Partagez | 
 

 Les enchères atomiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Les enchères atomiques   Jeu 3 Oct 2013 - 16:17

C'était rare de voir autant de beau monde réuni dans une même salle.
Pratiquement tous les chefs importants des Terres Désolées, mise à part ceux de la FNF, étaient présent ou du moins représentés.

Le lieu de réunion avait été tenu secret jusqu'au dernier moment, le Maréchal envoyant ses messagers seulement la veille de la vente pour informer les invités.
C'était un petit théâtre d'avant guerre à l'extérieur de Paris qui avait été choisi. Soufflé par les bombes, l'extérieur était un champ de ruine, mais le théâtre avait tenu on ne sait trop comment, laissant seulement emporter son toit par les déflagrations.
Depuis les places assisses sur les vieux fauteuils parsemés de trous dans leur velours rouge calciné on pouvait voir le beau ciel gris. Les murs autrefois richement décorés était aujourd'hui craquelés et moisies. Le toit ouvert permettait une aération efficace, sinon l'odeur de renfermé aurait été insupportable.

Les hommes du Maréchal avaient prit soin de nettoyer un peu les lieux pour leurs invités prestigieux. Le théâtre était relativement propre, des murs avaient été réparés et renforcés.
Un épais grillage recouvrait le tour de la scène la séparant de la salle. Sur celle ci été posée un pupitre et un fauteuil de cuir, ainsi qu'une table.

De chaque côté de la scène, des hommes armés de fusils laser, des vétérans de la bataille de Nanterre pour la plupart, gardaient les invités.
Aucun de ces derniers n'avaient été fouillés ou désarmés, beaucoup l'auraient mal prit et le Maréchal voulait éviter les querelles. Mais même les psychotiques parmi les invités savaient que si l'un d'entre eux sortait une arme, se serait un vrai carnage dans le théâtre.

La salle avait une capacité de 100 places (bien plus avant guerre, mais la chute des bombes avaient emportait des fauteuils) mais seul la moitié était rempli. Chaque faction avait choisi son coin.

Les Chasseurs de primes occupaient le premier rang. Ab n'avait évidemment pas fait le déplacement, vu son état, mais avait envoyé l'un de ses fidèles lieutenants, Alexandre Fontaine, accompagné par deux autres chasseurs de primes moins expérimentés. A l'extérieur du Théâtre, deux autres chasseurs attendaient.
Derrière eux, se trouvait les représentants Malbranches. Tout comme Ab, Graffiacan n'était pas présent. Les Malbranches s'intéressaient trop peu à ce genre d’événement, ceux présent, dont Zoé Grégeois, l'étaient de leur propre chef.
A l'opposé, les Wendigos, assis à quelques mètres des Malbranches sur le même rang, étaient venus en grand nombre et avec leur chef, Gueule d'Acier, accompagné de 5 autres Wendigos, dont la sexy Kory Bouffe-Goules.
Un troisième gang psychotique était là, les Hurleurs. L'Aboyeur n'était pas venu, mais son fils Adam Charenton était présent ainsi que cinq autres de ses frères.  

Visiblement, les Amazones n'étaient pas venu, pas intéressées par la vente, ou bien étaient-elles en retard, retenu à faire la vaisselle et le ménage peut être ?

Sur le troisième rang, à côté des Hurleurs, ont trouvé de vénérable marchands négriers. L'Homme Macabre, habillé de noir, de son chapeau haut de forme et de son visage de tête de mort, avait tenu à venir personnellement, mais en bonne compagnie suivant sa réputation de peureux. Quatre négriers attendaient dehors alors que trois d'entre eux étaient assis à ses côtés, dont une femme, Isabelle Jager.
Au cinquième rang, laissant un rang vide entre les psychotiques et eux, se trouvait une bande de riches marchands de Métropolitopia et du Marché de la Gare, des particuliers ne représentant personne d'autres qu'eux mêmes ou leur entreprise. Parmi eux, fondu dans la masse, une Ombre accompagné d'un jeune adjoint.
Sur le rang derrière, cinq les miliciens du métro, assis ici pour rassurer les marchands parmi les autres invités. Quatre de leurs amis attendaient à l'extérieur.
Juste derrière eux, au septième rang, se trouvait ironiquement ceux qu'ils combattaient. Le Trident s'était déplacé. Cinq de leur représentant était assis dans la salle alors que quatre gardes du corps étaient postés à l'entrée.
Sur le même rang mais plus à droite, trois imposants mutants prenaient deux sièges chacun. L'un deux, bien maquillé et paré de sa plus belle robe, n'était autre que la Reine Shoshana en personne.
Complétant l'assemblée, d'étranges robots étaient assis.


Récapitulatif des forces en présences:
 


instruction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/12/2012
Messages : 65
avatar
"Kory" Bouffe-goules
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Sam 5 Oct 2013 - 21:00

Les Wendigos avaient pénétré dans le somptueux (selon leurs propres critères) édifice choisi pour l’événement. Suivant les directives, ils étaient rapidement descendu au plus près de l'épicentre, après que deux d'entre eux soient restés dans les hauteurs par sécurité. Ils n'avaient pas regardé les invités déjà présent, tous s'étaient contenté de suivre leur leader ils auraient puent être aveugles et pourtant exécuter le même trajet.
Les sièges du second rang ayant rendu leur dernier souffle de gloire il y a bien des années accueillaient respectivement de droite à gauche :

- Vendredi, chasseur et guerrier d'une trentaine d'années qui avait enfilé une protection par balle au dessus d'un smoking rapiécé.

