Partagez | 
 

 Dopant pour gamine léthal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 65
avatar
Balthazar JAUNE
MessageSujet: Re: Dopant pour gamine léthal.   Ven 25 Oct 2013 - 10:29

- Euh vous inquiétez pas, je vais pas vous faire de mal !

Il repensa à la situation. Il était un peu armé, elle jusqu'aux dents, et en position de combat. Même s'il essayait de lui faire mal, il risquait d'avoir beaucoup de mal à se montrer un minimum dangereux. Donc il essaya de paraître encore moins belliqueux, baissant son arme en direction du sol. Elle portait à sa ceinture un joli assortiment de colliers qui lui disaient quelque chose... Mais quoi ?

-Je faisais juste de la récup' dans le coin, puis j'ai voulu vérifier l'immeuble... Et là j'ai entendu que vous étiez en danger ! Il hésita un peu, avant d'ajouter en tentant de prendre la pose qui le mettrait le plus à son avantage : Heureusement que j'étais là...

Pourvu qu'elle ne remarque pas qu'il transpirait abondamment, et que son teint avait viré au rouge tomate... Il n'était pas vraiment habitué à parler aux femmes, surtout pas quand elles étaient si belles et en danger. Une demoiselle en détresse ! Voilà exactement ce qu'elle était. Dans les histoires, habituellement, c'était plutôt une bonne chose pour le héros qui venait la délivrer.
Là, vu la tronche de la nana, il n'allait pas se passer de bonnes choses.
- Euh... Vous pouvez baisser vos armes, hein ?

Pendant ce temps...

Les tables de multiplication, quelle plaie. Et pourtant, c'était vraiment important ! Par exemple, pour pouvoir calculer les proportions en cuisine. Décidément, c'était une chose que son petit-fils ne se déciderait jamais à apprendre. Pourtant, Tatie Mimine ne devait pas pour autant les oublier ; et c'est pourquoi, après une comptine fort instructive sur une sorcière à chapeau, elle prit sur elle de les réciter de façon exhaustive.

- Et six-fois-dix, trente !

L'attente avait assez duré. Il était clairement temps que son petit bout d'chou redescende de l'immeuble où il était monté. Il commençait à se faire tard, d'après ses standards. Poussant le volume des hauts-parleurs à fond, la machine s'égosilla.

- EUPHÈME MON CHOU, TA MAMIE S'IMPATIENTE !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: Dopant pour gamine léthal.   Ven 25 Oct 2013 - 15:59

-Euh vous inquiétez pas, je vais pas vous faire de mal !

Evidemment, c'est moi qui vais te faire du mal.

Elle avait affaire à quoi au juste? Un psychopathe qui cachait son jeu à merveille ou bien à un paumé qui ne ferait pas de mal à une mouche. Dans les deux cas, elle n'avait pas le temps de s'en occuper, sa dope était entrain de traverser les étages et la négrière avait besoin de sa coke! Hors de question de laisser filer et disparaître le seul dealer "respectable" de Paris à cause d'un gus qui est arrivé et à tout fait foirer.

-Je faisais juste de la récup' dans le coin, puis j'ai voulu vérifier l'immeuble... Et là j'ai entendu que vous étiez en danger !  Heureusement que j'étais là...

J'achetais de la beuh à un dealer et j'aurais pu l'éclater quarante et une fois si j'avais voulu.

Il avait viré au rouge sang, la négrière fronça les sourcils, ce mec était-il timide ou alors avait-il le béguin pour Isabelle? Dans tous les cas ça ne lui convenait pas! Pas le temps pour les conneries amoureuses, pas le temps pour jouer la psychologue! Elle devait rattraper le dealer!

- Euh... Vous pouvez baisser vos armes, hein ?
-Non.

La négrière rangea sa matraque avant de se rapprocher de la porte, elle sortit son pistolet à énergie, et proféra une menace plutôt éloquente à l'attention de son "sauveur".

-Si l'autre m'échappe, je reviendrais, et je te dépècerais comme un rad-caniche avec un épluche patate rouillé!

Aussitôt elle partit, plus de temps à perdre. Isabelle suivit les trous laissés dans les murs par les charges répétées du dealer, puis elle vit une porte ouverte qui menait dans le couloir. Il avait filé par la cage d'escalier, qui était désormais affublée d'un beau trou vertical, impossible de le poursuivre par cette voie. Mais il restait l'ascenseur. Après avoir fait quelques trous dans les portes de sécurité la négrière plongea sur les câbles et se laissa glisser jusqu'à la cabine. Une nouvelle fois son pistolet à énergie fût de la partie, trois coups suffirent pour obtenir une fente assez large pour qu'elle s'y glisse. Ne restait plus qu'à ouvrir les portes pour être au rez-de-chaussée. Expulsant la cartouche d'énergie et en charge une nouvelle, la négrière mit en joue la porte et appuya sur la détente, rien ne se passa. Le pistolet déconnait.

