Partagez | 
 

 Reconversion éclair [PV Caron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Reconversion éclair [PV Caron]   Ven 22 Nov 2013 - 23:52

« J'crois bien que j'y arrive ! » étouffa Lazare.
La dernière fois qu'il s'était enfui par les égouts, la grille n'était pas verrouillée. Pire encore,  cette grille n'avait même pas été mise en place. Comme quoi, il y avait toujours des gens pour penser à sécuriser ce genre de endroit. Son index droit planté sans la serrure de ferraille et le remuant de droite à gauche, le mutant savait aussi qu'il devait presser le pas. Les gardes qui les poursuivaient lui et son compagnon d'évasion n'en aurait que pour peu de temps à les rejoindre ici. Il fallait dire qu'ils n'étaient pas passés inaperçus. Pourtant, c'était grâce à une mise en commun de leurs talents respectifs, ils étaient désormais sur le point de s'en tirer. Sur le point seulement. Il s'agissait de ne pas bloquer sur cet endroit précis.
« J'y suis !»
Un cliquetis métallique retentit au niveau de la serrure. Le mutant approcha ses yeux laiteux de son doigt et serra les dents. Il fit brutalement un effet de levier de sa griffe enfoncée dans le mécanisme et un craquement désagréable se fit entendre. La grille bailla en grinçant tandis que Lazare retirait son index en grognant. Il inspecta sa main droite. Désormais, tout ses doigts sauf le pouce étaient ensanglantés, là où la griffe normalement présente sur chacun d'entre eux avait été brisée ou arrachée sans délicatesse. Cela avait été le prix. Le prix d'un crochetage forcé sans les outils nécessaires.

« Oh mec, c'est pas cool. Ça va prendre des semaine pour repousser. » Ronchonna Lazare en reniflant le sang chaud.
Ni une ni deux, il cessa de se plaindre momentanément quand des voix et des bruits de pas survinrent derrière eux. Des bruits d'armes qu'on chargeaient se firent entendre, le cliquetis caractéristique de fusils de chasse qu'on préparaient aux tirs retentit, suivit d'une détonation, avant qu'un morceau de béton vole à côté de Lazare là où la balle avait touché. Ce dernier s'extirpa hors de la voie d'égout et goûta à la lumière du jour. Plus que tout, il redécouvrit la liberté et se jura de ne plus jamais revenir, de force comme de volonté, dans le guêpier que représentait Lutèce. Le mutant ignorait si son compagnon le suivait. Quand il sentit ses pieds toucher enfin la terre, il fit ce qu'il savait faire de mieux : courir. Ses muscles s'activèrent de leurs fibres explosives et le propulsèrent en avant afin qu'il mette autant de distance que possible avec la ville. Il projetait de la poussière en sprintant, très cambré en avant, tenant une trajectoire en zigzag. Quelques sifflements de balles lui vinrent et de petites flopées de terre se soulevèrent là où les projectiles frappaient le sol. Son rythme cardiaque s'accéléra et sa pression sanguine se fit plus intense. Fixant un point à l'horizon, le mutant avait détalé comme un lapin en direction des zones de gravats les plus proche. Là où il pourrait se mettre en sécurité.

Lazare bondit sur un tas de déchets, glissa sur ce dernier et roula quand il atteint le bas de la pile d'ordure. Il envoya un regard furtif derrière lui. Ses yeux démarquèrent précisément les silhouettes qui le poursuivaient, constatant au passage qu'il était parvenu à mettre de la distance entre lui et les sentinelles. Merde. Et Caron dans tout ça ? Allait t-il parvenir à le rejoindre ou allait t-il se faire abattre avant ? Le scientifique s'était montré particulièrement utile pour détourner les systèmes et couvrir temporairement leur fuite. Ils allaient donc devoir se démerder ensemble...

Lazare risqua une tête par dessus son couvert de détritus et agita sa main poisseuse de sang.
« Grouille toi ! Je vais pas me prendre la tête à t’attendre ! »

Ce n'était pas le moment de se faire rattraper. Même si ils n'allaient pas se faire tuer, ils connaitraient pire. A savoir, l'idée de devoir travailler à perpétuité dans le trou puant qu'était Lutèce. L'idée frustra Lazare qui ne pouvait pas dissocier la ville de son attitude antérieure. Il s'imagina, retournant quelques années en arrière, sautant sur ce maudit Ulrich. Lui qui lui avait autrefois tant causé du tort. Il se souvenait encore du goût de la chair et du sang chaud. C'était plus qu'une simple vengeance, c'était un euphorique châtiment aux tendances impies et immorales que le mutant ne pouvait pas regretter. Il continua donc de regarder les poursuivants en laissant un instant errer son regard. Son ventre gargouilla... Il en croquerait bien un bout...

Comment en sommes nous arrivé là... La capture, le rappatriage et la fuite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Sam 23 Nov 2013 - 14:12

" 'Tain, il court vite l'autre et faut que je me dépêche, pas envie de me refaire choper... "
Je dis ça alors que j'étais accroupi derrière un tas de détritus, le bruit des bottes ferrés percutant chaque détritus s'entendait de même que les balles qui fusaient en ma direction.

