Partagez | 
 

 Fiche de réparation : Ophelia Grive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 04/02/2014
Messages : 163
avatar
Bérenger Mauban
MessageSujet: Fiche de réparation : Ophelia Grive   Mar 4 Fév 2014 - 18:16

Les lignes marqués d'une étoile sont à remplir obligatoirement.

Formulaire de réparation.
Réparateur de Lutèce Klauss Stern.
Toutes les informations au dessus de la ligne de coupe peuvent être vérifié par la FNF.
*Nom:Grive

*Prénom :Ophelia

Alias :"Lilith la grivoise".

Type de robot : Rob-femme de première génération, conçu pour le commandement mobile et la direction d'escouade de super-armure.

Date de création : 2064.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Raison de la visite : Rafale de fusil d'assaut semi automatique Churchill dans l'épaule droite.

Pour toutes les questions ci-dessous il vous sera demandé une description brève. Le réparateur complétera et vous demandera parfois de plus amples informations pour vous réparer dans des conditions optimales.

*Apparence générale et matière du squelette : Membre en titane, torse en tungstène, apparence d'une jeune femme de 25 ans.
120 kilos de métal pour 1 m 70. Deux bras, deux jambes, un torse une tête, tout est calqué sur la physionomie humaine.
Les doigts sont recouverts d'une membrane blanche à la manière d'une paire de gants de chirurgien ce qui provoque une absence d'empreinte digitale et d'ongles.
Les bras sont en titane, tout comme les mains et les jambes.
Les pieds sont calqués sur le modèle humain. Les orteils sont articulés.
Les jambes, sujet sensible, d'après mon analyse (et réparation) de la jambe droite d'Ophelia, il semblerait que ses jambes soient équipées de "ressort" qui lui permette de survivre à des chutes faramineuses là où un humain se casserait les jambes. L'ensemble est réglé avec une minutie hors norme. Bien que mademoiselle Grive ne soit pas du genre a faire des acrobaties de l’extrême, il est déconseillé de trop forcer sur cette capacité.
Le tronc : normal en apparence, compliqué en intérieur. On peut distinguer quatre niveaux distincts dans la poitrine :
-Le premier : une protection constituée d'un alliage de tungstène de trois centimètres.
-La seconde : plusieurs mètres de circuit de refroidissement interne pour la couche quatre du torse.
-La troisième : on pourrait assimiler le mécanisme à un coeur humain : il s'agit d'une pompe qui pulse du liquide dans le corps pour ajuster le squelette à la température ambiante et annuler une éventuelle surchauffe de la batterie.
-La quatrième : la batterie centrale située au niveau du ventre qui abrite la pile à fission en cours, il faut entailler l'épiderme avec un scalpel avant d'insérer la pile dans le réceptacle. Si l'opération et ne prend que quelques minutes, elle reste néanmoins extrêmement douloureuse.
On peut résumer la composition corporelle de mademoiselle Grive à celle d'un robot de combat. Fait étonnant pour une pacifiste peut adepte de la violence. Moins surprenant quand on connaît son passé.

La tête, délicat sujet qu'est la tête, les yeux et les cheveux d'Ophelia, bien évidemment la tête renferme le cerveau positronique qui gère tout.
Les cheveux qui ont une teinte blanche, voir vert clair par moments sont probablement du à leur fonction de capteur solaire qui permet de rallonger la durée d'exploitation de piles à fission.
Les yeux, à la teinte argent tirant parfois sur le vert, remplissent la même fonction selon elle. Même si, la plupart du temps elle se teint les cheveux et portes lentilles de contact pour paraître plus humaine.

Il semblerait que la couleur des cheveux indiquent l'énergie restante, plus la batterie se vide, plus ils s'assombrissent.

