Partagez | 
 

 Léonard "Abel"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 13/02/2014
Messages : 14
avatar
Léonard "Abel"
MessageSujet: Léonard "Abel"   Jeu 13 Fév 2014 - 13:29




Léonard...

...ou Abel

Age : 34 ans.
Race : Humain.
Faction : Psychotique.
Statut/Métier : Vagabond.





CompétenceStrongPerceptionEnduranceCharismaIntelligenceAgilityLuck
Valeur8583565


Description Physique

Depuis de nombreuses années, suite à l'ingestion du « styx » breuvage irradié associé aux Malebranche qu'il rejoignit peu de temps, notre homme est chauve. Cela souligne encore plus la forme de sa tête, ovale, presque comme un œuf de Pâques. Sans le masque modifié qu'il retire uniquement pour manger et boire, on peut noter que notre homme a l’œil droit crevé ainsi que de nombreuses traces de brûlures importantes, principalement du côté de son œil inutilisable. Son autre œil, lui, brille le plus souvent d'une lueur maléfique, ce qui accompagne à merveille ce rictus sinistre et inquiétant que l'on peut apercevoir toujours sans le masque. Enfin, comme pour en rajouter une couche à ce qui n'en avait pas besoin, le timbre de sa voix mordant, en plus de raconter n'importe quoi, transpire la folie.

Homme de grand gabarit (1m97 pour 105 kilos) et assez pale de peau, Abel possède une musculature qui ferait presque frémir n'importe quel super-mutant assez intelligent pour s'en apercevoir, ce qui n'est pas gagné de ce côté.  Au bas-ventre et dans le dos se dressent des flammes tribales, tatouages hérités de son passé de Malebranche. Enfin, il possède une belle collection de cicatrices un peu partout sur le corps, les bras et les jambes sans qu'il n'en connaisse la provenance pour une bonne partie...Cela est dû à une maladie génétique rare, l'insensibilité congénitale à la douleur [maladie dans laquelle le patient ne possède pas de récepteurs à la douleur (les nocicepteurs)].


Description psychologique

Le «styx» l'a changé...Il n'a pas toujours été cet homme assoiffé de sang et de carnage, ce tueur affectueux de viande fraîche, adepte des francs découpages et tronçonnages entre gens non civilisés tout en bravant la douleur physique à un degré surhumain. Et le meilleur pour la fin, cet orateur de maigre talent ne contrôlant pas ce qui sort de sa propre bouche, souvent hors sujet, complètement à côté de la plaque...

Mais le psychisme de notre homme a un reste, un morceau de ce qu'il était par le passé, un homme presque normal... sous la forme d'une voix intérieure littérale qui le force à ne tuer que le méritant, à aider les délaissés et à se protéger de lui-même aussi à l'occasion. Cette petite voix, Léonard son ancien lui, fait souvent remarquer au psychotique qui lui sert de corps qu'il était presque un homme bon, laissant les plus miséreux en paix, ne pillant les caravanes de récupérateurs ou de marchand que lorsque cela était nécessaire pour sa survie et celle de son ancien groupe de psychotique, un gang sans importance appartenant maintenant au passé. La petite voix l'a aussi informé d'une chose très importante, celle de ne jamais tué un innocent sinon elle le forcerait à se suicider, enfin ils se suicideraient...

Autant dire qu'Abel est assez solitaire, préférant rester à l'écart de la civilisation pour éviter les bavures de conduite et les situations délicates comme aime à penser la petite voix intérieure. Elle (la petite voix) se rappelle aussi qu'ils se sont fait chasser par beaucoup de petites communautés parce que personne n'arrivait à communiquer sans s'offusquer des propos incohérents avec le psychotique pourtant non agressif...



Biographie

« Comment j'en suis arrivé là, je m'pose souvent cette question lorsque mon autre moi s'endort à la belle étoile, généralement autour d'un feu précaire, seul comme cette nuit en ce moment. C'est mieux ainsi de toute façon, j'risque pas de faire des conneries aussi grosse que la Rosa du Moulin Rouge, enfin, nous ne risquons pas... Je ou lui n'est pas tout à fait tout seul de toute façon, nous nous tenons compagnie constamment même lorsqu'il rêve.

