Partagez | 
 

 Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Mar 22 Oct 2013 - 17:19


Jettant un rapide regard sur le terminal, un regard court et juste assez long pour comprendre qu'elle n'avait aucune chance de deviner ce qu'étais le code, dans sa panique, les lignes de textes s'entremelant, formant des hiéroglyphes impies qui ne donnère rien excepter un villain maux de tête à l'étrangère. Jettant des regards, ses yeux ballayant chaque surfaces à la recherche d'une issue, qu'elle trouva dans la forme d'une veille porte merdique et d'une chaine.

Une rafale sur la chaine la brisère, mettant fins à ses rêves de fonder une famille. Elle sentait encore les petits êtres irradiées fuyant dans sa direction, et se fut à l'aveuglette qu'elle vida le reste de son chargeur dans la direction de l'intru invisible. Les instincts de survies d'Emily avait fait surface et prenait tout le contrôle de son humble personne. La porte étant à moitié ouverte, se fut avec un villain coup d'épaule qu'elle passa au travers, son élan lui fesant presque perde l'équilibre.


Elle insera un nouveau chargeur dans son flingue avant de mettre en joue la porte, la respiration coupé et les mains tremblantes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Mar 22 Oct 2013 - 19:31

Paralysée par la peur viscérale qu'inspirait la simple présence de la créature au plus guerrier des mutants, Emily ne parvint pas à utiliser son arme. Elle eut à peine le temps d'apercevoir une série d'écailles brillante traverser le tunnel à quelques centimètres du sol. Un sifflement de fureur et un enorme choc dans les égouts, probablement contre la porte d'acier. La poutre de bois céda et plusieurs kilos de pierre brune s'écroulèrent, bouchant l'entrée devant l'étrangère.

Emily n'avait d'autres choix que celui de continuer dans cette direction, c'était une sorte de cage d'escalier éclairée par une série d'ampoules semblables à celles de la salle de maintenance dans l'hôtel. Elle entreprit la descente jusqu'à tomber sur la dernière chose qu'elle pouvait espérer trouver ici, une autre goule !

"Tirez pas, tirez pas !"

Il s'agissait d'un homme cette fois. Le crane décoré par une perruque impécable en accrod avec les couleurs d'un costume trois pièces crasseux.

"Vous êtes avec Rubis ? Ecoutez, on peut s'arranger."

Il éclaircit un moment sa gorge sans pour autant changer le ton rocailleux de sa voix.

"Je m’appelle Eric Chamberlain, Chamberlain ça vous dit quelque chose ? Je dirigeais l'hôtel Chamberlain alors que votre grand mère n'était qu'une enfant. Je ne suis pas avec les autres, je leur ai dit de laisser tomber, c'est pour ça que je suis ici. Vous voulez bien baisser votre flingue ? Je suis certain qu'on peut trouver un arrangement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Mer 23 Oct 2013 - 1:40

Un soupire féminin avait accompagné l'écroulement des pierres, soupire des plus libérateurs, alors que notre étrangère senti un léger sentiment de sécurité venir s'installer sur ses fragiles épaules.Sentiment de sécurité qui fut rapidement remplacé par un sentiment de panique légère, alors qu'elle réalisa que son unique issue venait de se fermer à jamais. Elle tenta, bien sur, de déblayer le chemins, mais après quelques minutes d'effort, elle baissa les bras en poussant un cri de colère.


Après avoir filer quelque vilains coups de pieds sur l'éboulis, elle se décida à descendre les escaliers, gardant son arme et sa torche braqué devant elle. La fatigue commençait à ce faire sentir , les paupières et les pieds de notre héroïne se fesant des plus lourds, ce qui manqua de lui faire débouler les marches avec la grâce d'une baleine anorexique à mainte reprise.


Elle faillit bien décharger son arme dans le sternum de la goule par réflexe, mais la goule avait l'air aussi innofencive qu'un chiot manchot, et puis, elle avait un tronche différente.Tout de même, elle guarda la torche braquer sur la tronche de la goule, exposant ses traits massacrées.


-That bitch is dead.Mort.Je suis nouveau administration.

Elle baissa son arme, tendant sa main ganté à la goule.

-The name's Emily Baker,femme d'affaire et taxidermiste. Now..What the hell was that thing upstairs ? And..How the fuck do we get out of here ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Mer 23 Oct 2013 - 17:13

"You're english ? What an unexpected situation is it ?"

