Partagez | 
 

 Négociation entre Lutèce et Nécrotopia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Mer 6 Nov 2013 - 22:43

La FNF avait donner à Thomas Dole une petite troupe de 12 hommes pour pénétrer le territoire des goules. Bien que Nécrotopia et Lutèce aient des relations non hostiles sans pour autant dire amicales, il était plus prudent de protéger la vie du négociateur.
Un sujet épineux gangrenait depuis longtemps les rapports entre la FNF et les goules, le Commandant Dola avait donc été dépêché sur place pour le régler enfin .
Bien que la ville goule soit sur le territoire de la FNF tout comme Métropolitopia, le Marché de la Gare ou encore l'Arc de Triomphe, il était encore rare de voir des patrouilles de soldat à Nécrotopia. La FNF y était très peu présente, d'ailleurs les goules refusaient encore de payer les taxes et les divers impôts que les autres habitants des TD sous domination FNF payaient déjà.

La mission que l'état major avait confié à Thomas Dole était simple : réussir à persuader le Maire George Hazan de la nécessité de se soumettre à la FNF, de payer les taxes et les impôts de l'état et d'accepter la présence militaire au sein de sa ville, tout ça pour le bien de son peuple.
Une fois cela réussi, Nécrotopia pourra être acceptée, tout comme Métropolitopia ou Lutèce, comme faisait partie intégrante de la nouvelle nation française.
Bien évidemment pour parvenir à ses fins, la FNF possédait des arguments que le Commandant Dole allait devoir user.
Tout d'abord la présence militaire allait une bonne fois pour toute protéger Nécrotopia d'éventuels envahisseurs. Ensuite les goules seront soumisses à la loi de la FNF, rendant les rues de Nécrotopia bien plus sur. Aussi tous les ouvriers pourraient être engagé sous de réels contrats de travail leur permettant un emploi plus sur. Les marchands seront soumis au contrôle de la FNF permettant une meilleur qualité de leurs produits. Pour finir, la FNF s'engagera à financer les travaux de rénovation que la ville avait bien besoin en voyant l'état de décrépitude de l'ancien musée du Louvre.

C'est sous un soleil de plomb, à bord d'un camion de l'armée, que le Commandant Thomas Dole fit son voyage accompagné de ses 12 hommes dont le conducteur. Il était bientôt 14h, l'heure prévue du rendez vous avec le maire, lorsqu'ils arrivèrent.
Le camion s'arrêta et Dole descendit. Une goule vint à sa rencontre.
« Bienvenu à Nécrotopia monsieur le Commandant. »
La goule lui tendit sa main nécrosée. C'était une femme richement habillée, sûrement c'était elle faite « belle » pour l'occasion, avec un visage décrépit et une odeur de goule pas fraîche.
« Monsieur le Maire vous attend dans son bureau. Suivez moi je vous prie. »

On avait prévenu Dole à Lutèce, pour un humain l'odeur de cadavres décomposés qui régnait dans la cité goule était insupportable. Mais pour sa mission, pour la France, le Commandant devint supporter cela.
Il passa dans les couloirs de l'ancien musée du Louvre, dévisagé par les habitants qui ne voyaient que rarement de visage humains et surtout des hommes en uniformes et armés de FLAMAS.
Enfin ils arrivèrent au bureau du maire.
A Lutèce, on l'avait aussi prévenu de la personnalité assez original du Maire de Nécrotopia et rien qu'en entrant dans la pièce Dole put voir que tout ce qu'on lui avait raconté étaient vrais.
George Hazan était une goule hautement narcissique et fier de lui, partout sur les murs l'illustré, des photographie de lui, des portraits peints de lui, des récompenses à son nom... son bureau ressemblait à un musée qui lui était dédié.
Quand le Commandant entra, la goule était à son bureau en train de lire quelques papiers. Il se leva à l'arrivée de la FNF.
« Bien le bonjour messieurs ! Pile à l'heure ! Je vois que la FNF est ponctuelle, comme toujours.
Vous êtes le Commandant Thomas Dole n'est ce pas ? Vous avez devant vous le fameux George Hazan, maire de Nécrotopia. Laissez moi le plaisir de vous souhaiter la bienvenue dans ma ville. Je vous en prie asseyez vous. »

Hazan se rassit.
« Alors, allons directement à ce qui nous intéresse. George Hazan n'aime pas trop tourner autour du pot. D'après ce qu'on m'a informer, la FNF à de nouvelle propositions alléchantes à me proposer. Le maire de cette merveilleuse cité est prêt à vous écouter monsieur Dole. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Mer 6 Nov 2013 - 23:01

Dole, au départ, ne plaça pas un mot, écoutant calmement le maire. Il connaissait parfaitement ce genre d'hommes... Ils étaient suffisants, narcissiques, un peu comme lui, d'ailleurs. Mais il ne le détestait pas du tout. A la place, il obéissait au maire, s'asseyant quand celui-ci lui offrit.

"C'est un plaisir pour moi de vous rencontrer."

Cela le faisait chier. Il pourrait être peinard en ce moment. La façon dont il disait cela n'était pas enthousiaste, elle était froide, calculée, monotone.

"Je vais être honnête avec vous, monsieur, je ne suis qu'un soldat. Je n'ai pas vos qualités certaines de... Politicien ou dirigeant."

Des années a lécher le cul de ses supérieurs hautain l'avait habitué a les caresser dans le sens du poil.

"Mais voyez vous, je ne suis qu'un émissaire. Je ne pouvais bien sûr déranger votre ville a nous envoyer un... Surtout que vous avez, des problèmes..."

Il affichait pour la première fois un sourire.

"En effet. Votre ville, malgré toute votre expertise a besoin d'outils. Je peut vous donner vos outils. J'ai vu votre ville. Avez vous une armée ? Pas vraiment. La FNF est assez puissante pour vous anéantir avec un bataillon, je le sais, c'est mon boulot !"

