Partagez | 
 

 Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Dim 27 Avr 2014 - 16:32

***

Axel n'avait pas été le seul sur ce coup. Il s'était rendu chez le type : Joey. La situation était plutôt simple, trouver des pièces pour reconstruire une voiture. Le récupérateur pensait être seul pour cette "demande" , mais au final, un autre type comptait aussi s'occuper des soucis de ce Joey.
Les deux parties s'étaient mit d'accord d'unir leur force pour trouver les différentes pièces, jugeant puéril si ils avaient décidés de partir chacun de leur côté pour trouver les pièces eux même, mais sans doute que d'autres n'auraient pas hésité.
Bon début.


***


Le duo avait alors quitté Joey pour commencer leur petite besogne. Mais avant de foncer tête baisser à l'aventure à travers la capitale francilienne, il s'était - d'un accord commun - arrêté sur le bord de la route pour cibler les endroits potentiels.

- " Et donc se sera tous, juste ces trois pièces. Ouais, ouais ça devrait le faire. C'est plutôt facile de trouver, je connais quelques coins, tu dois t'y connaître aussi, je pense "
Axel commença à poser son sac au sol et fouilla dedans à la recherche du plan de la ville.
Axel déroula sa carte sur une vieille carcasse de voiture, pour pouvoir cibler les différents lieux où la chance de trouver les différentes pièces serait la plus importante.
Bon, petit coup d'œil.

- " Alors, des pneus, des freins et un moteur. Qu'est ce que tu en penses toi ? On privilégie quoi ? Casse, ancienne usine ? Trouver des véhicules neufs, on devrait pas trop y compter dessus. " Axel fît glisser son doigt vers un endroit un peu en périphérie de la ville. " il y a une casse ici, j'y suis passé la dernière par contre c'est habité, du moins ça l'était la dernière fois que j'y suis allé. Hmmm , il devait bien avoir des usines je pense. On peut chercher aussi dans les garages d'avant guerre. "
Le récupérateur hésitait, les pièces automobiles n'étaient pas vraiment une de ces spécialités.
Il ne lui restait plus maintenant qu'une chose à savoir.

- " Et toi qu'est ce que tu en penses, tu as des idées, ou même une préférence ?
" Au fait ... Moi c'est Axel, Axel Courtain "
Il  tendit sa main en direction du mutant.


***


Indications :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Lun 28 Avr 2014 - 20:30

Quoiqu'on en dise, il y avait beaucoup de choses qui pouvaient pousser un homme chercher tu travail pour se faire un peu de blé. Quoiqu'on en dise aussi, il arrivait aussi parfois que les mutants aient besoin de blé. Donc, Lazare avait poussé a chercher du travail.
Alors la raison était bien simple. Pour déménager, le mutant s'était rendu compte qu'il allait avoir besoin de quoi transporter pas mal de matériel. N'y allons pas par quatre chemin, se payer ou louer une brahmine était le moyen le moins coûteux et le plus facile pour transporter d'un point A à un point B ses affaires. Du coup, le mutant avait dû glaner les offres d'emplois afin de se remplir le poche en vue d'accéder a cette requête.

Pour être honnête, la bucolique entreprise de « Joey », si c'était bel et bien là son vrai nom, n'avait rien a envié aux autres boîtes des Terres. Cependant, elle était au moins aussi téméraire que son propriétaire. Effectivement, ce dernier s'était mit en tête d'essayer de reconstruire une voiture, un pari risqué puisque de toute façon, le carburant était devenu une denrée de luxe et qu'il était fort peu probable que quelqu'un soit intéressé par un tel tas de ferraille. Sauf peut-être un pigeon que « Joey » serait alors sans doute trop content de plumer. Quoiqu'il en soit, les techniques de marketing de ce type n'était pas là le problème de Lazare. Du coup, il avait simplement accepté de lui ramener ce qu'une bagnole pourrait avoir besoin.

Bordel... Ça avait besoin de quoi, une voiture ? La question aurait put être évidente pour certains, mais pour un mutant qui n'avait jamais vu autre chose que les paysages apocalyptiques ayant suivis le jour du feu, c'était très théorique. Alors il avait sans doute bien vu quelques schémas ou photos de l'ancien temps... Mais de là a s'y connaître...



Lazare serra la main du dénommé Axel Courtain en évitant soigneusement de faire trop pression ou de lui percer la peau. Avec ses sept doigts de part et d'autre, un accident était vite arrivé. Fort heureusement pour le mutant, non seulement l'humain était bavard mais il avait l'air plus calé que lui dans la matière. Enfin, tout était relatif. Calé, peut être pas. Mais au moins plus savant que lui.

« Lazare. Moi c'est Lazare. » assura t-il.

Pour l'instant, l'humain lui plaisait relativement bien. En plus d'avoir une bonne gueule, il n'était pas le genre a tirer sur tout ce qui pouvait être vert. Cela lui rappelait légèrement un certain Hippolyte Rossignol, un type au moins aussi détendu que lui.

« Je suis pas un génie de la mécanique, mec. Cela dit, je connais quelques endroits aussi. La casse me paraît être l'idéal pour commencer. Après tout, c'est un véritable cimetière de bagnole ! Faut juste espérer qu'il reste des trucs a prendre. Le truc chiant, c'est que c'est possible que des taulards ferrailleurs aient élus domiciles là-bas et veuillent nous empêcher de prendre ce qu'on cherche. Ça ou d'autres bestioles. » expliqua t-il.

Ouais, c'était évident que l'endroit était idéal pour commencer les recherches, par contre, l'argument de la population ayant élue domicile dans les parages laissait a réfléchir. Enfin bon, rien n'était sûr.

« Je pense quand même qu'on devrait commencer par là. Faudra juste tâter le terrain afin d'éviter de ce prendre des pièges et des embuscades dans la gueule. Du reste, ce devrait être facile. » assura Lazare.

Il secoua la tête et se redressa pleinement avant de regarder l'horizon.

« On y va ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Mar 6 Mai 2014 - 14:27

Que les moteurs rugissent ...

***


- " Ok c'est parti, direction, heu ... " Le récupérateur leva les yeux au ciel. " Direction l'ouest. "

Il ramassa son sac qu'il plaça sur son épaule droite et il se mit à marcher en direction de la fameuse casse.
Axel se souvenait bien de cette casse, c'est celle où il avait rencontré Agathe il y a quelques temps. En parlant d'Agathe sa "famille" était installée sur le site la dernière fois, peut-être y étaient-ils tous encore, Axel espérait que non, ce qui faciliterait la pérennité de cette mission. A tout moment, un danger n'importe lequel pouvait pointer le bout de son nez, il fallait donc rester le plus prudent possible et s'assurer de faire aucune erreur. La fameuse casse était à une bonne heure de marche voir plus et voir encore plus si le duo rencontre des "obstacles" durant son parcours.

- " On a une bonne trotte à faire avant d'arriver, gardons un oeil ouvert, on peut, peut-être trouver des trucs utiles en chemin " Le récupérateur jeta des regards à droite et à gauche dans l'espoir de trouver quelque chose d'utile, mais il fallait se rendre à l'évidence, à part des ruines, il n'y avait rien ici, pas étonnant, si quoi que se soit avec un peu de valeur se trouvait ici, le premier récupérateur passé par là, se ferait le plaisir de nettoyer la zone.