J'étais dans une belle situation, je venais juste de me faire choper par la FNF, après une tentative pour voler du matos qui m'aurait était bien pratique, alors que j'étais dans ma cellule croyant être condamner, j’aperçus mon voisin de cellule, un mutant assez particulier puisque il était recouvert d'écailles, à la manière d'un reptilien et à partir de cette courte observation je pensai avoir peut-être un nouveau sujet d'expérimentation.
Bien entendu ça allait un peu dur dans cette cellule, donc après l'avoir interpeller et parler rapidement nous nous mîmes d'accord pour mettre nos talents en commun pour s'échapper de ce trou à rat.

Ce qui avait marcher, enfin à 50%, on était sortit de la prison, maintenant resté à échapper aux sentinelles qui n'était pas prête à lâcher l'affaire.
Ainsi je me retrouvai derrière un tas de détritus, les sentinelles à quelques dizaines de mètres et Lazare à plusieurs mètres devant moi.

C'était le moment, je me mis à me diriger vers la position de Lazare en courant tout en tirant sur les sentinelles avec mon Glock 18 forçant ces dernières à se mettre à couvert.
Après une dizaine de balles je finis par arriver sur un gros tas de déchet, je fis une glissade pour arriver jusqu'en bas à côté de ce cher Lazare qui avait les doigts ensanglanté.

" T'es marrant toi, t'as vu la vitesse à laquelle tu cours ? J'en suis pas au même stade de l'évolution que toi. "
Ma phrase se fit couper court par une sentinelle qui aboya un ordre, je vérifiai les balles restantes dans mon Glock 18 et vérifiant rapidement autour de moi, j’aperçus ce que je cherchait, un trou large dans la terre qui menait dans une fosse, les sentinelles ne nous poursuivrait jamais là-dedans.

" Tu vois le trou là-bas ? On va aller dedans, les sentinelles vont pas nous poursuivre là-bas, prêt ? Bon on y va. "
Fixant la fosse comme mon point de destination, je me levai et entamai une course tout en arrosant de plomb les sentinelles visible, après les quelques mètres parcourut nécessaire, je fit le pas nécessaire pour tomber dans la fosse qui était sans lumière, espérant que Lazare me suivrait.

Après avoir rouler sur le sol et m'être échouer plus bas, tout en poussant un juron je me relevai tout en remettant mon fidèle chapeau tout en murmurant pour moi-même.

" Bon... Maintenant c'est sur la chance que tout va se jouer, j'ai pas envie de réveiller les occupants de ce trou à rat... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Dim 24 Nov 2013 - 14:05

Lazare se laissa glisser et tomber à la suite de Caron dans la fosse. Ses pieds atterrirent dans une bouillie difforme peu ragoutante qu'il identifia comme étant des piles d'immondices. Le mutant haussa les épaules et releva la tête vers la suite de la fosse sombre, pataugeant dans la saleté. Constatant qu'ils n'y voyaient pas vraiment beaucoup de choses, il tira sa lampe torche de sa besace rangée dans le bas de son dos et tenta de l'allumer. L'appareil se montra récalcitrant dans un premier temps, et Lazare dut frapper à plusieurs reprise sur l'engin pour le faire fonctionner. Quand enfin, l'ampoule s'alluma, il orienta pleinement le rayon de lumière dans la direction qu'ils suivaient. Le temps de révéler que les parois de la fosse étaient particulièrement sales.
" Si c'est des Banshees dont tu parle, c'est plutôt peu commun de tomber sur l'une d'entre elle. J'imagine qu'on ne devrait pas avoir énormément d'ennuis. Peut-être des goules sauvages, tout au pire ?" supposa le mutant.
Il inspecta sa main droite et se rendit compte que le sixième doigt qui était récemment poussé durant sa maigre captivité le gênait au plus au point pour transporter son fusil. Il rangea l'arme sous son épaule gauche, approcha l'auriculaire additionnel qui s'était greffé sur le coté de sa main, plaça ses dents dessus et envoya un grand coup de mâchoire. Le doigt fut sectionné sur le champ et Lazare le recracha sur le coté avant d'empoigner son fusil par la gâchette de sa main droite désormais revenue à un état normal. Cela n'était pas réellement douloureux. C'était une forme de mutation légère relativement fréquente, ses doigts passaient leur temps à pousser. Au début, il n'y prêtait pas vraiment d'attention, après tout, c'était sans doute un avantage d'en avoir sept au lieu de cinq. Mais lorsqu'il y en avait finalement trop, Lazare ne parvenait plus à saisir les objets de manière aisée. Ainsi, il avait prit l'habitude de couper régulièrement les "intrus" qui venaient se greffer sur ses mains, autres que ses quatre-cinq doigts habituels.
" Évolution ? Ah oui, t'es un scientifique, toi, non ? Il parait que ça vous plait, à vous autres, les grosses têtes, les effets du VEC et des radiations. Crois moi, tu as plus d'avantages à te faire infecter que de rester humain. Mais bon, je suppose que tout le monde n'a pas envie de finir mutant, n'est-ce pas ?"
Il laissa ses yeux scruter les parages, à la recherche d'un quelconque mouvement. Visiblement, la fosse était assez tranquille, pour l'instant. Lazare perçut quelque chose détaler devant eux, mais il en conclut qu'il s'agissait d'un raliéné apeuré et solitaire. Rien d'étonnant, une entrée d'égout était sans doute placée quelque part dans le coin.
" Alors mon p'tit Caron. On dirait qu'on fait équipe pour se sortir de ce trou puant ?" lança le mutant afin de faire la conversation.
Il secoua la tête.
" Moi, c'est Lazare. Enfin, Gabriel Lazare mais plus personne ne m'appelle comme ça aujourd'hui. Je suis récupérateur et j'ai été infecté en tenant de fuir Ménilmutant en pensant que j'étais en intrusion. Comme tu peux le voir, je suis pas devenu un vrai Super Mutant. Je crois que les docs aiment dire que j'appartiens à l'ordre des "Sujets VEC de seconde classe". Du baratin mais je trouve ça cool comme appelation."

