Partagez | 
 

 Django !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Ville IRL : Paris
Inscription : 31/05/2013
Messages : 73
avatar
Adam Charenton
MessageSujet: Django !   Dim 15 Sep 2013 - 1:37

Précédemment

Parcourant les rues désertes de la capitale, le groupe longea de longues avenues dévastés par la guerre en quête du mythe de la radio Django. Les trois membres étaient tous silencieux, chacun d'entre eux semblait combattre le vent qui leur soufflait dans la face, petit a petit la nuit commençait a tomber timidement, laissant encore moins de lumière aux trois hommes. Pas d'humains croisés et chose pour le moins étranges, aucun mutant ne montrait le bout de son nez irradié, même les Radpigeons semblait éviter les rues de Paris. Une ambiance de mort régnait au sein des endroits traversés par les hommes. Le seul bruit audible était celui des rafales de vent levant la poussière qui se trouvait par terre, ainsi que le grondement du tonnerre déchirant le ciel obscur, un panorama digne d'un livre d'horreur... Le groupe ne fit aucune pause sentant que la nuit approchait a grand pas, ils essayaient sans doute de gagner un peu de temps a chaque pas tant bien que mal, même si ils ne savaient pas si ils se rapprochaient de leur but ou non... Mais l'espoir fait vivre, c'était leur seul moyen de pas abandonner cette mission.

Le vent commença peu a peu a se calmer, et le ciel s’obscurcissait de plus en plus, Adam ignorait si ses deux compagnons étaient fatigués ou non par cette expédition, mais lui ne semblait pas encore flancher, il tenait bon, il ne se plaignait pas, il avançait en regardant devant lui malgré les rafales de vent, son masque semblait le protéger tant bien que mal des poussières, mais il fut tout de même content lorsque les rafales se sont calmés. Une chose l'étonnait c'était ce calme a travers les rues de Paris, il était vrai qu'il parcouraient jamais les rues, pour atteindre ses destinations, il allait de toi en toi, car c'était bien plus sûr pour ne pas tomber dans une emmerde, mais malgré les toits il pouvait apercevoir quelques animaux ou personnes se balader dans les rues. Tandis que maintenant il ne voyait personne, en regardant parfois a droite ou a gauche il ne vit que des bâtiments qui pour certains tenaient encore débout mais aucune âme n'en ressortait.

Malgré le fait qu'il ne semblait pas encore vraiment fatigué, une chose étrange allait se produire... Lors d'une traversée d'une petite rue, il eut un réflexe de regarder le toit d'un bâtiment encore intact, mais un étrange sentiment l'envahissait, le sentiment d’être observé... Par quoi ? Lui-même ne le savait pas, mais plus le groupe avançait plus Adam regardait ce bâtiment qu'il avait vu, le bâtiment étant encore loin, il dégaina son arme et s’arrêta quelques moments pour viser celui-ci et regarder si quelque chose s'y trouvait. Son viseur ne se trompa pas, il distingua une étrange forme noir assez grande et plutôt difforme disparaître en un clin d’œil. Il scruta pendant plusieurs secondes les alentours muni de son sniper mais n'y trouva rien. Il rengaina celui-ci et rattrapa le groupe. N'osant pas parler de sa découverte par peur de se faire a nouveau traiter de paranoïaque il se contenta d'abaisser la tête et de réfléchir. Quelque chose les observait réellement ou c'était t-il son esprit qui lui jouait un tour ? Difficile a dire la fatigue prenait surement le dessus, et puis la nuit commençait a tomber... Mais malgré tout ce sentiment d’être observé le rongea a nouveau, nombre de superstitions planait sur les Terres Désolées de la capitale, mais après avoir croisé l'abomination lors de leur exploration de l'ancien bâtiment de l'université Pierre et Marie Curie, plus rien ne l'étonnait vraiment.

Au bout d'une bonne heure de marche le groupe était a présent loin du Marché de la Gare, ils suivaient Ombre qui se trouvait en tête de groupe. Toujours hésitant Adam regarda chaque recoin de chaque bâtiment qui s'offrait a eux, mais aucune trace de la chose qu'il avait aperçut a travers son viseur. Pourtant a certains moments bien précis le sentiment d’être observé revenait hanter le Hurleur. Se trouvant a quelques mètres devant lui Adam rattrapa Alphonse le jeune Chasseur de Prime, il le regarda un premier temps mais n'osait rien dire. Après quelques longues minutes d'observation il prit la parole doucement pour s'adresser a Alphonse.

- Alphonse, écoute croit ce que tu veux, que je suis peut-être parano ou pas, mais j'ai un étrange sentiment depuis quelques temps. Je ne sais pas toi mais j'ai l'impression qu'on est observés.