-Gueule Rouge, ingénieur, technicien et sportif emmitouflé dans un grand imperméable en cuir de Goliath et au visage masqué.

- Jean Marc Assun, Petit homme trapu dont la tête peinait à émerger de son équipement anti-émeute, proche conseiller du leader.

-Gueule D'Acier, Chef des Wendigos massif et menaçant, un cigare dans la mâchoire, son équipement de combat personnalisé sur le dos.

- "Kory" Bouffe-Goule, sportive reconnue, entièrement vêtue de cuir, un collier accompagné d'une chaîne, la liant à Gueule d'Acier.


Le groupe psychotique semblait calme et dans un état d'esprit autorisant pour une fois la patience.
Kory regardait autour d'elle, cherchant du regard une certaine amazones mais non, rien. Elles ne semblaient tout simplement pas être présentes. Chasseur de primes devant, cinglés du nord à gauche et ces foutus hurleurs juste derrière. Pourquoi fallait-il qu'ils tournent le dos aux hurleurs ?
Elle se leva légèrement pour voir qui avait prit position à droite du gang mais d'un coup de chaîne, Gueule d'Acier la ramena à son siège, lui faisant signe de se tenir en place.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Neuchâtel, Suisse
Inscription : 08/08/2013
Messages : 69
avatar
Unité J-031 "Joel"
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Lun 7 Oct 2013 - 18:30

Les Robot du 101 étaient arrivés à l'heure et tranquillement, parlant entre eux en binaire. En arrivant, Joel fut impressionné de voir l'état du théatre qui étaient relativement bon. Cet air le mit de bonne humeur (enfin, plus que d'habitude) car il lui rappelait les grandes comédies françaises des années Avant la Guerre. Si il n'y avait pas tout ces gens armés, il serait aller récité quelques vers de Molière... Mais au vue de la tête des gens présents, Joel se ravisa. Après tout, ils n'étaient pas là pour ça.

Ils se placèrent aux 8ème rang. Derrière tout le monde simplement par réflexe. Ils n'avaient pas spécialement envie de se mélanger aux humains. En effet, Joel était peu à peu acquis à la cause de l'abri 101 qui lui apportait la stabilité dont son esprit positronique avait besoin. Ca lui apportait un cadre stable, qui le soutenait et Carla l'intriguait énormément ainsi que des matériaux suffisant pour ne plus s'en faire outre mesure de sa santé physique.

Joel était habillé avec un costard déparaillé, sale et troué avec un chapeau dans le même état. Il faisait de son mieux pour avoir une voix grave et sensuelle mais les années ont enraillés son haut-parleur.

En attendant le début, il s'amusa de regarder les gens présent et ouvrit ainsi énormément de dossier. Il les remplirait avec toutes les informations qu'il allait pouvoir avoir. C'était aussi une des raisons pour laquelle il avait supplié pour y aller : Remplir des dossiers sur les groupes! Jamais il n'avait été si proche de Tribus! Ainsi, il commença à écrire mentalement tout sur les gens présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Paris
Inscription : 31/05/2013
Messages : 73
avatar
Adam Charenton
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Lun 7 Oct 2013 - 20:05

Les cinq Hurleurs arrivèrent en même temps que les autres gangs, l'endroit était un grand théâtre qui semblait ridiculement aménagé pour cette occasion unique. Après un rapide repérage des lieux ils constatèrent le nombre d'invités prestigieux ou plutôt dis de concurrence pendant cette fichue vente. Ils avaient en tête la chose qu'ils voulaient et n'allaient pas repartir les mains vides, hors de question, ils avaient de quoi négocier et voulaient s'offrir les plans de l'objet tant désiré par leur père. Le groupe était composé de cinq Hurleurs parmi les meilleurs ou du moins les plus tarés...

A leur tête se tenait deux personnes plutôt jeunes, mais craintes et respectés par leur réputation au sein du gang, mais aussi par leur équipement chinois d'avant guerre.

- Adam Charenton, fils de l'Aboyeur portant une combinaison et un masque a gaz chinois, équipé d'un César, c'était lui qui allait parler au nom du père.

- Lucie, fille recueille par les Hurleurs et ancienne esclave. Elle est aujourd'hui la sœur d'Adam grâce a ses diverses opérations menés pour le gang. Elle est la seconde personne qui transporte des habits chinois d'avant guerre ainsi qu'un FLAMAS. Son visage est découvert permettant ainsi aux autres de voir qu'il s'agissait d'une jeune femme dont il ne fallait pas se fier aux apparences...

- L’Éjaculateur, il s'agit d'un grand gaillard une des dernières recrues des Hurleurs. Sa sombre réputation lui a valu un sale nom a travers les TD. Il ne parle pas et pousse de drôle de gloussements, portant un masque de clown a moitié déchiré. Il transporte un fusil d'assaut lourd dans le dos et a été spécialement chargé par l'Aboyeur pour la protection de ses deux enfants.


Les deux derniers qui accompagnait le groupe étaient deux lieutenants vétérans de l'Aboyeur, ils étaient un peu a l'écart des autres, ils étaient la surtout pour observer et prendre les choses en main si la situation dégénérait.

- Xavier, il s'agissait d'un homme recouvert d'une armure de la tête au pied, ne laissant même pas paraître son visage, un des meilleurs soldats de l'Aboyeur. Discret et observateur il transporte sur lui deux pistolet mitrailleur d'une marque allemande dégoté dans un endroit ou seul lui le sait...