Je, c'est moi, Léonard je sais plus quoi exactement... ma mémoire me joue des tours depuis que j'suis catalogué comme cette petite voix intérieure jouant les troubles fêtes pour lui. J'ai vu le jour y'a une bonne trentaine d'années maintenant au sein des terres désolées dans un groupe de pilleurs nomades fréquentant les abords de la capitale. J'ai eu une enfance assez sympa quand j'y pense, sans trop prendre de coups en prenant compte le contexte familial et social de l'époque... même si mes parents sont morts bien vite. Mais bon j'étais bien entouré, heureusement pour moi.

Ahhh ça me manque un peu tout ça, lorsque nous avions encore toute notre tête... Hein toi ? 

- J'vais t'enfourcher à dos de radcochon pendant des heures babyyy !!!

Ouais c'est ça, t'enfourchera qui tu veux comme tu veux, continue à dormir en fait... J'en étais où ? Ah oui, mon enfance était sympa ! Jusqu'à la vingtaine, je m'suis bien amusé avec mes potes psycho, on a pillé, tué, picolé, baisé et on s'est drogué jusqu'à la moelle. On était les rois du monde, de notre monde pensions-nous... Oh bien sûr, nous n'étions pas que des bêtes sauvages sans pitié non plus, nous aidions assez souvent les petites communautés rencontrées sur la route en échange de leur protection. Moi-même, je trouvais ça cool, on vivait comme on l'entendait tout en gardant une part de notre humanité, c'était presque beau à voir...

Mais généralement à notre époque, toutes les bonnes choses ont une fin et mon groupe et moi, on n'y a pas échappé. Nous avons eu le malheur de rentrer sur le territoire d'un gang que nous n'connaissions pas, les Malebranches. Ils nous sont tombés dessus en nombre sans se faire entendre et ils nous ont vite maîtrisés avec l'effet de surprise qu'ils disposaient même si l'un d'eux avait eu le temps de goûter à mon coupe-coupe en pleine tronche... Quand j'me suis réveillé, j'étais enchaîné comme un saucisson dans le purgatoire comme ces crevards aiment l'appeler, devant les quatre crétins en capuches. Ils m'ont fait confesser mes fautes et mes nombreux pêchés, non pas que je le voulais ou que j'avais peur loin de là mais c'était sans doute la façon la plus rapide que j'avais à ce moment-là pour qu'ils arrêtent de m'les briser avec leurs conneries religieuses...Jamais été mon style. La suite a été moins drôle...Torture par le feu entraînant la perte de mon œil droit , lacérations sur tout le corps et j'vous passe les meilleurs morceaux mais mes tortionnaires ne prenaient pas leurs pieds... Je n'hurlai pas... merci papa pour cette maladie à la con.

Bref... j'ai jamais vraiment su ce qui avait attiré les Malebranches à m'vouloir parmi eux mise à part mon insensibilité à la douleur mais j'ai dû boire au calice à poison, le «styx», juste après mon entretien devant les encapuchonnés et ça... ça changea ma vie à jamais. Avant que j'ferme les yeux aussi, un type à la peau grisâtre est venu devant moi et m'a murmuré ces deux trois conneries religieuses en terminant par m'appeler Abel... J'sombra dans une sorte de coma pendant une période plus ou moins longue. Tout ce que je sais c'est que j'me réveilla seul dans une tente déchirée et le bas du ventre couvert de tatouages tribaux, et lui était là, Abel le psychotique contrôlant le moindre de mes gestes et paroles, me contraignant à ne rester que dans un sombre coin de sa tête pour lui faire la papote. Mais j'ai pas eu le temps de cogiter bien longtemps lorsqu'un enfoiré voulut se présenter à mon nouveau moi. Je... enfin, Abel baragouina comme il a maintenant l'habitude et il s’abattit sur le Malebranche en un quart de seconde, donnant de grands coups de tête au visage du gars immobilisé au sol, tout en continuant à dire ses conneries habituelles. Il ne s'arrêta que lorsqu'il entendit ma voix lui dire que le crâne du pauvre type était en bouillie.

