Partagez | 
 

 Enchères en territoire hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Enchères en territoire hostile   Dim 20 Oct 2013 - 16:47

Chronologie:
 

Temple des Gardiens, Métropolitopia.

Cela faisait maintenant quelques jours que Léthias avait fini sa dernière mission, et le Gardien en profitait pour se reposer. Sur le plan physique comme mental, il était exténué. Parfois encore, il était pris de violents maux de tête, réminiscences de son voyage dans les limbes. Il se souvenait clairement de tout ce qu’il avait vécu durant ces épreuves, et parfois, rien que le fait d’y penser lui donnait des hauts-le-cœur. Ce jour-là, Léthias fut contacté par les Bergers. En soupirant, il se rendit vers leur salle, se demandant ce qu’ils pourraient bien lui demander. Il s’était déjà exprimé à plusieurs reprises sur la mission, durant des longues heures, et avait dû répondre à toutes les questions possibles et imaginables. Si bien que cette fois-ci, Léthias n’avait absolument aucune idée de ce qu’ils allaient lui demander. Il entra dans la salle des Bergers à l’heure prévue, s’apprêtant à devoir répondre à d’interminables questions. Mais il en fut tout autrement.

« -Gardien Osniaril. Nous vous avons convoqué ici car nous avons une nouvelle mission pour vous.
-Une nouvelle mission ? Attendez, je rentre tout juste et…
-Nous le savons très bien. Seulement, vous êtes le mieux placé pour accomplir la mission qui va vous être confiée, même si vous n’êtes pas au maximum de votre forme, d’après ce que nous avons pu constater.
-Attendez, il y a bien d’autres Gardiens au Temple, certains excellent dans tous les domaines.
-Gardien Osniaril, vous avez choisis d’être l’Ombre il a de cela bien des années. Et si pour une mission il nous fallait quelqu’un capable de se fondre dans le décor, c’est bien celle-là.
-C’est-à-dire ?
-Vous souvenez-vous des causes et conséquences de la Bataille de Nanterre, Gardien Osniaril ?
-Le Maréchal, le livre de Triskelis, la FNF qui prend peur… La fin est encore floue, mais le Maréchal est mort et le livre a disparu.
-Pas tout à fait. Le Maréchal a refait surface il y a peu. Il a organisé une vente aux enchères réunissant tous les grandes puissances des Terres Désolées, afin de vendre des pages du livre. Quasiment tous les gangs et tribus de psychotiques seront là, ainsi que les marchands de Métropolitopia et du Marché de la Gare, les chasseurs de primes, et bien d’autres encore. Vous allez devoir infiltrer la vente.
-Vous voulez que je ramène le livre ? Mais c’est de la folie ! Et si ce que vous dîtes est vrai, dois-je vous rappeler que le Trident sera de la partie, et que nous ne sommes pas spécialement en très bons termes ? Et les chasseurs de primes ? Savez-vous ce que je risque avec eux ? Et vous voulez m’envoyer là-bas ?
-Calmez-vous, Gardien Osniaril… Nous…
-Comment voulez-vous que je reste calme ? Hier encore, vous mettiez en doute mon jugement durant la dernière mission pendant des heures de questionnement, et aujourd’hui, vous me demander de me jeter dans la gueule du loup ? Alors qu’il y a d’autres Gardiens compétents et de plus inconnus de tous qui pourraient prendre ma place ? Hier encore, vous me ressortiez le fait que mon état physique et mental n’étaient pas des plus satisfaisants, et là, vous me dîtes que vous faîtes fi de ces états pour m’envoyer dans une mission qui sera plus que dangereuse ?
-Gardien Osniaril ! Vous n’êtes pas ici pour juger nos décisions ! Le fait de vous envoyer a été murement réfléchi.
-Réfléchi en une petite nuit, je n’appelle pas ça murement, surtout pour une mission de cette importance. Et je vous répète encore une fois qu’il y a d’autres Gardiens compétents au Temple. Je confierai sans hésiter ma vie à certains d’entre eux.
-Nous le savons. Mais certains éléments vous échappent.
-Eh bien, dîtes moi de quoi il s’agit, et nous pourrons régler ce problème calmement.
-Tout d’abord, ces informations doivent rester secrètes, et elles le resteront. Deuxièmement, Gardien Osniaril, je vous suggère de modérer vos propos. Vous accomplirez cette mission, point final. A quelques exceptions près, et je pense de quoi je veux parler, vos états de service sont irréprochables. Mais si vous vous obstinez nous tenir tête, vous devrez en subir les conséquences. Vous avez juré d’obéir à l’Ordre en entrant dans nos rangs.
-Très bien, très bien ! Que dois-je donc faire ? Récupérer ce foutu livre ?
-Ce foutu livre est l’un des éléments les plus précieux des Terres Désolées, après le JEK.
-Vu que la probabilité qu’on trouve cette mallette est nulle…
-Assez de sarcasmes ! Gardien Osniaril, vous allez maintenant nous écoutez, et vous chargerez de cette mission comme nous vous l’aurons ordonné, et en suivant les instructions que nous vous donnerons ! La prochaine fois que vous parlerez, ça sera pour nous dire que vous acceptez ! Encore une remarque de votre part, et vous resterez confiné dans une chambre pour les mois à venir ! Et je veillerai personnellement à ce que ces consignes soient appliquées ! »