Le mutant s’intéressa un peu aux détritus qui jonchaient le sol et tenta de trier ce qui pourrait être récupérable et ce qui était bon à jeter. Il s'abaissa un instant, tout en maintenant le rayon de torche devant lui, une boite de conserve rouillée se présenta à lui. Il la renifla et inspecta une bouillie grisâtre qui tenait au fond.
" Saumon en conserve. Quatre mois d'âge. Plus vraiment de toute première fraîcheur."
Il vida le contenu gluant de la boite et rangea cette dernière dans sa besace. Le métal, c'était toujours bon à prendre car il y avait toujours quelqu'un pour le racheter.
" Eh, si tu trouve des objets métalliques, dit le moi. On peut toujours se faire un peu d'argent avec."
Puis, il continua à avancer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Dim 24 Nov 2013 - 18:35

" Enlève le, mon p'tit et ce sera parfait. "

Je déteste ce genre d'endroit, les égouts c'est horrible et ça pue, heureusement pour supprimer l'odeur j'ai mon armure environnemental qui est rudement pratique pour bien d'autres choses.

Mon ami le mutant avait engager la conversation et je n'allait pas le laisser parler dans le vide, je suis un minimum sympa.

" Alors pour ta première question, je suis déjà passer de nombreuses fois par ici, et on peux tomber sur des banshees. "
J’eus un soupire.
" Et pour ta deuxième question, je suis bel et bien un scientifique et je ne doute pas qu'il y a des avantages à se faire injecter du VEC, mais je recherche les bons et ça, ça prend du temps"
Quand je vis Lazare vider une boite de conserve j'eus une expression de dégoût, mais bien heureusement ce fut cacher sous le casque de l'armure environnemental.
" Pour ma part c'est Hugues, Caron c'est mon nom de famille, et pour là d'où je viens... Je préfère être prudent, je suis juste un ancien de Lutèce."

Cette fosse je l'ai déjà emprunté de maintes fois, je connaît le chemin, normalement nous devrions arriver à un égout, et ensuite par celui-là nous pourrons rejoindre ma planque, sur le papier ça paraît bien simple.

Mais en réalité il y a des dangers, un peu trop de dangers, les goules sont pas méchantes, généralement c'est plutôt simple à tuer, les banshees c'est une autre histoire, mais je pense avoir de la chance aujourd'hui.

Après être arriver à une grille et ce après que Lazare est bien fouiller tous les tas de détritus, je pris la grille en main et la déplaça, scier au préalable, c'était un bon moyen pour venir dans le coin et ne pas laisser de traces, avoir toujours un coup d'avance c'est appréciable.

Ainsi nous continuâmes dans un endroit encore plus infâme, avec les tas de détritus habituels aux égouts venait se rajouter de magnifique canaux remplis d'eau contaminer avec des déchets de toute sorte et radioactive à certains lieux.
Les terres désolés en un seul endroit en somme.

Mais la chance fut de courte durée, au loin une forme se dessina, et ce n'était pas un raliéné cette fois-ci, mais une bouillie de 2m50 qui avait des spasmes.
J'abaissais la torche de Lazare avec ma main.

" Hum... On en voit qu'un pour l'instant, on tente ou on contourne comrad' ? "
Dis-je tout en sortant mon glock 18 et en l'armant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Lun 25 Nov 2013 - 0:43

Pour le coup, la vision de l'étrange être plus loin surpris quelque peu Lazare. Ah merde, Caron avait raison, alors ? Bof, peut-être qu'il connaissait mieux le chemin que lui, après tout. L’imprévisibilité des Terres Désolées était telle que tout était probable et que tout pouvait se produire n'importe où, n'importe quand, et n'importe comment. La zone semblait regorger de déchets contaminés et forts en radiations. Lazare s'en fichait un peu puisqu'en tant qu'infecté au VEC, il était pratiquement immunisé contre ces dernières, du moins aux quantités habituelles qu'on trouvait dans les Terres. En revanche, Caron...
" Hé, gars, t'es sur que tu vas réussir à tenir au voyage ? C'est sans doute bourré de radiation là dedans. Je suis pas un expert en confection d'armures et de tenues, mais je suppose que t'as tout prévu ? Un RadAway, peut-être ?" demanda t-il juste pour être sur.
Il s'abaissa à hauteur de quelques détritus puants et contaminés afin d'observer pleinement ce qui trônait plus loin. L'idée d'attaquer de face n'était peut-être pas la meilleure solution. Pour autant, Lazare n'était pas persuadé qu'ils parviendraient à la contourner efficacement. Les sens des infectés au VEC étaient parfois autrement plus développés que ceux des humains, comme en témoignaient les capacités de perception de Lazare qui eurent reçut un très grand punch vers le haut après sa contamination. Autrement dit, les risques étaient là et ils ne devaient pas être prit en compte.