Il échappa un petit rictus, essayant de faire participer le maire a sa blague de mauvais goût. Mais il parla rapidement pour éviter que celui-ci ne réponde.

"Mais la FNF ne cherche pas a détruire. Elle a un travail, un travail fait pour le peuple, quel que soit sa race, son origine ou son système ! Elle se bat pour les honnêtes gens, et vous et votre communauté en faites partie ! La FNF peut vous protéger. Elle a une armée suffisante pour repousser toutes les merdes qui puissent venir ! Et puis, pensez y... Notre armée est pleine de salles merdes corrompues ! On protèges les routes de commerce ! On protège ceux qui font de la richesse ! VOUS pouvez en faire partie, et gagner quelque chose..."

D'habitude, il avait l'habitude de s'avachir dans son fauteuil, mais là, il croisa ses mains, adoptant une stature de sous-officier prêt a recevoir un ordre.

"Bien entendu, il nous faudra un petit quelque chose en retour... Des impôts, oui oui, on en parle toujours, des impôts, mais... Hmm..."

Il dégagea sa gorge.

"La FNF a des lois. Des lois qui peuvent énerver. Y compris moi, d'ailleurs..."

Malgré lui, il échappa encore un autre rictus.

"Mais bon, ces lois sont grandes et nobles. Elles ont un but. Elles permettent de protéger votre population. Et puis, ce n'est pas Lutèce, vous ne serez sûrement pas annexés ! Alors, monsieur le maire, un homme intelligent comme vous doit savoir l'importance du pouvoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Ven 8 Nov 2013 - 16:36

Hazan replaça de son doigts décharné ses lunettes noirs puis il s'enfonça confortablement dans son siège. Il croisa les bras et regarda le plafond pour montrer qu'il réfléchissait.
« Hum...
Je suis bien au courant de ce qui se passe dans ma ville monsieur Dole. George Hazan est quand même le maire je vous le rappel. Je vois bien que vous avons quelques problèmes de travaux.
Vous nous proposez des outils contre des impôts, oui très bien, ça s'appelle un accord commercial monsieur Dole. Vous nous donnez des outils et on vous les paye. Nécrotopia n'est pas fermée au commerce avec Lutèce. »

Hazan ricana.
« La suffisance de la FNF me fera toujours rire. Vous pensez être chez vous et apprendre à tout le monde ce que sont les lois et la civilisation. Quel age vous avez monsieur Dole ? 40 ans ? Vous avez conscience que j'étais déjà maire de Nécrotopia quand vous portiez toujours des couches ?
Les lois de la Lutèce sont peut être noble, mais nous n'en voulons pas, ici nous faisons nous même la lois.
Et je crois Monsieur Dole, que vous sous estimez, comme beaucoup de peaux lisses, la force du peuple goule. Cela fait bien longtemps que Nécrotopia n'a pas été attaqué, c'est une ville aussi sur que votre orgueilleuse Lutèce. Nous n'avons pas besoin d'armée car nous, nous ne sommes pas en guerre contre la moitié des Terres Désolées. De qui voulez vous nous protéger Monsieur Dole ? Les seuls qui nous menace ici c'est justement vous. »

Il s'arrêta un moment. Puis reprit en remettant ses coudes sur la table, regardant à travers ses lunettes noires, Thomas Dole droit dans les yeux.
« Je n'ai pas accepté cette rencontre pour écouter vos inepties. Moi aussi j'ai une proposition à vous faire. Mais celle ci n'est en aucun cas une soumission à votre armée.
Nécrotopia n'a pas besoin de vous pour se commander, mais pour se développer peut être. Nous avons besoin d'accord commerciaux durables avec Lutèce et la FNF et établir une route marchande sur et efficace. Nous avons aussi besoin de vous pour lutter contre la goulophobie qui règne dans les Terres Désolées. Vous n'êtes pas sans savoir que beaucoup d'humains, et principalement à Lutèce, voient les goules comme des monstres, des espèces de zombies. Vous devez promulguer des lois contre cela, punir la goulophobie de fortes peines. Vous devez obliger vos marchands à commercer avec nous, car beaucoup refusent encore sous des prétextes racistes.
Faite déjà quelques actions à l'égard des goules et alors on pourra discuter de ce qui préoccupe Lutèce et votre cher Président. »

Il se renfonça dans son siège, le sourire au lèvre en étant persuader d'avoir sécher le Commandant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Ven 8 Nov 2013 - 20:17

C'était incroyable comment Dole pouvait changer d'humeur rapidement. Il n'y a pas une minute il se pensait maître de la situation, en proposant un accord que personne n'aurait pu refuser, tout en se jouant de son interlocuteur et lui déguiser des menaces. Mais maintenant, il avait le visage pâle, blême, et avait un mélange d'émotion a la fois. Une haine immonde mais aussi... Au fond de lui, qu'il venait d'être bien attaqué.

"Oui..."

Il parlait avec une voix enrouée.

"Oui, oui, bien sûr, mais..."

Il toussa un peu, se dégagea la gorge, avant de s'enfoncer dans son fauteuil.

"Monsieur... Le maire..."

Il avait du mal a dire ce mot, ralentissant, comme si seul lui et son gouvernement pouvaient comprendre cette notion.

"Je m'excuse, vraiment, si... Mes... Propos, vous ont choqué... Et... Je suis... Nous pouvons dire... Satisfait que nous pouvons commercer, néanmoins..."

Il souriait un peu, reprit confiance, et parla avec une voix plus normale.

