne se montrait pas, toujours planqué derrière sa voiture en ruine. L'absurdité de la situation frappa Euphème avec force. Et bah oui, c'était ça les Terres Désolées au fond, un type à qui il manquait la rotule qui suppliait son pote de lui sauver la vie, lequel avait trop la trouille pour sortir de sa planque. Le récupérateur porta le fusil à son œil, aligna le crâne du type avec la petite croix, dégagea son visage de la lunette, et pressa la détente.
Le crâne explosa avec un bruit mouillé, et Euphème se consola en pensant qu'il avait abrégé les souffrances du wendigo. Il se retourna ensuite pour dégager Tatie Mimine, en espérant qu'Axel, se chargerait du dernier psychotique, celui tapi derrière une bagnole avec son Napoléon.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Ven 14 Sep 2012 - 18:39

Axel prit alors l'arme d'Euphéme, putain une putain d'arme plasma, le genre d'arme jamais utilisé par Axel.
Il savait ce qu'il avait à faire, même bléssé dérriére la vieille carcasse de la voiture, il se mit à genoux : seule sa tête et une partie de ses épaules dépassés de l'abri métallique d'avant guerre, d'apres les dire d'Euphéme le derniers psychotique devait se trouver quelques métre plus loin derriére une autre voiture armé de son Napoléon...
Euphéme était toujours occupé avec Mr Main, Axel se leva alors, doigt sur la gachette visant droit devant lui prés à tirer, il s'avança de plus en plus le bras tendu en avant qui tremblé légérement...
Il marchait sur les débris métalliques ce qui ne le rendait pas du tout silencieux, de toutes maniéres, le wendigo savait qu'il été là..


Justement ce malade venait de jetter un coup d'oeil par dessus la carcasse métallique et fût acceuilllit par une gerbe verdâtre qui venait
tout droit de l'arme d'Euphéme.

"Connard !" Voilà le remerciemment que reçut Axel de la part du wendigo


Le Wendigo eût en retour trois autres salves de plasma qui commencérent à attaquer la voiture en la faisant fondre, le métal commença à bouilloner, le Wendigo se leva alors de son abri et tira à l'aveuglette sur Axel, une balle se logea effectivemment dans l'armure d'Axel, mais au vu du manque de vitesse de la balle, de l'état de l'arme et de l'armure d'Axel, la balle n'arriva même pas à passer l'armure,

Axel tira jusqu'a la surchauffe de l'arme, plusieurs fois le plasma toucha le wendigo, deux trés exactemment dont une en plein sur la main du maboule qui en moins de trente secondes se désintégra en un liquide inâme il lâcha son arme par la même occassion, ce connard hulait à la mort, mais le plus drôle fût le deuxiéme point d'impact soit l'épaule gauche du Wendigo qui se rongea ainsi que son armurme, seul un petit lambeau de chair et son artére brachiale qui s'arracha sous le poids du bras, des flots de sang commencérent à couler du reste de l'apindice, l'homme hurler en insultant pour savoir dans quelles positions il se ferait sa mére...

Le "hic" et oui il y en a toujours quand Euphéme et Axel son ensemble, c'est que l'homme venait de sortir un couteau et se lança sur Euphéme trop occupé à s'occuper Mr Main de plus l'arme était en surchauffe Axel ne pouvait donc pas abbatre le cannibale, c'est alors qu'il pris son couteau camouflé à sa cuisse et le jetta sur Euphéme, le couteau attérit à quelques centimétres de la main d' Euphéme...

"Euphéme.. derriére toi"
Hurla Axel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Lun 17 Sep 2012 - 20:25

Axel avait sans aucun doute fait preuve de son efficacité avec le LR6, maniant le revolver avec l'aisance un pistolero plasmatique. Le psychotique avait fait les frais de son audace, et sa main ainsi que son côté avait été réduits à l'état de flaque ridicule par terre.
S'il avait entendu la scène, Euphème ne l'avait pas regardée, et grand bien lui en prit. Un tel charnier aurait donné la nausée à n'importe qui normalement constitué, et le récupérateur aurait certainement vidé son estomac à voir peau, muscles et os liquéfiés ainsi. Non, il était tout concentré à décoincer ce bras de Tatie qui s'était pris derrière le volant de la carcasse, pour une raison étrange. Pourquoi fallait-il que ce genre de choses arrivent ? C'était comme, à chaque fois qu'il rangeait des vieux câbles dans ses poches, cela ne ratait jamais : au moment de les ressortir, les deux plaisantins s'étaient accouplé, donnant naissance à un nœud d'une envergure alexandresque.
Bon et bien là c'était un peu pareil, le membre métallique coincé derrière l'axe du volant, contre le tableau de bord. Euphème jura à voix basse, s'arc-boutant contre le véhicule malgré les protestations du Monsieur Main.

