Partagez | 
 

 Un nouveau visage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 24/04/2013
Messages : 38
avatar
Elisabetha
MessageSujet: Un nouveau visage...   Jeu 9 Mai 2013 - 20:00

Après cette bonne nuit passée dans un lit au lieu du cloaque auquel Elizabetha s'était préparée elle était heureuse de s'éloigner de sa famille. Ça montrait qu'elle était enfin libre et indépendante.
Alphonse et elle se dirigeait vers Nécrotopia en passant par le métro sur une ligne sécurisé qui servait de route commerciale entre les deux villes malgré la peur certaine des Parisiens pour les goules. Seulement les Chasseurs de Primes, les récupérateurs et autres marchands avaient besoin d'une route pour voyager efficacemet entre les deux localités. Il ne se passa absolument rien sur la route si ce n'est la rencontre avec quelques chasseurs que connaissait Alphonse au moins de vue et de marchands toujours prêts à vendre à ceux qu'ils rencontraient.

Pendant leur périple Eli' écouta attentivement son compagnon qui lui parla de la guilde et lui donna quelques conseilles pour ne pas se faire tuer ou passer pour une idiote à sa première rencontre avec Ab.

Quand ils arrivèrent enfin à Nécrotopia la jeune fille fut un peu choquée. Elle avait déjà vu des goules mais autant dans un même endroit qui la regardait aussi bizarrement. Eli' piqua un fard avant d'enfoncer sa tête entre les épaules, elle était pas à l'aise.
Puis la ville l'intriguait : elle voyait tout ces bâtiments particuliers, que seuls des dizaines, voir des centaines d'années d'habitation avait put rendre ainsi. C'était particulier, les maisons avaient une âme. Contrairement à la majorité des habitations de Paris. Un peu comme les tentes Familiales. Ça lui rappelait trop la maison. C'était trop dur.

Alphonse l'emmena jusqu'au bar. Il rentra le premier. Eli' ne le suivit pas. Elle avait comme un blocage.

« Je peux pas... C'est trop dur... J'ai peur de pas faire bonne impression... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 27/04/2013
Messages : 79
avatar
Alphonse Lebrac
MessageSujet: Re: Un nouveau visage...   Ven 10 Mai 2013 - 13:33

En arrivant à Nécrotopia, Alphonse remarqua qu'Elisabetha n'était pas à l'aise au milieu de toutes ces goules. Tant pis, elle devrait apprendre à en voir autant si elle voulait devenir chasseur de primes. Il accéléra tout de même la marche jusqu'au bar.
-Je peux pas... C'est trop dur... J'ai peur de pas faire bonne impression...
Elle avait dit ça en face du bar.
-Ecoute, contentes-toi de paraître naturelle.
Ils entrèrent dans le bar, comme d'habitude Abigaëlle et Brigitte les deux soeurs siamoises s'occupaient du bar.
-'Lut, Ab est dispo?
-Oui, dit celle de gauche.
-Très bien, merci. Je dois le voir ; c'est pour l'intégration de la fille derrière moi.
Les deux siamoises regardèrent un instant Elisabetha, l'albinos ne tourna pas la tête.
-Bon, vous venez? S'exclama l'une des deux.
-J'arrive, Alphonse se tourna vers Elisabetha. Tu viens?
Ils suivirent les deux siamoises à travers la salle réservée aux chasseurs de primes. Elle était vide à cette heure si, la plupart devaient être en mission. Brigitte ouvrit une porte donnant sur la salle où Ab était, l'albinos et la jeune femme entrèrent, peux après les deux siamoises annoncèrent l'identité des deux jeunes :
-Ab, Alphonse ramène une fille qui veut s'engager.
-Vraiment, dit moi Alphonse pourquoi devrais je l'engager?
-Je dirais qu'elle sait se battre et qu'elle a un minimum de sang froid. Il jeta un coup d'oeil dans sa direction. Elle n'avait pas l'air dans son assiette.
Bon sang ressaisit toi, je vais pas pouvoir le baratiner longtemps!
-M'ouais. Si tu le dis, tu viens d'ou au fait?
-De Lutèce.
-Pas toi idiot! Elle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2013
Messages : 38
avatar
Elisabetha
MessageSujet: Re: Un nouveau visage...   Ven 10 Mai 2013 - 20:11