"Monsieur le maire, est-ce que vous pensez vraiment que personne dans ce monde ne cherche a vous abattre ? Je ne suis pas raciste. Je me fiche de l'état de santé ou de l'odeur des gens, quiconque a un uniforme et un casque de la FNF disposera de ma confiance et de mon respect absolu. C'est vrai. Je vais être parfaitement honnête avec vous, Môsieur le maire. La FNF, enfin... Surtout les personnes hautes dans ce gouvernement sont extrêmement goulophobes. Vous voulez arrêter ça. Moi aussi. Oh oui, monsieur le maire, j'adorerais voir des goules porter mes merveilleux uniformes et tenir un FLAMAS, ce qui n'est pas chose facile quand on connaît leur sort dans notre merveilleux corps d'armée...
Néanmoins, je déteste la façon dont vous osez me parler. Attention, je me fiche sur qui vous pissez, mais là, c'est pas sur moi que vous pissez. Vous pissez sur le drapeau... Vous voulez des routes commerçantes avec Lutèce ? Je dirais même que Lutèce veux plus une route commerciale avec vous que l'inverse. Faites vos lois si vous voulez. Mais vous ne pouvez pas critiquer celle de la FNF et exiger de nous d'en faire pour vous en retour !
Monsieur le maire... Vous et moi allons nous entendre. Pas parce que nous en avons envie, mais parce que nous le devons. Moi pour ma république, vous pour votre ville."


Il prit une longue respiration, puis ajouta, un sourire sanglant aux lèvres et avec un ton plus sympathique...

"Alexandre le Grand avait l'un des empires les plus grands jamais vus à 30 ans... Ne jouez pas la carte de l'âge. Croire que cela rime avec expérience est faux. D'ailleurs, je vais même aller plus loin... Je pense qu'il y a plus de goules racistes envers les humains que l'inverse. Vous voulez une coopération entre nos deux peuples ? J'aimerais que cela marche dans les deux sens. J'ai vu comment mes soldats ont été dévisagés... Tout ce que j'aimerais, monsieur le maire, c'est que vous me montriez au moins une preuve de votre bonne foi. Et si vous en voulez une de ma part, je suis prêt a faire tout ce que vous voulez, ici, et maintenant, pour montrer la mienne envers vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Sam 9 Nov 2013 - 17:59

Le maire resta assis enfoncé dans son fauteuil à écouter le commandant.

« Vous êtes bien naïf s'il ne vous faut qu'un uniforme pour avoir confiance en un homme... » dit-il tout bas.

Quand Dole eut fini, Hazan resta silencieux, puis il reprit doucement.

« Je vais vous dire ce que je pense.
Vous savez ce qu'est devenu l'Empire d'Alexandre monsieur Dole ? Il a disparu, comme tous les empires. Toutes les nations, tous les royaumes, tous les pays ne sont pas éternels, il arrive toujours à un moment où ils disparaissent et laissent place à autre chose. Cela peut prendre un millénaire, un siècle voir seulement quelques années.
La FNF poursuit une chimère. On peut soigner un blessé mais pas ramener un mort à la vie. La France est morte monsieur Dole. Il est temps de laisser place à autre chose, et d'ailleurs, autre chose a déjà prit place.
Je suis une goule d'avant guerre, j'ai connu la chute des bombes. Le gouvernement avait abandonné la France bien avant le jour du feu. Quand nous nous sommes relevé, la France n'était plus là. Le seul héritage qu'il nous reste c'est la langue que nous parlons. Mais nous, nous ne sommes pas Français, nous sommes le peuple goule. La FNF pense venir ici pour récupérer ce qui lui revient de droit mais Nécrotopia n'apparient pas à Lutèce et au gouvernement de la FNF, Paris n'appartient plus à la France. Je sais très bien ce que sont les objectifs de votre gouvernement monsieur Dole. Ils veulent nous détruire. Pas nous détruire physiquement, mais détruire notre culture, nos traditions, notre histoire, tout ça au nom de l'unification nationale sous votre foutue drapeau. »


Il s'arrêta et sourit à Thomas Dole en remettant ses coudes sur la table.

« Votre entreprise est voué à l'échec car la France a déjà disparu. Ce n'est pas la FNF qui asservira les Terres Désolées monsieur Dole, mais l'inverse. Bientôt le peuple opprimé des TD fera sa révolution, passera vos remparts et entrera dans Lutèce pour y faire tomber les têtes de vos chefs et prendre le contrôle de votre armée.
Selon moi, la FNF, à vouloir reconstruire la France comme avant, empêche l'évolution et la fondation d'une nouvelle civilisation qui pourra se relever l'apocalypse.
Ce jour n'est pas encore arrivé, mais sachez qu'il arrivera. Entre temps, nous pouvons toujours commercer. Vous avez raison en disant que Lutèce a plus besoin de Nécrotopia que l'inverse. Vous venez d'arriver, nous nous sommes là depuis le début. On ne vous a pas attendu pour survivre ici.
Vous avec une technologie et une armée conséquente c'est pour cela que vous êtes un poids sur l'échiquier des Terres Désolées, mais vous n'avez rien de plus.
Vous n'êtes pas en position de force monsieur Dole, l'ennui c'est que vous et votre armée n'en avait pas conscience. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Sam 9 Nov 2013 - 19:11

Thomas était ulcéré. Ulcéré, c'était le mot parfait. Il regardait la goule droit dans les yeux, voulant se jeter sur lui et l'étrangler.

"Vous êtes un hypocrite, monsieur Hazan ! C'est le seul mot qui existe dans le putain de dictionnaire pour les gens comme vous ! Hypocrite..."

Il y avait quelque chose dans sa voix. Elle était enrouée, menaçante, la façon dont il parlait uniquement aux officiers qui dans le passé avaient refusé de le suivre ou de lui obéir. Il détestait Hazan, a ce moment même.

Dole se leva, et posa son index gauche sur la table, tout en parlant fort, salivant, ce qui le faisait postillonner.