***


Ils marchaient depuis plusieurs minutes déjà, sans encombres - pour l'instant - dans un silence religieux, faut dire qu'Axel c'était pas le roi pour faire la causette. Mais depuis le début, quelque chose le turlupinait mais il ne savait pas si il devait oublier cela. Après quelques minutes de réflexion, il préféra se lancer :

- " Dis-moi heu .. Lazare, c'est ça hein ? J'aimerai te poser une question, ça peut être assez délicat à poser donc ça te dérange si je le fais " 
Petit mouvement de tête ...
" Bien, en fait voilà, je voulais savoir, te méprends pas hein, j'ai rien contre les goules, les mutants ou qui que se soit d'autre, je vais pas me mettre à tirer dans tous ce qui n'a pas deux yeux, un nez une bouche tu vois, mais je dois bien avouer que même si j'ai pas mal voyager, je n'ai jamais rencontré un mutant comme toi, j'ai rien contre toi hein, mais tu viens d'où ? Tu es né comme ça ? Pardon je t'emmerde là excuse. "

Axel jeta un coup d'oeil à sa carte, pour voir si ils étaient dans la bonne direction, histoire de pas se perdre dans les rues de Paris :
- " Bon, ça a l'air bon "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Mer 7 Mai 2014 - 16:01

Quoiqu'on en dise, il était difficile d'imaginer que les paysages eurent un jour ressembler a autre chose que ces tas de merde poussiéreuses appelées ruines. Depuis le temps qu'elles étaient là, les gens devaient les avoir fouillées de fond en comble. Pas la peine de s'attarder trop longtemps dessus, en conséquence. C'était plus une perte de temps qu'autre chose. Lazare ouvrit l'oeil en progressant même si il se doutait quelque peu qu'une chose intéressante allait se montrer. De toute façon, le visuel était une chose relativement peu fiable dans les terres. Par contre, le toucher, l'odorat et l'ouïe...

Il fut alors que l'humain lui posa une curieuse question. Enfin, pas si étrange que cela. Mais cela faisait longtemps que Lazare avait arrêté de se comparer a l'humanité et avait cessé de se poser des questions. Du coup, il avait perdu l'habitude d'être « étrange » aux yeux des autres. Ah oui. C'était vrai que certains étaient racistes. Faut dire que Lazare ne parlait plus a la plupart des gens depuis belle lurette aussi. Les retours très terre à terre des problèmes de société lui revenait en mémoire. C'était dingue de voir à quel point, en situation de crise et même de survie, on pouvait penser a ce genre de chose alors qu'on pouvait crever dès le lendemain.

« Hein ? Bah nan. Bien sur que non j'suis pas nez comme ça. En fait , j'étais a Lutèce avant que tout ça arrive. Après, du reste... J'en sais rien. Le docteur dit que je suis spécial. Apparemment je serais le premier contaminé de ma catégorie ou une connerie du genre. C'est vrai que j'ai les doigts qui poussent en permanence et que j'ai pas mal de mutations plus ou moins étranges mais bon... » marmonna t-il en regardant autour de lui.

Avec le temps, ils finirent par se rapprocher de la casse lentement mais sûrement. En continuant a pied de cette manière, ils auraient sans doute le temps de faire un aller-retour. La journée ne serait donc guère perdue.

« A propos de ces mutations d'ailleurs, c'est pas plus mal comme ça, tu sais. Les gens pensent que c'est dégueulasses mais certaines sont plus des bénédictions qu'autre chose. Ca peux te sauver la vie, parfois. Mais si oui, y'a des désagréments derrière. J'ai la tête qui repousse par exemple. »

Lazare plissa les yeux en observant au loin les alentours de la casse. Les couteaux qu'il trimballait dans son dos cliquetaient au fur et a mesure que ses pas touchaient le sol. Avec ses baskets pimpantes et sa gueule de vert, il avait de toute façon peu de chance de passer inaperçu.

« Et toi ? D'où tu viens ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Mulhouse (68)
Inscription : 16/07/2013
Messages : 251
Fonction : Admin
avatar
Zoé "Akhaten" Grégeois
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Jeu 8 Mai 2014 - 22:14

Quelques jours après son retour du grand Ouest parisien, Akhaten commença à s'intéresser à son prisonniers qui s'ankylosait faute de n'avoir pu bouger depuis plus d'une semaine. Le prince était toujours solidement arnaché sur une potence, à genou, les bras en croix. Il n'était pas encore mort de faim car quelqu'un avait pris soin de le nourrir durant toute l'absence de la propriétaire des lieux. Cependant on ne pouvait pas dire qu'il pétait la forme. Il était aussi lessivé physiquement que mentalement. Et c'était parfait pour entamer une petite conversation.
"-Tu vois ce qu'il en coute de s'en prendre aux Malebranches mon cher Prince ?
Il n'y eu pas de réponse, comme escompté.
J'ai même entendu dire que la malédiction que nous avons faite peser sur ton incrédule de frère a porté ses fruits. Et oui, il est mort. Pas de ma main, certes, mais de notre fait, c'est indéniable. Il n'y a plus personne qui t'attendent nul part maintenant. Ton trou à rat a sans doute été pillé et récupéré le jour de ta disparition. Tu ne me sert plus à rien, je devrais te tuer une bonne fois pour toute pour tout ce mal que tu m'as donné. Pourtant, quelque chose me dit que nous n'en avons pas fini toi et moi, que tu as encore un rôle à jouer dans ma grande prophétie.
Le Prince qui n'avait pas été très réceptif jusque là leva la tête.
Toi aussi tu l'as senti n'est-ce pas ?
Zoé entreprit de le déficelé.
En attendant de te trouver une utilité, je te libère de tes chaines.
Il s'affala sur le sol à l'instant où il ne fut plus maintenu.
Par contre tu as interdiction de quitter le périmètre. Je te laisse en bonne compagnie. Je leur dirais de ne pas trop te détériorer, mais ne t'attends pas à des vacances. Tu restes mon prisonnier jusqu'à ce que j'en décide autrement."
Le malheureux était maintenant vautré à plat ventre sur une fourrure au centre de la tente. Il y avait autour de lui une multitude d'objet au fonction aussi diverses que mystérieuses. Bon nombre d'entre eux aurait pu servir d'arme, pourtant, même après la sortie de la Malebranche, il ne se sentir pas la force d'en faire usage et voulu rester dans cette position pour l'éternité. A l'extérieur, Akhaten avait rallier Adora et Loki.
"-Je compte sur vous pour lui faire comprendre sa douleur. Si possible essayez de le laisser plus ou moins entier et en vie."