On sortit de la tente peu de temps après et le spectacle s'offrant sous nos yeux me convainquit qu'il fallait ne pas s'attarder parmi ses malades... Il y avait beaucoup de cadavres, adultes comme gamins et il y avait certains de ces blaireaux de Malebranche qui s'amusait avec les corps sans vie. Dans les rues complètement transformées par le gang il y avait des hommes pendus à chaque lampadaire, quelques croix de potence étaient présentes aussi... avec mes anciens potes dessus... Je ne sais pas comment j'ai fait à cette époque pour prendre le contrôle de mon propre corps mais j'suis pas resté parmi ces dingues. J'ai fui leur territoire non sans avoir tranché quelques membres au passage tout en prenant soin de détacher mes anciens amis pourtant morts...C'était la seule chose à faire un peu près sensé à faire à ce moment-là même si j'pense qu'Abel serait bien resté sur le coup...


- Enfoiré d'métèque à claquette farcit de brahmine !!!

Continue à dormir mon gros c'est rien... Bon depuis des années maintenant...j'erre dans les terres désolées avec mon moi psychotique, à errer, guidé par le destin et le hasard, profitant de ce qui peut l'être sans trop faire de dégâts quand c'est possible, comme tout à l'heure chez ce type noir avec ses tatouages bizarres, à l'étage d'une vieille ruine et accompagné d'une gamine handicapé de ce que j'ai pu voir. Je n'voulais pas faire d'orpheline en plus, j'voulais juste profiter du paysage avec le soleil se couchant sur Paris... Ahhh quelle magnifique vue sur les ruines et la tour Eiffel, ça devait en jeter avant cette merde!

J'étais parti ensuite en remerciant l'homme de m'avoir laissé tranquille. À la façon d'Abel... presque pareil. »





HRP

Autres comptes : Gabriel Padalecky
Comment avez vous connu le forum ?



© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 17/08/2012
Messages : 267
Fonction : Modérateur
avatar
Alexandre Fontaine
MessageSujet: Re: Léonard "Abel"   Jeu 13 Fév 2014 - 17:22

Si ça n'avait pas été Gab', j'aurais dis que la fiche était très bonne et que j'adorais le concept du personnage mais comme c'est lui je me contenterais juste de dire :

C'est validable

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 29 Masculin
Ville IRL : Compiègne
Inscription : 09/10/2012
Messages : 306
avatar
Versailles
MessageSujet: Re: Léonard "Abel"   Jeu 13 Fév 2014 - 18:06

Non tu ne fais pas frémir les super mutant

Je suis en train de me rendre compte que ça aurait été super comme façon de jouer une goule sauvages, je garde ça dans un coin de ma tête.

Fait ta fiche perso et balance les liens sur ton profil. Dès que c'est fait t'es validé selon mon humble avis.

_________________
Thème musical**♪**Thème Mission FNF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 13/02/2014
Messages : 14
avatar
Léonard "Abel"
MessageSujet: Re: Léonard "Abel"   Jeu 13 Fév 2014 - 18:42

@Versailles a écrit:
Non tu ne fais pas frémir les super mutant

J'ai dis "presque" rabat-joie  

Fiche de personnage faite également  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 29 Masculin
Ville IRL : Compiègne
Inscription : 09/10/2012
Messages : 306
avatar
Versailles
MessageSujet: Re: Léonard "Abel"   Jeu 13 Fév 2014 - 19:41

J'enfourcherais tes ancêtres lorsque j'arroserais tes moignons !

*coup de tampon*


_________________
Thème musical**♪**Thème Mission FNF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Léonard "Abel"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Léonard "Abel"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Caïn Abel, 1er Vampire ...
» Kanada sanble rapatriye Abel ak Victor Dejean prezime akize pou drog an Ayiti
» Léonard "Abel"
» ABEL • sphynx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Encyclopédie et personnages :: Personnages :: Fiches validées-