"Vous croiyez vraiment pouvoir me parler comme ça, Hazan ? Parce que ouais, quand on traite la FNF de suffisante alors qu'on est dans une pièce remplis de ses portraits, c'est pas un culte de la personnalité ! C'est de l'auto-congratulation ! Vous vous prenez pour le roi, sauf qu'en réalité vous trônez sur un tas de pacotille ! La vérité, monsieur Hazan, c'est que si il n'y avait pas du racisme dans la FNF, les goules ramperaient jusqu'à Lutèce, iraient se réfugier sous ses murs pour avoir sa protection !
Vous osez pensez que le peuple cherche une culture ? Une langue ? Une histoire ? Nan... Le peuple ne cherche pas ça, Hazan ! Le peuple cherche a pouvoir bouffer et se lever tranquillement une journée de plus, sans se soucier de ce qui se passe a des kilomètres de là ! Vous savez pourquoi j'ai rejoins l'armée alors que j'aurais pu rester peinard en tant que rentier sur l'île présidentielle ? C'est parce que j'adore le fait de permettre a d'autres, grâces a mes actions, de pouvoir tranquillement critiquer la FNF !"


Il mit ses mains dans le dos, et prit un ton froid, glacial, martial, le genre qu'on utilise face a un simple soldat.

"Sur quoi avez vous régné, Hazan ? Contre quoi vous êtes vous battus ? Vous savez ce que c'est, de créer un Empire, de le défendre, de protéger sa population ? Et vous, Hazan, vous avez foutu quoi dans votre vie ? Vous savez ce que c'est, de devoir traverser un pont sous des balles, juste en ligne droite, sans se soucier de quoi que ce soit, PARCE QU'ON VOUS L'ORDONNE ?"

Il prit une toute dernière respiration, et commença une brave tirade, un discours, qui, étonnamment, arriva presque spontanément, avec un ton beaucoup plus agressif.

"La vérité, Hazan, c'est QUE VOUS NE POUVEZ PAS SUPPORTER LA VÉRITÉ !
Nous vivons dans un monde peuplé de sales bêtes féroces radioactives et de petites merdes prêtes a bouffer quelqu'un pour se nourrir ! Ce monde tiens uniquement grâce a des murs, où, étrangement, votre petit territoire se retrouve en plein milieu, et ces murs doivent être gardés par des hommes avec des armes ! Qui va garder ces putains de murs ? VOUS ? VOUS LE MAIRE QUI PENSE TOUS SAVOIR ? J'ai une responsabilité encore plus grande que vous ne pouvez ne serais-ce que songer ! Vous pleurez votre sort et vous vous moquez de soldats qui se battent indirectement pour vos citoyens ! Vous avez ce luxe ! Vous avez le luxe de pouvoir vivre ici tranquillement avec vos hommes sans risquer d'être poignardé a chaque coin de rue ! Vous avez le luxe de savoir que la FNF, bien que pourrie jusqu'à la moelle et l'anus, a probablement DÉJÀ SAUVE DES VIES ! Et vous avez le luxe de penser que ma République, bien que isolée et grotesque, SAUVE DES VIES ! Vous ne voulez pas la vérité parce que au fond de vous, bien loin, dans des endroits dont vous ne parlez pas dans des fêtes avec des amis ou ceux qui vous idolâtrent...
VOUS ME VOULEZ SUR CE MUR, VOUS AVEZ BESOIN DE MOI SUR CE MUR !
L'armée de la FNF utilise des mots comme ''honneur", "code", "loyauté" ! Nous utilisons ces mots comme la base même d'une vie passée et écourtée au champ d'honneur pour défendre non pas la putain de république ou la vie de quelques corrompus du conseil, mais des saloperies ingrates comme vous ! VOUS UTILISEZ CES MOTS COMME UN DISCOURS POLITIQUE !
Je n'ai ni le temps, ni l'inclination de m'expliquer personnellement a un homme qui dors et se réveille sous la couette de la toute liberté et sécurité que j'apporte, ET APRES QUESTIONNE LA FAÇON DONT JE LUI PROPOSE D'AIDER SON PEUPLE ! Je préférerais que vous me disiez juste "merci", que vous payez vos taxes, et que je me barre d'ici pour aller servir et finir dans une jolie boîte sous terre !
Autrement, môsieur Hazan, je vous propose que vous preniez une arme, ET TENIEZ UN POSTE !

DANS TOUS LES CAS !

JE NE DONNE PAS UN PUTAIN D'ANNEAU !

A CE QUE VOUS PENSEZ DES TERRES DÉSOLÉES !"


Dole respirais fort, son visage étant passé du blanc livide a totalement rouge. Il n'avais plus de salive, ayant beaucoup craché dans son énorme tirade. Il se calma rapidement, tandis qu'un silence incrompréhensible régnait dans la pièce.
Dole se rassit, mit son coude sur le dossier de la chaise, et appuya son front avec sa main gauche. Il parla de façon plus blême, faible.

"Payez vos impôts... C'est tout ce que la FNF cherchera de vous de toute façon..."

Sans baisser sa main il jeta un regard froid directement vers Hazan.

"Cela fait bien longtemps qu'on exige plus autre chose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Sam 9 Nov 2013 - 20:11

Le maire était resté impassible durant tout le monologue du commandant, affichant seulement un petit sourire. Il avait écouté attentivement.
Quand Dole eut fini, il ne répondit pas tout de suite, entendant que le calme revienne dans la pièce.

