Partagez | 
 

 C'est Noël à Ménilmutant !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: C'est Noël à Ménilmutant !    Jeu 5 Déc 2013 - 15:43

Du blanc à perte de vue. La neige avait recouvert le village, les rues et les toits étaient cachés sous une épaisse poudre froide où les pieds des mutants laissaient de grosses cavités boueuses, révélant le sol terreux
sous l'immaculée surface pâle qui scintillait sous les rayons du soleil couchant.
Les flocons avaient cessé de choir depuis midi et bientôt la pénombre arrivait seulement dérangée par les lampions lumineux et les guirlandes multicolors qui pendaient entre les maisons de taules.
Les mutants avaient fait un gros effort pour décorer leur village. Ménilmutant n'avait jamais été aussi accueillant, non seulement le bal des lumières donnait une atmosphère chaude malgré la fraîcheur mais aussi plusieurs sculpture grossières sur des troncs représentant des anges, des lutins et des pères noël habitaient les coins de rues, accompagnés par des sapins sans épines. Plusieurs groupes de musique mutantes ou des chorals goules faisaient baigner le village dans une douce musique de noël, chantant au son de l'accordéon d'avant guerre des mélodies joyeuses.

Sur le parvis de la crypte royale, un grand trône de crânes coiffés de bonnets rouges reposait au milieu de nombreux paquets cadeaux. Sur le côté, un traîneau harnaché à plusieurs cervignards bramant et soufflant de leurs grosses narines une fumée blanche qui se dispersait dans l'air. De l'autre côté, plusieurs goules habillaient en vert et portant une bonnet de la même couleur s'affairaient à fouiller dans de gros sacs de jute.
Sur le trône était assis un grand mutant, costumée pour cette grande occasion d'un manteau rouge et blanc, d'un pastiche de grosse barbe grisâtre et d'un magnifique bonnet lui aussi rouge et blanc.
Devant lui s'étendait une abondante foule cosmopolite d'humains, de goules et de mutants faisant la queue.
Le premier approcha, un humain très maigre, portant une crête fluo sur le crâne et plusieurs anneaux dans le nez et les oreilles. Il s'assit sur les genoux du mutant.
D'une grosse voix celui lui ci lui demanda :
- Oh oh oh ! Mon garçon comment t'appelles tu ?
L'homme, un peu timide lui répondit :
- Damien... vous... vous êtes vraiment le père noël ?
- Évidemment que je suis le père noël ! Qui veux tu que je sois d'autres ?! As tu été sage cette année ?
- Oh oui monsieur le père noël, j'ai à peine tué cette année ! Et j'ai été généreux ! J'ai donné un bébé à une jeune fille qui se sentait seule et j'ai nourrit de gens affamés en leur vendant des esclaves.
- Comme tu as été bon envers ton prochain mon enfant. Tout cela mérite bien un cadeau de la part du père noël ! Que souhaites tu ?

L'homme gigota sur les genoux du mutant, l'air un peu gêné, il se mit à rougir.
- Et bien Père Noël... ça fait longtemps que je rêve d'avoir le dernier fusil laser AER9.
- Le Pére Noël va voir ce qu'il peut faire pour toi mon enfant !

Le mutant fit signe aux goules à côté de lui.
- Regarde donc ce que t'amène ce brave lutin goule ! Un fusil laser tout neuf !
- Oh merci Père Noël ! Je  vous promet d'être sage toute l'année !

Heureux comme tout, l'homme se leva des genoux du mutant, enlaçant dans ses bras son cadeau.
Le prochain de la fil d'attente s'avança et vint s'asseoir à son tour sur les genoux du mutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 355
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: C'est Noël à Ménilmutant !    Jeu 5 Déc 2013 - 17:02

Le Commandant Thomas Dole était entré dans la ville, flanqué de son escorte, tandis que la plupart des mutants s'en fichaient royalement. C'est là qu'il comprit pourquoi : Les Mutants étaient en train de s'adonner a un rite païen et très vieux... Celui de Noël.

Dole, au départ, ne le remarqua pas, progressant avec sa main à l'intérieur de sa chemise, sur son ventre. Avec l'autre, il redressa son bicorne, gratta la crosse de son Revolver Napoléon qu'il chérissait tant.

