Partagez | 
 

 Hélène Cresida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 16/12/2013
Messages : 7
avatar
Hélène Cresida
MessageSujet: Hélène Cresida   Lun 16 Déc 2013 - 20:41

Nom : Cresida
Prénom : Hélène
Race : Humaine
Date de naissance : Octobre 2143, trente-quatre ans


SPECIAL
5665783

Strenght : 5, moins forte qu’un homme, mais bon, pour le bout de femme qu’elle est, elle considère qu’elle est dans les cordes.
Perception : 6, quelques petits moment d’inattention de temps à autres, mais elle reste globalement assez réceptive au monde qui l’entoure.
Endurance : 6, moins résistante qu’une goule, mais néanmoins, sur le plan physique comme psychologique, elle sait tenir le coup.
Charisma : 5, il ne pas trop en demander, même si elle sait se montrer joviale au besoin.
Intelligence : 7, ses connaissances se sont améliorées au fil du temps, et aujourd’hui, elle en connait un rayon.
Agility : 8, pas de problèmes pour se déplacer dans les Terres Désolés, et ses réflexes lui ont permis d’échapper à quelques coups…
Luck : 3, globalement… Si tout la France est aujourd’hui coincé dans ce monde… On ne peut pas dire que la chance y soit pour beaucoup…

Description physique :
Du haut de son mètre soixante-dix, Hélène n’est pas la plus grande des Terres Désolées, mais n’est pas la plus petite non plus ; bref, nous dirons qu’elle est dans la moyenne. Des cheveux mis-longs noirs, lui descendant sur les épaules, des yeux verts, et un visage fin, on pourrait la qualifier de jolie, même si chacun à ses propres critères. Dommage qu’elle cache assez souvent son regard sous la capuche de son manteau, voulant rester dans l’anonymat…

Profil psychologique :
Hélène est un personnage particulier, à la personnalité très adaptable, en fonction de la situation. Elle peut rire de bon cœur avec vous, et le temps que vous clignez des yeux, elle arborera des yeux qui vous fusilleraient un rodeur. La mort de ses parents a malgré tout changé l’adolescente qu’elle était jusqu’à alors. Elle s’est un peu renfermée, mais apprit à se rouvrir aux autres quand elle rejoignit les Gardiens. Son intégration dans cet ordre mystérieux fut pour elle salutaire, lui permettant de reprendre confiance en elle, jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle était capable de vivre, et non pas de survivre, dans les Terres Désolées. Globalement, comme tout bon Gardien, Hélène est plutôt calme et posée. Moins impulsive que certains, cela ne l’empêche pas pour autant de réagir vivement quand la situation l’exige. Concernant ses relations avec le reste de l’Ordre, elle est toujours prête à rendre service aux autres, sauf si elle a quelque chose de déjà prévu.