Puis elle s'enfonça plus loin dans les terres, à la rencontre d'un autre des siens. Il avait pour habitude de s'installer dans d'anciens ateliers mécaniques avec son apprenti, allant de l'un à l'autre en fonction de leurs besoins selon la coutume semi-nomade du gang. On pouvait facilement les localiser au son caractéristique du marteau frappant l'enclume qui résonnait à des mètres à la ronde. Akhaten leur rapporta ses intentions. Il était de notoriété publique qu'elle était parvenu à ramener, en état de marche, une Coupé de chez Chryslus Motors. Les forgerons se doutaient qu'elle viendrait les voire tôt ou tard pour réparer et améliorer le véhicule, mais elle avait en tête une idée plus ambitieuse. Elle les chargea de lui concevoir un Destructeur. Pour les deux artisans, la perspective d'être les auteurs du légendaire engin de mort était ravissante. Ils relevèrent le défis avec un plaisir certains, néanmoins la tache serait laborieuse. Après avoir passé le reste de la journée et la nuit suivante à dessiner des plans et à fumer le calumet, ils établirent une liste de pièces qu'il faudrait impérativement récupérer dans les terres désolées de la capitale, surtout des morceaux de mécanismes trouvable le plus souvent sur des épaves de l’ancien monde.

Zoé profita de l'excitation que procurent toujours de tels projets pour partir en reconnaissance, seule sous la lumière zénithale du début de l'après-midi. Ne voulant pas perdre trop de temps à fouiner dans toute les ruines de la ville, elle se dit qu'une casse serait le meilleur endroit pour commencer son repérage. Celle sur laquelle elle avait jeté son dévolu n'était pas juste à côté, mais marcher un peu ne lui faisait pas peur. Quand elle arriva à proximité de sa destination elle pouvait entendre le vacarme des propriétaires du lieu travaillant l'acier. Akhaten se tapit dans la broussaille comme un serpent au milieu de tous ces boom et ces bang métalliques. Le fracas omniprésent ne lui permit pas d’entendre que deux hommes approchait en discutant. De plus, le regard concentré à slalomer entre les amas de taule, elle ne les vit pas arriver. Eux par contre ils purent apercevoir une touffe de nattes et de dreadlocks hérissée de pic d'os s’agiter entre les herbes hautes. Quel manque de prudence de la part de la psychotique !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Jeu 22 Mai 2014 - 16:47

***


- " D'où je viens ? "
Axel se mit à réfléchir un instant et il prit alors une légère inspiration.

" Et bien, c'est pas très intéressant, 'fin moins que toi dans tous les cas. J'suis un natif de Métropolitopia, j'y suis né et j'y ai grandi, comme père, mon grand-père, mon arrière grand-père et ainsi de suite quoi. Je suis coursier et prospecteur. C'est vrai que j'ai un peu délaissé la prospection ces derniers temps, je suis plus du côté de Nécro' en ce moment. Et avec le temps s'pourait bien que j'y reste enfin j'ai encore le temps de voir ce que je veux faire. "
Il remit son sac en place guettant la casse qui commençait à être de plus en plus proche du duo.
" Une vie banale quoi, mais ça me convient. Je veux pas être important, je pas être reconnu, je veux juste rester le Axel Courtain que j'étais le jour de ma naissance, je veux être comme "Monsieur tous le monde " Il tourna la tête vers le mutant et se mit à rire ... " Moi, je veux pas être unique et surtout pas avoir une deuxième tête "




Axel commençait peu à peu à se remettre l'endroit, faut dire aussi qu'il était passé de nuit ce qui n'arrangeait pas les choses, enfin ce n'était guère important, le but c'était juste de s'approcher de la casse le maximum. Aprés quelques minutes supplémentaires, ils arrivèrent dans la zone. On attendait le bruit de l'acier frappé, le métal s'entrechoquant, ils y étaient presque. Alors qu'ils allaient commencer à rentrer dans une phase un peu plus difficile : " exploration " , Lazare et Axel furent surpris alors que pour l'instant les environs étaient plutôt calmes de voir quelque chose se balader prés deux. Ils n'avaient en tous cas aucune idée de ce que ça pouvait être : Humain, Animal, Mutant ? Ce qui était sûr, ce qu'a se moment le duo avait le dessus niveau discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Ven 23 Mai 2014 - 13:56

« C'est pas plus mal d'avoir une vie normale, tu sais. Puisqu'il paraît que j'ai un truc en plus, je dois constamment fuir les toubibs, les scientifiques, les chasseurs de prime et la FNF. Ils veulent tous m'enfermer pour que je fasse office de cobaye de laboratoire. Sauf que j'ai pas franchement envie de finir comme ça... » expliqua Lazare.

Il était loin le temps où il pouvait se balader en toute quiétude d'esprit dans la ville. En fait, il n'avait tout simplement jamais exister. Et il était fort lassant de devoir sans arrêt vérifier ses arrières et éviter de prendre trop de temps dans un endroit défini. Juste une fois, Lazare aimerait bien poser son cul sur une chaise en ville et passer son temps a boire. Des vacances ne lui ferait pas de mal, dans les faits. Sauf qu'aujourd'hui... Il risquait d'être difficile de trouver de quoi fuir le quotidien. On était loin des paysages de carte postale que le mutant avait déjà vu, étant petit. L'idée même de voir ce qu'on avait appelé un « arbre » lui paraissait saugrenue. Un vrai arbre. Pas ces poteaux de bois brûlés et séchés qui reposent ici et là. Évidemment, de nos jours, qui pouvait prétendre en avoir déjà vu un... N'est-ce pas ?
En se laissant porter par le destin vers les environs de la casse, Lazare fut plutôt étonné de percevoir le bruitage environnant. Confirmant qu'il y avait bel et bien quelque chose d'installé dans cet endroit. Le métal ne se déplaçait pas tout seul. Par contre, cela pouvait être des animaux sauvages comme des êtres humains, des goules ou des supermutants, bien qu'il paraissait peu probable de les voir s'éloigner de leur ville habituelle. De toute les manières, Lazare n'avait pas pour intention d’infiltrer les lieux et de se la jouer discrétion. Il était trop grand et trop visible pour cela. Donc si un problème se posait, c'était par le poing sur la tronche que cela risquait de se terminer. Mais rien n'était encore joué.

« Attends... J'crois que y'a quelque chose en face ! Ca bouge là-bas. Je vois presque un truc qui dépasse de ces buissons secs là ! » lança Lazare en plissant les yeux.

Il s'approcha a grand pas de ce qu'il pensait apercevoir. Ses pas résonnèrent durement sur le sol et soulevèrent un peu de poussière. Si on ne l'avait pas repéré jusqu'ici, cela allait se faire très rapidement. Pourtant, la forme que le mutant avait aperçu ne se déplaça pas. En s'approchant, il ouvrit de gros yeux en observant la silhouette allongée d'une femme au style... particulier... En tout cas, certainement pas une citadine.

Lazare se baissa et lui tapota l'épaule de son doigt.