- Homme-Patate, un drôle de nom surtout qu'il s'agit la d'un grand mutant avec des excroissance au niveau des bras et du torse, presque aussi gros que l'Aboyeur lui-même. Tout le monde ignore son passé, mais tous savent qu'il s'agit d'un des membres les plus fidèles du gang. Malgré ses apparences de brutes, le mutant semble très intelligent et transporte un DKS 501 sur lui, un sniper, ce qui le change du cliché habituel de la grosse brute.


La fine équipe était maintenant en place. Les trois premiers allaient s'asseoir et observèrent autour d'eux afin de faire du repérage, ils découvrent ainsi bon nombre de visages familiers venant de toute part. Les deux derniers allaient se poster en dehors afin de surveiller de plus loin. Adam se contenta de chuchoter quelques explications a Lucie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 25 Masculin
Ville IRL : Mulhouse (68)
Inscription : 16/07/2013
Messages : 251
Fonction : Admin
avatar
Zoé "Akhaten" Grégeois
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Sam 12 Oct 2013 - 1:17

Un groupe de quatre silhouettes encapuchonnées pénétra dans le théâtre, elles marchaient lentement le long des gradins, la tête basse et la posture sinistre. La salle comptait déjà quelques spécimens les plus inquiétants du tout Paris. L'endroit était rêvé pour un anthropologue ... ou un traquenard : la crème de la crème avait fait le déplacement, on avait mit tous les œufs pourris dans le même paniers, ne restait plus qu'à incendier la zone pour que toutes les ordures de la ville partent en fumée. Zoé frémissait sous son manteau noir. Elle se risqua un coup d’œil aux alentours et ce qu'elle vit ne la rassura pas spécialement, la mission qu'on lui avait assigné ne serait pas simple, mais elle était fière de servir son gang.

Depuis quelques mois, Zoé avait pris l'habitude de retourner de temps à autre sur la terre de ses frères et sœurs démons. Sa quête ne nécessitait plus l'urgence des débuts et cela lui permettait de se ressourcer entre deux périples. C'est ainsi qu'elle avait retrouver ses compagnons les plus fidèles depuis qu'elle était une Malebranches. Elle racontait ses aventures et ils étaient fascinés. L'un d'entre eux était Gustave. Ce grand maigre de 40 ans était un véritable enfant. Il aimait rire, et bien souvent c'était du malheur des autres. Son rire aigu retentissait souvent au-dessus de ses pauvres victimes souffrant terriblement vers une fin déjà admise. L'autre répondait au nom de Lucien. Âgé lui aussi de 40 ans, il était ce qu'on peut appeler un psychopathe : imprévisible, violent et froid. Lui, par contre, il ne riait pas, son calme glaçait les os pour que sa rage les brise plus aisément. Cette atypique bande de tortionnaire s'entendait à merveille et faisait un travaille de bourreau ravissant. Mais celle pour laquelle elle avait été la plus heureuse, c'était Juno, elle avait été désignée comme maître de Zoé à son arrivée dans le gang et la considérait comme une sœur. Juno était d'un rang supérieur à Zoé parmi les Malebranches. Son rôle n'était pas de pratiquer les pénitences, mais de proférer les incantations et préparer les substances. Elle avait naturellement un charme de prêtresse et quelques capacités d'ensorceleuse. C'était une femme mélancolique et vengeresse, si bien que son esprit pouvait concocter des situations des plus cruelles.
Respectivement Gustave, Lucien et Juno dite "Adora":
 

Inévitablement, lorsque Graffiacan, le chef des Malebranches, avait reçu l'invitation aux enchères atomiques et en avait parlée à ses fidèles, Zoé s'était portée volontaire. Il lui avait répondu qu'elle n'était pas en mesure de parler au nom de l'enfer, mais qu'il avait entendu parler de sa quête et que sa connaissance accrue de Paris pouvais sans doute être utile. Il avait alors chargé Juno d'y aller accompagnée de Zoé et deux autres frères. Le choix fut rapide et les préparatifs minutieux, en effet ce n'était pas un événement à prendre à la légère : la crispation serait à son paroxysme et la moindre tension serait un bon prétexte pour une pluie de balles et de lasers. Gustave s’équipa d'un Brûle-gueule flambant neuf et de sa fidèle Morgenstern, Lucien d'un González et de ses deux hachettes, Juno et Zoé ajoutèrent à leur équipement habituel une mitraillette Project 90 chacune.

Ainsi armés jusqu'au dent, les Malebranches aux allures de Nazguls s'installèrent au second rang, en faisant mine de ne pas regarder les autres acheteurs, la figure tapis dans l'ombre.

_________________


Dernière édition par Zoé "Akhaten" Grégeois le Mer 5 Fév 2014 - 2:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Briançon
Inscription : 04/09/2012
Messages : 188
avatar
UAAE-022
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Mar 15 Oct 2013 - 18:59

Les robots de l'abri 101 entrèrent dans la salle peu après Joel, ils avaient trainé dehors pour envoyer un message radio à CARLA. Un peu après tout le monde à vrai dire, à part quelques autres acheteurs minoritaires.
022 ouvre la marche, dans son Module d'intégration anthropomorphe ( voir Technologies de l'abri 101 ) flambant neuf.
Il est accompagné de 029, lui aussi dans un module semblable, et de deux autres cervbots sans modules. Tandis que les deux serpents robotiques descendent du dos de leur grands frères humanoïdes, 022 remarque quelques convives visiblement impressionnés par les lourds robots, et il en remarque même qui frissonnent à la vue des plus petits serpents robotiques.