Biographie :
Hélène Cresida, ou une enfance assez commune. Elle eut quand même la joie de pouvoir  vivre avec ses parents jusqu’à son adolescence, à Métropolitopia. Leur maison, ou plutôt leur logement,  était un ancien local technique, assez grand, pour la plus grande joie de son père. Bricoleur invétéré, il passait la majeure partie de ses journées devant un établi, vissant, découpant, soudant, assemblant ; tout ça sous les yeux souriants de sa femme et de la petite Hélène. Son travail leur permettant de vivre correctement, son père étant reconnu pour ses qualités de réparateur. Il pouvait presque tout vous réparer, et certains de ses clients venaient parfois de Nécrotopia ou du Marché de la Gare pour faire réparer quelque chose. Hélène grandit doucement, et au fur et à mesure que ses doigts devenaient plus habiles, la jeune fille se découvrit une passion pour le bricolage, sous les yeux bienveillants de son père. Bientôt, elle commença à l’épauler à dans son atelier. Même si cela se résumait généralement à visser quelques plaques entres elles, où à assembler des composants, la bonne humeur éternelle de son père rendait la chose agréable. A douze ans survint la première grande tragédie de sa vie : la mort de sa mère, poignardée par un mafieux défoncé par on ne sait quel saloperie. Depuis ce jour, Hélène se promit de ne jamais toucher à la drogue, promesse qu’elle tient dur comme fer. La mort de de sa mère fut source d’un grand désespoir pour son père. Sa joie de vivre s’évapora petit à petit malgré les incessantes tentatives de sa fille pour le consoler. Seul le fait de tenir sa boutique l’empêchait de sombrer dans l’alcool ou pire encore… A partir de ce jour, la vie d’Hélène avait changé, et le destin lui réservait encore une funeste surprise. Trois ans après la mort de sa mère, alors qu’Hélène avait quinze ans, son père mourut à son tour, lors de l’effondrement d’un profond tunnel de Métropolitopia, où il devait installer quelques lampes en vue de sa réhabilitation. Dès lors, l’adolescente fut seule, et se retrouva pendant quelques mois livrée à elle-même. Elle reprit tant bien que mal le commerce de son père, mais elle n’avait pas tout son savoir. Le nombre de client se réduit comme peau de chagrin, et bientôt, Hélène se rendit compte qu’elle n’allait plus pouvoir vivre de ce que son père lui avait légué. Elle était abattue à l’idée de devoir quitter ce local technique, où elle avait passé toute sa vie, où elle avait connu les plus grandes joies comme les plus douloureuses peines. Ce soir-à, allongée dans son lit, elle tenait dans la main un vieux pistolet. Elle le contemplait, incapable de savoir quoi faire. Il lui restait deux balles. C’était largement suffisant. Elle se mit à pleurer, et commencer à faire pivoter le canon de l’arme vers  elle. Elle fut interrompue dans son mouvement par un bruit. Quelqu’un venait de rentrer dans la première pièce du local, celle qui servait de boutique à son défunt père. Elle se leva, tremblante, et passa dans la pièce, pistolet au poing. Elle alluma la lumière, et braqua l’intrus. Celui-ci répondit avec une vivacité surprenante, et sortit son arme. Une drôle d’arme, comme elle n’en avait jamais vu.

« -Baisse cet arme Hélène, je ne te veux rien de mal.
-Vous ? »

L’homme en question était l’un des plus vieux clients de son père, mais elle ne l’avait pas revu depuis sa mort, plusieurs mois auparavant. Hélène tremblait. L’homme baissa son arme, et la rangea à sa ceinture.

« -On peut parler ?
-Qu’est-ce que vous me voulez ?
-J’ai une proposition à te faire. »

Au point où elle en était, elle n’avait plus rien à perdre. Elle baissa son arme, et essuya quelques larmes qui coulaient encore sur sa joue. Elle discuta avec l’homme durant de longues heures, jusque tard le matin. Au début, elle ne croyait pas un mot de ce qu’il lui racontait, et de ce qu’il lui proposait. L’homme lui laissa deux jours pour réfléchir. Durant ces deux jours, Hélène ne quitta pas le local, laissant la porte fermée. Petit à petit, elle se raccrocha à cette offre miraculeuse comme un à un fil d’Ariane. L’homme l’avait prévenu : cela allait être dur. Mais pour Hélène, c’était la meilleure chose à faire, qu’elles qu’en soient les conséquences. Hélène devint une Apprentie. Durant de longues années, elle se prépara à intégrer les Gardiens. Durant de longues années, elle suivit les conseils de son sauveur et mentor. L’entrainement physique fut pour elle le plus dur, mais elle finit par réussir. Puis elle confectionna sa manicle de poison, sans difficultés. Quand elle finit de l’assembler, dans l’atelier de son père, elle en eut les larmes aux yeux.

« -Merci papa. »

Puis vint la dernière épreuve, celle qui devait être la plus difficile. Hélène savait que si elle réussissait, alors plus jamais elle ne reviendrait dans ce petit local. Alors un jour, elle mit tous les outils possibles dans un sac, ainsi que ce dont elle pourrait avoir besoin ; elle donna le reste de ses affaires à son mentor pour qu’il les garde en lieu sûr. Hélène n’avait pas envie de vagabonder dans les Terres Désolées, et eut une idée pour le moins originale. Elle s’installa au Marché de la Gare, et fut embauchée au quai chinois. Là-bas, plusieurs vendeurs se souvenaient de son père. Elle travailla dans les ateliers du quai durant plusieurs mois, travaillant en parallèle sur ce qui devait lui permettre d’intégrer l’ordre. Pièce après pièce, son œuvre prenait forme. Une fois qu’elle fut finie, elle quitta le Marché, et rentra à Métropolitopia pour présenter ce qu’elle avait soi-disant « trouvé ». Un petit robot, pas plus grand qu’un poing, commandé par une sorte de vieux bracelet de commande. Le robot n’avançait pas très vite, mais pouvait longer les murs, et même rouler au plafond. Son idée marcha, et cette dernière épreuve accomplie, elle devint une Initié. Son mentor était fier d’elle.