« Euh... Salut ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Mulhouse (68)
Inscription : 16/07/2013
Messages : 251
Fonction : Admin
avatar
Zoé "Akhaten" Grégeois
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Jeu 24 Juil 2014 - 23:59

Malgré tout le professionnalisme dont pouvait faire preuve la psychotique, c'est-à-dire pas beaucoup après réflexion, elle n'était pas très habile pour rester discrète. Plusieurs fois elle avait essayé au cours de ses pérégrinations et plusieurs fois elle avait échoué. Elle qui concevait toujours dans sa tête des plans d'une extrême complexité pour arriver à ses fins avait fini par voir des compétences inattendues se développer chez elle à force de devoir improviser. La prospection de la casse n'allait pas déroger à cette règle. D'ailleurs, Zoé fut même étonnée d'être surprise par le grand Godzilla et son compagnon humain à peine plus petit. Elle se jeta à plat ventre pour s'éloigner de ses agresseurs avant de se retourner fusil laser de Triskellis à la main. Tout en gardant précautionneusement le canon de son arme aligné avec le mutant, elle se redressa doucement et sortit de sa besace une fiole au contenu bleu-vert. Elle ne dit pas un mot, juste prête à se défendre si il le fallait. Aucune peur ne l'habitait, d'abord parce qu'elle avait déjà eu à faire à des adversaires sans doute plus coriaces, du moins c'est ce qu'elle se disait, et ensuite car ils n'avaient pas vraiment l'air agressif sous leurs dégaines de créatures de foire.

Akhaten se méfiait quand même, elle n'était pas dans une position avantageuse, puis au bout d'une minutes de silence à la western spaghetti, elle répondit enfin avec sur le visage l'expression d'un doute profond :
"Salut ..."
C'était tout ce qu'elle avait trouvé à dire pour briser la glace. Elle ne savait pas du tout à qui où quoi elle avait à faire. Le fait qu'ils ne l'aient pas tuée sur le champ était plutôt encourageant, peut être qu'ils pourraient se montrer utiles après tout. Et comme pour rajouter une couche supplémentaire au ridicule de la situation Akhaten fit un petit pas en avant et dit :
"Je peux vous aider ?
Elle secoua rapidement la tête en se rendant compte de ce qu'elle venait de lâcher, puis repris plus agressivement :
"Vous avez fini de me reluquer comme ça ?! C'est mes fesses rebondit qui vous mettent dans cet état ?! A moins que ce ne soient mes gros seins ?!"
La Malebranche appuya ses paroles d'un léger mouvement de tête et d'un regard furieux; personne n'aurait pu voire ce fugace sourire en coin qu'elle esquissa en sachant très bien que le tatouage qu'elle arborait fièrement sur la figure faisait toujours cet effet là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Ven 25 Juil 2014 - 16:38




***

Le récupérateur soupira. Pourtant la journée avait bien commencé. Faut croire que ça n'aurait pas durer  longtemps. Enfin bref, maintenant fallait faire avec, puisqu'ils n'avaient maintenant plus le choix. Quand faut y aller, faut y aller. Le récupérateur pointa son fusil d'assaut vers la jeune femme.

- " Bon. C'est bien vrai tu es charmante. Axel ne pût s'empêcher de sourire. "Mais là, on était plutôt surpris de ton niveau de discrétion. Et en plus sérieusement pose ton arme. On a le dessus quoi qu'il arrive. Si tu le tues, je te tue directement après tu peux en être sûr. Après, vraiment si tu veux tenter, si tu veux essayer de nous attaquer, essaye. Mais te rates pas, crois moi. "

Le récupérateur soupira de plus belle. Il devait être maudit en fait, que se soit là ou avec "H" , chaque fois qu'il faisait quelque chose, ça tournait en bordel intégral. Mutants, psychotiques, freelanceuse : oh ça oui, il ne l'oublié pas cette pute de Marie, savoir qu'elle était une esclave aujourd'hui le faisait jubiler. Il fallait toujours qu'Axel se retrouve dans des mauvaises situations. Le karma certainement, ouais le karma ....

- " Bon. Ecoute. On n'a rien à voir avec toi, alors si tu voulais bien continuer ta route, j'ai pas vraiment envie de tirer aujourd'hui. En plus c'est pas très discret de se mettre à tirer comme ça. En plus tu vois, on se la jouer discret, donc on aimerait bien que ça dure. Donc on part de son côté, je crois que c'est le meilleur pour tous le monde, en plus on a pas vraiment le temps. Même toi, tu as vraiment envie que ça se passe comme ça ? En plus je suis sûr qu'au vu de ta présence, c'est ça qui t'intéresse. " Il pointa la casse d'un mouvement de tête " Nous aussi on doit y rentrer, et on compte pas vraiment t'en empêcher, alors laisse Lazare tranquille. C'est mieux ainsi tu ne penses pas ?




***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Sam 26 Juil 2014 - 18:11

Il y avait de ses moments où l'on se sentait toujours un peu faible. Lazare avait beau être le plus imposant ici, il se sentait terriblement a poil. Sans doute était-ce le fait d'être le seul a ne pas avoir d'armes a feu sur lui. Même si il pouvait tenir face a plusieurs balles et même se faire exploser le crâne et s'en sortir, si il avait la malchance de se faire toucher au mauvais endroit, cela risquait de ne pas passer. Tout système a un cœur, détruisez le cœur et le système s'arrêtera. Malgré une tête qui repousse ou des doigts qui réapparaissent a l'infini. En d'autres termes, le mutant n'était que peu a l'aise dans cette situation qui présentait l'éventualité de partir en vrille. Ses armes non sorties et le signe d'hostilité n'étant pas réellement évident, il était en réalité assez vulnérable, aussi bon slasher qu'il pouvait être.

« Ouais bon, les gens, c'est pas pour râler mais on est quand même assez visibles ici. Vous pensez que y'a des gens dans cette casse ? Parce que si c'est le cas, ils vont pas aimer voir trois types qui s'engueulent au dessus de leur territoire malgré le bruit. » déclara t-il.

Lazare ne se fit pas prier, leva les bras, posa ses mains sur leurs crânes et les força ainsi a s'abaisser avant de chuter lui même au sol et de mettre un doigt devant sa bouche en signe de silence. Pas la peine de faire du raffut. Tant qu'a faire, le mutant lança un regard vers la fraîchement retrouvée « mademoiselle » qui semblait au moins aussi farouche qu'un radcafard.

« Bon, madame, je sais pas qui tu es ni ce que tu fais là mais qu'on se le dise, si quelqu'un tire ici, c'est tout le monde qui va morfler. Et range aussi cette... Fiole ? T'as pas l'air d'être de la ville, je me trompe ? Donc je pars du principe que tu sais la dérouillée qu'on peut prendre si on se fait trop remarquer a proximité d'une potentielle planque de gang. T'as aussi besoin d'aller là-dedans, pas vrai ? Nous aussi on le veut. Qu'est ce que tu dirais de nous accompagner ? On prend ce qu'on est venu chercher et on se taille. Vu l'activité du coin, je pense qu'on sera pas trop de trois. »

Il fit ensuite volte-face vers Axel.