Satisfaite de l'effet provoqué par ces quelques mots anglais, la goule pris un peu de temps pour réfléchir, caressant son visage et faisant les cent pas aux pieds des marches, elle grommelait quelques mots inaudibles dans sa "barbe". Il s'exprima alors clairement et lentement, accompagnant chaque mot de gestes précis.

"Vu votre jeune age j'imagine l'effort conséquent que représente l'apprentissage et l'application de notre langue, je continuerais donc à m'exprimer en français."

Il en avait assez de ses clients étrangers qui avaient pris le pouvoir dans son établissement après la chute des bombes mais mieux valait ne froisser l'étrangère, il savait à quel point ceux-ci pouvait se montrer susceptible.

"Vu la façon dont vous en parlez je suppose que c'est à vous que je doit être reconnaissant pour la mort de Rubis. Vous allez faire autre chose pour moi, bien entendu vous serez payée, grâcement. Je me moque de ce qu'il advient de ce maudit hôtel. Je cherche juste à quitter cet endroit. Quand ces décé... ces types sont partis à l'attaque, j'ai emporté avec moi toutes les capsules de la réserve. Elles sont la quelque part, vous ne les trouverez jamais sans moi."

Il marqua une pause, fixant Emily intensément.

"J'ai quelque part ici une twillio en parfait état. Le problème c'est l'énergie voyez-vous. Un rustre que vous connaissez surement, Stephano. Cette twillio nécessite l'usage de pilles à fission très spécifiques, et cet homme dans son avarice à tenter de me subtiliser l'ensemble. Récupérez ces pilles et je partagerais les capsules avec vous. Vous ne le regretterez pas !"

Il sortit une clé pendue à son cou.

"Tenez, voilà de quoi activer le monte charge tout en bas de ces escaliers. Vous voyez ? Je peux me montrer très utile. Je vous attendrait là, ne tardez pas !"

Note : Bien, meilleur choix possible. En découvrant le mot de passe tu aurais eut à affronter plusieurs tourelles automatiques et Chamberlain se serait fait dévoré !! Comme toujours bien des choix s'offre à toi jeune fille d'outre manche, en bas d'une série de 3 paliers d'escaliers se trouve le monte charge qui te ramènera quelques mètres derrière l'hôtel dans une fausse cabine téléphonique. Il y a aussi un couloir qui continu mais celui-ci est trop sombre pour le moment. Stephano et son compagnon son de retour à l'hôtel, ils ont croisé la bête et on battu en retraite. A toi de jouer et de choisir ! May the force be with you (again)!

PS : la twillio est une voiture, marque citée dans l'encyclopédie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Mer 23 Oct 2013 - 20:49

Choppant la clé d'un mouvement brusque, l'étrangère en chef jetant un regard interrogateur à la goule, s'attendant presque à ce que la clé soi une sorte d'explosif bien camouflée qui lui aurait fait exploser la tronche dans une gerbe de sang et de chairs du plus meilleurs goûts. Finallement, la clé était des plus banales, ce qui était dommage d'un certain point de vue, elle n'appréciait pas la tronche de la goule, peut être était-ce du au fait qu'elle avait osée parler Anglais, mais bon, un motif pour lui éclater la gueule aurait été bien apprécier.À la place, la jeune femme ce contenta de lui jetter un sourire en coin avant de se diriger vers le monte-charge.


-I'll consider it. And , just a little advice, change your tone next time. I'm the one in charge here, and trust me, If you ever annoy me like your inbreds friends, I'll chop of your balls and turn them in a french baguette.


Souriant d'un air sadique face à sa petite blague, elle emprunta le monte charge, dans l'optique de retourner dans son établissement adorée. Le tout était des plus pratique, et bien classe. Elle en tiendrait bien compte, les montes charges du genres, c'était le future ! Elle entra dans la grande salle de son bordel, grande salle qui avait grand besoin de rénovation. Plusieurs gardes étaient affairées à nettoyer l'endroits, sous les ordres de Stephano, qu'elle approcha avec un sourire victorieux sur les levres.

-Stéphano..Je trouver...opportunité..pour max de capsules...

Elle déballa l'histoire à son confrère, en abordant l'idée d'une ruse et le potentiel meutre de l'ancien proprio.Elle ne compta ce mettre le mercenaire à dos, autant en faire un allié, non ? Acquérir sa confiance et tout le tralala new age..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Jeu 24 Oct 2013 - 15:37


C'est l'histoire d'une goule ...
"Bordel de dieu ! Toi, tu restes là, je reviens."