Tout à sa tâche, il ne vit pas le psychotique se lever et, dans un dernier élan, poussé par une force surhumaine qui le faisait se battre malgré ses blessures, et se précipiter sur lui, un couteau au clair. Tout ce qu'il entendit fut son cri bestial, l'avertissement d'Axel, et le tintement d'un couteau sur le bitume ensablé.
Le récupérateur sursauta, se retourna d'un coup pour voir le type à demi-mort le charger tête baissée. Il resta là paralysé, avec une expression faciale ressemblant à celle d'un lapin devant les phares d'un 4x4 lancé à pleine vitesse. Bien sûr, il ne savait ni ce qu'était un lapin ou un 4x4, mais j'adapte sa pensée pour mes pauvres lecteurs.
Et donc il se tenait là, comme un mérou au départ d'un quatre-cents mètres haie, alors que l'autre allait l'éperonner. La peur et la surprise le tétanisaient plus sûrement que n'importe quelle drogue engourdissante.

De son côté, Tatie Mimine estima qu'il avait passé suffisamment de temps dans cette portière. Il dériva tout le pouvoir de ses bras dans l'unité de réacteur central, et l'alluma à plein régime. Le robot partit d'un coup en avant, la flamme frôlant la jambe d'Euphème qui ne bougeait plus d'un poil. Il s'enfonça d'un coup dans la voiture, atteignit le siège passager, avant que son bras coincé dans le volant ne l'empêche d'aller plus loin. Emporté par son élan, le corps continua jusqu'à ce que le réacteur ait fait un demi-tour entier ; là, il repartit dans l'autre sens.
Tatie Mimine ressortit donc par où il était entré, arrachant le volant du tableau de bord en ruines, faisant se rencontrer le visage du wendigo avec sa coque métallique à l'épreuve des travaux ménagers, le tout à une vitesse que n'aurait pas renié un petit deux-roues.
Ce fut le choc de trop pour le psychotique qui s'arrêta comme s'il avait heurté un sanglier, avant de tourner de l'œil et de s'effondrer en arrière, se vidant — lentement mais sûrement — de son sang par ses blessures.

La panique déserta enfin le corps d'Euphème, qui s'estima heureux d'avoir gardé le contrôle de sa vessie dans une situation pareille. Il fit quelque pas mal assurés vers Axel et lui tendit son fusil.
"Tiens, j'en ai plus besoin je crois... Faut qu'on s'en aille vite après les avoir fouillés, sinon je crois que d'autres vont arriver, avec ce boucan" dit-il, avant de réaliser que l'autre récupérateur était touché à l'épaule. "La vache, ils t'ont pas raté !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Lun 17 Sep 2012 - 22:07

"Tiens, j'en ai plus besoin je crois... Faut qu'on s'en aille vite après les avoir fouillés, sinon je crois que d'autres vont arriver, avec ce boucan" dit-il, avant de réaliser que l'autre récupérateur était touché à l'épaule. "La vache, ils t'ont pas raté !"

"Je sais ... bon ça ne fait pas si mal que ça mais je devrais faire attention à l'infection, car perdre mon bras n'est pas une optique que j'envisage, et toi sa va, tu n'as pas été touché j'espére" Dit Axel en détaillant Euphéme de la tête aux pieds se rendant compte qu'effectivemment, il n'avait pas été touche ce qui arracha un soupir de soulagement à Axel... "Cette petite mésaventure nous à fait faire un peu d'exercice hein Euphéme c'est pas tous les jours que l'ont peut avoir ce luxe, enfin on a eût chaud au cul quand même, car ce genre de conneries peut trés vite mal tournées" Dit Axel à l'intention d'Euphéme avec un sourire et une compresse sur l'épaule...