Sachant que la première impression est importante dans les relations avec humains, il envoie quelques instructions rapides par radio à ses frères de métal, et ils s'avancent dans la salle sans un mot. Les deux modules ouvrent la marche, avec les cervbots à leur flanc, et font volontairement leur pas un peu plus lourd, de façon à paraitre le plus imposant possible, ce qui n'est pas forcément nécessaire puisqu'ils dépassent déja les gardes d'une tête, sauf quelques bêtes de muscle assis non loin d'eux. 022 se promet d'essayer d'en savoir plus sur eux une fois cette affaire réglée.

Ils "s'assoient" à coté de Joel (le terme approprié pour les cervbots serait de trôner sur le siège dégarni) et font grincer les armatures en métal, pourtant robuste, des chaises.
Aprés une petit "Vous êtes en retard !" Blagueur de leur ami robot, auquel il répond "Eh, ça se prépare pas comme ça un module comme le mien !" dans une voix robotique mais ayant quand même un ton humoristique, les robots discutent à voix basse de se qui c'est passé pour eux la dernière foix qu'ils se sont vus, ils étaient censés se retrouver devant le batiment mais Joel avait préféré rentrer directement.

022 et 029 vérifient en même temps machinalement si leurs pistolets laser sont bien calibrés et les lentilles alignées, en faisant attention à ne pas faire de gestes pouvant passer pour hostiles, et font silence quand le directeur d'enchère commence à parler.

_________________
Un crissement, un éclair gris, et votre visage balafré à vie.
Un grincement, un éclair rouge, et maintenant le haut de votre crane bouge
Un sifflement, bruit de robot, dites au revoir à votre cerveau.

-Dernier message de la part de CARLA-1.6.3 aux occupants de l'abri 101
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Mer 16 Oct 2013 - 21:35

Introduction de la quête pour Léthias.

Quelque part dans les Terres Désolées.

Léthias et l’Initié entrèrent en même temps que les marchands de Métropolitopia et du Marché de la Gare. Logique, puisqu’ils se faisaient passer pour certains d’entre eux. Seulement, la situation des deux Gardiens était un peu différente, et il allait sans dire que Léthias était tendu. Il savait que nombres d’ennemis de l’Ordre allaient se trouver ici, et il n’avait certainement pas envie d’être reconnu. Le Trident par exemple, allait être de la partie ; et surement qu’il avait encore une dent contre le Gardien après les évènements des Champs. La mission des Gardiens était donc double : assurer au mieux les enchères, mais également protéger leur identité.

Quand Léthias avait reçu l’ordre de mission dans la salle des Bergers, quelques jours plus tôt, il rentrait tout juste d’une autre mission d’importance, qui avait laissé des traces tant que le plan physique que mental. Il avait même conseillé aux Bergers d’envoyer quelqu’un d’autre pour la vente, mais ces derniers n’avaient rien voulu savoir. Léthias participerait à la vente, accompagné d’un apprenti. Cette nouvelle ne le réjouissait d’ailleurs pas trop : non pas qu’il aurait préféré travaillé en solitaire, non pas que l’Initié était mauvais -c’était d’ailleurs une brillante recrue-, mais en cas de problèmes, il voulait être sûr qu’il avait la contrôle de la situation… Du moins en ce qui concernait l’Ordre.

L’Ordre des Gardiens avait donc deux de ses membres infiltrés au sein de la vente, en tant que marchands.
-Léthias Osniaril : Gardien depuis plusieurs années, les Bergers l’avait chargé d’agir pour l’Ordre. Bien qu’il avait reçu un certains nombres de consignes, il avait une marge de manœuvre assez importante, et pas mal de choses reposaient sur ses épaules.
-Théo : Initié depuis quelques années, et une des plus brillantes recrues de l’Ordre ces derniers temps. Les Bergers avaient jugés qu’il était prêt pour une mission de cette importance, et qu’elle lui permettrait de gagner encore plus en maturité. Il était chargé de veiller sur le Gardien Osniaril, si l’attention de ce dernier devait se concentrer sur la vente.

Par mesure de précaution, les Gardiens n’étaient pas venus les mains vides. Léthias avait, collés contre sa seconde peau et bien dissimulés sous son éternelle cape, ses deux HG-23 ainsi qu’un couteau. Et puis il y avait sa manicle de foudre, qui courait sur son bras, et qui sortait tout juste d’une cure de jouvence. Théo se contentait lui de sa manicle de force et d’un HG, mais tous les deux étaient également dissimulés par les vêtements du jeune homme.

Léthias regarda autour de lui, alors que le groupe de marchand s’arrêtait dans le hall d’exposition. Les hommes du Maréchal étaient bien présents, armés d’armes aux formes étranges. Théo avait lui aussi remarqué la chose, et en toucha un mot à l’Ombre.
« -Armes lasers ?
-Surement, il a le livre de Triskelis après tout. Bon, les choses sérieuses vont commencer. Reste en permanence sur tes gardes. Je compte sur toi pour me couvrir au besoin.
-Vous ne serez pas déçu.
-Je l’espère. Il y va réellement de notre survie. On est entourés de types susceptibles de vouloir nous éliminer. »

Léthias et Théo suivirent les marchands qui s’aventuraient à présent dans les gradins. Ils s’installèrent, pour le plus grand bonheur de Léthias, derrière la majorité des grandes puissances. Il préférait franchement voir les chasseurs de primes ou le Trident devant lui plutôt que derrière. Discrètement Léthias profita du temps qu’il restait avant le début de la vente pour repérer les environs : les éventuelles issues de secours comme les caches possibles, tout était bon à savoir.