« Écoute, contentes-toi de paraître naturelle. »

Merci du conseil. Bon c'était toujours ça de prit. Alphonse rentra le premier. Elizabetha hésita un instant mais par peur de rester seule, elle rentra à sa suite.
Le bar était miteux, mais Eli' ne s'attendait pas à mieux pour ce genre d'endroit. Les types étaient pas commodes et la présence de quelques femmes la rassura. Sauf les siamoises, ça c'était rares et Eli' prit peur. Et si jamais elle se comportait mal avec elles ? On lui avait pas apprit à parler à des gens comme ça...

« 'Lut, Ab est dispo? »
- Oui, dit celle de gauche.
- Très bien, merci. Je dois le voir ; c'est pour l'intégration de la fille derrière moi. »

Eli' piqua de nouveau un fard. Les deux filles la dévisagèrent. Elle crut voir un sourire carnassier sur celle de gauche. C'était quoi ? Elle avait déjà vu ce type d'expression sur trois types de personnes : celles qui voulaient vraiment la manger – elle en avait déjà vu dans certaines parties du métro, les types étaient en clans anthropophage d'une dizaines de personnes et leur activité préférés était la chasse à l'homme – D'autres pour avoir des contacts sexuels avec elle, c'était déjà arrivé mais les hommes de la Famille n'étaient jamais bien loin pour calmer leur ardeur. Les derniers étaient ceux qui voyaient du potentiel dans la jeune femme, et qui voyaient quels profits ils pourraient en tirer.
Pour montrer sa bonne volonté et par gentillesse elle décida de se présenter, malgré la gêne qu'elle commençait à éprouver.

« [color=green] Salut, moi c'est Elizabetha mais vous pouvez m'appeler...
- Bon, vous venez? S'exclama l'une des deux.
- J'arrive, Alphonse se tourna vers Elisabetha. Tu viens?
- Oui, je vous suis.


Ils suivirent les deux siamoises à travers une salle vide. C'est là qu'Eli comprit que c'était la parti réservé au Chasseur et que la première pièce était pour les goules du coin. Elle n'avait pas vu le visage des clients et les seules femmes présentes étaient sûrement les deux sœurs. Si les goules dans le bar dégageait une telle aura elle n'imaginait pas celle des autres chasseurs. Ils allèrent jusqu'à une pièce au fond. Surement celle du patron Ab. Tout le monde chez les Zingaros avaient entendu parler du patron de ce bar. Même si elle n'en connaissait pas le lieu exact elle savait qu'il existait. Sauf que malgré toute les histoires dont elle avait entendu parler sur sa monstruosité jamais elle n'aurait imaginé que c'était pire. D'habitude les rumeurs enflaient les détails, mais pas là. Au contraire les rumeurs étaient plutôt élogieuses.
C'était un être difforme. Même plus un homme. Il ressemblait à un gros tas de graisse avec des jambes, qui semblaient inutiles vu l'atrophie dont elles étaient atteintes. Deux gros bras, avec des bourrelets qui pendaient vulgairement en dessus. Le corps nu, couverts de bubons atroces, seul une mince bandelette de tissus pour la forme sur son sexe.
Elizabetha ne se sentait vraiment pas bien mais fit tout pour se contenir. Elle n'oubliait pas qu'elle devait faire bonne impression.

« Ab, Alphonse ramène une fille qui veut s'engager.
- Vraiment, dit moi Alphonse pourquoi devrais je l'engager?
- Je dirais qu'elle sait se battre et qu'elle a un minimum de sang froid.
- -M'ouais. Si tu le dis, tu viens d’où au fait?
- De Lutèce.
- Pas toi idiot! Elle!
On lui parlait ? Merde. Alphonse semblait avoir vu son niveau de malaise. Donc Ab aussi. C'était mal parti.