« Vous semblez vraiment croire ce que vous dite monsieur Dole. Vous prenez votre devoir très à cœur et c'est tout à votre honneur. Mais vous parlez sans savoir. Vous êtes complètement aliéné par la propagande de la FNF.
Nous savons tous ici que le but premier de la FNF n'est pas le bien du peuple de Paris. Vos actions humanitaires ne sont là que par démagogie, pour vous acheter une belle image. Certes, les faibles qui ne peuvent manger à leur faim parce qu'il ne sont pas assez dégourdi sont ravis, mais nous autres, nous savons très bien ce qui se cache derrière cet écran de fumée de bonnes intentions. Nous, nous voyons beaucoup plus loin que notre petit bout de notre nez -pour ceux qui ont encore un nez- et nous ne nous laissons pas leurrer par votre hypocrisie. C'est mon devoir de ne pas me laisser asservir pour les générations futurs sous prétexte d'un meilleur confort. La FNF est une dictature. Notre société goule n'est pas parfaite, mais nous acceptons de sacrifier un peu de notre confort pour notre liberté. A vrai dire, à lutter contre vous je pense qu'on protège beaucoup plus les faibles que vous ne le faite, seulement nous c'est sur le long terme. »


D'un doigt il remit ses lunettes noirs sur ce qui lui restait de nez.

« Et à quoi pourrait bien servir nos impôts ? A financer l'esclavagisme peut être ? Ou bien les prisons où vous enfermez vos prisonniers politiques ? Ou encore à monter encore plus haut vos remparts qui empêche la moitié du peuple à avoir droit à votre sous disant sécurité ? »

Hazan ricana tout en se levant. Il ouvrit le tiroir d'un des meubles derrière son bureau et en sorti un cadre. Il se rassit et posa le cadre devant Dole.
C'était une photo en noir et blanc, jaunie par le temps. Elle représentait trois humains, bras dessus bras dessous, en tenue militaire et armés de mitraillette.

« L'homme de droite, c'est moi. C'est la seule photo qui me reste de l'époque d'avant la chute des bombes, lorsque j'étais résistant. J'ai combattu l'envahisseur chinois.
Nous nous cachions dans les catacombes. Nous y étions lorsque les bombes sont tombées, c'est ce qui nous a sauvé, si je puis dire, car quelques jours après notre peau a commencé à tomber.
Quand nous sommes ressorti, il n'y avait plus rien, que des ruines. Puis nous avons rencontré nos premiers monstres irradiés. Puis ensuite nous avons trouver d'autres survivants. Ceux là avaient eux plus de chance que nous, il avait encore leur peau. Quand ils nous on vu ils ont cru que nous étions des monstres irradiés et ont ouvert le feu.
Ensuite nous avons trouvé les ruines du Louvre et avons décidé de nous y installer, nous avons décidé d'y fonder... notre empire.
Donc oui monsieur Dole, je sais très bien ce que c'est que de créer un Empire, de le défendre et de protéger sa population. Et je peux vous dire qu'il est bien plus difficile de traverser un pont sous les balles lorsque l'on n'a qu'une chemise sur le dos et un fusil à plomb plutôt qu'équipé d'armures et d'armes lasers...
Même avec toutes votre assurance et vos grands airs d'officier, pour moi vous n'êtes qu'un enfant monsieur Dole. Vous ne savez pas ce que j'ai vécu et vous ne le saurez jamais, en tout cas je vous souhaite de ne jamais le savoir. »


Hazan se tut. Son petit sourire qu'il affichait depuis le début du rendez vous avait disparu. Ressasser  ses vieux souvenirs de goules centenaires semblait l'avoir quelque peu remué.

« Je ne laisserais pas asservir l'Empire que j'ai fondé, jeune homme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Sam 9 Nov 2013 - 20:49

Dole ne s'énervais pas. Pas plus qu'il l'était déjà. Il observait Hazan, en souriant un peu.

"Tu veux jouer a ça sale merde ?"

C'est la première fois qu'il insultait Hazan directement, en le regardant droit dans les yeux.

"Tu veux jouer a celui qui est plus valeureux ? Au mec qui a tué le plus de merdes dans sa vie ? C'est ça, huh ? J'ai pas mon nom écrit en gros dans des journaux, mais quand je suis arrivé à Paris, croyez moi que je me suis battu... J'ai gagné mon respect au sabre et a mes capacités !"

Il souriait et échappait un petit rire sincère.

"Je suis une merde ! Je suis un gros nain rempli de cicatrices et a peine rasé, asocial et qui n'est bien que sous la mitraille ! Mais j'ai réussi a être accepté et en quelque sorte apprécié des soldats avec qui j'ai combattu ! On m'a affabulé de tas de surnoms, et je n'ai pas besoin de putains de plaques, de portraits ou d'une photo de merde pour me sentir mieux !"

Il appuya plusieurs fois sur le cadre.

"Hypocrisie, hypocrisie, hypocrisie... Cela fait combien de temps, ça, hein ? Vous vous dites de vielles victoires, sauf que... Ah oui, c'est vrai, je doute que vous ayez déjà gagné une vraie bataille rangée, autre que de massacrer des chinois dans des catacombes."

Il allait trop loin, lui même le remarquait.

"De qui avez vous reçu de la reconnaissance ? Parce que moi, les douze hommes avec moi seraient prêt a se jeter sur moi et a se faire lyncher pour me protéger. Vous, si là, je vous menaçait d'un flingue, qui irais venir vers vous ? ENFIN NON ! OUBLIEZ CE SCENARIO, J'AI ENCORE MIEUX, HAZAN !
Imaginez que moi et les douze hommes soient des goules... Que la FNF soit un gouvernement composé de goules, ou acceptant totalement les goules... Vous... Que seriez vous ? Hein ?"


Il siffla le prochain mot qu'il allait sortir.

"Rien."

Il continua immédiatement, en faisant presque de ça une affaire personnelle, et d'honneur.