La voix, l'odeur et toutes les caractéristiques secondaires?
Les cordes vocales sont en bon état, elle a une belle voix douce et agréable à l'oreille.
L'apparence corporelle quand madame n'est pas carbonisée jusqu'à la ferraille par de la thermite? C'est une femme qu'on croirait taillé dans du diamant où sortit d'une oeuvre d'art étant donné l'absence d'imperfection corporelle (à croire qu'elle devait aussi avoir un prototype d'infiltration en elle, encore faut-il qu'elle se refasse son épiderme quand celui-ci passe à l'état de cendre). Mais la peau grise est, étrange... Sans doutes que sa peau de remplacement à l'originale est bien moins réussi au niveau de la teinte. (Où alors, cette teinte état voulu pour X raison de la part des créateurs).

SPECIAL :
CompétenceStrenghtPerceptionEnduranceCharismaIntelligenceAgilityLuck
Valeur4447957
Force 4 : malgré la force phénoménale dont elle peut faire preuve, cette force colossale vient d'une suralimentation des organes hydrauliques qui les endommage. Sa force, bien qu'au dessus de la moyenne est assez puissante pour rivaliser avec un combattant chevronné vient surtout du métal qui se cache. Surtout au niveau des jointures des mains qui sont grises où l'on peut voir le métal.
Perception 4 : Ophelia n'est pas très observatrice et est parfois distraite lors de ses balades. Loin d'être aveugle, elle pêche surtout en s'appuyant trop sur son regard est pas assez sur les autres sens.
Endurance 4 : malgré des os en titane où en tungstène, il reste que les membres sont vulnérables au feu et que les articulations sont mal protégés (en plus d'être vulnérable à l'acide et que l'épiderme soit équipé d'un simulacre grossier et dégueulasse de nerf qui se veulent "sensibles"). Mais il  est clair que 100 ans d'errance amoche n'importe qui, même les blocs qu'on peut croire incassable comme Ophelia.
Charisme 7 : ai-je besoin d'argumenter étant donner qu'avant la guerre elle aurait put devenir mannequin et qu'elle a de la conversation.
Intelligence 9 : environ 85 ans à écumer les terres désolés en quête de savoir. C'est long, et ça augmente aussi les capacités cognitive et l'expérience.
Agilité 5 : pas vraiment fait pour être acrobate du fait du pilotage d'armure assistée on peut qualifier Ophelia d'agile quand même. Loin d'être capable de faire des pirouettes hors normes.
Chance 7 : 113 ans d'existence à alterner entre survie, hôpital, combat et charme. Ce ne serait pas de la chance pour quelqu'un d'autres mais pour elle ça l'est, une pacifiste qui tient aussi longtemps mérite d'aller au Panthéon (en même temps elle pas fait grand chose de dangereux).

SPECIAL d'origine :
CompétenceStrenghtPerceptionEnduranceCharismaIntelligenceAgilityLuck
Valeur6774565
Force 6 : conçu pour pouvoir endosser des armures assistées européennes et bien plus lourd, la "suralimentation" d'aujourd'hui était le mode normal d'avant la guerre. Diminution de 2 points suite à :
-mise en état d'économie d'énergie qui rallonge la durée d'énergie d'une pile par 12. La suralimentation consommant un pîle par mois. -2
Perception 7 : là aussi les organes de visée était conçu pour mieux voir que la moyenne étant donné le champs de vision réduit des armures il fallait repérer les menaces bien plus vites. Diminution de 3 points suite à :
-la vue directe de l'explosion atomique qui a grillé plusieurs capteurs de lumières. -2
-la perte de son ATV (Aide Tactique à la Visée) suite à une tentative de mise à jour en vampirisant les connaissance d'un rob-homme mort. -1
Endurance 7 : système de refroidissement à l'azote liquide permettant une autonomie d'une semaine, l'alimentation était à pleine puissance. Diminution de 3 points suite à :
-la mise en économie d'énergie -1
-l'azote liquide est remplacé au profit de l'eau et de toute boisson au PH neutre. Perte d'autonomie et de vitesse de refroidissement et rajout de la nécessité d'ajuster la température corporelle suite à l'incident "thermite" qui a emporté la moitié gauche de l'épiderme et une partie des systèmes auxiliaires dont la régulation corporelle électrique. -2  
Charisme 4 : absence d'accessoire de camouflage (lentille, teinture permanente). Personnalité plus froide et rude, peu de culture à ce moment là hormis l'art de la guerre. Augmentation de 4 points suite à :
-Élargissement des connaissances. +1
-Sociabilisation suite à l'apocalypse et le besoin de communiquer et de négocier pour survivre. +1
-Plusieurs années de méditation en asile psychiatrique au milieu de givrés. +1
Intelligence 5 : absence de culture, peut porté sur les activités intellectuelles, manques de temps libre et pas de passion. Augmentation de 4 points suite à :
-Écumage des bibliothèques après le jour du feu. +1
-Temps libre pendant ses années d’hôpital, découverte de sa passion aux échecs. +2
-Association avec Arlette, ouverture d'une clinique à Métropolitopia et engagement par la FNF pour deux ans. Les connaissances en médecines s'en retrouvent grandement élargies. +1
Agilité 6 :
-diminution du temps de réaction et dommage au coude et au genou droit suite à l'incident "thermite". -1
Chance 5
-plus chanceuse après le jour du feu, plus d'internement ni d'officier étrange. +1