Pour Lazare, il n'existait pas trente six façons de régler le problème. Il tira son fusil du survivant Invgard de son dos, piocha ce qui semblait être un chargeur pour pistolet de sa besace et mit une à une les balles dix millimètres dans le compartiment à munition du fusil, afin de le charger complètement. La manoeuvre lui prit une petite trentaine de seconde sachant que l'arme était déjà remplie aux deux tiers. Le bruit de tintement des douilles qui rentraient dans le compartiment aurait tout aussi bien put attirer la banshee dans leur direction. Mais c'était un risque à prendre.
" Bon. Soit on la piège, soit on se débrouille autrement. Si tu as une mine ou un truc du genre, ça peut aller. Sinon, voilà ce que je vais faire. Je cours plus vite que toi et je ne devrais pas me faire rattraper par cette grosse mémère, là-bas, en cas de problèmes. Il faut qu'on évite de tirer. Cela risque d'attirer l'attention sur notre position. Je vais distraire cette bestiole et essayer de l'entrainer assez loin. Il faudra que tu passe doouuucement. Pour ne pas lui faire croire que nous sommes ici. D'accord ?"
Lazare ramassa l'une des boites de converses qu'il avait récupéré et la prit dans sa main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Jeu 28 Nov 2013 - 10:45

Tiens, le mutant venait de s’inquiéter pour moi, c'est rare qu'un mutant s'inquiète pour quelqu'un mais la zone ressemblait pas vraiment à une station balnéaire sauf si on compare la rivière de déchets à la plage...

"Ma combinaison environnemental est prévu pour ce genre de choses, et j'ai toujours de quoi régler un petit problème de santé sur moi."

Le plan de Lazare était certes risqués et dangereux, mais affronté une banshee de face -voir plusieurs- ne paraissait pas charmant, ainsi j’acquiesçai à l'annonce de son plan et regarda rapidement si la créature n'avait pas bougé.

" J'ai aucune explosif, faire boom-boom c'est pas ma passion, si tu crois pouvoir lui échapper dans un sprint pourquoi pas, je dis que ça tiens, c'est quand tu veux comrad'."

Je pris le temps de vérifier une dernière fois mon Glock 18 et aussi mon double canon scié, juste en cas de précaution et fit un signe de tête à Lazare pour dire que j'étais prêt.

" Ah et... Si jamais elle te rattrape hésite pas à aller dans les tuyaux qui sont fin fin, elles ne pourront pas passer, par contre certains tuyaux sont bouchés et parfois les banshees peuvent être hargneuses..."

Tandis que je me cachai derrière un tas de détritus, Lazare fit sa petite distraction, après avoir approché la banshee il lança la boîte de conserve qui percuta sa tête, la créature au corps disloqué tourna la tête légèrement et aperçu Lazare.

Première bonne nouvelle : La distraction avait marché à merveille, puisque Lazare partit dans un sprint avec sa démarche bestiale pendant que la créature disloqué c'était mis à la poursuivre.
Mauvaise nouvelle : C'était deux banshees qui étaient à sa poursuite, et elles avaient pas l'air commode...

Je leva la tête rapidement pour vérifier, aucun danger à l'horizon...
Je sortit lentement de ma cachette improvisé et avança lentement en faisant le moins de bruit possible, apparemment il n'y avait plus de banshee, enfin une bonne nouvelle.
Dans un soulagement intérieur, je continuer dans les égouts, évitant de marcher dans la rivière toxique qui s'écouler lentement et ronger chaque détritus sur son passage.

Maintenant, fallait que je prenne le bon chemin et que Lazare ne parte pas trop loin et réussisse à semer les banshees, ce qui n'allait pas être aisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Jeu 28 Nov 2013 - 21:56

En détalant vers l'une des voies annexes des égouts, Lazare savait qu'il allait être poursuivit, c'était un fait. Sauf qu'il s'était attendu à ne trouve qu'un seul de ces êtres définitivement peu ragoutants et excessivement moches. En soit, c'était une bonne chose. Puisque les deux banshees se bousculaient mutuellement en le poursuivant et perdaient un peu de temps sur lui, dans ces couloirs étroits. Dans la finalité, cela n’influençait pas sur le vitesse à laquelle il devait courir. Pataugeant dans les immondices des restes gélifiés de détritus, Lazare suivit ainsi le long couloir qui se trouvait devant lui, faute de disposer d'embouchures lui permettant de semer ces poursuivants.
Quand une certaine distance fut parcourue, Lazare observa la présence de canalisations sur les bords des murs, indiquant sûrement qu'un conduit de déversement était proche. Le mutant suivit ces derniers, ne se retournant pas pour observer le faciès surement affamé de ses poursuivants. Leurs cris bizarres suffisaient d'eux même.
Il trouva enfin ce qu'il cherchait, là, encastré dans le mur, une grille d'évacuation. Du liquide sale s'en écoulait goutte à goutte et la puanteur était immonde. Rien de bien grave pour un Lazare qui sentait de toute manière la poubelle en permanence. Seul problème, une grille fixée. Eh merde, il allait devoir improviser. Le mutant tira son fusil Invgard et plaça l'embout de ce dernier dans le cadre de la grille. Il fit un effet de levier et tira aussi fort que possible. L'encadrement métallique craqua pendant que les maudites créatures difformes approchaient. Elles étaient foutrement proches. Il était temps de prendre la tangente.