« -Bien joué, Hélène. C’était un beau petit robot. Mais tu sais…
-Quoi donc ?
-On avait dit trouver, pas fabriquer.
-Quoi ? Non, je…
-Tu fais les mêmes soudures que ton père… Mais ne t’inquiète pas, je ne dirai rien  à personne… C’était bien joué de ta part. Tu sais, ton père aurait été fier de toi.
-Merci. Merci pour tout. »

Les années suivantes passèrent. Hélène reprit vie. L’ordre était une véritable mine d’or pour elle, avec toutes ces connaissances, toute cette technologie. Elle eut même le privilège de travailler sur quelques prototypes avec le plus grand féru de technologie de l’ordre, Henri Guillaume. Hélène devint Gardienne quelques années plus tard. Elle avait retrouvé une famille au sein de l’ordre, une famille qu’elle comptait bien continuer de servir pendant encore de longues années…

Faction : Gardien
Rang : Gardien

Connaissance du forum : Un peu au hasard, en fait.
Autres comptes : non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 01/09/2012
Messages : 681
avatar
Saint Vincent de Räzell
MessageSujet: Re: Hélène Cresida   Lun 16 Déc 2013 - 20:56

Très bonne fiche, je ne vois rien à redire, je n'ai pas vu d'incohérences particulières.
Le profil est complété, la fiche de perso aussi.

La bienvenue parmi nous. Un deuxième membre du staff passera et rajoutera quelque chose si besoin est ou te validera.

_________________
Thèmes Musicaux

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 29 Masculin
Ville IRL : Compiègne
Inscription : 09/10/2012
Messages : 306
avatar
Versailles
MessageSujet: Re: Hélène Cresida   Mar 17 Déc 2013 - 22:03

Bienvenu à toi dans le monde merveilleux des terres désolées de Paris, boutiques de luxe et prostituées glamour au rendez-vous !

God faut aérer ce gros pavé en haut de la bio j'ai les yeux qui pleurent !

Et pourquoi tu dis pas toute la vérité ? Hmm ? Pourquoi tu dis pas que ce "psycho" était un amant de ta mère qui allais tout balancer à ton père ? Pourquoi tu ne dis pas que c'est elle qui à commencé à l'attaquer ? Que c'était un accident ? Facile de faire passer les gens pour des gentils hein

J'ai fini, et pour moi la fiche est ok

_________________
Thème musical**♪**Thème Mission FNF


Dernière édition par Versailles le Mar 17 Déc 2013 - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Re: Hélène Cresida   Mar 17 Déc 2013 - 22:22

Versailles a écrit:
God faut aérer ce gros pavé en haut de la bio j'ai les yeux qui pleurent !

Gros pavé ? Pour moi c'est normal^^
Bref, sinon, je suis pas du staff moi, mais c'est juste pour prévenir, si besoin d'un RP, hésite pas ! Quand tu étais passée en invité il y a quelques temps, je m'étais fait une joie de voir un nouveau Gardien, et c'est toujours le cas !

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/12/2013
Messages : 7
avatar
Hélène Cresida
MessageSujet: Re: Hélène Cresida   Jeu 19 Déc 2013 - 14:02

Merci à vous deux pour l'approbation. Ensuite, concernant le point de vue de Versailles, je n'avais absolument pas pensé à cette éventualité, mais bon... Au besoin, si ça peut donner un petit plus. Enfin, pour le premier RP, pourquoi pas avec un autre Gardien, ça peut être intéressant, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 7 Masculin
Inscription : 31/01/2012
Messages : 1527
Fonction : Compte Fondateur
avatar
LouetRinkin
MessageSujet: Re: Hélène Cresida   Mar 31 Déc 2013 - 16:40

*coup de tampon*


Tu commence quand tu veux.
Consulte Les quêtes libres ou bien trouve un partenaire RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallre.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hélène Cresida   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hélène Cresida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Napoléon à Sainte Hélène
» Hélène GRIMAUD
» Caution : Chemical hazard. [Terminée.]
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Sélène Matthew

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Encyclopédie et personnages :: Personnages :: Fiches validées-