Léthias ravala subitement sa salive, alors qu’il s’apprêtait à répondre. Jamais les Bergers ne l’avaient menacé de l’emprisonner dans le Temple, mais cette fois-ci, il avait apparemment dépassé une certaine limite. Il rangea donc sa fierté dans un coin, et se contenta d’hocher la tête. Il avait intérêt à être irréprochable, car il savait pertinemment que les Berges n’hésiteraient à mettre leurs menaces à exécution, rien que pour l’exemple. Voyant qu’il ne répondait pas, les Bergers reprirent.

« -Bien. Votre mission. Vous vous ferez passer pour un marchand de Métropolitopia. Il insensé de penser à récupérer le livre en son intégralité, puisqu’il sera sans nul doute sous la garde de nombreux hommes du Maréchal. Vous vous contenterez de participer à la vente aux enchères, l’Ordre vous fournira les fonds nécessaires. Je n’ai pas besoin de rajouter que vous serez responsable en cas de problèmes.
-Voici également la liste de nos priorités, enchaina un autre Berger en lui tendant un bout de papier, vous devrez vous concentrez sur les pages rentrant dans ces catégories.
-Enfin, vous ne partirez pas seul. L’initié Théo Omiento vous accompagnera. Il sera chargé de veiller sur vous si jamais vous devez vous concentrer sur la vente. Et avant que vous ne disiez qu’envoyer un Initié là-bas n’est pas la meilleure chose à faire, Omiento est l’une des meilleures recrues de l’Ordre, et deviendra un Gardiens d’ici quelques mois, peut-être même plus rapidement si la mission est un succès.
-Enfin, concernant vos relations avec les autres participants à la vente… Vos seuls soucis seront le Trident et les chasseurs de primes. Néanmoins, à ce que j’ai cru comprendre, les membres du Trident ayant vu votre visage ne sont plus de ce monde depuis quelques temps. Et concernant les chasseurs de primes, ils n’enverront pas de pauvres larbins là-bas. Ceux qui participeront ne sont surement pas ceux qui s’occupent de banals contrats. Même si je dois admettre que votre cas est assez spécial.
-Avant que vous ne répondiez, souvenez-vous ce que nous avant dit. Votre réponse, Gardien Osniaril ? »

Léthias le silence pendant quelques secondes, tête baissée, avant de la relever, et de regarder les Bergers assis devant lui. Seule la potentialité d’être confiné au Temple l’empêchait de répondre.

« -Très bien. J’accepte cette mission.
-Réponse censée de votre part, Gardien Osniaril.  Allez donc vous préparer. Vous partez avec Omiento dans deux jours. »

Léthias s’inclina sans un mot devant les Bergers, et quitta la salle, en claquant quelque peu la porte derrière lui. A l’intérieur, les Bergers restaient pensifs.