Le visage de Stepahno s'était animé d'une série de tiques nerveux et de veines battantes. Depuis le temps qu'il attendait de pouvoir mettre la main sur cette satanée goule. Il avait arraché la clé des mains d'Emily et s'était rué vers l’extérieur, suivant les indications de l'étrangère.
Au bout d'une dizaine de minutes, il était de retour. Son torse musclé au pelage anarchique s'était débarrassé de sa vielle veste de cuir au profit d'un habit de sang encore coulant. Du bras droit, il traînait la goule en soufflant comme un bœuf.

"Ce fils de pute avait placé des explosifs, je ne sais pas si on va encore pouvoir utiliser l'élévateur. Il a réussit à me mettre en rogne !"

Avec une force stupéfiante, il tira Chamberlain sur plusieurs mètres d'un seul coup de bras, sous les regard attentif de plusieurs armes à feu. Il ne faisait pas bon d'être goule en ces lieux et par les temps qui courent.

"Toi avec moi."

D'un geste de main, il invita Emily à le suivre. Ils pénetrèrent dans le premier couloir qu'elle avait put visiter avant de traverser ce qui fut la porte de la cour intérieur. Rien n'avait changé, le cadavre du garde gisait toujours sous la porte soufflé par l'explosion. Stephano fixa la goule sur le fauteuil à l'aide d'un pistolet à clou et d'un morceau de corde.
Il ouvrit une cache similaire à celle ouverte par Rubis plusieurs heures plus tôt, mais n'en sorti ni fusil à pompe ni arme d'assaut. Un long rouleau de cuir contenant assez de types de lames pour une équipe de chirurgien composée de mutant et de nains exécutant une autopsie sur un Gallioun géant. Plusieurs autres objets contondant ou électrifiés tenaient une place de choix.

"A toi l'honneur ma belle, va falloir qu'il crache pour la caisse, et accessoirement pour les capsules !"



Note: J'ai ma petite fiche médicale de la goule, celui-ci dispose de différents points sensibles et de 100 points de vie. Dans une série de posts courts entre toi et moi, tu va devoir le torturer physiquement et psychologiquement.
J'indiquerais les points de vie restant en tête de mes prochains posts, tout les moyens sont bons pour lui faire parler, n'hésites pas à utiliser ta rhétorique et ton charisme en complément des outils de torture. Je suis resté vague dans la description de ces derniers afin de t'assurer une liberté totale.
Lorsque ses points de vie arrivent à 0, il meurt et ne peux plus parler (tu t'en doutais hein )
Ta façon de faire définiras tes gains et influencera sur ta place dans l'établissement en fin de rp. Bonne chance et éclate toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Jeu 24 Oct 2013 - 17:54

-With pleasure,my dear partner.

Un sourire des plus malsains vient illuminer des traits de la femme d'affaire, qui venait tous juste de balancer sa facade froide et impassible au poubelles, enfin, d'une façon purement temporaire. Après tout, une femme devait bien avoir son petit moment de détente, non ?  Bon, la définition de détente étant déformer pour les besoins de la cause, mais bon, on va pas s'emmerder sur des technicalitées, non ?


Elle alla déposer son manteau sur une pile de gravat,avant d'y balancer ses gants en cuir. Pour les situations du genre, elle aimait bien rendre au contact humain la place qui lui revenait de droits, et puis, elle avait un petit présentement que le sang allait coulé à flot tôt ou tard. Elle s'approcha de ses multiples outils, chantonnant une comptine de son enfance, ses mains tâtant les surfaces des divers lames en tout genre, ses muscles auparavant fatigué maintenant habité d'un énergie des plus inquiétantes, le tout donnant un air des plus flippant à la femme d'affaire anglaise.


Elle arreta son choix sur un object des plus inusitées. Elle tennait dans ses mains ce qui semblait être une sorte de baton électrifiée, du genre pour controller le gros bétail. Un petit rire vient la secouer, alors qu'elle jetta un regard à Stephano.

-Mon ami. Peut tu chercher eau..feu..médicament..I wanna make him last.


Puis, s'approchant de la pauvre goule, avec un déhanchement qui aura filler une erection à n'importe qu'elle mammifère masculin, elle pressa sa main sur son torse, avant de la descendre lentement vers son entrejambe, le tout en murmurant des paroles d'amours violents et sanglants. Charmant. Elle pressa son outil électrique contre l'entrejambe de l'ancien propiétaire et appuya sur l’interrupteur, envoyant un choc magistral dans l'anatomie masculine de Chamberlain, ou plutôt, ce qui en restait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Jeu 24 Oct 2013 - 18:20

Santé = 99%

Chamberlain fit sauter plusieurs des énormes clous qui traversaient sa chair mise à nue en se tordant de douleur dans ses liens. On pouvait voir ses muscles se contracter un peu partout sur son corps tandis qu'une sorte de rat mort frétillait dans son pantalon.
Entre ses jambes, un mince filet de fumée s'échappait.