« Tu sais des choses sur l'endroit ? J'avais pas prévu que y'ai de l'activité dans le coin. Amis ou ennemis a ton avis ? Je sais pas grand chose sur le coin. Et tant qu'a faire, si on peut s'assurer qu'on nous cherche pas des emmerdes, plus on est, mieux c'est. Je peux briser des cous mais seulement si y'a pas de surnombre en face. »

Il se recentra sur la casse. S'approcher par les voies normales était inconcevable. Avec son gros cul, Lazare allait tous les faire repérer. Et il le savait. Tout comme il avait conscience que des trois, c'était certainement lui qui allait être le plus susceptible de créé des emmerdes pour la suite des événements. Sauf si il s'agissait de taper sur quelqu'un, encore une fois.

« Euh... Si on doit rentrer, je pense qu'un plan est d'usage. On sait qui sont les types dedans ? Si ce sont des humains, bien sur. Parce que niveau discrétion, vous vous doutez que j'ai pas vraiment l'allure nécessaire a jouer les ninjas. Au fait, c'est quoi ton nom, miss ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Mulhouse (68)
Inscription : 16/07/2013
Messages : 251
Fonction : Admin
avatar
Zoé "Akhaten" Grégeois
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Dim 27 Juil 2014 - 23:05


Zoé leva un sourcil. L'humain qui osait la menacer ne lui faisait pas peur, malgré toute l'assurance dont il faisait preuve. Elle était presque sur qu'elle pouvait venir à bout de ces gaillards à elle seule. Il lui aurait suffit d'envoyer son feu grégeois sur Lazare le lézard puis de canarder le joli cœur en se mettant à couvert derrière la masse du mutant rongé par l'acide. Un rayon de plasma aurait enflammé la sève de porte-flamme, protégée par ce mur de feu, il aurait toujours été temps pour elle de préparer une nouvelle fiole pour le bellâtre au fusil ou alors de lui surgir dessus tomahawk à la main et de lui régler son compte à l'ancienne. Aucun doute qu'Akhaten aurait parfaitement réussi la manœuvre sans se faire trop gravement esquinter, elle valait mieux que la moyenne des créatures qui peuplaient les terres désolées de la capitale, elle avait ce quelque chose de plus démoniaque, ce quelque chose qui lui offrait une puissance toujours supérieur. Néanmoins, Lazare avait raison : à trois, elle pouvait revoir le champ de ses perspectives pour parvenir à ses fins.

Elle rangea son cocktail incendiaire et baissa un peu son fusil, tout en gardant la main sur la crosse et le doigt sur la gâchette.
"- C'est toi qui m'as attaquée en me mettant ta face de reptilien sur le nez.
Parlant au mutant, elle ne lâchait plus du regard le récupérateur qui tenait le fusil.
- Je suis Akhaten, si tu baisses ton armes on peut discuter.
La langue de vipère de la Malebranche s'agita dans sa bouche.
- Je n'ai pas bien vu, mais la casse est occupée manifestement.
Maintenant que toutes les armes s'étaient abaissées, elle n'hésita pas à lever sa main vers son oreille pour désigner le bruit de tôle.
- Il y a des types armés et des esclaves qui travaillent le métal. J'en ai compté respectivement deux et quatre.
Elle mentait.
- Il y a sans doute plus de monde caché par les tas de carcasses de voitures, pas de quoi s'alarmer, plus d'esclaves que d'esclavagistes. Ensemble nous pouvons tenter quelque chose, un raide en bonne et due forme, aucun survivant chez les ferrailleurs.
Elle effaça son sourire carnassier et tamisa la lumière dans ses yeux avant de s'approcher à pas de chat du dynamique tandem.
- Mais d'abord, dites moi, qui êtes-vous et que venez vous faire ici ?"

En réalité, la psychotique n'avait vu que trois ou quatre personnes se balader dans la décharge légèrement armés, sans compter ceux qui n'était pas visible, à besogner eux même pour récupérer les pièces qu'ils cherchaient. D'honnête récupérateur en sommes, mais elle n'avait aucune envie de négocier avec eux et ses interlocuteurs seraient plus enclin à attaquer si les gars d'en face passaient pour des ordures. Un petit massacre allait la dégourdir après le long voyage qu'elle venait d'effectuer, rien de telle que le gout du sang qui éclaboussait son visage lorsque son arme primitive venait s'abattre au milieu d'une poitrine. C'était du pain maudit pour la démone.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Mar 5 Aoû 2014 - 14:21

***


- " Moi, je suis juste un type. Je fais rien d'exceptionnel. Savoir mon nom ne t'avanceras à rien du tout, mais puisque tu as l'air de vouloir savoir, puisque tu demandes, je m'appelle Axel, simple prospecteur et coursier en freelance. Ce que l'ont vient faire ici ? Dans une casse automobile, tu sais, il n'y a pas grand chose à part des voitures. Donc si on est ici c'est pour les voitures. " 
Le récupérateur lâcha "Akhaten" des yeux et se mît alors à faire quelques pas en direction d'une carcasse de voiture, il abaissa le capot rouillé de la voiture qui était ouvert et y posa son sac pour en sortir, un vieux bout de papier. Sur celui-ci était dessiné un plan rudimentaire de la casse mais la plupart des informations y étaient inscrites. Même si ça faisait déjà quelques temps qu'il n'était pas revenu, plusieurs semaines, mais ça n'avait pas du changer en si peu de temps. Il déroule la carte sur le capot.
- " Pour répondre à ta question Lazare, oui, je connais la zone. Je suis déjà venu. C'est plutôt calme. Et de l'autre côté il y a un chemin de terre par lequel on peut passer sans être vu puisqu'il suffit juste de rester collé à l'amas de ferrailles. Rien de bien difficile en somme. Et pour répondre à ta question, Akhaten, je suis pas là pour une fusillade, donc pour moi c'est non. Lazare j'espère que tu es d'accord, on est pas là pour ça ... " 
Axel soupira. Dire qu'il était juste là pour des pièces automobile. Si il voulait tirer dans tous les sens, il suffisait d'aller demander du boulot à Arnold. Ce que cette fois, il ne voulait pas. Il voulait être tranquille.
- " Bon vous faîtes comme vous voulez, mais ne comptez pas sur moi pour foncer arme à la main là dedans. Je ne vois pas pourquoi je le ferai. " Il se tourna vers Lazare " On à plein d'endroit à aller voir, j'en connais plusieurs tu sais, on est pas obligé d'aller visiter cette casse " 
Rien ne les obligeait, Axel en connaissait beaucoup et certainement des mieux comme endroit pour trouver ce qu'il veut. Tenter quelque chose avec la possibilité d'être blessé ou autre, n'arrangerai pas le duo, Axel le savait, mais il fallait faire un choix, un choix qu'ils devaient prendre à deux. Ils ne pouvaient se séparer en plus, il fallait donc prendre la situation dans son ensemble, bien comprendre les enjeux et penser si ça valait le coup.



***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Mar 12 Aoû 2014 - 17:45

Lazare  secoua la tête en attendant que les deux terminent de s'expliquer. Tout cela était bien beau, mais cela ne débloquait pas la situation pour autant. Il fallait toujours rentrer dans cet endroit et prendre ce qu'ils étaient venus chercher. Cela dit, a en croire les dires de Zoé, il y avait un risque dans tout ça. Pour ne rien arranger, Axel semblait opposé au fait de rentrer de manière brutale. Il fallait faire un choix et vite, car ils ne resteraient pas éternellement cachés ici. A force d'être en position furtive, Lazare commençait a avoir des fourmis dans les jambes et peinait a rester tranquille.