« -Bon… Ça aurait pu se passer plus mal que ça.
-Il a quand même fallu le menacer pour qu’il accepte. Je n’ai pas le souvenir d’avoir dû être aussi dur avec un Gardien.
-Il n’y a plus qu’à espérer que nous avons fait le bon choix. Pour ma part, je ne suis pas certain d’avoir tout entendu à propos de sa dernière mission. Quelque chose s’est passé là-bas, quelque chose qu’il ne nous a pas dit.
-Pour le moment, nous devons nous en remettre à ses dires. Au besoin, nous le réinterrogerons à son retour.
-S’il revient. Imaginez qu’il se fasse prendre, ce qui est tout à fait possible. Nous serions dans de beaux draps.
-Que tout le monde se calme ! Nous ne sommes pas ici pour discuter de tout cela. Je vous rappelle que nous avons voté plusieurs choses depuis le retour de sa mission. De toute façon, il est trop tard pour reculer.
-Et n’oubliez pas qu’Omiento a également reçu des ordres à propos de Léthias. Je suis sûr qu’il les appliquera à la lettre.
-Ironique. N’avions-nous pas demandé à Osniaril de surveiller la Gardienne Helsen lors de la dernière mission ? Et maintenant, c’est à son tour d’être sur la sellette.
-Je ne pense pas que nous ayons vraiment le choix. Je pense d’ailleurs qu’il faudrait réentendre les autres Gardiens à propos de ce qui s’est passé là-bas. »

Léthias rejoignit les salles d’entrainement, posa son éternelle cape sur un banc, et se mit à frapper rageusement un mannequin de combat. Un quart d’heures plus tard, trois Initiés arrivèrent pour s’entrainer, et l’un d’entre eux demanda -sans savoir ce qui venait de se passer- si Léthias acceptait qu’il l’affronte. Le Gardien haussa les épaules, et s’avança sur sol matelassé, face à l’Initié. Ce dernier s’approcha, et alors qu’il s’apprêtait à tenter une clef de bras, Léthias retourna la situation à son avantage. Sans lui laisser le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait, il attrapa le bras de l’Initié, le bloqua, avant de le faucher au niveau des jambes et de l’envoyer sans ménagement au sol.

« -Vous voulez devenir des Gardiens ? Il va falloir être plus fort que ça. »

Le deuxième tenta à son tour sa chance, mais sans plus de succès. Il prit quelques secondes pour préparer son coup de poing, ce qui laissa le temps à Léthias de savoir où il allait frapper. Quand le jeune voulu frapper, Léthias eut tout le loisir d’esquiver, et envoya l’Initié à terre d’un bon coup dans le dos. Le troisième n’essaya même pas. Les yeux de Léthias étaient froid, son visage à la fois fermé et emplit de rage.

« -Revenez quand vous vous serez entrainés. »

Léthias attrapa sa cape posée sur le banc, et quitta la salle d’entrainement. IL passa le reste de la journée dans sa chambre, pour se reposer. Le lendemain matin, il passa deux heures à s’entrainer dans les salles du Temple, avant de récupérer ses HG et un sac, s’apprêtant à partir. Il retrouva le jeune Initié Omiento près de l’une des portes, en pleine discussion avec deux Bergers. Léthias salua froidement ces derniers ; la tension était encore palpable après leur discussion assez mouvementée de la veille.

« -Gardien Osniaril, fit l’un d’eux en lui tendant une petite mallette, voici les anneaux. Faîtes-en bon usage, et surtout, ne les perdez pas.
-Je sais ce que j’ai à faire, Bergers. »

Léthias mit la mallette dans son sac, et passa les portes du Temple avec l’Initié.

« -Prêt ?
-Oui. J’ai été convoqué par les Bergers hier, ils m’ont expliqué ce qu’ils attendaient de nous durant cette mission. Et ça ne va pas être du gâteau.
-On est d’accord. Ne tardons pas, il ne faudrait pas rater le convoi des marchands. »

Les deux hommes se mirent à trottiner, et gagnèrent les tunnels habités de Métropolitopia. Ils rejoignirent le convoi de marchands, et se mêlèrent à eux. Leur mission venait de commencer.

Suite ici.

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Enchères en territoire hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue en territoire hostile ! | PV Emiya & King |
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Haiti, bientot un territoire des Etats-unis d'Amerique!
» Les Gardiens du territoire Centaure
» La Bataille du Territoire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: La ville fantôme :: Temple des Gardiens-