La goule repris son souffle accompagnant chaque expiration d'un gémissement aiguë.

"Putain de connasse, sale pute de rosebeef, pourriture communiste je vais t'arracher les dents et te dépasser avec ! T'aurais put être riche, riche t'entends connasse ?"

Il pris une dernière inspiration avant de s'enfoncer dans le siège, les doigts encore crispés sur les accoudoirs.

"Salope... Avoue que tu prends ton pied avec tonton Chamberlain, moi je les prenais plus jeune dans le temps par contre. Tu peux y aller, ça fait un sacré bout de temps que j'ai renoncé à me servir, c'est toi la perdante dans l'affaire."

Stephano revint avec une bouteille de gaz et un bidon de 5 litres d'eau.

"On a rien d'efficace sur les goules dans la pharmacie, putain j'ai entendu cette merde gueuler depuis l'étage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Jeu 24 Oct 2013 - 18:34

Elle envoya un sourire bienveillant à la goule,prenant un faux air dècu, avant de lui envoyé un joli coup de poing sur le menton. Elle senti la peau quasi décomposé sur ses jointures et faillit en avoir un haut le coeur, sauf qu'elle garda une colère froide sur le visage, avant de murmurer, à quelques centimètres du visages de la goule.

-Sure, enjoy what pride you still have. You'll be begging me soon enough, I know it.

Un petit crachat dans la rétine pour faire bonne mesure et elle retourna vers son bras droit,le remerciant d'un petit sourire et d'un hochement de tête. Elle alla chercher quelques vieux morceau de bois qu'elle fit cramer en utilisant la bonbonne, avant d'y placer une longue tige en acier sur les flammes, le tout en chatonnant sa petite mélodie, bien entendu, on ne changeait pas une formule gagnante.

-You know, I should be thanking you. You'll allow me to make myself quite the reputation in town...I'll make sure to leave a few flowers on your unmarked grave, if we even bury you after.

Le ton utilisé dégoulinait la colère et le sadisme, ce qui contrastait bien avec les mouvements d'Emily, qui était presque candides et innocent. Je dit bien presque. Elle retourna à son formidable établis et aggripa un petit marteau de menuisier, le fesant virevolter dans ses mains en s'approchant de son jouet. Elle tatta la main de la goule, flattant la peau en murmurant des paroles recomfortante, comme l'aurait fait une infermière à une gamine venant se faire vacciner. La seul différence ? Le marteau qui vient s'abbatre sur ses doigts, brisants les os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Ven 25 Oct 2013 - 12:32

Santé = 95%

Les yeux sans paupière de l'homme centenaire s'assombrirent dans les tons bordeaux avant de prendre une teinte sarcelle sous la secretion buccale de la britannique.

"Ha ça te fais mouiller un ma salope !"

En guise de réponse, la coup de marteau transforma la main crispée de la goule en un assemblage difforme de doigts désarticulés.

"Ghaaaaaa !"

La goule frappa sa tête contre le dossier du fauteuil.

"On aurait put s'arranger toi et moi !! Tout ça pour des anneaux ?!"

Les jambes de la goule se mirent à trembler très rapidement, comme si son corps était sous pression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Ven 25 Oct 2013 - 19:07

Offrant son sourire le plus salop à son patient de la journée, la jeune femme pris tendrement les os brisées qui était anciennement une main, lui offrant une poignée de main bien ferme, sentant les os bougers dans sa main.

-As for the pleasure I'm feeling right now, be nice and I might let you gaze at a real woman before you die. Or, if you prefer, we could get a horny mutant for you. I heard it's the same for you frenchies.


Elle refit virevolter le marteau dans ses mains, mesurant le poids de l'object contendant, pour en terminer avec un soupire des plus peinées.

-Tsk..Tsk..that won't do I'm afraid..Stephano,mon amie, masse s'il vous plait.


Elle aggripa la masse que son bras droit lui fillait, avant de s'alligner avec le genoux gauche de la pauvre petite bête. Elle pris son élan, levant le masse par dessus sa tête, avant de l'abasser sur le genoux gauche de la pauvre goulette.