« Il faut se décider là, je commence a perdre patience. Soit on rentre dans le tas soit on y va de manière plus douce. En tout cas, il va falloir prendre une décision. En admettant qu'ils sont hostiles, on devrait tout de même être prudents. Ils ne sont peut-être que quelqu'un mais qui dit qu'ils n'y en a pas d'autres qui se cachent a coté pour les rejoindre ensuite ? »

Bah oui, ils en avaient peut-être vu X nombres, mais qui dit qu'ils avaient pas des renforts ou des potes qui attendaient qu'une couille arrive pour débarquer ? En soit, cela ne faisait finalement peu d'importance. Lazare se leva brutalement sans prévenir, hausse les épaules en soupirant et se dirigea d'un pas lourd vers la casse en empruntant la piste tracée, bien visible.

« Bon j'en peux plus, j'vais voir ce qui ce passe. De toute manière, si y'a des balles qui doivent voler, autant que ce soit moi qui passe, je serais le plus apte a y survivre. Si vous voyez que ça dégénère, bah, vous savez quoi faire. N'est-ce pas ? » dit-il finalement.

En avançant dans la casse, Lazare ne tarda effectivement pas longtemps a se faire voir. Les quelques hommes présents dans le coin, leurs sacs chargés de tout ce qu'ils avaient put trouver. Ces derniers eurent un regard interrogateur vers le mutant, ce demandant ce qu'était ce zouave qui venait s'inviter a la fête. Ils semblaient bien peu farouches, néanmoins, Lazare se méfiait, ayant encore en tête l'idée qu'il s'agissait d'esclavagistes.

« Euh... Salut ? » lança l'homme barbu le plus proche en haussant un sourcil.
« Hé ! Qu'est ce que vous foutez dans les parages ? » grogna le mutant.
« Ben on ramasse ce qu'on peut mec. Mais faut faire gaffe, y'a des raiders et des timbrés qui rôdent dans le coin. On dirait des indiens cannibales. De vrais malades ! »
« Où sont les esclaves ? »
« Pardon ? »
« Y sont où les esclaves ? C'est l'autre pédé qui ramasse la boite, là-bas ? »demanda Lazare en pointant du doigt un autre récolteur qui s'était baissé pour prendre une conserve.
« Hey ! » brailla l'insulté.
« Tu déconne l'ami ? On a rien a voir avec des esclaves ! »
« Hé ! Tu me prends pour un débile ? »

Lazare leva les poings comme si il s'apprêtait a engager un combat. Le récupérateur leva les mains devant lui en grimaçant.

« T'es givré ? J'veux pas m'battre contre toi ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Mulhouse (68)
Inscription : 16/07/2013
Messages : 251
Fonction : Admin
avatar
Zoé "Akhaten" Grégeois
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Lun 18 Aoû 2014 - 22:55

Voyant le mutant s'avancer vers les récupérateurs, Zoé lui emboita le pas, sur ses gardes. Elle marchait à juste un mètre derrière lui. Celui-ci engagea la discussion avec le premier barbu venu, il n'était pas très subtil. Elle regardait tout autour pour appréhender chaque détail du lieu : les hommes,leur emplacement, leur armement, leur récolte.Il y avait sur les tas de ferraille encore de quoi trouver quelques pièces, mais cela faisait un siècle que l'ancien monde s'était arrêté, ce qui restait n'avait plus rien d'exceptionnel. Le seul moyen de parvenir à construire un engin qui tienne la route avec ces détritus, c'était d'y vouer tout son temps et son énergie. Au final il n'y avait qu'une seule chose qui soit vraiment importante de trouver, le reste viendrait, c'était le rare et fameux moteur V8 dont la puissance permettait de déplacer des montagnes dans un grondement de mécanique bien huilée. Un dispositif qui aurait permis d'équiper un véhicule de course extrêmement rapide, mais surtout de faire marcher un Destructeur.

Depuis le temps qu'elle en rêvait, avec un seul de ces méchas que les psychotiques savaient construire, Akhaten pourrait mettre à genou une bonne partie de ses rivaux. Et quelle chance, il y avait justement garée sous un préau en taule ondulée un ancestral tracteur de semi-remorque. Le véhicule était équipé d'un bras mécanique pouvant attraper les carcasses de voitures pour en entasser jusque trois dans sa remorque où se trouvait déjà le cadavre d'une vieille Twilio. Si Akhaten avait pu voler ce mastodonte aux ferrailleurs, elle en serait quitte pour obtenir son nouveau jouet.

- T'es givré ? J'veux pas m'battre contre toi !
En entendant ces mots, la tatoué revint à la réalité. Elle posa sa main sur l'épaule du lézard pour l'éloigner de son interlocuteur à qui elle adressa un sourire désolé assortit d'un :
- Une seconde s'il vous plait.
Elle se retourna et attrapa Axel par l'avant-bras pour qu'il s'approche d'elle et de Lazare et qu'ils forment ainsi un triangle.
- On dirait qu'ils sont moins hostiles qu'il ne m'avait semblé, gardons l’œil ouvert. J'ignore ce que vous êtes venus chercher ici, mais je pense que si on pouvait repartir d'une manière ou d'une autre avec ce camion là- bas on arriverait facilement à trouver un terrain d'entente.
Elle balança un regard par dessus son épaule.
- Ne regardez pas comme ça imbéciles ! Si j'ai bien compris, c'est leur outil de travail, il ne nous le lâcherons certainement pas de plein gré. Si on arrive à obtenir leur sympathie assez longtemps, on peut déjouer leur méfiance, leur subtiliser la clé et se tirer à toute blinde en défonçant tout sur notre passage à grand coup de pare-choc de locomotive.
Zoé regarda brièvement les deux acolytes. Étaient-ils de ceux dont le sens moral était un frein ou alors admettaient-ils la loi du plus fort ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Sam 20 Sep 2014 - 13:36

***


- " Si tu le dis, bon alors dans ce cas, il ne reste plus qu'une chose à faire.  "

Le récupérateur s'adressa à l'homme qui n'avait toujours pas bouger de là où il était attendant à quelle sauce il serait mangé. Le plan d'Akhaten n'était pas si mauvais et il fallait bien en suivre un de toute manière, de plus le temps était compté pour le mutant et le récupérateur, ils devaient récupérer tous avant le début de la course, sans parler du temps pour s'occuper du bricolage sur la bagnole. Maintenant il fallait jouer le négociateur pour calmer l'homme en face, en même temps Lazare était prêt à se mettre sur la gueule avec lui, il fallait alors éviter tout débordement des hommes déjà présent.

- " Bon, bon calmons-nous. Je m'appelle Hector Lagarde et je suis désolé de ce petit malentendu. Faut pas lui en vouloir vous savez, hein Maximilien. "
Il tapota l'épaule du mutant. 

