Partagez | 
 

 Un petit tour au Louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 16/12/2013
Messages : 7
avatar
Hélène Cresida
MessageSujet: Un petit tour au Louvre   Dim 19 Jan 2014 - 18:16

Quelque part sous terre.

Lampe torche en mains, je marchais avec Adler en direction de Nécrotopia. L’immense de réseau qui courrait sous Paris était très utilisé pour les voyages, permettant parfois de raccourcir quelques peu les temps de trajet, par exemple en coupant sous un immeuble. Les tunnels qui servaient régulièrement avaient été balisés et sécurisés un minimum, ce qui rendait le chemin plus praticable. Mes pas et ceux d’Adler résonnaient sous la voute de béton, qui avait plus ou moins bien survécu à l’ouvrage du temps. Les faisceaux lumineux issus de nos torches fendaient l’obscurité, et étaient à vrai dire la seule source de lumière dans cet environnement peu accueillant. Deux signaux apparurent soudain sur mon bracelet radar. Je levai les yeux, pour faire une lueur se dessiner devant nous. Visiblement, nous n’étions pas les seuls à emprunter cette voie. Un sifflement se répercuta contre les parois, venant d’en face. Visiblement, eux aussi s’étaient aperçus qu’ils allaient croiser du monde. Ce n’était pas forcément la meilleure chose qu’i pouvait nous arriver, mais ce n’était pas non plus la pire. Pas la meilleure, car on ne savait jamais sur qui on allait tomber. Enfin, ils se seraient faits plus discret s’ils avaient voulu nous avoir par surprise. Je répondis au sifflement par un autre, et lentement, la distance entre Adler et moi, et les deux autres diminua. On ne pouvait pas vraiment distinguer qui ils étaient, mais à travers le faisceau de la lampe, on devinait qu’ils se rapprochaient d’un mur pour le longer. Manœuvre classique ; je me collai à mon tour contre le mur opposé, et nous croisâmes bientôt les voyageurs. Pas un mot ne fut échangé, et nous continuâmes notre chemin comme si rien ne s’était passé. Bientôt, nous arrivâmes non loin du Louvre. Notre progression se dirigea bientôt vers le haut, pour ressortir à l’air libre. Après ce passage dans les ténèbres, mes yeux mirent quelques secondes à se réhabituer à la luminosité ambiante, et je pus ensuite distinguer l’imposante silhouette de Nécrotopia, à une cinquantaine de mètres de moi.

« -Bon. Faisons nous discret, je ne pense pas qu’on sera spécialement les bienvenus. On va essayer de trouver un passage discret vers le deuxième étage de l’aile Denon, et ensuite on avisera. »

Adler avait le visage couvert de bandage, déguisement original mais bien choisi pour l’occasion ; il dissimulait ainsi plus facilement son apparence humaine. Moi, c’était plus compliqué. Je glissai mes cheveux sous ma veste et rabattit la large capuche, qui me tomba sur le devant du visage, cachant ainsi une grande partie de ma peau lisse. Nous passâmes non loin de la zone occupée par la guilde des chasseurs de primes, avant de nous approcher de Nécrotopia à proprement parler. L’avantage d’arriver de Métrop’, c’est que l’on n’avait pas à traverser la grande esplanade, située de l’autre côté des bâtiments, remplie de goules. Non pas que j’étais goulophobe, mais la population de la ville n’était pas des plus ouvertes, si bien que certains disaient que même Ménilmutant était plus accueillante.

« -Bien. Trouver une entrée maintenant. »

Je m’approchai des murs extérieurs, et détaillai les ouvertures. La majorité des fenêtres avaient été bouchées ou quadrillées avec des planches de bois, pour interdire l’accès à l’intérieur des bâtiments. Je finis malgré tout par dégotter une petite porte, dans un angle, et entreprit de l’ouvrir. Par précaution, je repérai rapidement les lieux, histoire qu’on ne tombe pas au beau milieu de l’usine où étaient fabriquées les munitions en tout genre. Cette petite précaution prise, j’appuyai sur la poignée. La porte pivota sur ses gonds dans un grincement, et nous nous retrouvâmes seuls dans une petite salle. Je me remis en mémoire le plan des Bergers, et me rendit bien vite compte que celle salle n’y était pas. Visiblement, des modifications avaient été faites. Voilà qui commençait bien. De nombreux signaux supplémentaires étaient à présent visibles sur mon bracelet radar, signe que nous n’étions pas les seuls dans les parages. Maintenant, il fallait trouver un accès aux étages supérieurs. Adler était juste à côté de moi, et d’un signe de tête entendu, nous progressâmes jusqu’au bout de la pièce, après avoir pris soin de refermer la porte derrière nous. Une épaisse toile faisant office de séparation entre la pièce et le reste du bâtiment. J’écartai légèrement le tissu, jetai un œil, avant de m’écarter.