"Vous basez votre soi-disant empire sur la haine. Vous parlez de la FNF sans vous regarder vous même. Vous êtes dans votre tour dorée, au dessus de tout... Vous et tout ce que vous représentez n'est rien. Vous puez. Mais c'est pas votre état de décomposition. C'est la merde dont vous êtes fait... Vous n'avez aucun pouvoir légitime sur Nécrotopia... Enfin, je vais pas aller sur ce terrain là, parce que c'est pas comme si Hénin était plus légitime que vous. Mais la FNF en général apporte quelque chose... Vous semblez être cultivé. C'est rare de nos jours, j'ai une citation parfaite pour vous :

De toutes les tyrannies, une tyrannie exercée dans le but sincère du bien de ses victimes est sans hésiter la pire... Il vaut mieux vivre sous le régime de barons voleurs que sous celui de fouineurs moraux omnipotents. La cruauté des barrons peut dormir. Leur cupidité peut être satisfaite... Mais ceux qui nous tourmentent pour notre bien continuerons de nous tourmenter sans fin puisqu'ils le font avec l'appui de leur propre conscience...

Tout le monde nous vois comme des saloperies de taxeurs qui veulent s'asseoir partout. C'est vrai !"

Il rigolait, nerveusement, avec des sentiments différents.

"Mais la vérité, oh la pure vérité, Hazan, c'est que dans ce monde... Nous sommes juste la meilleure nuance de gris..."

Il prit un ton plus calme, tranchant, horrible.

"Hazan, vous n'êtes qu'une pauvre merde. Je ne vais pas essayer de vous changer parce que vous êtes tombé si loin dans votre égo que vous même vous imaginez des trucs sur vous. A la place, je vais être clair. Vous aller payer ces impôts. Vous allez accepter les humains. Vous allez adopter certaines lois de la FNF qu'on vous demande. Pas parce que vous en avez envie. Pas parce qu'on vous menace, mais parce que c'est dans votre intérêt a VOUS. Et oui, monsieur Hazan, arrêtons d'être hypocrites. De toute façon rien ne sortira de ce bureau. C'est pas votre empire qui vous intéresse, c'est vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Sam 9 Nov 2013 - 21:14

Hazan était stupéfait, l'énervement du commandant dépassait de loin ses espérances. Pour le mettre autant en rogne il avait du toucher une corde sensible.

« Hey bien monsieur Dole, je pensais avoir à faire à un commandant de l'armée exemplaire et respectueux, je dois dire que je me suis bien trompé. Votre éducation est bien représentatif des hommes de la FNF et sauf votre respect, permettez moi de vous dire que je n'ai pas vraiment envie que nos petits enfants goules reçoivent la même éducation que vous sous l'égide de votre gouvernement.
Enfin là, à votre niveau, ce n'est plus l'éducation qui fait problème, vous avez apparemment aussi un problème mental. Votre folie vous emporte jeune homme et je ne discute pas avec les fous. »


Hazan se renfonça dans son siège, souriant.

« Je vous expliquais seulement, que tout comme vous j'ai aussi été soldat et que je comprends votre position. Je n'ai pas reçu de reconnaissance c'est sur puisque nous avons perdu. Tout nos sacrifices ont été vain. Sachez que ce n'est pas par la guerre qu'on devient grand. La guerre c'est sale, abjecte. Vous n'êtes pas un grand homme parce que vous traversez des ponts sous des balles. »

Hazan se leva.

« Sachez aussi monsieur Dole, que j'ai été démocratiquement élu. Nécrotopia possède une constitution que je trouve bien meilleur que celle de Lutèce.
Maintenant je vous prie de quitter mon bureau. Vous êtes fou, complètement aliéné par les belles paroles de votre cher président. Cette discussion est terminée. »


Hazan appuya sur un bouton.

« Les négociations sont terminées, veillez raccompagner monsieur le Commandant Dole et son unité aux portes de la Ville.
- Bien monsieur le maire. »


Il parti vers la porte pour l'ouvrir.

« J'enverrais un coursier pour recontacter Lutèce d'ici demain. Je leur demanderais quelqu'un de moins fou pour les négociations. » dit-il dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Sam 9 Nov 2013 - 21:35

"AH ! PARFAIT ALORS ! JE COMMENCAIS A EN AVOIR MARRE !"

Il rigolait bêtement, mais jamais ce rire n'avais été aussi vrai. Il se levait, et s'approchait juste devant Hazan, le faisant reculer.

"MAVERICK ! MAAAVERICK !"

La porte s'ouvrit avant même que les goules ne puissent réagir, et un soldat de la FNF se mit au garde a vous devant.

"Commandant ?"

Dole leva son doigt, fit une pichenette au maire.

"Vous savez le pire ? Hein ? Ha ha ! J'en ai rien a branler de ce que vous pensez. Vous me congédiez tout en disant des merdes sur la FNF, mais la vérité, si moi, un commandant d'infanterie est ici, c'est parce que je suis une denrée rare : Un gradé non-raciste. Le prochain coursier que vous enverrez aura des chances de se faire battre a mort. Et le prochain mec qui arrivera ici vous foutra un ultimatum."

Il attrapa sa veste, et parti immédiatement.

"Escortez moi, Maverick. Je ne veux pas tomber sur un d'entre eux."

Le soldat le salua.

"Oui monsieur ! COMPAGNIE ! MARCHE ! MARCHE ! AU PAS AU PAS !"

D'un pas rapide, les 12 hommes quittaient l'endroit, traversant le bâtiment et se retrouvant dehors, où quelques curieux s'étaient retrouvés là, guettant les hommes de la FNF.

"Heu... M'sieur... J'espère que vous avez pas foutu les zombis en rogne..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Dim 10 Nov 2013 - 1:31

Les soldats étaient en train de remonter dans leur camion devant les regards curieux de plusieurs goules. L'une d'elle sortit de la foule pour s'approcher.
C'était une grande goule, avec un visage carré et putréfié comme celui de toutes ses congénères, portant une casquette sur la tête et des vêtements débraillé tâché de cambouis. Il interpella l'officier de la FNF.