-Now..tell me, Mr.Chamberlain ? Did you have a wife ? A daughter ? I'm curious, I ended the pathetic lives of a few monsters likes you downstair, and I was curious..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Ven 25 Oct 2013 - 19:26

Santé : 80%

"Non, attendez ! Non ! NOOON !"

La masse s'écrasa sur son articulation dans un craquement sinistre, laissant apparaître une prothèse d'avant guerre.

"GwaaaaAAAAaaaaAAAaaaH !"

La goule beugla comme une brahmine en train d'accoucher, aussi il fallut plusieurs minutes avant qu'elle ne soit capable d’aligner deux mots.

"Asshoole ! Grosse pute d'outre-manche, moins que rien, cloporte je vais te tuer t'enteeends ?!"

Chamberlain secoua douloureusement son corps dans tout les sens en pleurant comme une fillette.

"Vous n'avez donc aucun honneur ? Aucun savoir vivre ? Bien, bien arrêtez ... Ma chaussure... la droite... 200 capsules. Prenez les et laissez moi partir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Ven 25 Oct 2013 - 19:36

-Now we are talking..

Elle passa sa main sur la joue de la goule, lui flattant dans la joue dans un geste qui se voulais réconfortante, avant de lui filler un jolie baffe qui envoya virevolter quelque dents.

-200 ?! Are you fucking kidding me ?! Your promised me more !

Elle aggripa la vieille protèse, avant de l'arracher d'un geste d'une violence inouie, l'envoya virevolter près du feu. Elle aggripa la tige de fer , se protegant la main avec un bout de tissue.

-Now..listen to me. I have a few more questions for you. Be honest, and I might let you live.

Elle pressa la tige sur le reste de genoux gauche, perçant les chairs et donnant une jolie odeur de bruler à la pièce.

-Where is the car ?! The keys ?! The money. You better be honest there. My assosiate is starting to lose his patience..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Sam 26 Oct 2013 - 13:54

Santé : 50%

Les goules semblaient, pour la plupart, avoir des nerfs d'acier, comme un bouclier imperméable au stress aux pulsions. Chamberlain ne faisait pas partie de cette catégorie.
Sa transformation avait soigné son myocarde faiblissant et divers problèmes de peau, il lui était appréciable de vivre comme éternellement. Jusqu'à l'arrivée de Rubis, il avait parfaitement gérer la situation et était parvenu à un parfait compromis. Rubis possédait une partie de l'hôtel pour y fonder son bordel, les goules continuaient leur train de vie avec options cuisses de peau lisse en prime.

Les choses ne se passent jamais comme prévu, l'avarice de la femme avait mené à cette situation. Chamberlain avait cru avoir vécu le pire avec elle, un miracle avec sa mort mais se retrouvait dans un cas de désillusion finale et mortel avec Emily.

Avant de perdre connaissance, il murmura quelques mots sur un petit coffre caché dans le téléphone de la cabine qui indiquait la position de l'élévateur. Alors que sa conscience semblait quitter son corps avec l'écume écarlate qui coulait de sa jambe, Stephano perdit patience. Il frappa le visage de la goule à plusieurs reprise d'une série de baffes lourdement portées.

"Tu va me dire ou elle est ta putain de caisse ou je te remonte le cul pour t'arracher la rate !"

Une sombre mousse coula de la fente qui servait de bouche au putréfié, une odeur horrible envahissait maintenant la cour.

"'Chier. Je vais voir cette histoire de coffre, garde le au frais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Sam 26 Oct 2013 - 22:05

-Hey, attention. Peut être piège..

Elle doutait bien que la goule sois en état d'imaginer un piège foireau , surtout en considérant son état précaire. Elle s'assura que son associé était sorti, avant de se tirer une chaise, s'assoyant à un métre de la goule, les jambes croisées et les bras derrière la tête dans une attitude des plus décontracté, le tout étant très appropriez pour la situation actuelle.


Voyons que son ami pour la vie commenca à vasiller, elle aggripa un couteau bien rouillé, du genre qui vous ferais crevé du Tetanos , tant il étant rouillé, plutôt que d'une hemoragie. Elle fit claquer ses doigts, tentant de garder l'attention de la goulette faiblarde.

-Hey, Wake up dear, you won't die now, right ? That wouldn't be fun for either of us !


N'obtenant pas de réponse satisfaisante, même si elle doutait qu'un telle chose existait dans le moment, elle planter le couteau dans une des plais dèja existait et le fit rumer dans la plaie, dans l'obtique d'obtenir un joli hurlement de douleurs.Au moins, elle aurait la certitude que la goule était consciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Dim 27 Oct 2013 - 13:58

Santé : 45%

Chamberlain remuait dans un état semi-inconscient sur le fauteuil, Stephano refit apparition dans la cour avec une petit coffre métallique.