Le jeune chasseur de prime ne disait rien, il semblait écouter Adam, mais sans prononcer un mot comme pour attendre la suite.

- Ecoute a l’occasion essaye de regarder un peu les toits des bâtiments se trouvant sur notre chemin pour voir si tu détecte quelque chose, car tout a l'heure je ne voulais pas vous en faire part... Mais a travers ma lunette j'ai aperçut une chose étrange sur un toit qui avait aussitôt disparut. Si cela peut te rassurer non je ne prend pas de drogue.

Maintenant qu'il avait prévenu Alphonse il espérait que celui-ci allait voir lui aussi quelque chose, sinon Adam allait encore passer pour un pauvre fou, ou alors pour un mec bien fatigué...
L’expédition poursuivait son chemin vers l'Est.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 27/04/2013
Messages : 79
avatar
Alphonse Lebrac
MessageSujet: Re: Django !   Dim 15 Sep 2013 - 18:16

Il marchait depuis une bonne heure, la nuit commençait à tomber, aussi l'albinos commença à recharger sa lampe a dynamo en prévision de l'obscurité qui allait arriver. A un moment Adam sortit son fusil de précision pour inspecter un bâtiment quelconque. Le pauvre succombait à la paranoïa, tant qu'il ne craquait pas et ne s'amusait pas à tirer sur tout ce qui bougeait Alphonse se fichait de ce qu'il pouvait faire. Puis à un moment le hurleur s'approcha du chasseur de primes et lui dit le plus sérieusement du monde :

-Alphonse, écoute croit ce que tu veux, que je suis peut-être parano ou pas, mais j'ai un étrange sentiment depuis quelques temps. Je ne sais pas toi mais j'ai l'impression qu'on est observés.

Le jeune homme haussa les sourcils de surprise, soit il avait raison soit la fatigue commençait vraiment à lui chambouler le cerveau. Ou alors les deux possibilités étaient vraies : son compagnon avait vu quelque chose et son cerveau avait exagéré la chose a cause de la fatigue. Alphonse attendit la suite des informations du hurleur pour savoir si oui ou non, il était devenu parano au point de voir des choses qui n'existent pas.

-Ecoute à l’occasion essayer de regarder un peu les toits des bâtiments se trouvant sur notre chemin pour voir si tu détectes quelque chose, car tout a l'heure je ne voulais pas vous en faire part... Mais à travers ma lunette j'ai aperçut une chose étrange sur un toit qui avait aussitôt disparut. Si cela peut te rassurer non je ne prend pas de drogue.

Pas si sûr.

Le chasseur de primes observa un instant Adam, il le fixa droit dans ses yeux ; ses pupilles avaient l'air normal. Sans doutes qu'il disait la vérité concernant sa lucidité. Toutefois le tireur d'élite devait lui aussi être fatigué ; le monstre a tentacule, sa petite séance d'escalade, le marché et la marche devait l'avoir sérieusement affaibli aussi bien sur le plan physique que mental. Lui aussi commençait à avoir sommeil, une bonne nuit l'aiderait à récupérer. Même s'il devait dormir dans un appart crasseux, juste fermer les yeux et oublier un instant le danger permanent de la surface pour laisser son esprit se reposer l'espace de quelques heures.

-Moi je pense que t'es bien fatigué et qu'une bonne nuit de sommeil nous ferais tous du bien. Mais je sais que le manque de sommeil entraîne des hallucinations qu'à partir d'un certain stade, or j'ai jamais vu des trucs après avoir passé une journée à courir après mes cibles. Ce truc si tu l'as vu dans ta lunette c'est qu'y a vraiment un truc. Maintenant moi je suis d'avis qu'on se trouve un coin pour dormir, on à du mal a réfléchir avec l'esprit pas clair. Après parle en a Ombre, moi je vais sonder les environs en attendant.

Le jeune homme s'exécuta et balaya les alentours de sa lunette, cherchant quelque chose de suspect. Rien de bien inquiétant pour l'instant, puis une forme indistincte apparût brièvement dans sa lunette. Puis elle réapparut, cette fois définitivement, elle se rapprochait : c'était gros et sans doute pas amical.

-Y a un truc qui s'approche vers nous!

Rencontre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Re: Django !   Mer 27 Nov 2013 - 22:37

Quelque part à l’Est du Marché de la Gare.