"Bon, toujours direction Lutéce alors, je me demande vraiment ce que l'ont va trouver, tant que ce n'est pas une patrouille de la FNF, quoi qu'ave cmon armure je pourrais faire illusion, en tous cas heuresement que je voyage avec un gars comme toi, sa fait plaisir de pas toujours voir des larves dans les terres désolées de la capitale, seul je n'aurais pas fait le poids face à ces trois types, c'est pourquoi je te remercie de m'avoir aidé et sauvé" Dit alors Axel en tendant sa main vers Euphéme...

Le quatuor continuait d'avancer à bonne allure suivant toujours le même chemin de gravas et de poussiéres qui de temps en temps se soulevaient à cause du léger vent qui soufflait en ce début d'aprés midi, marcher, marcher et toujours marcher certe éprouvant mais gratifiant car chaques pas les rapproché de la recette et peut être d'un joli magot du moins c'est ce qu'espéraiit Axel , pensée sans doute partagée par Euphéme.

Ue légére tension s'était installé Axel marchait avec son arme chargée à la main pour éviter d'être pris par surprise si un nouveau guet-apen venait à arriver, lors du chemin vers Lutéce, le goupe ne rencontra que quelques Radcaniches qui sous le nombre du groupe préféra fuir que de tenter une attaque dont l'issue serait incertaine...

Aprés quelques heures de marche, alors que le soleil était à son zenith, Axel regarda devant lui, une main sur le front se protégeant alors des rayos du soleil qui en l'éblouissant, troublés sa vision, il pût distinguer plusieur formes sombres au loin, sans doute des immeubles ayant supporté les bombes..

Axel mit les mains sur sa taille et soupira :

"On y est bientôt"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Jeu 20 Sep 2012 - 0:24

Axel le rassura alors qu'ils se rendaient leurs armes respectives, le LR6 retrouvant la possession du récupérateur. Ils échangèrent également une sorte de poignée de main virile, et Euphème se sentit presque rougir alors que l'autre lui faisait compliment sur compliment. Bah, il n'avait pas été si incroyable...
Avant qu'ils ne quittent les lieux, Euphème se rendit au côté des cadavres — mais évita soigneusement celui qui avait été touché par le plasma et qui ne semblait pas tout à fait mort. Sur les deux corps, il récupéra une poignée d'anneaux, ainsi qu'un paquet de RadApple qu'il jeta de côté, peu utiles pour lui qui ne fumait pas. Il n'en avait pas encore trouvé l'intérêt.
Il hésita à récupérer le fusil d'assaut, mais changea vite d'avis ; il n'aurait pas su où le mettre, et ne tenait pas à le transporter à la main, connaissant le poids de l'engin. Le psychotique avait certainement des munitions quelque part dans ses poches, mais Euphème se contenta de tirer à lui l'espèce de bandoulière que le wendigo portait. À l'intérieur, quelques conserves périmées depuis des années (elles rejoignirent le reste de sa nourriture dans le compartiment de Tatie Mimine). Enfin, au fond, un peu écrasé par reste, il trouva un stimpack ; le reste du sac fut jugé inutile, principalement de la bouffe un peu louche, et un couteau dont il n'aurait pas l'usage. Il vérifia également les gourdes, mais elles n'étaient pas assez remplies pour valoir le détour.
Alors que les radpigeons se mettaient à tourner dans le ciel et à se poser sur les toits alentours, lorgnant sur les cadavres, Euphème se releva et se mit en route aux côtés d'Axel, non sans avoir empoché le stimpack.

Ils marchèrent pendant au moins une bonne heure sans incident particulier, si ce n'est les trois radcaniches mités qui déguerpirent en vitesse devant eux. Bien sûr, Tatie dérivait parfois un peu du chemin, mais dans l'ensemble, tout se passait bien. Euphème avait décidé de faire confiance, au moins temporairement, à Axel. Après tout, ils s'étaient quand même sauvé la vie mutuellement. Durant le chemin, il rechargea le LR6, faisant attention à ne pas éjecter les piles brûlantes et déchargées dans sa direction — il s'était sacrément brûlé le ventre, une fois, avec cette connerie.
Au bout d'une sacrée randonnée, Lutèce se profila à quelques rues d'eux. Les murailles s'élevaient, hautes et infranchissables, comme un message de défiance à toutes les ruines environnantes. À l'écart de la nouvelle ville, d'autres immeubles s'élevaient, autrefois des bureaux, désormais des ruines chancelantes et branlantes — c'est dégueulasse.
Son compagnon d'infortune soupira.