- " C'est ça d'avoir le cerveau plus petit que les poings. Faut pas lui en vouloir quoi, mes amis et moi on a l'air un peu brusque comme ça, mais on est pas là du tout pour chercher des problèmes. Continuez ce que vous faîtes, on va juste traîner histoire de trouver des trucs, on peut même partager avec vous si on trouve quelque chose. Bon on est tous calme c'est bon ? On attend rien de vous n'ayez crainte, nous ne sommes pas violent, au fait elle c'est Emilie. " 

Axel lança un petit coup de tête en direction de Zoé. Valait mieux éviter de donner leurs vrais noms, on ne sait jamais histoire de pas avoir de problèmes dans le futur. 

- " Ouais, ouais c'pô grave, j'ai compris. Mais vous trouverez rien qui vous intéresse ici, il n'y a pas grand chose.

- " Ne vous en faîtes pas pour nous, on saura ce débrouiller. On restera pas longtemps sans doute de toute manière, comme vous dîtes il n'y a pas l'air d'avoir grand chose ici. "

- " Ouais y'a du passage c'pour ça, y'a quelques temps on pouvait trouver de bon trucs mais plus maintenant " 

La situation s'était un peu calmée, la tension était retombée et ne sentait plus l'animosité d'y il a quelques minutes, ce qui était largement préférable pour le bon déroulé du plan du trio. Maintenant il fallait la jouer tactique et ils pourront partir :

- " Bon beh voilà chacun de son côté c'est bon ?


***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Mar 7 Oct 2014 - 21:08

- «  Bon, bon calmons-nous. Je m'appelle Hector Lagarde et je suis désolé de ce petit malentendu. Faut pas lui en vouloir vous savez, hein Maximilien. »
« Ah bon ? » demanda par hasard Lazare sans comprendre le revirement soudain de situation.

Ce qui suivit fit naître dans l'esprit de Lazare une question qui demandait si il y avait une insulte cachée dans ces mots et si il devait s'énerver ou au contraire faire comme si de rien n'était. Les choses s’enchaînèrent trop vite pour qu'il puisse trouver une quelconque réponse. Ainsi, avant même qu'il n'eut le temps de prononcer un traître mot, le voilà qui devait faire face a la soudaine proposition de répondre a un plan aux fondements incertains.

« Vous êtes sûr que ça va pas foirer ? J'ai pas tout compris. Bon, je prends la gauche dans tout les cas. Enfin, si on doit se séparer... »

Lazare n'était pas plus ravi que cela a l'idée de se barrer seul de son coté. C'était le seul qui n'avait pas d'armes a feu. Autrement dit, si on venait a lui en vouloir. Bon... Après tout les deux autres devaient savoir ce qu'il faisaient. Lazare se laisse donc naïvement guider par les directives proposées et commença lentement mais sûrement a s'avancer dans la direction qu'il avait désigné.

« Eh ! Si vous avez besoin d'aide, vous avez qu'a siffler ! »

Pas sûr qu'il entende un sifflement a cette distance mais bon. Il pouvait toujours y croire et espérer y arriver ! Tant tout les cas mieux valait se préparer a d'éventuels ennuis en plus de devoir ouvrir l'oeil pour trouver les matériaux tant recherchés. Et quand à cette fille ? Bah... mieux valait avoir l’œil dessus aussi. Lazare s'était juré de ne pas perdre la tête une fois de plus avant noel. Autrement dit quelques mois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Mulhouse (68)
Inscription : 16/07/2013
Messages : 251
Fonction : Admin
avatar
Zoé "Akhaten" Grégeois
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Jeu 16 Oct 2014 - 20:23

-Vous êtes sûr que ça va pas foirer ? J'ai pas tout compris. Bon, je prends la gauche dans tout les cas. Enfin, si on doit se séparer...
- Fais une diversion mon gros, chuchota Akhaten avant que le lézard ne s'éloigne.
Elle se tourna vers Axel, un avec un léger sourire en coin.
- T'es un sacré baratineur on dirait. Tu pourrais subtiliser la clé du camion pendant que je le sécurise ?
Ce n'était pas vraiment une question, mais plutôt une demande, car elle l'imaginait tout à fait capable d'une telle prouesse. C'était le problème avec les gens trop sur d'eux, on finissait toujours par être déçu.

La psychotique s'éloigna par la droite en direction du camion. Elle s'était attendue à l'extermination net et sanglante des récupérateurs, mais puisqu'il fallait jouer de la ruse, la partie pouvait commencer. Maintenant que ses pions étaient placées sur l’échiquier de la décharge, la reine pouvait sortir.

Elle profita des pitreries du mutant attirant les regards à l'autre bout de la décharge pour se glisser sous le véhicule. Pourvus que personne ne décide de le mettre en marche, elle ne jouissait pas d'une grande liberté de mouvement. Il y avait en tout cinq pieds qui se situaient aux abords direct du camion. Une paire venait de monter dans la remorque, certainement pour contempler les pièces qu'il pouvait récupérer de la Twilio ; les trois autre pieds étaient statiques contre la portière droite, sans doute se cachaient-ils pour tirer au flan.

Zoé se faufila tant bien que mal jusqu'au bout de la remorque. Un homme en bleu de travail lui faisait dos, penché sur le moteur de la carcasse. Elle se dressa derrière lui, vérifia que personne ne regardait dans cette direction et enfonça son cran d’arrêt dans la gorge du pauvre homme. Un petit cri sortit de sa bouche lorsqu'elle tira le couteau vers elle pour lui trancher la gorge. Le bado s'effondra sur le côté et elle le suivi pour étouffer ses derniers gargarismes avant de boire généreusement le sang qui coulait de la plaie.

Alertés par le bruit, les deux ouvriers à l'autre bout du véhicule lâchèrent leurs clopes et leurs canettes de vin pour venir voir ce qu'il se passait. Il durent faire le tour pour tomber nez à nez avec le cadavre de leur collègue exsangue. Ils s'affolèrent, se regardant l'un l'autre pour savoir comment il fallait réagir.

L'un d'eux pris l'initiative de s'approcher du corps et remarqua il s'agissait bien d'un meurtre. Un craquement le fit se retourner soudainement, il était trop tard pour réagir lorsqu'il vu la démone au visage rouge et noir désincarcérer son tomahawk du crane de celui qui était rester derrière. Elle lui lança un profond regard qui trahissait sa frénésie.

Une tache sombre se forma à l'entrejambe de l'ultime témoin, il était en train de se pisser dessus, tétanisé de peur. Akhaten ramassa une tige d'acier avant de s'approcher sensuellement de sa victime. Elle le serra dans ses bras tendrement lui laissant entrevoir un espoir de survie qui lui fit lâcher un petit rire nerveux, puis elle enfonça de toutes ses forces le pieux de métal sous sa mâchoire inférieure. Une larme de sang coula de son œil, son sourire débile fondu comme neige au soleil et son menton tomba, détendu par la mort, laissant apparaître au fond de sa bouche la barre qui lui traversait le crane.