La goule repris conscience sous les nouveaux sévices de la brittanique.

"Ghaaaa, je vous ai tout dit ! TOUT ! Laissez moi partir maintenant. Pauvre conne..."

"Merde c'est solide, passe moi de quoi ouvrir cette merde."

La petite boite en métal était verrouillée par une serrure mais le petit espace sous le couvercle indiquait qu'elle ne résisterais pas à une pression suffisante.

"J'ai pas la clé, elle est tombée quelque part en bas."

La goule fixait la boite nerveusement, elle avait arrêté de remuer et fixait le ciel parisien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Dim 27 Oct 2013 - 15:19

L'étrangère laissa la goule trembler seul, alors qu'elle s'approcha de la petite boite à l'air bien frêle. Avec la grace d'un alcholo jouant au docteur maboule, elle aggripa la boite, ignorant le regard interrogateur de son bras droit superbement.

-So..there is...money..in that worthless box ? Either you are very fucking dumb, or there's something fishy here.


Elle considera l'object avec un air penseur, avant d'aller la déposer à une dizaine de mêtres au sol, en prenant soin de ne pas la brusquer. Puis, elle alla chercher son marteau de plus tôt , en jettant un regard noir au captif.

-We are gonna make a bet. If the money you promised is in this box, we'll end your suffering. But if you tried to kill us, well, I'm personally making sure you'll become the sex slave of a fucking dog.

En prenant le temps de bien viser, elle envoya le marteau volé, dans un magnifique arc, pour atterir sur la boite..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Dim 27 Oct 2013 - 21:25

Santé 40%

La boite s'ouvrit d'elle même sous l'impact, comme si le marteau avait déverrouillé la serrure comme la plus parfaite des clés. Le couvercle fit basculer l’ensemble quelques secondes, laissant apparaître une danseuse étoile dorée haute de quelques centimètres. Rien d'autres, rien ne passait.

"Tu te fous de ma gu..."

La danseuse commença à tourner sur elle même sur les premières notes de "Lettre à Elise". Le moment de flottement alors amorcé était comme une fracture dans le temps, tous semblaient avoir cessé de respirer, la terre elle même paraissait avoir stoppé sa rotation pour laisser la danseuse exécuter sa représentation. Après la troisième mesure, la musique stoppa, la danseuse ralentit dans un crissement aiguë.

"C'est quoi ce ..."

une petite mais puissante explosion retentit, agressant les tympans dans un "BANG" assourdissant. Les trois membres du publique restreint grimaçaient sous une pluie d'anneaux. Chamberlain, malgré la douleur, ne put s’empêcher d'emmetre un petit rire moqueur.

"Et 200 anneaux de plus. Laissez moi partir maintenant !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Dim 27 Oct 2013 - 23:31

Tandis que les anneaux pleuvait sur le trio, donnant une ambiance des plus inusitées à la scène, l'étrangère dut se retenir de peine pour ne pas enfoncer ses doigts dans les globes oculaires de la goule, à la place, elle se contenta d'aggriper la masse de démolition du plus tôt, le sang de Chamberlain toujours frais sur sa surface, et d'en filler un coup sur la chaise avec toute ses forces. Elle cria sa frustration, les veines de ses bras faisant surface sous sa pâle peau.Plusieurs jurons fusèrent dans l'air, jusqu'a ce que la jeune femme lassant l’objet contendant au loin, poussant un dernier cri avant de laisse passer un soupire.

Elle agrippa ses accessoires de taxidermiste,les posants au sol en face de la goule. La touriste en chef avait le regard d'une femme extremement à bout de nerfs, mais à la fois serene,ses traits s'adoucicants alors qu'elle empoignait un couteau à l'air particulièrement vicieux.Elle ignora les commentaires pathétique de la goulette avec brio alors qu'elle pressa lentement sur la poitrine de la goule ,faisant une coupure particulièrement profonde et sanglante vers l'entrejambe de Chamberlain.

-Now..You'll speak..or I'm gonna rip your heart out and give it to my dogs..wait..

Elle jetta un regard des plus malicieux à son bras droit.

-Chien ? Nous avoir chien ? Apporte chien ...Idée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Lun 28 Oct 2013 - 14:54

Santé : 38%

"Des clébards ? qu'est ce qu'on foutrait avec des putain de clébards ?"