"On y est bientôt."

"Oui, il faut juste espérer que les bureaux Nuka-Cola seront là, ça nous aidera à trouver l'adresse des usines. Personnellement, je l'aurais un peu mauvaise d'avoir fait tout ce chemin pour rien", ajouta-t-il avec une grimace éloquente.

Maintenant, il ne leur restait plus qu'à chercher les ruines de l'immeuble concerné. Avec un peu de chance, il porterait une énorme enseigne Nuka-Cola...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Mer 26 Sep 2012 - 12:09

Une autre bonne demie-heure passa pendant qu'ils tournaient en rond au milieu des ruines, cherchant sans répit ce qui pourrait ressembler aux bureaux d'une compagnie internationale de soda. Par chance, Nuka-Cola avait été extrêmement bien implanté en France, résultat d'une campagne de pseudo-propagande américaine.
Il faut dire que Tatie Mimine et Sardine, là, le clébard d'Axel, ne les aidaient pas beaucoup. Le robot se baladait à droite et à gauche, portant son attention sur des détails inutiles ; là un parcmètre, là une bouche d'égout de travers : tout était bon pour que la machine s'y penche. En attendant, les deux humains erraient sans grand succès.

Ils s'arrêtèrent pour casser la croute, tandis qu'Euphème se rappelait qu'il avait rangé un stimpack dans ses affaires, un peu plus tôt; Il l'offrit de bon cœur à son compagnon, afin de régler temporairement le problème de son épaule : si cela n'allait certes pas refermer la blessure, au moins cela ralentirait l'infection et relativiserait la douleur.
Un peu après le déjeuner, ils se remirent à la recherche des bureaux, qu'ils finirent par trouver, un peu éloignés de Lutèce. L'immeuble devait bien faire à vue de nez une trentaine d'étages, et était éventré en son milieu. La partie supérieure basculait d'avant en arrière avec le vent, ponctuant les environs d'un terrible gémissement métallique.
Ils étaient comme ça, tous les deux, au pied du bâtiment, le visage levé. Certes, l'expédition pouvait être dangereuse, mais les anneaux n'attendaient pas. La simple pensée de la fortune qu'ils allaient amasser suffisait à lui donner du courage. Les deux hommes soufflèrent un bon coup, et entrèrent par la porte des bureaux.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Ven 28 Sep 2012 - 20:07

"Bon Euphéme il nous faut un plan, personellement je pense que l'ont devrais se séparer, on couvrirait plus de terrain, mais par contre, si on tombe sur une saloperie de style Banshee on est mort, àprés c'es toi qui décides, qu'est ce que tu en penses, sans doute dangereux mais comme ça on couvre plus de terrain"

Axel s'avança alors de quelques pas...


"En tous cas ça n'a pas l'air trés .... !"


Le sol vient de se dérober sur ses pieds, il tombe cinqu étages plus ba ssur le côté de s abléssure, il hurle de douleur, signe qu'il est toujours en vie !

"Euphéme ! Euphéme ! Je vais bien, mais je vois rien pour remonter, va falloir que tu déscende par un moyen ou un autres.. désolé"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Dim 7 Oct 2012 - 15:42

Spoiler:
 

Axel était en train de définir un plan d'action lorsque le sol rongé par des termites qui devaient bien faire la taille d'un poing d'enfant se déroba sous ses pieds, l'envoyant quelques étages plus bas. Cinq, certainement pas, vu que le récupérateur doutait fort qu'il y ait l'équivalent de cinq sous-sols aux immeubles; Mais il avait bien du tomber de quatre ou cinq mètres ; une belle chute, et il pouvait s'estimer heureux d'être encore en vie. Euphème toussa alors que la poussière se dissipait, retombant en une fine couche sur le mobilier pillé par des générations de récupérateurs avant eux.