Une bonne chose de faite pour la Malebranche, elle cacha tous les corps dans la remorque, mais ne pu rien faire pour la quantité impressionnante d'hémoglobine qui recouvrait le sol. De toute façon, elle ne comptait pas s'éterniser ici et préféra monter à la place du conducteur pour essayer de comprendre cet engin. C’était sûrement dans cette serrure qu'il fallait mettre la clé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 22 Masculin
Ville IRL : Avignon
Inscription : 31/08/2012
Messages : 466
Fonction : Admin
avatar
Axel Courtain
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Ven 31 Oct 2014 - 19:12

***


Axel devait récupérer les clés de l'engin. Facile à dire à première vue mais là tâche allait devenir un peu plus compliqué mais ça le récupérateur ne le savait pas encore. Il s'avança vers un petit endroit couvert d'un bâche et où se trouvait plusieurs tables avec divers objets, de la simple babiole à la pièce plutôt pas mal. Mais se sont les clés qui intéressaient Axel et maintenant il fallait les trouver. Le jeune homme s'approcha de ce petit endroit de fortune alors qu'il n'était plus qu'a quelques mètres, il se fît interpeller par une voix :

- Qu'est-ce que tu viens faire là ? Tu sais que ça appartiens à des gens. Je resterais pas là si j'étais toi, je te conseille de bouger.

- Je veux pas d'embrouilles, je regardais juste la matériel, moi aussi je touche un peu à ces trucs et faut dire qu'il y a des trucs pas mal là.

Un homme se leva de plusieurs palettes empilées lui servant de chaise et s'approcha du récupérateur. Le genre assez méchant, dont la taille de tes bras fait celle de tes cuisses, sur le coup le récupérateur n'avait qu'un souhait, que ce ne soit pas lui qu'il les est les clés.  Il réajusta sa clope et tira dessus une longue bouffée et la laissa tomber au sol avant de l'écraser avec son pied :
- C'est de la merde. Tout ce qu'on a pu trouver est complètement mort et tout remettre en l'état serait plus cher que notre prix de revente. On risque de tout laisser enfin on peut toujours essayer de vendre en l'état.

- Il y a toujours un peu de demande, faut voir. Répondit Axel à son interlocuteur.

- Ouais ça arrive c'est sûr.

L'homme se dirigea dehors. Faut dire qu'au soleil, le gaillard était encore plus impressionnant. Il scruta l'horizon avant de cracher un bon glaviot visqueux sur le sol. Son développement musculaire avait dû contaminer ses neurones, Axel en avait la preuve. Bon discuter avec l'autre gus n'allait pas l'aider à trouver ces satanées clés. Finalement le récupérateur n'eût pas grand chose à faire. L'homme s'était retourné vers lui et .. Non, oh non, et beh les voilà les clés., pendouillant autour d'un vieux cordon autour du cou du récupérateur. Changement de plan. Au moins il avait réussit la moitié de sa mission, il avait trouvé les clés fallait les récupérer. 
- Je crois que je vais y aller moi, les membres de mon groupe m'attendent je pense. Mais avant de partir je devais vous demander quelque chose.

- Quoi ? Qu'est qu'il y a ? Demanda l'autre récupérateur.

- Elle sont chouette tes clés.

- Quoi ? Comment ça mes cl...

Axel écrasa le visage de l'homme avec la crosse de son fusil - lui fracturant le nez au passage - le coup fût assez bien donné puisque l'homme tomba raide, il avait perdu connaissance. Axel n'eut qu'a se servir pour les clés. Il se précipita vers le véhicule. Il ouvrit la porte côté passager et il poussa Zoé sur la banquette passager.

- Prête à partir la Malebranche ? Attends ... Il est où Lazare ? 



***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   Lun 3 Nov 2014 - 23:49

« Faire diversion, hein ? Bon. Je devrais me démerder. » lança Lazare.

Puis, il prit finalement pleinement sa direction pour se diriger vers la partie a l'ouest de la casse. Il y croisa de nombreux ferrailleurs occupés a piocher dans les détritus. Lazare s'approcha et découvrit ce qui semblait être une longue machine rouillée qui semblait encore en état de marche. Il tapa dessus un instant, ce qui produisit un bruit métallique conséquent. Les prospecteurs et ramasseurs se tournèrent vers lui.
« Eh ! Dites ! C'est quoi ce truc ? » demanda le mutant en continuant de tripoter la machine.
Les ramasseurs furent contraints de stopper net leur activité pour descendre de leurs monticules d'ordures en se rendant compte que Lazare commençait a être un peu trop curieux sur la machine et appuyait sur tout ce qu'il voyait. La machine commença a vrombir de manière mécanique et a vibrer légèrement. Le tapis roulant se mit en marche et avala les conserves qui se trouvaient dessus. On tenta comme on pouvait de retenir le mutant. Sans succès. Trop haut et trop costaud, il s'échappait des bras et des étreintes pour continuer de tripoter l'engin.
« C'est un compacteur de déchet ! Arrête d'y toucher bon sang ! »
« Attends ! Il fait quoi ce levier ! »
Lazare abaissa au hasard l'un des leviers de l'engin qui se mit a gronder plus fort. Les ferrailleurs décidèrent de s'y mettre ensemble et commencèrent a courir autour de l'engin, poursuivant un mutant décidé a continuer ses études de la machine malgré tout. La scène était surréaliste. Au bout d'un moment, les hommes changèrent de stratégie et se séparèrent en deux groupe pour attraper le mutant. Ce dernier s'écrasa sur eux et ses poursuivants vinrent a leur tour tomber sur lui, formant ainsi une splendide pile au sol. Lazare finit par s'extraire aussi sec et inspecta le panneau du compacteur.
« Hum... Joli bouton rouge, à quoi sert tu ? » chantonna le mutant.
« Pas touche ! »
Trop tard, Lazare pressa le bouton. Le tapis du compacteur de déchet s'inversa et commença doucement a recracher tout ce qu'il contenait. Un ferrailleur finit par réussir a grimper sur le dos de Lazare et tenta de le maîtriser en lui posant ses mains sur le cou. L'ami vert ne se démonta pas pour autant et continua de toucher à tout et n'importe quoi.
« Eh ! Putain ! Comment j'ai fais pour rater cette poignée ? »
Il l'abaissa et tout commença à partir en vrille. Le compacteur cracha à toute allure ce qu'il avait dans le ventre, projetant du métal écrasé a tire-larigot. Une boite de conserve fut lancée a la figure d'un ferrailleur qui chuta sur les fesses. Le boucan entraîné par la machine ne tarda pas à attirer plus de monde que prévu.

« Qui est l'idiot qui à touché au compacteur ? » aboya un homme arrivant.
« Bon bah euh... J'vais vous laisser moi, salut ! » gargouilla Lazare.

Il laissa les ferrailleurs en panique face à la machine et qui se démenaient pour l'arrêter avant de rejoindre ses deux compagnons en courant.

« Puff...Puff.. Je suis là ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Que les moteurs rugissent !!! [Axel Courtain et Lazare]
» Sur la route des Virgiles [Axel Courtain & Agathe] feat Arnold Habdaik "H" en MJ, [Terminé]
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» Axel Haire [Pouff']
» Axel H. Merrick || Nobody raise their voices [U.C.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-