" Ouvre toi ! Bordel !" Grogna t-il en forçant.

La grille céda enfin et Lazare se jeta sur l'ouverture, se hissant à l'aide de ses bras pour poser son bas ventre sur le rebord. Il rampa un peu plus loin dans le conduit quand une grande main attrapa son pied et commença à le tirer lentement mais sûrement vers la mort. Il jura et tenta de se retenir grâce aux parois du conduit. Sans succès car la force de la bestiole était supérieure d'une main à l'ensemble du corps du mutant.

Ah ? C'est comme ça ?

Lazare se retourna sur le dos dans son conduit et leva le pied droit, jusqu'à ce qu'il ait été tiré suffisamment hors du conduit pour avoir une distance de pied plutôt convenable face à la tête difforme de la banshee. Elle agita ses mandibules étranges en un hurlement d'agressivité qui donnait froid dans le dos. Lazare grogna et envoya ses pieds droit sur le crâne du répugnant infecté. Il abaissa alors ses jambes de manières simultanée. Ses orteils griffus lacérèrent la surface de la face de la banshee qui recula prestement sa figure en grinçant. Lazare n'attendit pas plus longtemps. Inutile de prendre trop de risques, ce n'était pas lui qui avait les plus grandes dents et griffes pour le coup. Il s'échappa dans le conduit en grattant les parois, les pieds dégoulinants de sang puant.
Quelques instants plus tard, sur un mur un peu plus loin de la position de Caron devait remuer. La tête en biais de Lazare apparut.

" Ouais ? Bon on dirait que mon sens de l'orientation est pas aussi rouillée que je le pensais."
Il descendit et se redressa devant le scientifique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Ven 29 Nov 2013 - 9:32

Quand Lazare apparut en descendant du plafond j’eus un mouvement de recul, c'est pas tous les jours qu'on aperçoit des mutants qui sorte du plafond, surtout quand il est écailleux et à une rangée de dents pointus.
Mais le plus important était le fait qu'il avait réussit à semer les deux banshees mais pas sans violence, les pieds de Lazare étaient couverts de sang poisseux.

Je réajustais mon chapeau et dit avec un petit rire au mutant.
" Pas aussi rouillé que cet égout dans tout les cas, et heureux de voir que t'as pas eu trop de problème avec les deux bestioles comrad'. "

Je regardai rapidement autour de moi, la sortie était proche et il n'y aurait plus de bestioles normalement, même si la voie rester toujours remplit de déchet radioactifs, gélatineux en tas avec un léger accompagnement de liquide radioactifs.
Les sentinelles n'était pas venu dans les égouts ce qui était une bonne nouvelle, par la sortie elle avait peut-être des chances d'être surveillé, tout en lançant à Lazare une boîte de conserve quelconque que j'avais ramasser sur le chemin, je continuai le chemin sur la droite, désormais l'égout formait une pente, les déchets qui s'étaient agglutinés avec le temps étaient tous rudement pratique pour monter, faisant office de marche.
Un véritable escalier en déchets !

" Enfin... "

On pouvait voir un fin trait de la lumière du jouer à travers une sortie, tout en haut de la pente de déchets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Sam 30 Nov 2013 - 21:28

" Eurk. Sale boulot. On est bientôt arrivé ?" demanda Lazare qui s'était assis pour nettoyer ses pieds des choses dégoutantes qui s'étaient collées en dessous de lui. Encore un autre désavantage de ne pas avoir de chaussures. Les bandelettes se déchiraient avec le temps et se mouillaient. Il retira une boue gluante puante de ses plantes de pied et se redressa finalement afin d'aller farfouiller à droite et à gauche, afin de remplir son sac. Une bouteille vide, des élastiques et un tube luminaire brisé vint rejoindre sa collection. Il attrapa aussi la boite de conserve que lui lança Caron. Il lui sourit d'une bouche remplie de dent remplie de dent et enfourna l'objet rouillé dans sa besace. Un de plus, une chance supplémentaire de se faire un anneau.
" Merci p'tit gars." répondit Lazare en souriant.

Il leva ensuite la tête en percevant le filet de lumière plus loin. Il mit sa main devant ses yeux en se rendant compte que cela lui faisait mal après le temps qu'il avait passé dans l'obscurité. Pour un humain lambda, cela aurait été une accoutumance rapide. Mais pour un mutant comme Lazare dont les yeux passaient leurs temps à se dilater et à réduire en réagissant de manière sensible au moindre effet de lumière.
" Ouais ? C'est quoi ça ?" Demanda t-il.
Il se frotta les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Dim 1 Déc 2013 - 0:43

J'eus un rire quand j'entendis Lazare, et je répondit tout en pointant la sortie du doigt.
" C'est notre sortie, ça. "

Je montai petit à petit l'escalier de déchets, certains tombaient et roulé tout en bas dans un léger bruits, d'autre étaient incrusté et agglutinés depuis tellement longtemps qu'ils ne cédèrent pas sous mes pieds ni ceux de Lazare.

On finit par arriver en haut et il fallut ce glisser par deux barres métalliques écartés, ce fut sans trop mal et la lumière du jour apparut enfin, les terres désolés s'étendaient devant Lazare et Caron.

" Bon, ma planque est un peu plus loin, j'ai pris un minimum de précaution pour choisir l'emplacement, alors autant se mettre en route. "



Après quelques kilomètres de marche, deux boîtes de conserves gluantes avalé par Lazare, quelques broutilles et trois goules sauvages, la planque fut atteinte.