Comportement, psychologie :

Un air serein sur le visage, une mine calme et détendue, un sourire charmeur, une aura de bienveillance l'entoure. Calme, attentionnée, patiente et dotée d'un bon sens de l'humour, Ophelia est une personne très sociable et attachante. Quelque peut secrète concernant son passé, c'est une survivante accueillante qui ne refuse jamais une discussion (mais beaucoup trop bavarde, ne lui demandez jamais une explication, vous aurez le droit à un cours entier). Protectrice et magnanime, c'est l'une des rares personnes qui ne songerait pas spontanément à de mauvaises choses en vous voyant.
Mais il faut se méfier de l'eau qui dort : c'est une empoisonneuse de première ordre qui fabrique toute sorte de chose en parallèle de sa vie bien rangée au Moulin rouge. Adepte de toute sorte de poison allant du simple somnifère à la neurotoxine mortelle, c'est une femme hypocrite qui malgré les apparences, est peu charitable envers les gens malhonnêtes même si elle sait faire la différence entre pragmatisme et violence gratuite. Loin d'être naïve, Ophelia sait faire chanter les gens d'une façon particulière "une laisse de velours qui tient par la force de l'honneur" comme elle dit.  


Dossier de vie (terminé en 2175) :

Introduction :
Ophélia Grive "Lilith" comme elle aime se nommer, en plus d'être une femme énigmatique et mystérieuse aime me faire tourner en rond sur son passé. Bien que le serment d'Hippocrate (s'il s'applique à un réparateur de rob-homme) m'interdise de divulguer quoi que ce soit sur mes patients et que la politesse m'interdit d'enquêter sur elle. Celle-ci a eu pitié de moi et s'est engagé à me rapporter des traces écrites concernant sa vie si elle en trouvait au cours de ses voyages.

Fragment numéro 1 : rapport d'un certain Dr Louvre. daté du 3 juillet 2067.
Rapporté par Ophelia en juin 2154 au centre hospitalier Sainte-Anne.

Le sujet n°4 est une rob femme d'à peine trois ans d'existence qui présente des signes de dépression chronique et qui a tenté de mettre fin à ses jours en sautant par la fenêtre de sa cellule. La priorité est de soigner les traumatismes psychologiques de l'androïde pour la renvoyer au front. Malgré tout, il semble qu'elle présente une aversion totale pour la violence depuis l'incident 4.1*. En vue de ses capacités spectaculaires en matière de stratégie, il est urgent de résoudre ce problème de "pacifisme" pour la renvoyer au front. En attendant, l'ancienne capitaine d'escouade d'armures assistées est affecté à la bibliothèque de l'hôpital psychiatrique où elle se trouve.
Les fous assuraient déjà le ménage et l'entretien. Maintenant une dépressive est chargée de la bibliothèque. Bientôt les moins givrés assureront la sécurité? Note du docteur Bergstein.
*La capitaine Ophelia Grive, conçu pour pouvoir endosser une armure assistée a tué plusieurs dizaines de civils lors d'une contre-attaque éclair sur un village, comme les autres membres de son escouade. Enregistrement audio-visuel à la fin du dossier.