Mais dès qu'il vit le gros mutant, ses yeux scintillaient. Cela faisait tellement longtemps... Il faut dire que dans sa famille où tout ses frères et sœurs se battaient pour la reconnaissance paternelle, et son enfance passé à l'école militaire, il n'avait jamais fêté Noël. Et puis, il n'avait pas de famille non plus... La seule reconnaissance ou amour qu'il a jamais pu obtenir, c'était celui de ses soldats... Quand ils ne le craignaient pas.

"PÈRE NOËL ! C'EST LE PÈRE NOËL !"

Il fonça dans la rue. Son aide de camp, Maverick, tandis sa main pour lui faire obstacle, mais Dole courrait vers le gros mutant, tandis que ses soldats fonçaient derrière lui, tentant de le flanquer pour s'assurer qu'il ne se fasse pas horriblement tuer.

Il coupa la file aux autres, et sauta sur les genoux du père Noël. On ne pouvait pas savoir si il se foutait de leurs gueules, ou qu'il se moquait, ou bien qu'il faisait un retour en enfance... Voire même que l'alcool l'avait finalement atteint (Cette dernière option était vraiment la plus probable)

"Papa Noël, c'est moi, c'est le Commandant Thomas Alexis Jacques Dole du 14e Régiment d'Infanterie des Forces de la Nouvelle France, "Demi-Brigade" ! C'est moi, celui qui s'est battu au Pont Mirabeau ! La FNF a essayé de faire passer ça pour une victoire, et c'est vrai qu'on a tué tout les psychotiques du 16e, mais après on s'est replié, on a fait pété le pont et tout mes hommes sont mort pour rien !"

Maverick se pressa le front.

"Mais c'est pas important, ça, parce que je suis un héros de la FNF ! Oui monsieur ! J'ai arrêté le grand Stanislas le Révolté !"

Instinctivement, il sorti de sa poche une coupure de journal, de l'Oppidium Gaulois, où on voyait son visage.

"Et puis, en plus, moi, je suis un homme altruiste, même que j'ai sauvé un autre soldat de la FNF, comme ça, sans rien demander !"

Il se frotta les mains, tout en regardant ses pieds.

"Alors voilà, moi, en fait, je veux pas grand chose comme cadeau... Mais les hommes de mon régiment, si... Ce que j'aimerais, c'est une bannière ! Un vieux drapeau, tricolore, si possible, avec de belles dorures, un beau tissus, de grandes inscriptions ! Peut-être même un aigle dessus ! Je veux quelque chose, quelconque, que mon régiment puisse être fier de cela ! Une relique, un portrait de Napoléon Bonaparte, n'importe quoi, mais je veux que mon régiment ait un objet très beau qui rende tout le monde fier ! Une sorte de chose qui dise : Allez vous faire foutre, on est la demi-brigade !"

Il s'arrêta, avant d'ajouter :

"Oh, et en plus, j'aimerais une panoplie complète d'Empereur Bonaparte ! Parce que j'essaye de l'imiter, mais mon bicorne il est minable... Qu'est-ce que vous en pensez, papa noël ?"

Maverick avait sorti une boîte de Mentats qu'il avait acheté de sa solde, tandis que Yann le Téméraire avait déjà préparé une seringue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: C'est Noël à Ménilmutant !    Jeu 5 Déc 2013 - 18:31

Isabelle était en compagnie de sa soeur et Laura, les trois femmes étaient partis pour fêter Noël dans un coin tranquille et après un verre elles avaient convenues de faire une tournée des bars de la ville et la première étape était Ménilmutant. Pourtant, en voyant l'immense mutant déguisé en papa Noël Isabelle n'avait pas résisté et avait accouru pour rejoindre la file. Ainsi, laissant les deux autres picoler dans un bar, la négrière avait décidé de se confesser au papa Noël même si ça signifiait attendre une heure. Ainsi, le sourire aux lèvres, Isabelle commença à faire la queue. Intérieurement, la négrière se livrait à un véritable ouragan mental pour savoir quel cadeau fallait-il prendre, Laura, elle, Jeanne, Irène? Qui aurait l'honneur d'avoir un cadeau du père Noël, elle sans doutes devoir tuer pour accéder jusqu'à lui si les autres se posaient autant de questions qu'elle. Elle avait bien son rad-corbeau en plus de l'attirail habituel, mais quand même, à MénilMutant agiter un flingue...