Les derniers participants à la vente semblaient arriver. Léthias ferma brièvement les yeux, et se repassa en tête les consignes des Bergers, les pages qui avaient la priorité, et autres. Maintenant, la vente pouvait commencer, en espérant que tout se passe bien. Si quelqu’un sortait une arme, c’était le carnage assuré. Mais avec la présence imposante des hommes du Maréchal, l’hypothèse était peu probable. Une dernière fois, Léthias regarda toutes les personnalités présentes ici, et sourit. Il n’avait que deux mots à l’esprit pour décrire ce qui allait se passer.

Casino Royale.

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.


Dernière édition par Léthias Osniaril le Sam 23 Nov 2013 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Jeu 31 Oct 2013 - 16:23

Malgré le nombre de personne dans la salle, celle-ci était particulièrement calme. Personne n’osait parler et tout le monde se contentait de chuchoter. La tension était palpable, tout le monde était sur le qui-vive, à l’affut du moindre mouvement suspect. La présence des hommes du Maréchal, armés de leurs étranges fusils, n’y étaient pas étranger.
L’acteur le plus important de la soirée était encore dans sa loge alors qu’un drôle de type entra pour lui dire que tout le monde était prêt et qu’il était temps de monter sur la scène.
- Bien, lui avait seulement répondu, d’un ton calme, le Maréchal.
En vérité, calme il ne l’était pas. Son cœur battait fort, c’était la dernière ligne droite pour être enfin libre, être enfin loin de tout ces problèmes avec la FNF. Quelle idée avait-il eu de suivre la folie de son vieil ami le Général Madof…
Activement recherché par les agents du gouvernement, cela faisait plusieurs mois qu’il se cachait dans les sous-sols de la ville, sans jamais voir la lumière du jour, se méfiant de tout le monde et n’importe qui. Sa fuite constante avait fini par marquer son visage, de grosses cernes se dessinaient sous ses yeux et surtout, pour celui qui était si propre sur soi, une grosse barbe grise lui entourait ses joues crasseuses.
Il se leva en s’aidant de sa canne, la bataille de Nanterre lui ayant laissait un souvenir à la jambe gauche, et il avança vers la porte.

Sur la scène les lumières s’allumèrent, signalant à ceux qui parlaient (enfin, qui chuchotaient), qu’il était temps de se taire et que la vente allait commencer.
Un Maréchal usé et fatigué sortit de derrière un rideau rouge déchiré, trainant une vieille patte sur le sol. Bien qu’il essayait de marcher fièrement, le torse bombé, celle-ci le trahissait et le forcé à se montrer faible.
Il se racla la gorge et commença à parler.
« Merci à tous d’avoir répondu à mon invitation. Je suis celui que l’on nomme le Maréchal, ou plutôt celui qu’on nommait ainsi car à présent je suis mort.
Mais seuls les idiots partent en enfer lorsqu’ils meurent. Moi en tant que mort je m’apprête à faire un long voyage vers le paradis qui me nécessitera beaucoup de ressource. C’est pour cela que j’ai organisé cette vente et que je vous y ais convié.
Vous n’êtes pas sans savoir l’origine de ma puissance. Ce livre. »
D’une poche intérieure de sa veste miteuse la Maréchal sortit un grand livre rouge, orné d’un logo atomique en son centre.
« Le Livre de Triskélis.
C’est cet objet de puissance que j’ai décidé de vous vendre. Mais, je ne le vendrais pas en entier car aucun d’entre vous n’aurait assez d’argent pour l’acheter dans sa totalité. Entier, ce livre n’a pas de prix. C’est pour cela que je vous le propose par moitié. Je vais vous vendre ce livre page par page, chapitre par chapitre. Chaque chapitre concernant directement ou indirectement l’énergie atomique. »
Le Maréchal toussa, puis fit signe à un grand homme très maigre, portant des lunettes rondes. Ce dernier se leva et attrapa le livre que le Maréchal lui tendait.
« Ce n’est pas moi qui vais vous faire cette vente. Je ne suis pas marchand et comme vous le voyez, la FNF m’a quelque peu fatigué. Je vous présente Ernest Brouge. »
Le maître de cérémonie salua la salle puis se plaça devant le pupitre pendant que le Maréchal parti s’assoir sur un fauteuil trônant au milieu de la scène.
« Bonjour à tous. »
Maître Brouge parlait d’une voix de canard avec une assurance remarquable. Etre devant tout un tas d’hommes et de femmes puissants n’avait pas l’air de l’impressionner.
Il remonta d’un doigt ses lunettes rondes puis d’un même geste caressa sa petite moustache noir.
« Sans vous faire plus attendre, nous allons procéder à la vente du premier lot.
Seul les anneaux seront acceptés dans la transaction. Toutefois, vous pouvez proposer un troc dont le Maréchal jugera de sa valeur. »
Maître Brouge ouvra le livre puis en prit une premier série de pages déjà prêt découpées et reliées ensemble.
« Chapitre 1 : L’art de l’énergie atomique à porté de main.
Ce chapitre concerne la construction d’armes usant de l’énergie atomique. Notamment les fusils que portent les hommes qui gardent cette salle. Ces quelques pages s’accompagnent d’un lot de 12 fusils à plasma construits à partir de ce chapitre.
Ces armes sont celles qui ont réussi à mener bataille face aux forces de la FNF. Très puissantes, elles offrent une parfaite puissance de feu contre les armures d’infanterie des soldats de la FNF et peuvent vous permettre de retourner un affrontement à votre avantage.
Si vous voulez égaler, que dis-je, dépasser la puissance de feu de la FNF, ce chapitre est fait pour vous.
L’enchère commence à 200A »