_____________________________________________________________________

Fragment numéro 2 : rapport d'un psychologue de l'armée chinoise, Dr Chan. daté du 3 janvier 2070.
Trouvé par Ophelia en juin 2154 au centre hospitalier Sainte-Anne. Traduit du chinois à l'aide d'un dictionnaire.

La femme qui était internée ici avant l'invasion n'a opposé aucune résistance et nous l'avons trouvé dans sa chambre avec une douzaine de livres et plusieurs notes griffonnés partout. Loin de tomber sur des formules nucléaires où des rapports de l'état-major (les Français ont eu le culot d'essayer de faire passer certains espions à travers les mailles du filet en les faisant passer pour des malades mentaux). Nous sommes tombés sur une femme anciennement militaire, ne montrant plus aucun signe de haine envers nous où n'importe qui d'autre. L'internée se présenta sous le nom d'Ophelia Grive, identifiée comme être une rob homme créé par la France en 2064, nous l'avons interrogé plus en détail et elle répondit sincèrement aux questions. Toutes correspondaient aux informations consignées sur son dossier trouvé dans le bureau du directeur de l'hôpital. Devant l'absence d'une source d'information potentielle ou d'une menace quelconque nous l'avons laissé en l'état. Etant donné l'absence totale de combat après les négociations, il n'y eu aucune résistance et le centre hospitalier reprit son activité après une inspection.
Bien qu'il fût mentionné plusieurs fois que la dissection de cette fille nous apporterait beaucoup, la plupart des médecins sont sur le front et le moment serait mal choisi de réquisitionner une équipe médicale pour explorer les mécanismes qui composent cette femme dans son intégralité.

_____________________________________________________________________

Fragment numéro 3 : extrait d'une note du journal intime d'Ophelia de l'époque. C'est l'une des rares pages à être encore lisible.
Trouvé par Ophelia en juin 2154 au centre hospitalier Sainte-Anne.

3 juin 2070. Ils veulent m'explorer, je le sens à la façon dont Chan me regarde avec compassion. Avant c'était un regard plein de curiosité, plein de tendresse, je crois qu'il s'était pris d'affection pour moi. Mais j'ai un plan, il m'aura pris du temps, mais c'est l'une des rares options qu'il me reste et je préfère m'exploser les jambes plutôt que de me faire charcuter. J'ai réussi à me procurer des vêtements grâce à Chan, qui me considère plus comme la bibliothécaire qu'une pensionnaire de cet hôpital. Dommage, j'étais presque heureuse à lire et classer des bouquins. J'ai même une lime à ongles depuis un petit mois et je compte bien m'évader et rejoindre la résistance. Un mois que je lime petit à petit les barreaux en secret. Je suis au premier étage et il doit bien y avoir quatre mètres de vide. Mais il y a des buissons, peut-être qu'il y en aura assez pour amortir ma chute. Je dois tenter le tout pour le tout. Courage, je suis une machine, je peux y arriver.

_____________________________________________________________________

Fragment numéro 4 : journal de bord d'un ingénieur de Dotech, résistant anti-communiste.
Déniché par moi-même (Klauss Stern) en avril 2123 dans une cave qui devait servir de QG à des résistants.

Je ne laisse aucune trace qui pourrait indiquer notre localisation où la date à laquelle cela a été écrit. Je le laisse pour d'autres résistants si notre cachette se faisait découvrir, mais je doute que les Chinois puissent craquer le mot de passe. Une rebelle nous a rejointe, une évadée d'hôpital psychiatrique qui voulait servir la cause, très bien documenté, très bien informé et très intelligente. Elle est recherchée et son apparence hors pair risque de poser des problèmes de camouflage mais cette fille nous sera bien plus utile au niveau des transmissions entre résistants que comme guérilleros. Malgré tout il faut effacer les traces, demain nous partirons pour un autre endroit, inutile de nous attendre ici, nous ne reviendrons pas. Trop de patrouilles et l'évasion de notre nouvelle arrivante a attiré l'attention de la police militaire. On doit bouger. Gloire à la France, mort à l'envahisseur qui nous empêche de respecter la devise nationale.
Liberté, égalité, fraternité.
La république ne meurt jamais.