Le soleil décrivait toujours le même parcours dans le ciel, le zénith avait était dépasser depuis une ou deux heures, pas plus et la journée semblait plutôt calme en réalité, ainsi une fois devant la cabane qui avaient l'air en piteuse état de l'extérieur, j’ouvris la porte tout en déverrouillant la serrure à l'aide de ma clé.

Je lança un petit regard à Lazare qui semblait déçu.

" Les apparences sont souvent trompeuses, j'ai pu bien aménager le tout "

En entendant le petit bruit de la serrure, j’ouvris la porte.
La première vue de la cabane était une grande pièce unique en désordre, un matelas à terre était visible à l'extrémité droite, quelques magazines et feuille éparpillés joncher le matelas.
Quelques étagères vides étaient contre les murs, vu la couche de poussière, ça n'avait jamais servit.
A l’extrême droite se trouvait un bureau qui était recouvert d'affaire diverses, nourriture, cartouches, feuilles.... Tout était là.
Alors que plus loin se trouvait une cloison douteuse, qui derrière cachait une salle pour... Expérience ainsi qu'un labo de chimie, qui était d'ailleurs rudement bien équipé, merci la FNF !

J'entrai tout en jetant ma veste par terre et en déposant mes armes sur le bureau sauf le revolver caché dans ma combinaison environnemental.

" C'est sûr ici, on peux rester un moment. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Lun 2 Déc 2013 - 21:56

La marche avait été longue mais nullement fatiguante.
" Eeh ! Je crois que c'était du bœuf !" s'écria fièrement Lazare une bouillie gluante grisâtre coulant de sa bouche. Il avait trouvé cette dernière dans l'une des ces boites de conserve pourries qu'avait ramassé Caron. Lazare s'était surpris à toutes les gouter et à passer le temps en tentant de deviner ce que cela avait été dans une autre vie. Un jeu comme un autre dans un sens, même si il aurait put rapidement déranger. Le reste du voyage se déroula donc ainsi sans plus d'histoires, quelques goules vinrent passer par là, toutes repartirent bredouilles. Une avec une main en moins. Ils parcoururent les étendues et finirent pas atteindre leur destination.
" Hé ! On y est ?" demanda le Mutant la bouche pleine de bouillie.
Il sembla déçu à la vue de la planque de Caron. C'était une bicoque qu'on avait plus d'intérêt à abattre qu'a retaper. Misère.
" Je m'attendais à quelque chose de plus...gros et caché." déclara Lazare.

Il entra à la suite de Caron dans le repaire et pivota sur lui même pour observer chaque angle de pièce. Lazare ouvrit la mâchoire et alla toucher et farfouiller à droite et à gauche.
" Hé ! Ca sert à quoi ça ? Et ça ? Et ça ?" Demanda Lazare en passant d'un objet à un autre.
Il se retourna, inspecta la mine de Caron et repartit dans une farandole de question.

" Ca fait combien de temps que tu vis là ? On va faire quoi ici ? A quoi sert ce truc ? Ca fait quelque chose si j’appuie ici ? Comment t'as construits cet endroit sans te faire prendre ?"

Il posa son visage sur une étagère et lécha un flacon vide qui était posé là avant de redescendre. Quand il eut finit de faire le tour complet de l'endroit, Lazare finit par se calmer.
" Bon. C'est pas si mal que ça finalement."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Lun 9 Déc 2013 - 2:06

Lazare était bien agité, clairement car ce dernier fouillait toute la pièce, posant des questions comme un gamin de 7 ans, vous savez ce gamin pénible type tête à claques, c'était exactement pareil et ça allait devenir énervant.

Heureusement il se stoppa, la découverte du nouveau lieu passé ce dernier se calma mais le pire était à venir...

" Tu connaît l'avantage des ruines dans le genre ? "

Je fis un petit signe à Lazare de venir, sa curiosité visiblement attisé par ma question car il vint très rapidement à moi.
J'eus un léger rire intérieur, normalement les gamins je les tuent car c'est énervant, mais là le "gamin" allait m'être utile.

Je finis par arriver vers la fausse cloison, celle-ci était bien camouflé si bien que Lazare dans sa précipitation ne l'avait pas vu... Bon quelqu'un avec cette même précipitation n'aurait rien vu du tout mais bon.
Je glissa ma main dans une encoche dans le mur et tira la plaque en bois, cette dernière glissa difficilement mais une fois tiré elle révéla une grosse plaque de métal.

" C'est tellement en ruine que personne vérifie donc on est tranquille ! Allez maintenant aide-moi pour ce gros bout de métal."

Lazare approcha et mit sa main à l'endroit que j’indiquai, tout en bas de la plaque et je fis de même.

" Allez à 3 on soulève, 1, 2, 3! "

Avec l'aide de quelqu'un se fut bien plus facile, la plaque se fit soulever sans trop d'efforts et se bloqua dans un "Clik" métallique et là ce fut la véritable surprise pour Lazare.