«  Je viens de Métropolitopia. Sauf qu'en fait je suis une Zingaro donc ma maison c'est ma tente.
- Une Zingaro hein ? C'est rare, mais vos hommes savent chasser. Je connais vos techniques de combat. C'est utile pour un chasseur de prime. Mais toi tu es une femme, que sais tu de l'art de chasser ? Les femmes dansent normalement. Je n'ai pas besoin de danseuse.
- Je ne viens pas pour ça ! s'écria t-elle. Mon père m'a apprit l'art de la chasse et ma mère celui de la danse. Dis lui Alphonse que j'ai déjà tué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 27/04/2013
Messages : 79
avatar
Alphonse Lebrac
MessageSujet: Re: Un nouveau visage...   Sam 11 Mai 2013 - 9:46

-Je viens de Métropolitopia. Sauf qu'en fait je suis une Zingaro donc ma maison c'est ma tente.
Elle était donc une Zingaro, il aurait dû s'en douter en voyant son fusil. Cela expliqué aussi ses réflexes.
-Une Zingaro hein ? C'est rare, mais vos hommes savent chasser. Je connais vos techniques de combat. C'est utile pour un chasseur de prime. Mais toi tu es une femme, que sais tu de l'art de chasser ? Les femmes dansent normalement. Je n'ai pas besoin de danseuse.
Alphonse ne put réprimer un sourire un entendant ça, il était impatient de voir la réaction d'Elisabetha.
-Je ne viens pas pour ça ! s'écria t-elle. Mon père m'a apprit l'art de la chasse et ma mère celui de la danse. Dis lui Alphonse que j'ai déjà tué !
Il perdit son sourire, il n'aimait pas particulièrement s'impliquer dans des négociations quand il n'avait rien à gagner ou perdre. Il aimait encore moins essayer de tenir tête à Ab, mais il s'agissait de trouver une réponse qui satisferait les deux camps.
-C'est vrai, elle a tranché la main d'un type et a décapité un deuxième. Mais Elisabetha, si je puis me permettre tout comme moi tu ne t'es pas encore bâti un réputation sur une montagne de cadavre. Tu as de l'énergie à revendre mais en pratique, tu n'es pas encore une tueuse expérimenté.
Faites que cette réponse vous calmes s'il vous plaît.
Il aurait volontiers ajouté que cette fille l'inquiétait presque, mais ça n'intéressait pas Ab en plus de mettre de l'huile sur le feu. Ab avait d'autre chose à faire que d'entendre les inquiétudes d'un débutant sur une nouvelle recrue. Aussi, l'albinos fit un pas sûr le côté puis s'adossa contre un mur, moins il intervenait, plus il diminuait ses chances de contrarier Ab. La suite de cet entretien s'annonçait intéressante mais pas forcément bénéfique pour lui.
-Je vois Alphonse...
Ca va barder je le sens.
-Tu ne mentirais pas pour que ton "amie" entre chez les chasseurs de primes.
Ca barde.
Le jeune homme déglutit et prit une mine sérieuse.
-Vous avez raison, j'ai que ça à faire d'essayer de vous embobiner et puis tant que j'y suis. Sachez que je vandaliserais les casiers et le bar après cet entretien. Dit-il avec une nonchalance exagérée. Mais je vous rappelle que vous n'avez rien à perdre à l'engager et que les premières classes ne rajeunissent pas au contraire du sang neuf serait bien pour la guilde.

Il y eut un silence, l'albinos l'avait sans doutes convaincus, mais mieux valait s'attendre à d'autre réticence de la part d'Ab. L'albinos déglutit et regarda tour à tour Elisabetha et Ab, il n'arrivait à en jauger aucun.
Que faire
-Je vais chercher quelque chose à boire, d'accord? Il fait étouffant vous ne trouvez pas.
Autrement dit, il suppliait que l'un des deux camp lâche l'affaire.[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2013
Messages : 38
avatar
Elisabetha
MessageSujet: Re: Un nouveau visage...   Sam 11 Mai 2013 - 20:49

« C'est vrai, elle a tranché la main d'un type et a décapité un deuxième. Mais Elisabetha, si je puis me permettre tout comme moi tu ne t'es pas encore bâti un réputation sur une montagne de cadavre. Tu as de l'énergie à revendre mais en pratique, tu n'es pas encore une tueuse expérimenté. »

Eli' sourit timidement toujours sous le choc de la vue d'Ab. Mais au moins Alphonse la soutenait. C'était déjà ça. Maintenant fallait plus qu'Ab dise oui. En tout cas les propos du jeune homme semblait avoir titillé la curiosité du boss.