Petite ellipse ensuite, étant donné que c'est le vide totale entre, environ 2071 et 2084. D'après Ophelia, elle aurait écumé les bibliothèques, les hôpitaux, les casernes, les laboratoires pendant plusieurs années. Essayant de compiler le plus de connaissances possible. Etant l'une des rares à survivre aux radiations avec les goules. Elle a cru que c'est ce qu'il fallait faire.  

_____________________________________________________________________

Fragment numéro 5 : affiche peinte grossièrement à la ripolin puis finalement terminée à la craie.
Découverte par moi en 2084, pendant une errance.

Survivants de toutes sortes. Vous n'êtes pas seules, Des survivants se trouvent au Louvre. Que vous soyez une machine ou une goule, peut-être même un humain. Venez, vous n'êtes pas seuls.
Une survivante et sa bande.

Dernière trace d'Ophelia. Suite à ce mot j'ai pris soin d'éviter le Louvre, croyant à des assassins et des pillards. Jusqu'à ma rencontre avec la Rob-femme en 2090 après avoir encaissé de la chevrotine dans la jambe qui me fait toujours souffrir. Malgré les rumeurs comme quoi il s'agirait d'une ville remplie de goules.


_____________________________________________________________________

Fragment numéro 6 : relevés des caméras de surveillance de ma petite planque. Je gardais un oeil sur les caméras tandis que j'essayais de me rafistoler. 2090

Première vision d'Ophelia tandis qu'elle convergeait vers la petite infirmerie où je m'étais planqué. Il faut dire qu'avec le fatras que j'ai laissé derrière moi ça n'a pas été bien dur qu'elle me trace. Elle a explosé au fusil à pompe mes tourelles de dissuasion (qui étaient chargés à blanc).
Puis elle est arrivé à la porte que j'avais barricadé en la voyant arriver. Elle aussi était déjà pacifiste à l'époque, mais un cran en dessous de moi. La rob-femme m'a menacé une fois que la porte tomba, devant l'air pitoyable que j'avais (conserver votre dignité en vous faisant braquer torse nu par une femme alors que vous gémissez en essayant de vous recoudre). Ophelia a vite déduit que j'étais aussi une machine en voyant le peu de sang sur mon épaule. Etrangement elle s'est vite prise d'affection pour moi, son instinct d'officière qui protège ses hommes peut-être? Ou alors fraternité entre machines?

_____________________________________________________________________

Fragment numéro 7 : mon témoignage durant une séance de récupération avec Ophelia.
"Découvert" en 2125.

Il semblerait que durant plusieurs années, (d'après les anecdotes qu'elle m'a racontées) elle soit devenue une médecin des terres désolées, peut porter sur la violence malgré qu'elle ait empoisonné plusieurs personnes qui lui voulaient du mal depuis bien longtemps. On peut distinguer pendant cette période plusieurs événements notables
-Sa rencontre et collaboration avec Arlette, avant qu'elle devienne la médecin attitrée de Nécrotopia. Si les deux se sont entendus à merveille, il n'en reste pas moins que les deux sont instables.
-Son penchant pour la chimie minérale qui grandit.
-Une augmentation de ses activités illégales.
-L'augmentation exponentielle de ses compétences en médecine et en ingénierie.

_____________________________________________________________________

Fragment numéro 8 : contrat à durée indéterminée présenté à la grosse Rosa en 2152 + CV de mademoiselle Grive.
Rapporté par Ophelia en 2162
De nombreuses parties étant du baratin inutile, je me permets de garder l'essentiel.

Ci-joint vous trouverez l'ensemble de mes affectations sur les 20 dernières années :
De 2132 a 2140 : mercenaire pour le compte d'un informaticien nommé Klauss Stern dont les tâches furent diverses et variées : récupération, protection rapprochée, escorte de proches ou de matériel sensibles.
De 2140 à 2147 : médecin travaillant à Métropolitopia en tant que : dentiste, ophtalmologue, médecin généraliste (rob-homme et goule concerné exclusivement pour la dentisterie).
De 2147 à 2150 : contrat à durée déterminée a la FNF en tant que virologue chargée de répertorier les maladies de terres désolées et leurs spécificités avec d'autres médecins des TDs.
De 2150 à 2152 : travail en collaboration avec "la guêpe" à Métropolitopia.