Spoiler:
 

Des murmures de firent entendre dans la salle. Puis une première main se leva, celle d’un milicien.
« 250 A ! »
Puis celle d’un représentant du Trident.  
« 350 A ! »
Et à nouveau celle du milicien.
« 400 A ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/12/2012
Messages : 65
avatar
"Kory" Bouffe-goules
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Ven 1 Nov 2013 - 15:07

La respiration de Gueule-Rouge s’accéléra derrière son masque, ses doigts s'agitaient frénétiquement tandis qu'il fixait les armes tenues par les hommes du maréchal.
Gueule-d'acier fit grincer sa mâchoire métallique, il observa le petit homme à sa droite mais celui-ci restait immobile. Il se pencha alors pour chuchoter quelques mots à l'homme masqué, forçant Kory à suivre son mouvement.

La wendigo n'était nullement intéressée par les armes à énergie, trop stables dans la main et pas assez puissantes à l'oreille. Elle se contentait de suivre le mouvement de la chaîne reliée à son cou, sans prendre la peine de cacher son ennui.

"... Fyvynt l'vé herl'vér. Pier t'vé st'vé l'vé r'véyctoins."

Gueule Rouge venait de faire part de sa pensée. Tous étaient habitués à se langage aussi Kory jeta un rapide coup d’œil aux hurleurs, Jean-Marc Assun se contenta d'un signe de tête affirmatif à l'intention de son leader et Vendredi dévoila ses dents en pointe d'un large sourire.
Gueule d'acier s'enfonça un instant dans son siège, mimant une réflexion. Avant de faire entendre sa puissante voix rocailleuse dans toute l'assemblée.

" 500 anneaux !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Ven 1 Nov 2013 - 16:57

500 anneaux pour les Wendigos.

Surenchérir ou pas, telle était la question. Toutefois il fallait bien faire quelque chose.

-On fait quoi? Demanda-t-elle à l'homme macabre.

Celui-ci chuchota quelque chose à l'oreille de la négrière puis répéta la même chose aux autres négriers à ses côtés. Ceux-ci pouffèrent de rire tandis qu'Isabelle s'enfonça dans son siège évaluant le pour et le contre. Le dirigeant de l'Arc soupira en entendant ses deux gardes du corps s'amuser alors qu'il n'était pas là pour ça. Maintenant il était trop tard pour faire un assaut général sur le bâtiment, alors autant jouer avec les règles du maréchal. Sinon ils seraient venus ici pour rien. D'autant plus que c'était alléchant, mais il pouvait y avoir d'autres bonnes surprises plus tard. Selon Nicolas, le plus jeune des deux autres, il devait avoisiner la vingtaine, il fallait acheter contrairement à Jean qui pensait qui pensait qu'il fallait économiser.

-Quand même ça m'emmerde de sortir ça. 


Son supérieur chuchota une nouvelle fois à son oreille. Finalement la négrière obtempéra sous l'insistance de son chef. Isabelle se leva et annonça :

-501 anneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/12/2012
Messages : 65
avatar
"Kory" Bouffe-goules
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Ven 1 Nov 2013 - 17:21

Vendredi bondit de son siège pour faire face aux négriers derrière lui.

"Vous-vous foutez de la gueule de qui ? Hein ? Un putain d'anneaux ? Je vais vous montrer moi !"

Il sortit de sa chaussure un long couteau de cuisine prêt à montrer son talent de chasseur à l'homme macabre lui-même. A l'entrée, les deux Wendigos pointèrent leur fusils vers le groupe de l'arc, sans prêter attention aux miliciens ou aux hommes du maréchal tout proches.

"VENDREDI !"

La voix de Gueule d'acier avait été assez puissante pour ramener la pression artérielle de son chasseur au plus bas. Il avait tiré la chaine d'un cou sec, manquant d'envoyer Kory au sol.

"Suffit."

Vendredi observa son leader dans une expression à mi-chemin entre l’entonnement et la peur avant de reprendre sa place. Gueule d'acier repris, cette fois-ci à l'intention de tout les invités présents.

"Si certaines personnes se jugeant au-dessus des règles, considérant cette vente comme une blague, manquent de respect... Ce n'est pas le cas des Wendigos ! J'en offre 600 anneaux."

Jean-Marc Assun sursauta dans son armure surdimensionnée. A l'entrée, la tension redescendit d'un cran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Ven 1 Nov 2013 - 17:37

Après l'incident qui venait de se passer les négriers étaient plutôt sur leurs gardes. Toutefois, Isabelle, elle, était inondée d'une satisfaction incroyable. C'était du pétage du plomb dans les règles auquel elle venait d'assister et la sensation grisante de l'adrénaline dans le sens l'incitait à recommencer. Toutefois pour éviter un craquage nerveux des Wendigos la négrière demanda conseil auprès de son chef. Celui-ci chuchota quelque chose à l'attention de la négrière qui eut un sourire sadique en entendant ses instructions. Ca allait prendre une tournure intéressante.

-Gaffe. Dit Nicolas.
-Ouais, je garantis pas que je pourrais arrêter l'autre timbré. Continua Jean.
-C'est votre taff de prendre les balles à nos places, ça vaut aussi pour les armes blanches. Répondit Jager.

La négrière prit une inspiration, se leva et sortit :

-610 anneaux.

L'adrénaline commençait déjà à monter en imaginant la réponse des Wendigos. Pourtant cette idée n'était pas d'elle. Elle se rassit, une main sur la ceinture, près de son holster de pistolet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/12/2012
Messages : 65
avatar
"Kory" Bouffe-goules
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Ven 1 Nov 2013 - 17:43

Vendredi et Jean-Marc souriaient, gueule d'Acier fit un petit geste horizontale de la main.