Le petit groupe avançait tranquillement, s’éloignant des imposants quais du Marché. Derrière eux, l’orage tonnait, et il était fort possible qu’ils se prennent une nouvelle ondée sur le coin de la figure. Le soleil, bien que caché par les nuages, déclinait. Bientôt, il ferait nuit, et il était hors de question de passer le nuit dehors par un temps pareil. Aussi, ils allaient devoir se trouver un abri, et passer la nuit ensemble. Le Gardien se devait de rester prudent, même si Alphonse ne semblait pas avoir de grosses suspicions quand à l’identité de l’homme avec qui il voyageait. Après une bonne heure de marche, Léthias, Adam et Alphonse commençaient sérieusement à penser à un abri. Le Gardien ne pensait pas vraiment à son bracelet radar, aussi ne s’aperçut-il pas du petit écho qui s’approchait de lui. Alphonse fut le premier à réagir, et à apercevoir le moucham qui, volant au ras du sol, fonçait vers eux. Le jeune chasseur de prime, exactement dans l’axe de la bestiole, dégaina son arme et tira sans hésitation. Le premier coup arracha l’aile du moucham, qui s’écrasa lamentablement au sol. L’albinos s’approcha du corps mutilé, tandis que la deuxième elle battait frénétiquement, l’insecte tentent infructueusement de redécoller. Le deuxième coup lui arracha la tête.

« -Quelqu’un veut de la viande de moucham ?
-Sans façon… J’ai déjà de quoi manger, et en plus, je n’ai rien pour la faire cuire… »

Alphonse esquissa un sourire malgré sa joue en lambeau. Les trois hommes continuèrent de marcher pendant encore une petite demi-heure, quand les premières gouttes d’eau. Au-dessus de leur tête, le ciel était noir. Il était temps de s’abriter. D’un regard entendu, les trois hommes avisèrent les bâtiments aux alentours, avant qu’Adam n’en trouve un qui conviendrait sans problèmes.

« -Tenez, par ici, c’est ouvert ! »

Ils s’engouffrèrent sous l’arche de pierre ébréchée, gravirent deux ou trois étages pour s’installer dans une grande salle encore en état. Enfin, en état était bien grand mot. Les murs s’effritaient, le plafond était fissuré, il n’y avait plus de fenêtres, mais au moins, ils seraient à l’abri pour passer la nuit. Léthias s’assit sur un bloc de béton jonchant le plancher, et sortit une gourde de son sac. Il avala deux trois gorgées d’eau, avant de s’essuyer la bouche avec sa manche.

« -Bon, je suppose qu’on va devoir passer la nuit ici… Ça serait une bonne chose de se reposer, on ne sait pas encore ce qui va se passer demain. »

Léthias attrapa une ration dans son sac, et déchira l’emballage, pour mordre dedans. Les rations de l’Ordre n’étaient pas le meilleur repas des Terres Désolées, mais elles avaient l’avantage de vous nourrir de manière satisfaisante. Le Gardien n’avait même pas finit de manger qu’il se leva, glissa l’emballage vide dans ses poches et fit quelques pas.

« -Je vais monter là-haut vite fait, histoire de voir si on peut voir quelque chose d’intéressant. Ça pourrait être utile de de savoir où aller quand on repartira. »

Léthias quitta la salle, et gravit les escaliers suivants en petite foulée. Ce qui l’intéressait également, c’était d’être tranquille pour pouvoir se renseigner sur la position de la source d’émission du Compteur Django. Après s’être assuré qu’il était seul, il régla rapidement le système de localisation. Le signal apparut sur l’écran de son bracelet radar, au Nord de leur position. Il regarda dans ladite direction. Il y vit un ensemble de bâtiment assez imposant, pouvant être potentiellement intéressant. Léthias pas exactement où ils se trouvaient, mais s’il avait pu prendre de la hauteur, Le Gardien se serait aperçu qu’un peu plus au Nord, il y avait le cimetière du Père-Lachaise et Ménilmutant. Il redescendit, et retrouva ses deux compagnons de voyage.

« -Bon bah… Au Nord, il y a l’air d’avoir des trucs d’intéressant. Si vous voulez allez jeter un coup d’œil, la vue est pas mal. »

Spoiler:
 

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 27/04/2013
Messages : 79
avatar
Alphonse Lebrac
MessageSujet: Re: Django !   Dim 19 Jan 2014 - 18:54

Le chasseur de primes s'était installé contre un mur et avait commencé à entretenir son fusil, peut-être qu'il devrait en changer à son retour. Ses talents d'armurier avaient beau être utile, il ne pouvait pas réparer un fusil à verrou à partir de rien et les pièces commençaient à manquer dans son petit atelier. Même si "l'entretien" qu'il effectuait se résumer à décrasser le canon de l'arme avec un morceau de ferraille et à vérifier le fonctionnement de la culasse. Alphonse s'autorisa à boire quelques gorgées de sa gourde, agrémenté d'un cachet de mélanine. Ombre s'était éclipsé pour aller jeter un coup d'oeil dans les environs, lui consulta sa carte de Paris et regarda où il était : pas loin de Ménilmutant mais pas vraiment de chance de tomber sur un mutant dans les environs. Alphonse regarda par une fenêtre, il recommençait à pleuvoir et il allait faire nuit, en bref le jeune homme passerait la nuit dans cet appartement miteux avec des inconnus. Pas vraiment de risque de se faire poignarder pendant son sommeil, ils cherchaient tous Django pour la gloire et il était le seul à vraiment vouloir les anneaux.