Ma petite fierté était là, une pièce totalement équipé en tant que labo de chimie, environ une fois et demie la taille de la pièce précédente, et ce n'était pas le kit du petit chimiste non, loin de là.
Un groupe électrogène distribuer l’électricité nécessaire, il se trouvait au fond de la pièce et son ronronnement métallique était à peine audible.
Sur la gauche se trouvait un terminal en piteux état, mais ce dernier survivait très bien, c'est un magnifique dossier, vive l'informatique !
Au centre se tenait un fauteuil avec des attache métalliques, du sang sec recouvrait la chaise, inutile de demander pourquoi cette dernière était prévu...
A droite c'était un paillasse qui trônait, recouverte de produits divers et de matériels de médecine et chimie divers, celle-ci était large et recouverte de traces d'acides et autres produits.
Le reste des meubles était des étagères sécurisés en métal, quelques rangement en somme.

Avant que Lazare eut le temps de bondir dans la pièce pour tout découvrir, je mis un bras devant lui pour l'arrêter.

" Calme-toi Lazare, je sais que t'as envie de tout tripoter mais c'est fragile, tu le fera en douceur mais avant ça te dérangerait pas de faire deux trois piquouzes ? "

Ce dernier fut immédiatement d'accord, il voulait visiter le labo, un corps de meurtrier mais une âme de gamin ? Comment pouvait-il survivre en ce monde...

J'invitai d'un geste Lazare à s'asseoir sur la chaise, juste s'asseoir sans l'attacher et je me dirigeai vers la paillasse, je pris la grosse seringue avec une aiguille grosse, celle qu'on utilise pour les prises de sang, je mis un flacon dedans et mis une pichenette dans l'aiguille, elle était déboucher et c'était parfait.

Je m'approcha lentement de Lazare, ce dernier avait chopper un truc j'en était sur, mais c'est comme ça...
Je lui dis de retirer les vêtements sur son bras droit pour le dévoiler, c'est incroyable comment sa peau avait pu devenir ainsi, des vrais écailles, celles des lézards, toute lisses et nombreuses, c'est fascinant.
Je mis un élastique sur son bras pour serrer mais...
La veine n'apparaît pas sous les écailles, quel con je fais.

Ce fut donc après avoir repérer chaque veine en lui demandant de bander ses muscles que je pu voir la veine que je désirait.
La seringue plongea dans son bras, l'aiguille faisant son chemin facilement dans la veine et le sang fut aspirer dans le flacon qui se remplit lentement.

Une vingtaine de secondes plus tard, le flacon était remplis et j'allais pouvoir analyser le sang de mon sujet.

" Bon vas-y tu peux toucher mais casse rien... "

Dans un soupire alors que je voyais Lazare toucher à tout, je pris un extrait de sang et le mit sur une lamelle qui partit sur un microscope.
J'ajustai le réglage tout en regardant à travers la lentille.

" Révèle moi tes secrets Lazare... " Dis-je dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Lun 9 Déc 2013 - 14:31

C'était un endroit à la fois étrange et fascinant. Lazare n'avait jamais réellement vu de quelconque matériel scientifique. Tout ce qu'il gardait de la pensée d'un laboratoire c'était une imagerie stéréotypée héritée du temps où l'on pouvait encore se permettre d'avoir des  occupations strictement scientifique. C'était donc une première et Lazare était excité comme une puce à l'idée de voir ce genre de chose. Passer au prélèvement et donc à la seringue ne l'avait pas plus effrayé que cela. C'était comme la visite médicale, dans un sens, et cela faisait longtemps que Lazare avait passé la barre des sept ans et des craintes de la vilaine piqûre. Il accepta donc l'offre assez rapidement et se laissa manipuler. La question de ce que trafiquait Caron ici lui avait éraflé l'esprit, mais son instinct lui disait que le danger ne rodait pas pour l'instant. Espérons qu'il ne se trompe pas.

Tout se passa bien. Comme prévu. Le sentiment de se faire prendre du sang était cela dit étrange et un certain vertige envahit Lazare passé un certain seuil. Cela fatiguait de se faire pomper les globules rouges. Quand Caron eut terminé, Lazare accusa un certain épuisement qui le calma. Un peu. Ce qui ne l'empêcha pas d'aller jeter un œil.
" Alors, Doc ? Vous allez faire quoi avec ça ?" questionna le mutant.
Son ventre gargouilla et il supposa qu'une petite collation lui ferait du bien, quelque chose de consistant.
" Ca dérange si je reste un peu dans les parages au fait ?"

La question tombait sous le sens. S'inviter ainsi chez les gens n'était pas dans les habitudes de Lazare, malgré le fait qu'il soit mutant. Même de seconde classe. Car dans tout les cas, il allait devoir prévoir ce qu'il devait faire par la suite. Question de sécurité, la survie passait avant tout, et dans les terres, mieux valait savoir à l'avance ce qu'on comptait faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Jeu 12 Déc 2013 - 15:38

" Reste autant que tu veux, je crois que je vais même avoir besoin de toi si ça te dérange pas... "

Même s'il était curieux comme un gamin, Lazare avait quand même demander s'il pouvait rester, au moins il avait de l'éducation.
Mais avant ça il avait poser une question logique, qu'allais-je faire avec son sang ?
Après la courte observation que j'avais effectué j'eus une conclusion, Lazare était passer par une bonne grosse dose de VEC, son sang en attestait bel et bien.
Mais la tournure qu'avait pris sa mutation était plutôt rare dans le genre, les reptiliens courait pas dans les Terre désolés.

Alors pour répondre à Lazare, je me relevai et fit craquer mes doigts tout en le regardant.