Suite à une validation du CV il ne reste plus rien : pendant 25 ans, Ophelia a travaillé au Moulin rouge comme médecin et résidente permanente de l'établissement. Installant sa chambre/cabinet à l'étage, les affaires tournent bien de son côté et au fil des années elle a commencé à endosser le rôle de psychologue pour certaines filles. A défaut d'être une bonne psychiatre, c'est une oreille attentive. Elle aurait aussi réquisitionné une partie du dernier étage pour ses expériences personnelles. Même si je ne suis pas dupe et qu'elle a installé un véritable laboratoire où elle produit drogues ou/et produits pharmaceutiques.


Statut/Rang/Grade/Classe :médecin du Moulin rouge.
Faction :STD

HRP

Ancien(s) ou autre(s) compte(s) : Isabelle Jager/Florian Rosenberg/Alphonse Lebrac
Comment ai je découvert le forum :Voir fiche d'Alphonse.


Dernière édition par Ophelia Grive le Ven 7 Fév 2014 - 13:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 29 Masculin
Ville IRL : Compiègne
Inscription : 09/10/2012
Messages : 306
avatar
Versailles
MessageSujet: Re: Fiche de réparation : Ophelia Grive   Ven 7 Fév 2014 - 10:20

Malgré l'avatar issu d'un hentai fantasy/médiévale j'aime bien ta fiche, enfin j'ai pas encore lu les fragments mais ça va venir.

J'allais te dire que le SPECIAL n'était pas très logique et j'ai vu le second, du coup j'ai fermé ma gueule. Tu fera juste attention t'as un point en trop dans le premier.

Je me tape la bio dès que c'est un peu plus calme chez moi

_________________
Thème musical**♪**Thème Mission FNF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 17/08/2012
Messages : 267
Fonction : Modérateur
avatar
Alexandre Fontaine
MessageSujet: Re: Fiche de réparation : Ophelia Grive   Sam 8 Fév 2014 - 16:06

Ahah déjà de retour que je vais déjà faire mon relou. Ce que je n'apprécie pas énormément c'est l'avatar personnellement. L'androïde de l'image me paraît trop " propre " pour correspondre à Fallout, surtout si elle a vagabondé plusieurs dizaines d'années. Ce n'est qu'un détail mais je trouve mais le style robotique me fait trop penser à IDA dans Mass Effect 3 par exemple qui est pour ceux qui ne le savent pas un jeu de science-fiction.

Le reste me conviens, juste l'avatar qui me dérange mais si ça ne dérange pas les autres admins ça se valide.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 29 Masculin
Ville IRL : Compiègne
Inscription : 09/10/2012
Messages : 306
avatar
Versailles
MessageSujet: Re: Fiche de réparation : Ophelia Grive   Sam 8 Fév 2014 - 17:23

Qu'est-ce que tu penses de ceci, à passer sous filtre et/ou en noir et blanc accesoirement.

_________________
Thème musical**♪**Thème Mission FNF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 17/08/2012
Messages : 267
Fonction : Modérateur
avatar
Alexandre Fontaine
MessageSujet: Re: Fiche de réparation : Ophelia Grive   Sam 8 Fév 2014 - 17:33

Moi je pense que c'est jouable avec quelques retouches mais comme ça, ça fait un peu trop propre comme je le disais.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 29 Masculin
Ville IRL : Compiègne
Inscription : 09/10/2012
Messages : 306
avatar
Versailles
MessageSujet: Re: Fiche de réparation : Ophelia Grive   Lun 10 Fév 2014 - 18:10

*coup de tampon*


_________________
Thème musical**♪**Thème Mission FNF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fiche de réparation : Ophelia Grive   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche de réparation : Ophelia Grive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche de réparation : Ophelia Grive
» Ophelia Grive.
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Encyclopédie et personnages :: Personnages :: Fiches validées-