« Je vois Alphonse...Tu ne mentirais pas pour que ton "amie" entre chez les chasseurs de primes. »

Merde, et si jamais...

« Vous avez raison, j'ai que ça à faire d'essayer de vous embobiner et puis tant que j'y suis. Sachez que je vandaliserais les casiers et le bar après cet entretien. Mais je vous rappelle que vous n'avez rien à perdre à l'engager et que les premières classes ne rajeunissent pas au contraire du sang neuf serait bien pour la guilde.  »

Ab ne rigolait pas. C'est vrai que c'était pas très drôle et risqué. Surtout risqué. Alphonse devait voir qu'il jouait gros, car Ab ne réagit pas. Ce qui n'était pas très bon signe.
Il se la joua donc stratégique avec un repli plutôt lache.

« Je vais chercher quelque chose à boire, d'accord? Il fait étouffant vous ne trouvez pas. »

Personne ne répondit et Alphonse sortit de la pièce. Avant qu'il parte, Ab lui fit signe de dégager.

« Moi je veux bien de l'eau. »

Tous se retournèrent vers la jeune fille.

« Bah quoi ? Il propose.... »

Ne pas rougir, ne pas rougir. Elizabetha espéra un instant sauf que non. Elle était comme ça. Par chance ils se désintéressèrent tous d'elle.

« [color=orange]Bon Alphonse tu vas chercher un verre d'eau pour la petite ? »

Le jeune homme partit, accompagné des sœurs, Ab put enfin parler librement à Elizabetha.

« Alors comme ça tu veux devenir un chasseur de prime ?
- Oui.
- Tu te sens capable de tuer des hommes de sang-froid parce que d'autres hommes te l'ont demandé contre de l'argent ?
- Oui.
- Tu te crois capable d'achever sans aucune pitié un homme qui a une famille et qui te supplie de l'épargner ?
- Non.
- Il faut que tu sois bien sûre de toi avant de commencer. Beaucoup croient avoir des tripes mais...
- Je ne le tuerais que s'il le mérite.
- Dis m'en plus. Tu m'intrigue.
- Je ne prendrais un contrat que s'il concerne un criminel.
- Un chasseur avec une conscience. C'est nouveau. Mais Alphonse à raison. On manque de sang neuf. Prends donc un contrat. Tu verras bien si ça te plait. Mais promet moi une chose.
- Oui ?
- Si tu ne le remplis pas ramène le moi. Un autre pourrais le prendre. »

Eli' sortit de la pièce, un grand sourire au lèvre. Au final ça c'était bien passé. Elle avait été sincère sur ses motivations et Ab l'avait accepté.
Maintenant elle devait faire deux choses : boire son verre d'eau et prendre un contrat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 27/04/2013
Messages : 79
avatar
Alphonse Lebrac
MessageSujet: Re: Un nouveau visage...   Dim 12 Mai 2013 - 14:11

-Je vais chercher quelque chose à boire, d'accord? Il fait étouffant vous ne trouvez pas.

Personne ne répondit et Alphonse sortit de la pièce. Avant qu'il parte, Ab lui fit signe de dégager.

-Moi je veux bien de l'eau.

Tous se retournèrent vers la jeune fille.
Merci de tout coeur de m'offrir une porte de sortie. Merci.
-Bah quoi ? Il propose.
Alphonse s'éclipsa avec les deux siamoises au bar. L'une des deux servit le verre d'eau qu'Elisabetha avait commandé, l'albinos demanda la même chose. Il aurait voulu commander autre chose mais il avait besoin de garder la tête froide, peut-être venait-il de signer son arrêt de mort, ou encore pire.
-Merci. Dit il en prenant son verre.
Il le vida d'une traite puis attendit que l'entretien se termine. Venait il de faire l'une des plus grosses bourdes qu'il avait fait dans toutes sa vie? Ou avait il fait ce qui lui semblait juste? Il avait sans doutes fait les deux sans s'en rendre compte, il n'avait jamais réussi à être à l'aise avec Ab, et aujourd'hui cela pourrait lui coûter très cher.