Puis vint son tour où elle se posa sur les jambes père Noël, telle une gamine. Le mec de la FNF avant elle était plutôt mignon mais un secoué du bulbe.
-Bonjour père Noël, j'aimerais bien un jouer particulier, où plutôt de quoi aider le pauvre oiseau ici présent. Dit elle en montrant son rad-corbeau sur le bras. J'aimerais qu'il devienne plus intelligent, et j'aimerais aussi que tu m'offres un livre pour ma soeur : elle veut devenir chimiste. Donc si tu pouvais lui offrir un petit livre sur la chimie, qu'elle puisse s'épanouir. Pour Laura, eh bien, je pense que c'est le plus important des cadeaux, j'aimerais que tu lui offres une boule à neige, où quelque chose qui évoque l'esprit de Noël. Elle n'a jamais connu ça. Je n'ai pas été très sage cette année : je me dispute souvent avec les gens même si j'essaie de faire de mon mieux pour être fréquentable c'est dur. Par contre, Laura et Irène elles, ont été très sympathique : attentionnée au travail, serviable, souriante et elles n'ont jamais fait de mal. Elles cherchent toujours à faire le bien.

HRP LOL:
 


Dernière édition par Isabelle Jager le Jeu 5 Déc 2013 - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Inscription : 27/09/2013
Messages : 100
avatar
Emily Baker
MessageSujet: Re: C'est Noël à Ménilmutant !    Jeu 5 Déc 2013 - 18:55

Parmi la foule d'humanoide survoltée par l'esprit des festivitées, ce tenait une âme qui détonnait bien des autres. En effet, parmi la foule souriante et bruyante, ce tenait une dame solitaire, d'un âge incertain, à la peau pale, tenant dans ses mains un bout de papier avec quelque phrases gribouiller à la mine dessu. Alors que tous aborderais des expressions de bonheurs et de joie, cet femme arborait un regard froid  et un faciès aussi expressif qu'une péripatéticienne ayant fait une overdose.


Alors que le mutant faisant office de père noel s'occupait des divers chanceux s'assayant sur les genoux, la touriste de service lisait et relisait les phrases parcourants sur son papier, murmurant les mots . Elle voulait faire une bonne impression sur le père noêl, après tout, difficile de prendre au sérieux une femme balbutiant des conneries. Elle leva la tête juste à temps pour voir une fillette partir avec une bandouillère de grenade,avant de se replonger dans son texte.


La maquerelle frisonnait , la température étant basse comparer à celle de sa demeure, et son long manteau de voyage était aussi efficase qu'une capote pour bloquer la morsure du froid. Elle sautilla sur place, soufflant dans ses mains gantées pour la réchauffer, jusqu'a ce soit son tour de prendre place sur les genoux du mutant.


Et croyez moi, elle pris place sur ses genoux, s'asseyant avec la pause typique de celle travaillant de l'industrie du sexe. Elle jeta un regard piteux au mutant, avec ce petit regard en coin. Elle n'avait jamais draggé du mutant par le passé, mais sa devait bien être comme les humains, non ?

-Oh Père Noel..J'ai été une gentille fille. Oui Oui.Très gentile.

Le ton employé était mielleux, du genre plein de sous entendus qui aurait donner un anévrismes à tout ceux croyant encore en la pureté et la chasteté.

-J'ai venu ici d'Angletterre et j'ai fais beaucoup d'amis..les négriers..les wendigos..le trident..

Elle énumera ainsi plusieurs factions et individu ayant eu place dans sa vie, et son lit depuis son arrivé en France, le tout avec un air des plus candides.

-J'ai ouvert un bordel pour tout les habitants Paris, pour s'amuser !

Puis, avec un ton nétement plus sérieux et dérangant:

-Je me suis beaucoup coup amusée !


Puis un silence..un long silence..qu'allait t'elle demander ? Euh..elle n'y avait pas pensée à sa ? Un slip en kevlar ? Nah, elle portait quasi jamais de slip...un godmichet nucléaire ? Nah..