"Euphéme ! Euphéme ! Je vais bien, mais je vois rien pour remonter, va falloir que tu descendes par un moyen ou un autre... Désolé..."

"Bon, si t'es en un seul morceau, ça va ! Je vais trouver un moyen de descendre ! Regarde si tu trouves rien d'utile en bas, peut-être empiler quelques trucs pour remonter !"

Il réalisa au même instant que le chien était au bord du trou... Sardina ? Sabrina ? Décidément, il n'arrivait pas à se rappeler de son nom. Tatie Mimine bouscula un bureau qui s'écroula dans un grand fracas, ajoutant à la désolation qui régnait dans la pièce. L'homme jeta un coup d'œil supplémentaire dans le trou ; il semblait s'agir d'un entrepôt souterrain, certainement la salle qui permettait le stockage pour la boutique qui devait se trouver au rez-de-chaussée ; donc à son niveau. Il arpenta rapidement les salles environnantes, cherchant ce qu'il ne tarda pas à trouver : les escaliers d'accès aux étages.
Il fut surpris de se trouver à la lumière naturelle une fois dans la cage d'escaliers : il leva le nez, ce qui lui révéla que la partie supérieure de l'immeuble était totalement soufflée, comme si un géant avait décidé de l'éventrer. Les derniers étages tenaient difficilement en équilibre, oscillant dans le vent avec un gémissement métallique du plus mauvais augure. Euphème déglutit en pensant que l'information qu'ils cherchaient se trouvait sans doute-là, quelque part dans un ordinateur penché au dessus du vide. Quelle déveine.
Mais les marches s'enfonçaient aussi vers la cave. Le chien semblait l'avoir suivi, et il tira Tatie Mimine par un bras afin de le faire descendre avec lui.

Le sous-sol était définitivement destiné au stockage ; cela se voyait aux caisses empilées les unes sur les autres. Un animal non-identifié passa en couinant devant eux alors qu'Euphème démarrait sa lampe nucléaire, qui projeta un rayon de lumière verdâtre afin d'éclairer la pièce.
Il marcha quelques instants avant de retrouver Axel à l'endroit où il l'avait laissé, sous le sol effondré. Euphème balaya la scène avec le rayon lumineux, éclairant d'autres caisses.

"Bon, plus de peur que de mal. Heureux de voir que t'es encore en un seul morceau. Et maintenant, me dire qu'il va falloir remonter jusqu'aux étages pour trouver une adresse..."

Mais après tout, peut-être que ces caisses comportaient encore l'adresse de l'usine qui les avaient envoyées jusqu'ici...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Lun 8 Oct 2012 - 20:45

"Bon, plus de peur que de mal. Heureux de voir que t'es encore en un seul morceau. Et maintenant, me dire qu'il va falloir remonter jusqu'aux étages pour trouver une adresse..."



" Ouais enfin c'est assez relatif, je crois que je me suis déboitée l'épaule, bordel ! En tous cas on a trouvé un beau trésor, regarde il reste des bouteilles intact, putain 200 ans ! 200 ans qu'elles ont ses bouteilles, à vrai dire que nos arriére, arriére, arriere, arriére grands parents devaient en boire tranquillement dans leur petit salon, tu crois quelles sont encore buvable ? J'ai pas envie de tomber malade. En tous cas cette endroit ressemble à une réserve il y a peut êtres d'autres chose sintéressantes ici et peut-être même de sindications pour trouver c'te recette, j'espére que sa en vaut la peine aprés tous ce qui c'est déjà passé"
Dit alors Axel d'un ton las qui montrait sa fatigue et son impatience qui s'avaient bizaremment énormemment augmenté durant les derniéres heures.. Axel se leva et commença à examiner la piéce ce que Euphéme avait déjà commencé à faire .. Jusqu'a qu'un bruit vienne perturber ces fouilles

"Je vais voir, bordel de radcaniche à la con je parie, il va voir ce que l'ont appelle une balle de fusil de chasse ce ..." La phrase ne fût pas audible par Euphéme Axel avait déjà franchis une porte qu'il referma ensuite ...

...

5 minutes

...

10 minutes

...