Essuyant son manteau de la poussière levée par l'explosion, Stephano commençait à montrer les signes d'un grande impatience. Il avait dégainé un de ses revolvers et se donnait un mal fou pour ne pas en finir tout de suite.

"Je vais voir ce que je peux trouver."

La goule n'était plus qu'un tas de chair putréfiée et saignante, un sac de viande avariée enfouie dans le fauteuil. Le ciel commençait à se couvrir, obscurcissant la cour déjà dans l'ombre des étages de l'hôtel.

"Vous aviez dit que vous me laisseriez partir ... Je vous ai donné ce que vous vouliez merde, vous attendez quoi de moi ? Tu crois qu'il va faire quoi le cowboy quand il en aura fini avec tout ça ? Je te proposais un avenir moi, et toi... Toi tu préfère rester esclave, une suceuse de bite dans un matelas miteux."

Son regard qui n'avait plus grand chose d'humain depuis sa transformation fixait le vide en face de lui. Stephano revint au bout de deux minutes avec un vieux baril rouillé.

"On à ça, des raliénés, des petits. Pas plus de 3 kilos, mais c'est féroce à cet age."

Il agita son canon à l'intérieur du baril pour exciter les petites créatures.

"Petit petit petiiiit. M'est avis que ceux là n'ont pas eut à bouffer depuis un moment."

Chamberlain recommença à remuer.

"C'est inutile merde !! Dites moi ce que vous voulez !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Lun 28 Oct 2013 - 15:29

-What do I want ? I want everything. Tell us where is that damned car. And give us the keys. Or atleast tell me where it's hidden, I don't particuliararely feel like gutting you to find it.


Le tout fut dit sur un ton des plus calmes, un ton parfaitement calculées pour inspirer la peur, un ton d'où transpirait l'intimidation calculée d'une facon tout à fait naturelle et inconsciente. Elle l'avait regarder dans les yeux, pour qu'il voit, qu'il sente qu'il ne parlais pas à une simple pute sadique un peu tarée sur les cotées, non. Il se tenait face à une femme des plus lucides qui avait un but à atteindre et des pulsions entropiques à assouvir.


-Listen to me, friend. I'm not a lowlife whore like your mother probably was. Me ? I'm a merchant, a merchant of anything inimaginable. And you ? You are a tool, a fucking worthless piece of french shit.



On sentait l'aggrésivité escalader, lentement, dans le discours de la jeune femme, qui, laissa Chamberlain avec l'ami Stéphano, alla faire le tour de la cour. Plusieurs portes menait vers les corridors intérieurs, mais une porte ouvrait sur un placard de maintenance, tout petit, ayant à peine la place nécessaire pour une moppe et des nécessaires de nettoyage d'une sublime couleur brune.


Elle retourna vers ses amis pour la vie, sa démarche étant des plus energétique alors qu'elle retourna à Chamberlain et, qu'avec la douceur d'une femme de ménage russe , elle arracha les clous, libérant Chamberlain avant de l'accuileuir dans ses bras, se couvrant ainsi de sang. Elle interpella son bras droit, avant de trainer la goule jusqu'au placard de maintenance, et de l'y balancer brusquement.


-See ? You are free now, and, since you were so kind, we'll even give you, free of charges, a few pets ! Aren't you lucky ? Stephano..rats.Envois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Lun 28 Oct 2013 - 19:43

Santé : 25%

Une traînée de sang séparait la cour en deux. Stephano jouait l'impatience en faisant virevolter ses deux armes alors qu'Emily fixait la porte de maintenance avec une impatience pleine de vice et de sadisme. La goule avait gémit tout le long, avait tenté de se débattre mais abandonna l'idée paralysée par la douleur. Dans le cul de sac obscur, aucun bruit.

"S'il crève avant de me dire ou est planquée la caisse ... Je me fais un vélo de chair et d'os avec son cadavre."

Un grondement sourd, quelques gouttes et se fut un cataclysme venant du ciel qui vint s'abbatre sur les deux tortionnaires. La cour s'assombrit un peu plus, Stephano avait pris place sur le fauteuil, Emily n'avait pas bougé d'un cil, les cheuveux plaqués par la pluie. Peu à peu l'odeur de béton et de poussière humide remplaça la puanteur de la goule, plus de cinq minutes déjà.

"Ouvre."

Emily ne réagit pas, comme hypnotisée, comme prise d'une sorte de transe en imaginant milles et un supplices pour Chamberlain.

"OUVRE !"

Toujours aucune réaction, aucune autre réponse que le grondement du tonerre et le battement de la pluie.

"Fais chier ..."