-Oh for fucks sa--..Wait.. Je sais ! Un truc bidule au bras, qui traduit et qui radio ! Oui oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 27 Féminin
Ville IRL : Cherbourg
Inscription : 28/08/2013
Messages : 99
avatar
Elise Follies
MessageSujet: Re: C'est Noël à Ménilmutant !    Jeu 5 Déc 2013 - 20:38

    Défoncée jusqu'à la moëlle, la prostituée errait dans la neige. Pas à la recherche de clientèle, mais en quête de fun. Ouaip. Les Terres Désolées étaient devenues bien chiantes avec la neige qui s'était abattue et qui rendait 70% des ruines impraticables, rendues bien trop dangeureuses par le gel et cette merde blanche qui ne cessait de s'agglutiner. Bref, pour une fois que ça c'était arrêté, elle avait marché un peu, et avait fini par entre dire que les mutants se préparer à fêter Noël, bien qu'elle ne comprenne pas comment la tradition pouvait être maintenue alors qu'il n'y avait plus rien à s'offrir. Bref, elle avait décidé d'y aller.

    Et effectivement, l'effort était présent. C'était pittoresque, mais les chants, les guirlandes, rendaient ça beaucoup plus vivant. Et même le Père Noël. Ca faisait bien longtemps qu'elle n'en avait pas vu, jamais même peut etre, à part dans les souvenirs que lui avaient ramenés les autres survivants. Enfin le fait était que le bonhomme rouge était là devant elle.

    Se frayant un chemin dans la foule, doublant sans vergogne, jusqu'à la tête de la file. Manque de bol, une jeune femme s'était déjà élancée, et assise sur les genoux du Papa. Elle l'entendait baragouiner quelques mots dans un français plus qu'approximatif, et elle ressentait une violente envie de l'aider. Alors elle se glissa sous ce qui servait de sécurité, et se précipita vers le Père Noël.

    Prenant tout le monde de court, elle eut le temps de s'asseoir sur le genou libre du bonhomme, face à Emily.

    - Pardon hein, mais je pouvais pas vraiment la laisser seule, visiblement elle galère avec la langue...

    Se penchant légèrement en avant, elle pose sa main sur la joue de la jeune femme, tout en douceur, et approcha son visage, pour finalement l'embrasser à pleine bouche, langoureusement, les yeux clos pour apprécier au mieux l'instant.

    Puis elle se recula, léchant légèrement ses lèvres pour récupérer le moindre goût de la demoiselle, et rouvrant ses yeux bleu-verts vers le visage de celle ci.

    - Moi, pour Noël, j'aimerai bien un peu moins de solitude. Beaucoup plus de fun... Et des jouets, ooooh oui, des jouets !

    Elle tourna la tête, et sourit au Père Noël, un sourire malsain, et pervers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: C'est Noël à Ménilmutant !    Ven 6 Déc 2013 - 1:31

Ah, l'hiver. La période dans laquelle le manteau blanc se posait sur la terre, le temps du froid, le temps de se réchauffer autour d'un plat chaud, et plus que tout, le temps de noël. Pour Lazare, s'était un synonyme de repos bien mérité. Cavaler à droite et à gauche pour échapper aux chasseurs de primes coopérant avec la FNF ou bien aux soldats eux même, c'était supportable deux minutes. A la longue, cela commençait à user les nerfs. Mutantménil était, il le savait, une zone d'accueil où il faisait bon vivre pour les gens comme lui. Lazare se remémora ces instants dans lesquels, alors qu'il avait plongé la tête la première dans les réserves de VEC, craint un instant pour sa vie dans les mains des Mutants. C'était à la fois dérangeant et fascinant de revenir ici. Il envisagea de s'installer définitivement dans le coin quand il aurait enfin de quoi se payer un logement. Lazare se demanda comment allait la Reine. Peut-être se souvenait t-elle de lui ? Petit humain frêle se débattant dans les bras de Supers Mutants incapables de savoir comment réagir à son intrusion. Elle serait peut-être ravie de le voir ainsi... Enfin bon, le temps passait et il était tout aussi probable qu'elle n'ait pas gardé un souvenir de lui.
Mais l'heure n'était pas à réfléchir sur le passé. Pour l'instant, seul le présent importait, et le moins que l'on puisse dire, c'était que Lazare était pour le moins heureux d'être rentré au bercail. La ville était en ce jour plus charmeuse que jamais, et il était étrange de reconnaître que ce coté chaleureux et bon vivant collait relativement bien à l'endroit. Comme quoi, même les plus gros pouvaient se montrer conviviaux. Une seule ombre au tableau, Lazare n'aimait pas spécialement Noël, la fête en elle même. C'était simplement parce que cela lui rappelait à quel point sa vie avait été dure auparavant. Quand les autres gamins s'amusaient, lui, il était toujours enfermé. Même dans son adolescence, il ne sortait pas plus que cela. Quelle bande de joli connards... On pouvait dire ce que l'on voulait et se cacher derrière des boucliers :

L'enfance était une jungle cruelle qui modelait de manière sporadique les intentions et le comportement de chacun. Pour le meilleur comme pour le pire.