« Hey oh.
C'est vous le gars envoyer pour négocier avec le maire ? Je vous ai vu sortir de son bureau, apparemment ça s'est mal passé hein ? »


Il rigola, renifla et s'essuya son restant de nez avec le revers de sa manche.

« J'ai une proposition à vous faire. Je m'appelle Henry de Montenbourg, faite pas attention à ma particule, jsuis qu'un ouvrier à l'usine.
Je sais que notre maire n'est pas un pro-FNF, c'est peu de le dire, ça m'étonne pas qu'il vous ait envoyé chier. J'aurais une proposition à vous faire, sûrement plus intéressante que la sienne.
Si on pouvait en parler à l'écart ça serait cool. »


N'ayant rien à perdre de toute manière, le Commandant Dole suivit la goule ouvrière un peu à l'écart, accompagné de deux de ses soldats.

« Voilà je vous explique. Le maire, comme tous ces aristocrates de merde, il sait pas ce qu'on trime dans l'usine. Nous les ouvriers, on aimerait avoir un peu plus de droit, un meilleur salaire et de meilleurs conditions de travail. Je vais pas passer par quatre chemins, la révolte gronde et de maire on aimerait en changer, en mettre un autre à la place et de préférence l'un de nous si vous me suivez.
Je suis quelqu'un d'assez respecté à l'usine, ça fait des années que j'y suis, et moi la FNF et bah elle me dérange pas.
Voilà l'idée. Aidez nous à renverser l'actuel maire et ces sales aristo et vous soutenez ma candidature pour devenir le nouveau chef des goules. En retour, si vous me laissez les pleins pouvoirs à Nécrotopia, je suis prêt à associer le peuple goule au votre et à signer une alliance durable avec la FNF.
Alors, qu'est ce que vous en pensez ? »


Henry renifla encore une fois et cracha un gros mollard sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Dim 10 Nov 2013 - 9:15

Dole écoutait la proposition de l'ouvrier attentivement, tandis que ses gardes du corps étaient plus éloignés, leurs doigts sur la gâchette, un peu peureux. Même chose pour ceux du camion. La température venait d'augmenter d'un coup, et on ne savait pas de quoi Hazan était capable.

Le Commandant hésita un peu, réfléchissant quelques secondes, avant de continuer :

"La FNF ne m'a pas envoyé ici pour faire une révolution. Mais c'est sûr que vous serez mieux que Hazan."

Il s'approcha de la goule, et posa sa main sur son épaule... Avant de la retirer immédiatement, de sortir un mouchoir et de nettoyer sa main pleine de... Substances étrangers.

"Argh ! C'est... C'est d'accord. Mais une fois en place, je veux un vote rapide de la population de Nécrotopia. Si le vote passe, vous vous démerdez pour diriger. Et vous aidez la FNF. Si le vote est refusé, Hazan reviens au pouvoir. Ne pensez pas qu'on renverse le pouvoir juste avec de la bonne volonté ! Combien il y a d'hommes avec vous ? Avez vous des armes ? Est-ce que les gardes du corps de Hazan sont avec vous ? Et les classes hautes de Nécro, ils vous résisteront ou pas ? Je suis prêt a vous aider, mais il va falloir planifier tout cela. Et surtout que ça me rapporte, car mon cul a un drapeau tricolore."

Il pensais en avoir terminé, quand il relança de plus belle.

"Oh, oui, au fait... Si... Disons, les choses déranges et que vous pouvez plus diriger... Mais que en même temps Hazan est détesté... Est-ce que vous connaissez le concept de loi martiale ? Vous inquiétez pas, on en a peu, mais il y a des goules haut placées dans la FNF. Ou bien des goules de Nécro qui aiment la FNF..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Dim 10 Nov 2013 - 13:21

La goule fronça les sourcils, enfin pas vraiment puisqu'il n'en avait plus, mais l'expression était encore compréhensible.

« Vous vous foutez de moi ? Si je prend le pouvoir c'est pas pour faire des élections cinq minutes après et redonner le pouvoir à Hazan s'il est réélu. Il faudra détruire cette pseudo démocratie d'abord. Vous savez que seul les aristocrates ont le droit de vote ? Nous les ouvriers on a juste le droit de fermer notre gueule. C'est pour ça qu'Hazan est toujours en place malgré les élections.
Je veux donner le pouvoir au vrai peuple et pour ça je dois être mit à la place d'Hazan durablement. Et pour ça je vais devoir fortifier ma position grâce à vous, car certains essayerons de me déstabiliser et cela ne sont pas vraiment favorable à votre gouvernement croyez moi. »


Une nouvelle fois il se racla la gorge pour cracher une substance visqueuse dégueulasse.

« Nous sommes assez dans l'usine à penser pareil. Mais il nous faut des armes, des fusils, des flingues, des armures, tout ce que vous avez. Aussi, nous ne sommes que de simple ouvrier, ça fait des années que j'ai pas tenu de fusil, il nous faudra une formation pour mener à bien la révolte. Envoyez nous un instructeur, une goule de la FNF serait préférable, il sera plus accepter qu'un humain et se fondra dans la masse, car tout ça doit rester secret le temps de monter l'opération.
Ensuite il nous faudra combattre les gardes des aristo, ces putes là sont payés grassement par les bourgeois et ne serons sûrement pas de notre côté. Ils sont moins que nous mais pour le moment ils sont bien mieux équipés.
Pour finir on veut des garantis. Une fois le pouvoir en place on est prêt à allier Nécrotopia officiellement à Lutèce, on acceptera la présence de la FNF dans notre ville, mais en aucun cas votre gouvernement ne devra interférer dans notre politique interne.
Je crois Commandant que nous sommes votre seul espoir si vous voulez que Nécrotopia fasse partie de la FNF. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Dim 10 Nov 2013 - 14:25

"En gros vous voulez que Nécrotopia devienne un Protectorat de la FNF ?"