Le tireur se redressa du siège trempé et ouvrit la porte lui-même. La goule se roulait au sol, difficile de savoir si elle avait tentée de manger les créatures ou si celles-ci avaient un goût particulier pour la langue. Il la tira vers l'exterieur par sa jambe 'intact" et expulsa les raliénés de plusieurs coups de pieds.

"Taaa mooooo ..."

Stephano se pencha vers sa victime.

"Pardon ? J'entends pas ça concerne la caisse j'espère. Vous les goules...Ha ! On peut dire que vous êtes résistantes ! Je me demande combien de temps tu pourrais tenir si on t'abandonnait là, sur le sol comme une vulgaire merde de radcaniche, je suis sur que beaucoup prendrais plaisir à observer ta lente agonie. Dis moi où est la caisse et je t'achève."

La goule murmura quelques mots à l'oreille de l'infaillible pistolero. Stephano se redressa satisfait, il rengea son arme et se dirigea vers la sortie de la cour.

"Emily, il est à toi."

Il disparut vers les couloirs de l'hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Mar 29 Oct 2013 - 4:15

L'étrangère garda le regard fixé sur la porte, son regard étant vide, sa cervelle ayant pris une petite pose café, fallait croire.  La fatigue se fesait bien sentir, et cela, aucune dose de came ou de stimpacks pourrait y remédier. Finalement, ce fut le tonnerre qui grondait qui ramena la taxidermiste à la réalité, avec un petit sursaut accompagné d'un spasme musculaire généralisé. Son regard vint se fixer sur le déchet humain qu'était la goule,son sourire prenant celui d'un prédateur carnassier qui allait enfin pouvoir s'amuser.


En l'espace d'un eclair, un pied botter vient s'enfoncer dans les côtes de la goulette, lui enfonçant ce qui lui restait de côtes des ses organes internes, avec des coups de pieds ayant la force de celui d'un footballeur bourrée au stéroïde. Elle cria sa rage, rage qui ne semblait pas la quitté, probablement l'effet des commentaires de Chamberlain, qui devait regretter ses douces paroles de plus tôt. Elle en profita pour insulter tous les connards qui osait parler Francais par la même occasion, fallait bien ce défouler par moment.


En fait, Chamberlain, ou plutôt l'ombre de ce qui était Chamberlain, se fut transformer en outil de défoulement primaire. Il était un peu la victime dans ce qui venait de se transformer en une session de psychanalyse perverse. Ses bottes de cuirs étant maintenant couverte de sang , elle décida de changer d'outil. Elle alla chopper la massue de plus tôt, et avec la grace qu'aurait eu un gamin blond en jupette verte, elle leva la massue au dessus de sa tête et l'abbata sur la cage thoracique de sa victime, victime qui crachota un liquide noirâtre avant de s'éteindre. Elle crachat au visage de l'ancien propriétaire avant de retourner dans l'hotel..Merde..Où allait elle pioncer..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   Mar 29 Oct 2013 - 21:34



HAIL THE QUEEN !


Dirigeant de l'hôtel : Stephano
Régence de l'hôtel en l'absence de Stephano : Emily baker
Fonds de l'hôtel : 600 A
Hommes de mains : 5
Gagneuses : 6
Dealers : 1

L'hôtel Chamberlain à besoin de rénovations suite aux affrontements entre ses anciens et nouveaux occupants. Seuls le rez-de chaussé et le premier étages ou sont situées les chambres étaient occupées par le bordel. Cependant, malgré les effondrements dans les escaliers, l’ascenseur peut facilement être réparé et alimenté par une pile à fission.

Stephano est parti en quête de son trésor automobile, à toi de gérer ce personnage.
Tu as échoué face à l’opportunité de récupérer les protectrons et les tourelles automatiques.
Le sous-sol est toujours accessible via l'élévateur donnant sur les catacombes, les égouts restent hantés par un danger écailleux.

Contact LouetRinkin ou Sebastien Japrisot pour si tu souhaite faire de l'hôtel une zone de rp capable d’accueillir les joueurs et leur fiction, j'en ai déjà parlé à Louet sur la chatbox.

Tu es libre de faire de cet endroit ce qui te plait, les travaux primant sur les quelques descriptions que j'ai put faire.

Je pense que j'ai tout dit, pense à te faire une idée précise de l'endroit avec quelques images, une description ou même de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le lupanar de la vie [MJ-Emily Baker]
» Le monde est petit, cousine [PV Emily Baker]
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» Combat #1: Emily vs Kim
» Si tu m'touches, j'te bouffe. (Emily) - terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-