Ça ne me dispense pas de prendre des précautions.

Ils n'étaient pas à l'abri d'un maraudeur ou d'un affreuse saletée qui déjà à l'état naturel était infecte et qui l'était encore plus après les radiations et le VEC. Une fois qu'Ombre fût de retour, il annonça à Adam et le chasseur de primes une nouvelle intéressante.

-Bon bah… Au Nord, il y a l’air d’avoir des trucs d’intéressant. Si vous voulez aller jeter un coup d’œil, la vue est pas mal.

Peut-être, mais d'abord une petite question pour toi.

-D'accord, mais deux questions si ça ne te déranges pas : tu as acheté où le flingue qui a pulvérisé la saloperie de l'université en un coup. Et si je ne suis pas trop indiscret, tu fais comment pour déterminer toutes ses destinations? Car même si ça vaut le coup de traquer Django, j'ai un peux l'impression que tu as une idée derrière la tête. Car, si j'en crois mes calcules, au Nord il y a Ménilmutant et même si l'idée d'une promotion et de devenir deuxième classe me fait sourire. Je suis pas sûr de vouloir me frotter aux mutants pour ça. Enfin, j'dis ça, j'dis rien.

Il avait lancé ça sur un ton très neutre, même carrément détendu. Même s'il y avait une part de sérieux dans ses dires, il y avait de la suspicion. C'était un très léger sentiment de doutes face à Ombre, d'où sortait-il son super matériel qui avait détruit une abomination en un seul tir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Re: Django !   Mar 28 Jan 2014 - 12:43

Léthias réfléchit rapidement. Mieux valait ne pas trop éveiller les soupçons, et faire semblant d’enlever son masque. Il soupira.

« -Je suppose que je n’aurais pas pu garder ça secret trop longtemps, dans ces conditions… En plus, ils m’avaient dit d’essayer d’être discret.
-Qui ? »

Le Gardien détacha le bracelet radar à son poignet, et le posa devant lui. Adam et Alphonse regardèrent l’étrange objet, silencieux, pendant que le Gardien finalisait les derniers détails de sa couverture.

« -Je suis marchand à Métropolitopia, mais je bosse souvent comme expert itinérant pour le quai Chinois du Marché de la Gare. Voilà aussi pourquoi j’ai trainé un peu plus longtemps que prévu au Marché, ils avaient de nouvelles instructions pour moi. En fait, le quai a beaucoup de boulot, donc il envoie des types comme moi ailleurs pour récupérer ce qui peut l’être. Le quai essaye de rester discret sur ces personnes, car certaines personnes trouveraient vite le moyen de chercher des embrouilles au quai. Travail illégal, hors des règles du Marché ou je ne sais quoi. Donc voilà pourquoi je ne vous ai pas dit de suite qui j’étais. Au fait, appelez-moi Fabien. Fabien Omiento. »

Léthias fit une petite pause, avant de reprendre son explication.

« -Seulement voilà, depuis quelques temps, le quai s’est mis en tête de trouver le Compteur Django. Et je ne pensais pas tomber sur un chasseur de prime le cherchant aussi. Toujours est-il que ce petit bracelet-là, est une sorte de boussole, mais calée sur la fréquence du Compteur. Mais la source est mobile, ce qui fait que la suivre est assez difficile. C’est la deuxième fois que je me lance à sa poursuite ; j’ai réussi à la suivre pendant cinq jours la dernière fois, avant que je ne la perde. J’espère que cette fois sera la bonne. »

Léthias attrapa son bracelet, et appuya sur quelques boutons. La musique du Compteur résonna dans la pièce, tandis que sur l’écran, une flèche pointait vers le Nord de leur position.

« -Voilà comment je choisis les directions… Pour ce qui est de mon flingue… Dîtes-vous que le quai fabrique les armures assistées qui gardent la banque du quai juif, alors un pistolet, c’est dans leurs cordes. »

Léthias coupa le bracelet, et le silence retomba dans la pièce. Dehors, l’orage grondait, et la pluie se faisait de plus en plus pressante.

« -A propos de Django… De ce que j’ai réussi à savoir, la source se déplace peu la nuit, comme nous, ce qui me fait dire que qui que soient les émetteurs, ils savent que la nuit est dangereuse. Tout seul, je ne pouvais pas trop me permettre de me balader dans le noir, mais peut-être qu’à trois… Enfin, si vous êtes prêts à vous lancer dans cette aventure. »

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Django !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Django !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-