« -Bon, il y a du monde. Essayons de nous faire discret. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 20/11/2013
Messages : 19
avatar
N°6
MessageSujet: Re:Un petit tour au Louvre   Ven 24 Jan 2014 - 19:09

J'approuvais rapidement, avant d'examiner les possibilités qui s'offraient à nous.
Les fenêtres étaient toutes condamnées, mais de bois vieux et pourris pour la plus grande part, la pièce de tissu qui  nous séparaient du reste des locaux étaient une option peu envisageable au vu du monde qui était présent, j'aurais peut être pu passer en me faisant discret, mais que ces goules aperçoivent le moindre cm2 de la peau de Cressida, et ils lui sauteraient à la gorge aussi sec.

Je décidais donc de m'approcher des fenêtres. J'en fis le tour, avant d'en trouver une qui donnait sur une petite cour annexe qui elle même présenté deux échappatoires, une porte qui menait vers on ne sait où, et un escalier qui s'enfonçait dans les entrailles du Louvre.

J'arrachais suffisamment de planches pourris pour que mon chat passe, et le laissait partir en éclaireur.
Je consultais son avancé sur mon BEC, et son radar intégré sur mon écran, afin de le faire changer de direction si cela devenait nécessaire, après avoir descendu les marches sur une dizaine de mètres, je le fis revenir et dis

''La voie est libre, un tunnel qui descend dans les réserves du Louvre, d'après ce que j'en sais, c'était remplie d’œuvre d'art, et prévus pour les faire durer, donc il y a encore probablement toutes sortes de tableaux sculptures et j'en passe, le seul problème c'est que ce genre d'endroit était quasiment aussi bien qu'un bunker anti atomique, donc la plupart ont surement était dégradé.
Sinon il y a une porte, de ce que j'en vois, elle mène aux étages supérieurs, d'après le plan des Bergers c'était une aile consacré aux restaurations, on pourra certainement y trouver des choses intéressantes, mais non protégées et laissées aux gens, elles seront certainement tout autant abimée.
Je serais d'avis de visiter d'abord l'aile, nous devrions aller voir cette fameuse ''aile Denon''?
Qu'en pensez vous ?'' dis je.

[color:43b8=008B8B#]''Effectivement cela pourrais être utile, mais il faudra redoubler d'attention, alors pouvez vous faire quelque chose d'utile avec vos drones ? Ou devrons entrer sans aucune information ?

Je ne laissais rien paraître de mon agacement mêlé d'étonnement, face à cette attitude, ainsi que d'une légère pointe d'orgueil blessé. Je me prit à penser que si elle voulait de l'utile, elle allait en avoir
Je sortis mon drone aérien, tout en regrettant tout de même de n'avoir pas pu prendre mon minidrone, il était sommaire, mais aurait parfaitement adapté à cette mission.
Mais à défaut celui ci ferait bien l'affaire. Je l'équipais des filtres que j'avais, avec de gonfler son ballon grâce à ma bonbonne d'hélium, avant de le faire passer par le trou que j'avais agrandi, et de le faire faire se diriger vers l'aile en face de nous.

Une fois ses capteurs thermiques allumés, je constatais que, sauf camouflage, il n'y avait que quelques rats dans ce bâtiment, ainsi qu'un curieux cubes divisé en trois parties, une froide (environ -25°C selon mes capteurs) une chaude (environ 125°C) et une à température ambiante. Je le fis remarquer à Cressida, elle haussa un sourcil avant de se reprendre et de me demander de continuer mes ''scannes''.

''C'est fini, personne dans cette aile, et du plus loin que j'ai vu il n'y avait que peu de goule, sauf dans la pièce à côté, j'en ai compter environ une vingtaine, il va falloir faire attention à ne pas faire trop de bruit.'' dis je d'un ton neutre.

Elle acquiesça avant de me faire signe d'ôter ces planches de bois de là où elles étaient.
Je m'exécutais le plus silencieusement possible, et m'arrêta aussitôt que l'espace fut suffisant pour en laisser passer un à la fois.

Nous ouvrîmes la porte et montâmes les escaliers doucement, avant de monter plus vite.
Nous arrivâmes enfin dans un couloir. Ce n'était pas une de ces pièces où furent laissés autrefois (avant la chute des bombes) toute la splendeur de ce palais d'antan. Une splendeur dont il ne restait pas grand chose de toute façon.
Mais cela indiquait tout de même que le plan des Bergers était juste sur ce point, nous nous dirigeâmes donc vers l'aile au contenu inconnu, afin d'en révéler les mystères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un petit tour au Louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un petit tour au kenya
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Un petit tour pour Gaza
» Un petit tour à la volière [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Nécrotopia-