"Fbynde d'vé cins !"

Gueule-rouge semblait apprement lui aussi satisfait. Kory avait mit un petit moment à comprendre, un chuchotement du leader à son oreille et tout s'éclaira, il se garda bien évidement d'y prononcer le mot "Négrier".

La joueuse de Trashball ne partageait pas leur état, elle observait les hurleurs en l'attente d'une réaction de leur part.

"Voyons ce qui se passe maintenant."

Un cigare d'avant guerre se glissa dans le demi-sourire de Gueule d'acier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Sam 2 Nov 2013 - 15:12

Excédé par le comportement puéril des psychotiques, un marchand osa se lever.
« C'est fini ces gamineries ! Nous sommes dans une vente sérieuse ici ! »
Rouge de colère (ou de peur?) il remit de son doigt ses lunettes qui glissaient. Un milicien, portant un énorme fusil à pompe, se leva à son tour.
« Il a raison, arrêtez vos conneries, la milice du Métro propose 700 A ! »

La proposition du milicien était presque recouverte dans le brouhaha de la salle qui se plaignait de la tournure de la vente. Maître Brouge frappa de son marteau.
« S'il vous plait, s'il vous plait messieurs dames, calmez vous. »

La salle se calma un peu pour écouter Ernest Brouge.
« Rien n'empêche Monsieur Macabre de renchérir de 1 ou de 10 anneaux. Il est dans son bon droit et nous vous prions de bien vouloir le respecter.
Le prix est donc de 700 anneaux pour messieurs les Miliciens du Métro. Quelqu'un d'autres pour cet recette de fusils à énergie hautement performant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Neuchâtel, Suisse
Inscription : 08/08/2013
Messages : 69
avatar
Unité J-031 "Joel"
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Sam 2 Nov 2013 - 15:25

Joel était excité comme une puce! Toute ces interactions entre les gens autour de lui, c'était fabuleux! Même la colère du psychotique ne faisait que plaisir au Rob-homme. Il notait tout dans sa tête, l'apparence des gens et leurs attitudes.

Il se reconcentra aussi sur la mise. Ce que le Maréchal proposait étaient des armes à rayons avec une très(trop?) haute puissance. Ce n'était peut-être pas de leur avantage de posséder une telle arme, mais ils pourraient définitivement s'en servir comme base pour des améliorations. Joel pensait en particulier aux rayons des UA qui pourraient probablement bénéficier de cette arme.

Joel regarda 022. Ils avaient le droit à une certaine marge d'indépendance, chacun s'adopterait à l'attitude de l'autre. Le rob-homme se leva donc et dit, calmement.

- "Nous montons à 750 A, en espérant que cela ira à tout le monde"

Puis il se rassit, attendant la réaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Sam 2 Nov 2013 - 15:58

Cassage de couilles dans les règles.


C'était exactement la sensation jouissive que ressentait la négrière en voyant les réactions nombreuses. Mais toutefois il fallait faire attention. Mais ces armes pourraient être utiles, encore fallait-il trouver le matos pour les faire, mais l'Arc regorgeait de talent. L'homme macabre chuchota quelque chose à l'attention de la négrière qui esquissa un sourire, les choses sérieuses allaient commencer.

-775 anneaux. En effet, les miliciens ont raison les choses sérieuses commencent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Neuchâtel, Suisse
Inscription : 08/08/2013
Messages : 69
avatar
Unité J-031 "Joel"
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Dim 3 Nov 2013 - 0:59

Joel se releva

- "Je pense que je vais rester debout au vue des magnifiques compétiteurs qui se trouvent ici" dit Joel, en pleine extase. "Je montes à 800 Anneaux!"

Il se frottait les mains, le plaisir du jeu était immense et il le sentait. Mentalement il remerciait Céline qui lui avait doté d'une grande capacité à ressentir le bonheur. Mais il allait devoir faire attention, les gens ici présent avaient l'air bien motivé à avoir ce stock d'armes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Briançon
Inscription : 04/09/2012
Messages : 188
avatar
UAAE-022
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Dim 3 Nov 2013 - 1:27

Les cervbots observent passivement l'agitation dans la salle, et commencent a remplir leurs bases de données sur les différents enchérisseurs. Il est évident que leur attention est tournée plus vers les participants que l'enchère en question pour l'instant, pas besoin d'être expert en robotique pour s'en apercevoir. A l'exception de Joel.
Au vu de la réaction de J-031, 022 a un léger mouvement de recul, presque imperceptible. Il lui met la main sur l'épaule, le faisant se baisser et lui glisse quelque mots discrètement, puis tous deux reprennent leur position initiale.

_________________
Un crissement, un éclair gris, et votre visage balafré à vie.
Un grincement, un éclair rouge, et maintenant le haut de votre crane bouge
Un sifflement, bruit de robot, dites au revoir à votre cerveau.

-Dernier message de la part de CARLA-1.6.3 aux occupants de l'abri 101
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Dim 3 Nov 2013 - 10:36

Tas de ferraille...


Isabelle resta caler dans son siège, sentant la tension monté progressivement à son plus grand bonheur. La négrière s'alluma une cigarette, la nicotine envahissant ses poumons était l'une des rares choses qui la calmait sans éveiller la paranoïa ambiante. 


-Éteignez moi ça. Demanda l'homme macabre.