Le Mutant trouva un peu de réconfort autour d'une table sur laquelle était rassemblés d'autres géants verts. Géants. Pas de classe secondaire comme lui. Peu importe, cela lui suffisait. Il avait troqué son habituelle tenue des Terres courte et légère pour une tenue plus chaude en cuir rembourré de fourrure d'un quelconque animal à poil. Point de capuche, ici. Visiblement, les quelques habitants ici étaient rassemblés autour de ce qui semblait être du vin chaud. Rien de bonne qualité mais plutôt quelque chose d'improvisé. Lazare s'installa sans un bruit à la table sous le regard des autres qui ne le chassèrent pas.
" Bonsoir. " se contenta t-il de lancer.
Les autres lui renvoyèrent son salut et lui tendirent un bol de liquide. Quand Lazare y gouta, les larmes manquèrent de lui venir aux yeux. Effectivement, c'était dégueulasse. Pourtant, il en prit. Encore et encore. Pourquoi ? D'accord, le goût était très fort et peu ragoutant, mais c'était quelque chose d'authentique. Le genre de produit qu'un mutant avait fait en mettant dix fois trop d'ingrédient par rapport à ce qu'il devrait en être. Cela tenait au corps et réchauffait comme jamais malgré le goût catastrophique. Finalement, c'était les choses les plus simples qui marquaient. En partageant ainsi ces quelques instants, Lazare trouva la sensation d'acceptation qu'il cherchait autrefois. Finalement, la discussion se débloqua un peu, autour de la table. Au début, Lazare était discret et se contentait d'écouter ce que disait les autres. Puis, petit à petit, sans s'en rendre compte, il prit part à son tour à la conversation et échangea ses idées avec eux. Ils parlaient de tout et de rien en même temps. Du temps qu'il faisait, des dernières nouvelles, de la saison, de la fête, des humains, des paris, des humains, des tempêtes de neige, des humains, des dernières paroles de la Reine, des humains, des rhumes et pour finir, des humains. Quand Lazare se décida finalement à quitter la table, le mutant fut prit d'une soudaine envie naturelle.


Quand il se trouva enfin une place un peu à l'écart entre deux ruelles, Lazare s'empressa d'aller se mettre face au mur devant lui. Il détacha sa ceinture, abaissa légèrement son pantalon et, dans une expression hagarde qui tenait de la béatitude, projeta un jet d'urine fumante contre le mur, puis, par la force des choses, dans la neige. Le Mutant ferma les yeux et décida d'écouter un peu les bruits environnants pendant qu'il faisait sa petite affaire. De la musique, des paroles et des exclamations. Tout semblait très paisible en cette soirée, rien à voir avec les Terres Désolées habituelles. Peut-être que même les goules sauvages avaient renoncées à sortir de leurs trous !

Lazare se rendit compte que cela faisait maintenant plus de deux minutes qu'il urinait en continu. Misère, il avait vraiment trop bu.