Axel passa comme une flêche ouvrant la porte avec fracas, trébuchant sur des caisses e ttombant aux pieds d'Euphéme, ce qui souleva un petit nuage de poussiére, il se retourna ferma la porte et essaya d ela bloquer ave cun vieux bureau.

"E..Eu..phéme, Euph...éme" Dit alors Axel en essayant de reprendre son souffle. "Il... faut partir... vite, il y .. y a une .. une araig..gnée bourgeoise ! Elle à l'air d'avoir faim ! ... Cette derniére remarque fût prouvée par un bruit sourd venant de la porte suivit d'un cri hideux



Je sais ça facilite pas la tâche !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Mar 9 Oct 2012 - 18:20

En effet, il y avait certainement ici de quoi se faire un paquet d'argent. Déjà tout ce Nuka-Cola à proprement parler ; qui serait allé chercher dans les sous-sols de vieux bureaux ? Surtout qu'ils n'étaient pas facile à repérer tant que le plancher était encore entier. Euphème doutait qu'Axel se soit déboîté l'épaule, sinon il aurait certainement crié plus que ça. Ils se mirent donc tous deux à chercher un quelconque indice pour trouver cette recette, jusqu'à ce qu'un bruit étrange vienne interrompre leurs recherches ; son compagnon d'infortune se proposa pour aller y jeter un œil, ce qu'il fit, d'ailleurs.
Il ne fut pas long à revenir d'un coup dans la pièce, avant de tirer un vieux bureau entreposé dans la cave pour des motifs obscurs afin de bloquer la porte. Il alla s'étaler aux pieds d'Euphème qui, surpris de cette maladresse de la part de celui qui s'était pourtant illustré juste avant comme un tireur émérite et au calme olympien, l'aida à se relever. D'habitude, c'était plutôt lui qui s'étalait de tout son long.

"E..Eu..phéme, Euph...éme, il... faut partir... vite, il y .. y a une .. une araig..gnée bourgeoise ! Elle à l'air d'avoir faim !"

Les pattes de l'insecte crissèrent affreusement contre la porte qu'Axel avait bloquée, confirmant ses dires. Un filet de sueur glacée recouvrit immédiatement les aisselles et le dos d'Euphème, sous son T-shirt crasseux.
"Une... Une araignée bourgeoise ?! On est très très mal, là !"
Par chance, le passage jusqu'aux escaliers était libre, et ils s'y rendirent alors que le monstre essayait d'enfoncer la porte, heureusement sans succès. Peut-être que s'il avait eu la présence d'esprit d'utiliser la poignée, les deux récupérateurs auraient été inquiétés, mais ce n'était pas le cas. Euphème eut un instant de regret au moment où il abandonnait toute cette cargaison de Nuka-Cola avec de potentiels indices menant droit à la recette. Ils allaient donc devoir monter dans les étages... Autant dire qu'il n'était pas emballé par l'idée.
Une fois qu'ils furent remontés au rez-de-chaussée, ils s'assirent un instant derrière un bureau pour souffler ; au sous-sol, l'araignée bourgeoise semblait s'être calmée, et on ne l'entendait plus forcer contre la porte.
Euphème allait se proposer d'examiner l'épaule d'Axel lorsque la voix de Tatie Mimine s'éleva.

"78-80 rue Rébeval, 75019 Paris."

Le récupérateur resta interdit pendant quelques secondes, regardant le robot avec de grands yeux ronds, avant de comprendre ce qu'il se passait.

"Mais oui, bien sûr ! Tatie a du lire cette adresse sur une des caisses ! Ce doit être l'emplacement de l'usine ! On y va, on récupère la recette, et ensuite, on va engager des chasseurs à Métrop' pour s'occuper de l'araignée bourgeoise ; on les laisse garder le venin et la soie tandis que nous on embarque le Nuka-Cola, ça sera un marché équitable je pense. En avant !

Enfin, si tu sais où est la rue Rébeval. Moi, j'en sais rien...