Dole hésitait, grommelait... Que faire ? Hazan venait de lui dire très clairement qu'il n'accepterais pas. Mais quelles seraient les conséquences d'offrir les clés de la ville a un ouvrier avec des aspirations... Étranges ?

"La seule chose qui m'intéresse, c'est les intérêts de la FNF. Ne m’apitoyez pas sur votre sort. Si cette vielle pute de Hazan avait accepté, je me serais déjà barré."

Ce qui l'ennuyait le plus, c'était comment l'ouvrier lui réclamait des dû, de grands dû, de longue haleine, qui voulait préparer une révolution... Sans même le consentement de tout le peuple.

"Vous voulez des flingues ? Des armures ? Je peux vous en donner plein. On a des fusils vieillissant et des armures dépassées a vous offrir, si vous avez la force du nombre, cela ne devrait pas être un problème... Pour les instructeurs, c'est déjà plus compliqué. Je ne peux pas vous donner une réponse précise pour cela, il me faudrait l'aval de mes chefs. Et surtout... Vous ?"

Il pointait son doigt sur la goule.

"Qu'est-ce que vous pensez faire après ? Aura t-on une guerre civile ? Aura t-on une constitution établie et acceptée par la majorité du peuple ? Combien valez vous, monsieur de Montenbourg ? Est-ce que Hazan serait prêt a s'allier avec moi pour vous détruire ? Vous êtes un inconnu a mes yeux... Votre particule ne me dit rien."

Il posa sa main sur l'épaule de la goule, cette fois avec son mouchoir par dessus.

"Monsieur de Montenbourg, je suis prêt a travailler avec vous... Parce que je n'ai pas le choix. Mais j'exige des garanties. Vous et moi n'avons rien a perdre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Dim 10 Nov 2013 - 14:38

« Vous pouvez me faire confiance Commandant. Je viens vous voir seul car je suis le représentant des ouvriers, mais je ne suis pas seul, beaucoup sont derrière moi, vous pouvez demander aux ouvriers si vous le voulez, mais ça sera une perte de temps.
Tout ce que je veux ce sont des droits pour les ouvriers et une meilleur vie. Vous ce que vous voulez c'est que Nécrotopia fasse partie de Lutèce. Pour moi les deux choses s'accordent.
Vous remplirez votre mission et moi, je veux dire nous, on aura une meilleur vie. Financez juste la rébellion et portez moi au pouvoir, vous ne serez pas déçu et votre gouvernement non plus.
Hazan ne vous offrira jamais rien, c'est peine perdue avec lui, il est bien trop borné et imbu de lui même. »


Un petit vent fit frissonner la goule.

« Après la rébellion toutes mes actions irons dans le sens des ouvriers. Pour ces sales aristos, vous nous laisserez gérer ça, j'ai d'autres projets pour ça.
Rentrez à Lutèce parler avec vos patrons et revenez me voir pour qu'on organise tout ça.
Hazan vit ses dernières heures, les ouvriers seront bientôt libérés et Nécrotopia fera partie intégrante de la FNF. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Dim 10 Nov 2013 - 14:59

"C'est d'accord Henry... Mais, avant... Ne vous inquiétez pas. Je ferais marcher la puissante FNF. Si vous dites vrai, dans ce cas, je vous aiderais... Mais si vous vous foutez de ma gueule... Et si vous retournez votre veste..."

Il chuchota à ce qui restait de l'oreille de la goule.

"J'espère que vous savez qui est Maximilien Robespierre... Lui aussi voulait aider le peuple français... Regardez a quel point il a bien fini..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   Lun 11 Nov 2013 - 18:09

Le groupe quittait Henry de Montenbourg. Dole savait pertinemment que la FNF déciderais de faire des changements à Nécro. Rapidement, toujours épiés par des goules, ils montèrent dans le camion. La plupart des soldats se mettaient sur les bancs mis sur les côtés, leurs fusils visant dehors, au cas où il tomberais sur un os. Dole, lu, s'asseyais sur une caisse vide en plein milieu du camion. Quand tout les soldats étaient a l'intérieur, le moteur démarra, provoquant un énorme bruit assourdissant, et, tout en s'agitant, le camion commença a rouler. Le voyage devait normalement être assez rapide vers Lutèce. Mais jamais rien ne se passe comme prévu.

"Hmm... C'est bizarre..."


Il regardait son BEC. Il n'était pas extrêmement habitué a l'utiliser, le gardant surtout pour les cartes et la liaison radio avec ses hommes.

"HEY ! MAVERICK !"


Il était obligé d'hurler pour se faire entendre a travers le bruit du moteur.

"YA DES UNITES DE LA FNF DANS LE COIN ?"

Le Sergent-Chef s'approcha, et regarda le BEC de son supérieur.

"BEN M'SIEUR, J'EN SAIS RIEN ! EN PLUS JE VOIS PAS QUI AURAIT BESOIN DE NOTRE AIDE ! LE BEC DOIT VOUS APPELER JUSTE PARCE QU'ON EST LES PLUS PROCHES ?"


Dole affichait un petit sourire.

"ET C'EST OU, CE BORDEL ?

-DE 3 A 4 KILOMETRES AU SUD DE NECRO. ON SERA VERS SA POSITION TRES VITE ! ON PEUT FAIRE UN DETOUR PAR LA AVANT D'ALLEZ A LUTECE, SI VOUS VOULEZ !"

Dole ne répondit pas, a la place, il donna plusieurs coups derrière lui, sur la paroi du camion, pour faire s'arrêter le conducteur. Il lui montra alors la carte qui était affichée dessus.

"Conduisez moi là-bas, et vite !"


-> suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Négociation entre Lutèce et Nécrotopia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Négociation entre Lutèce et Nécrotopia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Nécrotopia-