Quelqu'un vint le rejoindre alors qu'il était encore occupé à se vider la vessie. C'était aussi un gros mutant, très haut et large d'épaule, avec une tête rabougrie et aplatie. Il se plaça à quelques mètres sur la droite de Lazare et se mit à son tour à arroser les parterres du coin. Son regard se porta vers le petit infecté.
" C'est une bonne fête, hein ?" lança t-il d'une voix caverneuse.
Lazare, les yeux rivés sur son pantalon hocha cependant légèrement la tête.
" Ouais. Faut le dire." répondit t-il simplement.
Il y eut quelques secondes de silence qui ne furent interrompues que par le bruit liquide que produisaient des gens qui avaient trop bu.
" Bah, la Reine doit avoir raison. C'est peut-être pas si mal que ça, de vivre comme ça, en fait."
Lazare haussa les épaules.
" Pour certaines personnes, ça vaut le coup. Pour d'autres non. Des cons restent des cons et le monde tourne toujours. "
" Et pour toi ?"
" J'essaye de rester neutre."
Il remonta son zip et s'apprêta à faire demi-tour quand le gros mutant reparla.
" Misère, ce vin chaud était décidément complet !"
Lazare poussa un énorme soupire, s'en retourna vers le mur, ré ouvrit son pantalon et se surprit à uriner encore comme si il n'était pas déjà venu le faire.
" Bordel... Arrête de parler de vin, je peux plus m'empêcher de pisser."
" Tu compte aller voir le Père Noël ?"
Drôle de question.
" Je ne sais pas. J'essaye d'être discret."
" Vraiment ? Pourquoi ça ? Ce n'est pas tout les jours qu'il est en ville, tu sais. Il faut en profiter. Après tout, ça reste une fête, on est pas bien ici ?"
" C'est sûr mais j'ai passé l'âge des sept ans."
Réflexion faites, il avait cessé de croire à tout ça dès quatre ans.
" Quel rabat-joie ! Mon p'tit gars, détend toi et oublie un peu tes problèmes. Il ne t'arrivera rien ici. C'est Noël, les gens ne se livrent pas la guerre et la bonne humeur règne. Tu rate quelque chose à te renfermer ainsi."
Lazare tourna la tête.
" Tu crois ?"
" Pour sûr."
Ils se turent et entreprirent de terminer une bonne fois pour toute leur commission. Ce qui laissait le champs libre pour Lazare de réfléchir à tout cela... Eh bien, c'était faire un pas en avant, mais il ne se sentait étrangement pas très prêt pour l'accomplir. Ce n'était rien, et pourtant, cela paraissait presque insurmontable.

Tout aussi insurmontable que d'évacuer définitivement ce maudit vin ! Cela faisait quatre minutes, à présent !




Quand il revint dans la circulation, Lazare se dirigea pensivement vers la place principale, les mains dans les poches. Aller voir ce gros bonhomme... Pourquoi pas ? Peut-être qu'il y trouverait quelque chose qu'il n'aurait pas soupçonné. Lazare était d'autant plus gêné qu'il connaissait les questions qu'on risquait de lui poser. Et non, il n'avait pas été sage. Sa prime sur sa tête avait été clairement à la hauteur des espérances de certains chasseurs de prime ! Un témoignage qui suffisait à lui seul.
Dire que tout cela partait d'un regrettable accident.
Il soupira en approchant de la place pour voir les gens se ruer à coté de ce type et s'adossa à un mur à proximité de la scène, se décidant d'observer le comportement des passants afin d'identifier les mouvements à faire et à ne pas faire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: C'est Noël à Ménilmutant !    Mar 7 Jan 2014 - 18:31

Réponse du Père Noël à Thomas Dole

Le Pète Noël à la peau verte rigola d'un rire sonore et rauque.

« Oh oh oh ! Et bien mon petit Thomas, tu en a une longue liste de cadeau ! Penses tu que tu les mérites tous ?
Je vois que tu es un soldat reconnu parmi la FNF. Mais crois tu que servir Lutèce fait de toi un enfant sage ? Je n'en suis pas sur car la FNF est très vilaine ! Alors ceux qui la servent sont eux aussi très vilain !
Mais tu as un beau chapeau et j'aime les beaux chapeaux. Regarde mon bonnet rouge, n'est-il pas beau ?
Voyons voir ce que les lutins goules vont rapporter à une petite crapule comme toi. »

Le mutant fit un geste de la main pour appeler les goules près de sa hôte. Celle ci, qui avait entendu les demandes de Thomas Dole choisir des objets dans le grand sac et les rapportèrent devant l'officier de la FNF et le Père Noël mutant.

« Alors, qu'avons nous là pour toi. »


Deux goules approchèrent avec un grand rouleau  de deux mètres qu'elles déplièrent de moitié devant Thomas Dole.

« Oh ! En voilà une belle image ! J'espère qu'elle te plaît ! »


Spoiler:
 

« Voyons voir quels autres cadeaux le Père Noël t'offre. »


Une goule approcha avec un drapeau.

« Oh regarde ! Exactement ce que tu demandais ! Un beau drapeau pour ton régiment, tricolore, avec un beau tissu, de belles broderies et même un aigle ! Magnifique ! Oh mon petit garnement, tu es drôlement gâté dit donc. »


Spoiler:
 

Une autre goule approcha.