" C'est la première fois qu'on m'appelle Doc... Alors ce que j'ai fait et ce que je vais faire avec ton sang Lazare, bon je suppose que tu vois ce qu'est le VEC, vu que t'en as eu une bonne dose pour devenir comme ça.
On va dire que... J'étudie le VEC, c'est un peu compliqué certes, mais ça promet. "


Je tendis mon doigt pour le pointer.

" Mais là où tu intervient mon Coco, c'est que j'ai besoin de temps et de matériel pour mes recherches, hors j'ai le temps, mais niveau matériel j'ai besoin de choses comme... Des cobayes, de quoi tester mes expériences. "

J'abaissai ma main pour attendre qu'il me la serre, signe si un accord était signé ou non.

" Tout ce que je veux c'est des gens, tu garde tout ce que tu veux et tu peux rester ici, tant que j'ai des cobayes tu fais ce que tu veux, ça te tente Lazare ? "

Une collaboration pourrait être fort pratique, Lazare avait l'air de pouvoir facilement traquer des gens et les ramener en vie, du moins suffisamment pour s'en servir, et son sang pourrait être intéressant à étudier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Mar 17 Déc 2013 - 16:31

Quand le scientifique eut finalement terminé de parler laissant place à la réflexion, Lazare cessa d'abord toute activité. Les dernières paroles de Caron raisonnèrent longuement dans son crâne tandis qu'il se remémorait les images de Lutèce, puis, par la force des choses, celle du bassin de VEC de Menilmutant.


Ah, c'est comme ça ?

« Tu sais mec, le VEC, c'est pas rien. Pour l'avoir, j'ai du me battre. Me battre contre mes propre parents et ceux que étaient censés être ma famille. J'étais seul avant, j'ai accepter de renoncer à tout ça pour pouvoir un jour avoir la possibilité de chercher ce que je voulais.»
Lazare hocha la tête et émit un grincement.
« Les blouses blanches que j'ai rencontré, elles voulaient pas comprendre. Le VEC, c'est pas un ennemi. Les gens arrivent pas à voir tout les avantages que ça apporte. J'espère que t'es pas de ce genre là, le genre de fouine qui pense être en mesure de supprimer le VEC au nom d'un prétendu progrès. J'ai gagné ce VEC ! Je le garde ! » envoya t-il avec animosité.

Constatant que le scientifique lui tendait la main malgré tout, Lazare s'approcha et détaille de nouveau l'humain en se demandant si il pouvait s'y fier. Il avait été enfermé, lui aussi, mais rien ne disait que ses objectifs divergeaient de ceux de Lazare.
« Te voilà prévenu. C'est pas dans les habitudes d'agir ainsi. Qu'est ce que je gagne à te rapporter du monde ici ? Un abri, n'est ce pas ? Laisse moi réfléchir...»
Et c'est effectivement ce qu'il fit, les dents sorties en agitant le cou comme pour se l'assouplir. Avec tout ce qui rodait dehors, Lazare savait que sa prime était suffisamment alléchante pour attirer les regards et les chasseurs. Ici, qui soupçonnerait une simple cabane de posséder un sous-sol aussi grand que la surface en air et de trafiquer autant de choses ?
« D'accord. Je marche. Mais va falloir qu'on cherche aussi à améliorer cet endroit. C'est un peu étroit ici. Il faudra qu'on cherche quelque chose de plus grand et de plus confortable pour s'installer comme il faut.»

Il lui serra la main et hocha la tête en grognant.
«Ok. Je te ramènerais ce que tu cherche. En échange, je garde ce que je trouve et tu me laisse le choix des cibles. Peut-être que je chercherais de quoi améliorer l'affaire aussi.»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Inscription : 11/11/2013
Messages : 50
avatar
Caron Hugues
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Sam 28 Déc 2013 - 14:22

Lazare venait de serrer ma main, l'accord était conclus, j'eus un petit sourire à l'intérieur de ma combinaison.

Lazare en avait aussi profité pour raconter son histoire et avait aussi exposé ses pensées sur le VEC, lui aussi était du même avis que moi, le VEC était un allié et non un ennemi mais il fallait améliorer cet allié, à l'état brute il n'était pas parfait.

" Bon maintenant je peux t'expliquer, j'ai pris cette décision il y a bien longtemps, j'ai quitter la FNF pour ça, c'est pour ça qu'on me recherche, sinon il s'en foutrait royalement de moi. La FNF avait beaucoup de ressources, c'était un moyen d'affuter mes connaissances et de prendre du matériel aussi. " Déclarai-je sur un ton qui ne trahissait aucune émotion.

Les conditions que Lazare avait posé me convenait parfaitement, j'avais juste besoin de matériel.

" Tout ça me convient, peu importe la cible je veux juste du matériel d'expérimentation, rien d'autre. Et si tu trouves de quoi améliorer ce trou c'est encore mieux, tant que notre accord tient, ici sera ton chez-toi Lazare. "

La poignée de main finit par s'arrêter, l'accord était conclus, si tout se passait bien, cela pourrait mener à la plus grande amélioration scientifique, ou si tout se passait mal... La FNF qui viendrait récupérer ces biens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   Lun 30 Déc 2013 - 20:03

[ Seal of fermeture ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Reconversion éclair [PV Caron]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reconversion éclair [PV Caron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Promenade au clair de lune [Aetius]
» Pratiquant la magie au clair de lune...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-