Isabelle s’exécuta et écrasa sa cigarette sous ses rangers noires. Son chef lui murmura quelque chose, comme à son habitude. La négrière réprima à grande peine un sourire avant de se lever et d'annoncer.

-801 anneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Dim 3 Nov 2013 - 17:53

La salle s'agita de nouveau, mais cette fois personne n'osa se lever pour s'énerver.
Un membre du Trident se leva avec un grand sourire.
- 802 anneaux.
Il fit un clin d'oeil à Isabelle qui s'était retournée pour voir l'auteur de la nouvelle offre.
Un milicien, le même que tout à l'heure, se leva à son tour.
- 900 anneaux, dit-il d'un ton rageur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/12/2012
Messages : 65
avatar
"Kory" Bouffe-goules
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Lun 4 Nov 2013 - 17:14

Vendredi chuchota quelques mots à Gueule-rouge qui chuchota quelques mots à Jean-Marc qui repeta ce qu'il avait entendu à Gueule d'acier. Celui-ci Haussa les épaules, il tira sur la chaîne de Kory et lui chuchota à l'oreille ce qui était venu jusqu'à lui.

Elle attendit que le calme revienne dans la salle et que son cerveau assemble les mots pour annoncer.

"40 radcochons !"

Gueule d'Acier explosa d'un éclat de rire bien vivant avant de relever.

"950 anneaux ! Envoyez le matoss qu'on passe aux choses suivantes, j'ai laissé le repas mijoter à la maison !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Mer 6 Nov 2013 - 16:09

Pour la première fois depuis le début de la vente la salle se fit calme. Maître Bruge attendit quelques secondes, puis frappa une fois de son marteau.
« 950 un fois. »
Il frappe une deuxième fois.
« 950 deux fois. »
Puis une troisième.
« Bien, adjugé vendu à Monsieur Gueule d'Acier, chef des Wendigos, pour 950 anneaux. »
Maître Bruge fit un signe à l'un des hommes du Maréchal qui emporta le chapitre du livre et le lot de fusil qui l'accompagné soigneusement rangés dans un sac de toile.
« Monsieur Gueule d'Acier, je vous prie d'envoyer l'un des votre rejoindre la salle annexe pour procéder à l'échange.
Nous allons passer au second chapitre du livre dont la mise de départ sera de 400 anneaux.
Il s'intitule : Énergie personnelle illimitée !
Ce chapitre explique comment construire ses propres piles à fission, d'une manière très simple et artisanal. Grâce à cela, non seulement vous aurez des piles à fission à l'infinie pour tous vos appareils, mais surtout, aux prix où elles coûtent, vous pourrez très facilement devenir très riche. Imaginez que vous serez en situation de monopole, vous contrôlerez totalement le marcher de l'énergie, même la FNF voudra commercer avec vous.
Alors ? Qui est intéressé ? »

Déjà une main se leva, évidemment celle d'un marchand du métro.
« Moi ! 500 A »
Rapidement suivi par une autre main, celle d'un autre marchand assis à deux places du premier.
« 550 ! »
Le premier marchand le regarda d'un air méchant, il était prêt à se battre.
« 600 ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 24 Masculin
Ville IRL : Neuchâtel, Suisse
Inscription : 08/08/2013
Messages : 69
avatar
Unité J-031 "Joel"
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Mer 6 Nov 2013 - 20:38

Joel avait compris ce que 022 lui avait dit. Un peu à contre-coeur, il s'était assis, patientant la fin de la première enchère qui arriva à un certain Gueule d'acier, chef des Wendigos. Le Rob-homme devina qui s'était et enregistra son apparence dans ses données.

Arriva enfin la nouvelle enchère qui commença immédiatement à monter. Joel sourit intérieurement, regarda 022 et se leva :

- "Messieurs, pas la peine de se battre et laissez moi surencherir à 650 A"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Mer 6 Nov 2013 - 20:48

C'était le bordel le plus total, d'ailleurs la prochaine enchère était alléchante. Des piles à fission à la pelle! Isabelle avait senti le frisson de plaisir de l'homme macabre, oui il y avait de l'argent à se faire. La négrière sourit. Sans aucun doute qu'avec un peu de doigté ce serait dans la poche, encore que les autres avaient l'air d'y tenir.

-651 anneaux! Annonça l'homme macabre.

S'il annonce lui même les mises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   Mer 6 Nov 2013 - 21:08

Le marchand, visiblement très intéressé par la vente en cours, se tourna vers le rang des négriers.
« Vous nous faite chier avec vos enchères à 1 anneau, si la vente vous intéresse pas allez vous faire enculer par un mutant ! »
Le marchand devint blanc quand il se rappela soudain que des mutants, dont la Reine, se trouvaient dans la pièce. Ces derniers s'agitèrent un peu sur leurs sièges, visiblement ils n'avaient pas très apprécié le rapprochement de leur race avec les adeptes sodomites.
Le marchand se rassit en gardant une couleur très pâle.
Une voix retentit à nouveau.
« 652 anneaux ! »
C'était à nouveau le représentant du Trident qui avait l'air de prendre la vente à la rigolade au vu de son affalement sur la fauteuil et de ses pieds étendu sur le dossier du siège du rang d'en face. Il fit un nouveau clin d'oeil à Isabelle, puis croisant le regard du marchand encore blème il mit son pouce à son cou en mimant un égorgement. Tout de suite le marchand détourna le regard. Il n'allait pas se relever de sitôt.
Son voisin lui, tout aussi intéressé par la vente, n'avait de problème encore avec personne dans la salle.
« 800 anneaux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les enchères atomiques   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les enchères atomiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-