« Oh encore un cadeau ! Un superbe chapeau ! Celui ci est encore plus beau que le tient ! Un vrai bicorne exactement comme tu voulais mais avec une superbe image dessiné dessus ! Met le de suite sur ta tête pour que le Père Noël voit à quel point tu es beau avec. »


Spoiler:
 

Ne pouvant rien faire devant les muscles énormes du mutant, Thomas Dole retira son bicorne pour mettre son nouveau chapeau, devant ses soldats qui ne pouvaient retenir leur rire.


Réponse du Père Noël à Isabelle Jäger

Le Père Noël semblait ravit d'avoir une jolie jeune femme assit sur ses genoux et affichait un large sourire qui laissait paraître de grandes dents jaunes et abîmées où un morceau de viande était  resté coincé entre deux incisives. Isabelle ne tarda pas non plus à sentir le gros sucre d'orge du Père Noël qu'il avait caché dans son pantalons.

« Hey bien mon enfant, tu es une personne très généreuse ! Tu n'as pas demandé un seul cadeau pour toi !
Un cadeau pour ton pigeon, un pour ta sœur et un autre pour Laura, tu mérites toi aussi quelque chose alors laisse moi choisir pour toi avant que ne t'offres les cadeaux pour tes amis. »


Le Père Noël mutant fit un signe à ses lutins goules pour qu'ils ramènent un présent, ce qu'ils fient rapidement.
Une goule habillée tout en vert s'approcha d'Isabelle et du mutant avec une boite à la main, qu'elle ouvrit devant les yeux de la négrière.

« Oh regarde ma petite ! Une jolie paire de gants ! Comme ils sont beaux ! Ils iront parfaitement sur tes magnifiques petites mains, crois moi.
Maintenant passons aux restes des cadeaux. »


Une nouvelle goule approcha.

« Oh voilà ce qui rendra un pigeon fort intelligent ! Laisse moi parier qu'il pourra apprendre à parler avec ça. »

La goule donna à Isabelle la boite de Menta sommairement enveloppé dans un papier rouge étoilé. La boite métallique semblait pleine.
La négrière n'eut le temps de profiter de son cadeau qu'une nouvelle goule approcha avec un livre dans les mains.

« C'est exactement ce que tu voulais pour ta sœur non ? Un super livre de chimie ! Regarde c'est marqué en gros « Chimi... ». Super ! »

Spoiler:
 

« Et voilà ton dernier cadeau. Ce n'est pas une boule à neige comme tu le voulais, mais une superbe statuette me représentant ! Comme je suis beau ! J'espère que ça fera très plaisir à Laura ! »

Spoiler:
 


Réponse du Père Noël à Emily Baker et Elise Follie

Elle aussi put sentir le gros sucre d'orge du mutant quand elle vint s'asseoir sur lui.

« Je ne doute pas belle enfant que tu ais été gentille cette année, tu m'as l'air d'une bien belle sagesse.
Je vais te faire un bien beau cadeau qui je l'espère t'ira tout droit dans le cœur.
En plus, tu parles comme une vraie mutante ! Cela ne peut que prouver ta gentillesse car tous les mutants sont gentils.
Tu veux une radio qui traduit ? Voyons voir ce que le Père Noël va t'apporter. »

Il fit un signe à une lutin goule qui soupira. Celle ci fouilla dans le grand sac plein de cadeau et en sorti un qu'elle apporta à Emily.

Spoiler:
 

« Avec ça tu vas pouvoir écouter la radio quand tu veux ! J'espère qu'il te... »

Le mutant n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une autre jolie jeune dame vint s'asseoir sur ses genoux avant d'embrasser l'anglaise à pleine bouche. Le Père Noël fut un peu désorienté et son sucre d'orge doubla de volume.

« Oh et bien toi aussi tu mérites un beau cadeau ma belle enfant ! Un peu moins de solitude ? Du fun ? Un jouet ? Le Père Noël à ce qu'il faut pour toi ! »

Un grand sourire répugnant se dessina sur le visage du mutant et ce dernier fit un signe à l'une des ses lutins goules.
Elle fouilla dans le grand sac et en sorti un truc qui se mit à faire beaucoup de bruit. La goule approcha, tenant dans ses bras un bébé.

« En voilà un beau cadeau pour toi ma petite, un beau bébé ! Avec ça tu ne vas plus du tout te sentir seul ! »

Le mutant ne perdit pas de temps et poussa Emily et Elise de ses genoux.

« Au suivant. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est Noël à Ménilmutant !    

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est Noël à Ménilmutant !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1er arrêt: Ménilmutant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Ménilmutant-