Elisabetha arriva peu après, le sourire aux lèvres. Apparemment il ne risquait rien et l'entretien avait été fructueux pour la jeune femme.
-Comment c'est passé le reste?
-Bien, il me laisse faire un essai et on verra si ça me plait. Tu n'aurais pas un contrat avec un criminel?

Elle précise criminel, elle ne veux s'attaquer qu'a des ordures?

-J'ai vu un contrat qui pourrait correspondre : un père à poser une prime contre un marchand de viande avarié à Métropolitopia, ça te tente?
-Tu peux m'en dire plus avant.
-En bref il a acheté de la viande chez ce marchand et son gamin est tombé malade et son chien a passé l'arme à gauche. Maintenant ce père veut voir ce marchand mort, juste un problème : il traîne avec des hommes armés qui le protègent. D'ailleurs cette ordure a refusé de payer les médicaments du gosse et a menacé d'appeler la mafia pour s'occuper du père. Je me ferais volontiers ce type, mais seul c'est chaud, a deux on a plus de chances de réussir. Quarante cinq anneaux chacun à la clé. Toujours tenté?

Faites que oui, seul ce sera quasi impossible de faire ça proprement.

-Oui, pourquoi pas.

Le jeune homme sourit, il avait en vu ce contrat depuis quelques temps et il avait presque l'impression d'avoir sa centaine d'anneaux en face de lui. Si il avait eu des remords pour certaines cibles, Alphonse était sur qu'il dormirait sur ses deux oreilles avec celle ci. De plus il savait déjà comment atteindre ce vendeur de viande, la semaine d'observation sur ce type avait porté ses fruits et malgré ses gardes du corps, il était vulnérable. Il ne restait plus qu'a attendre le bon moment pour l'éliminer, si ce contrat n'avait rien de particulier pour Alphonse, ce serait le baptême du feu pour Elisabetha et l'albinos aimerait que tout se passe bien, il pourrait sans doute se faire oublier d'Ab si la chasse à la prime plaisait à la jeune femme : Ab serait sans doutes content qu'il ait ramené dans l'organisation une nouvelle chasseuse de primes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2013
Messages : 38
avatar
Elisabetha
MessageSujet: Re: Un nouveau visage...   Mar 14 Mai 2013 - 17:32

Eli' prit son verre d'eau tandis qu'Alphonse lui expliquait la teneur du contrat. Elle accepta sans hésiter. Ce type devait mourir. Ou du moins il méritait et un peu d'argent l'aider à se faire une opinion qui ne laisserait pas de doute le moment venu.
Sauf qu'elle venait juste de partir et elle ne voulait pas vraiment retourner à Métropolitopia le temps que sa famille reste là bas.

« Ouais par contre faudra faire gaffe, mais parents seront toujours à Métrop'. Faudra être discret. »

Après avoir donné ses seules conditions, elle récupéra ses affaires puis les deux compagnons reprirent le même chemin qu'à l'aller.
Avant de partir les sœurs leur offrirent un sandwich en avance des futurs gains et pour fêter l'arrivé de la nouvelle. Le repas terminé ils rassemblèrent leur affaire et partirent vers la ville métro pour accomplir leur contrat.

Elizabetha n'avait rien pour se cacher le visage et elle portait encore sa robe noire. C'est pourquoi elle insista pour aller directement chez Alphonse.

« On peux aller rapidement chez toi pour que je puisse me changer. Ce sera pas très long t'inquiète pas, je t’embêterai plus après promis... »

Elle le regarda avec ces yeux de chatons martyrisé par la vie qui avait fait tremblé maint fois son vieux père. Celui qui ne cillait jamais, même devant un troupeau de radcaniches en rut prêt à tout pour défendre leur territoire. Ca devait marcher.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un nouveau visage...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau visage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Affaire DSK: Le nouveau visage de Nafissatou Diallo
» Nouveau visage du Quartier 2004
» Nouveaux visages pour un nouveau visage [Kalindra & Jet]
» Une nouvelle ère, de nouveau visage. Et parmi eux une légende
» Nouveau visage des Etats-Unis d'Amérique du Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Nécrotopia :: Guilde des Chasseurs de Primes-