_________________


Dernière édition par Euphème Dubiais le Ven 27 Sep 2013 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Lun 15 Oct 2012 - 13:48

" Heu, sa pour savoir je sais, mais je veux pas jouer les rabajoie mais ce quartier est un qui à le plus morflé de Paris et surtout cet endroit es tinfesté de Banshee, mon pére me répété sans cesse ne jamais allé là-bas ! Alor je veux pas être méchant mais je crois que pour une fois je vais écouter ses paroles ! Car sinon on va morfler, mais a t-on vraiment le choix ? Non moi j'ai besoin de cet argent.. "

Axel regarda alors Euphéme, Axel qui était presque toujours sûr de lui avait un gros doute là, il regarda alors Euphéme, qui même étant maladroit e témotif, il était tout d emême calme et fléchie, mais le regard d' Axel jettait surtout une question à Euphéme : mon pote, si j'en suis, t'en ai aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   Jeu 3 Jan 2013 - 21:33

Euphème avait fini par se mettre en route avec Axel, assez enthousiaste à l'idée de trouver enfin cette recette et de rentrer victorieux chez leur employeur. 78-80 rue Rébeval, ils avaient au moins une adresse. Restait à atteindre l'endroit, et croiser les doigts pour qu'il ne soit pas aux mains d'une bande de squatteurs qui défendraient leur non-bien corps et âme. Dans tous les cas, usine dégagée ou pas, il leur fallait d'abord s'y rendre.

Et c'est ce qu'ils faisaient maintenant, piétinant dans la poussière comme à leur nouvelle habitude. Euphème gardait la tête baissée, le soleil tapant sur sa nuque, évitant les rayons qui dardaient vers ses yeux. Axel semblait s'être remis de sa blessure à l'épaule, le Stimpack faisant très certainement effet. L'araignée bourgeoise ne les avait pas poursuivis, bien heureusement. Le clébard trottinait aux côtés de son maître, et Tatie Mimine collait aux basques du récupérateur. La routine.
À chaque fois que sa semelle raclait le sol, il décollait un petit nuage de poussière qui retombait quelques instants plus tard. Un pied après l'autre, une marche monotone sur le bitume ensablé. Axel serait vigilant pour deux, parce qu'Euphème somnolait un peu. Son compagnon marchait d'ailleurs devant lui, et devait sûrement guetter les environs. Alors qu'il alignait une chaussure devant sa congénère, le récupérateur remarqua qu'un lacet avait soudainement décidé que la position nouée était bien trop grand-public, et que le véritable destin d'un lacet était de se dénouer sans véritable raison.
C'est d'ailleurs ce qu'il avait fait, échappant à la prise de son camarade pour traîner par terre, enfin libéré des contraintes de sa condition lacetaire. Le soleil tapait fort sur la nuque d'Euphème, qui transpirait comme un beau diable, et qui lâcha un soupir désabusé face à la perspective de renouer le rebelle.

Pourtant, il fallait bien le faire. Il s'arrêta donc, se baissa, puis replaça son lacet dans une position plus orthodoxe, même si celle-ci devait heurter la sensibilité du morceau de cuir. Il tira un peu dessus afin de s'assurer que sa botte ne lui fausserait pas compagnie, avant de se relever et de chercher Axel des yeux.
De le chercher un petit bout de temps, d'ailleurs. Puisque le récupérateur n'était pas visible. Pendant qu'il refaisait son lacet, l'autre avait du continuer à avancer, tournant au coin d'une rue... Et Euphème ne savait même pas dans quelle direction. Oui, il avait bel et bien perdu Axel en rattachant sa chaussure.
Bien sûr, comme à son habitude, il paniqua un peu, courant dans tous les sens, Tatie Mimine sur les talons, afin de retrouver son compagnon disparu. Mais plus il s'agitait, plus il s'éloignait, et au final il dut se rendre à l'évidence : il ne le retrouverait pas. Et sans compère, pas question d'aller à l'usine seul... Sa mission était tombée à l'eau, et il n'avait plus qu'à rentrer dépité, avec comme seul butin ce qu'il avait ramassé sur les Wendigos.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La recette du Nuka [PV Axel Courtain]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La recette du Nuka [PV Axel Courtain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Sur la route des Virgiles [Axel Courtain & Agathe] feat Arnold Habdaik "H" en MJ, [Terminé]
» Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]
» Une recette simple et utile pour contrer le choléra
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Une petite recette de soupe revigorante : la chorba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-