Merde, va falloir improviser.

Jet de hasard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 01/09/2012
Messages : 681
avatar
Saint Vincent de Räzell
MessageSujet: Re: Dopant pour gamine léthal.   Sam 9 Nov 2013 - 6:20

Le Saint repéra le robot qui chantonnait dans l'appartement du concierge, près de l'escalier désormais plus troué qu'un touriste chez les Hurleurs. Elle semblait avoir quelques problèmes avec son processeur de calcul, vu la tournure farfelue que prenait la fin de la table de six. Le Saint l'observa rapidement et discrètement et ne jugea pas Tatie Mimine dangereuse. Ce n'était qu'une étrange boîte de conserve qui virevoltait dans une danse bizarre basée sur des rotations sur elle-même, tout en poussant la chansonnette d'une voix discordante.

Soudain, la voix informatique stoppa nette la chanson pour laisser place à une émission sonore avoisinant les cent-dix décibels.

« EUPHÈME MON CHOU, TA MAMIE S'IMPATIENTE ! »

Le Saint avait sursauté sous l'effet de surprise en portant par réflexe les mains à ses oreilles. Encore quelques secondes après, il entendit un désagréable sifflement ininterrompu dans ses tympans et se mit l'index dans l'oreille gauche avec une grimace, comme si ça pouvait l'aider à chasser l'acouphène. Il jura intérieurement.

Le Saint haussa un sourcil en tendant l'oreille pour s'assurer que son ouïe fonctionnait encore, une fois le silence revenu, et il eut le sentiment de très bien entendre. D'entendre comme il n'avait jamais entendu auparavant, même. Et pourtant, il en avait pris des drogues de toutes les couleurs et de toutes les formes. Une hyperacousie rendait chaque détail du paysage sonore beaucoup plus net et plus fort, et le Saint trouva cet effet absolument incroyable. Au sens positif du terme.

Tain, cette boîte de conserve m'a débouché les esgourdes violent, là !

Et c'est alors qu'il entendit un bruit métallique sourd provoquant un écho, comme un Bong. Il tourna sa tête vers l'endroit où le son lui semblait provenir, et chercha du regard son hypothétique provenance. Puis un coup de pistolet laser. Un second. Et un troisième. Là, il n'y avait plus de doute possible. Saint-Vincent avait les yeux braqués sur la cage d'ascenseur hors-service. C'était un vieil ascenseur, avec un ouvrage de fer forgé et d'acier très élaboré composé de deux portes. La première est constituée d'arabesques métalliques et s'ouvre avec une clé en un astucieux mécanisme qui permet à la porte de se lever jusqu'à une hauteur de deux mètres pour laisser passer les passagers. Cette première porte donne sur la seconde, qui est la porte de l'ascenseur en lui-même - tandis que l'autre n'était présente que pour éviter l'accident bête qui aurait été de tomber dans la cage d'ascenseur - et dont la confection est bien différente : c'est une porte constituée de deux pans d'acier finement creusés çà et là avec de petits motifs répondant aux mêmes canons de l'Art Nouveau que la porte de fer forgé.

Inutile pour le Saint de placer son œil contre l'une de ses meurtrières modèles réduits pour savoir ce que contenait la Boîte de Pandore, il ne fallait pas être un génie pour comprendre qu'il était poursuivis par les deux complices.

Ni une, ni deux, il se précipita vers la porte principale ! Le tout pour le tout, et merde aux lâches qui se cachent dehors ! Il ouvrit la porte avec fracas, et détalla comme si sa vie en dépendant - ce qui était peut-être le cas - à travers la rue, jusqu'à l'autre côté. Pendant qu'il traversait la voie publique en piteuse état, il s'attendait à être fauché par une balle en pleine poitrine et à s'étaler en pleine course face contre terre. Il s'attendait à ce que Tatie Mimine sorte derrière lui et lui balance une bonne salve de .308 de derrière les fagots. Mais rien ne se passa, même pas un coup de feu raté. Le Saint atteignit le porche d'un immeuble en face de celui d'où il était sortit.

Il s'accroupit dos contre le mur, et jugea sa position assez protégée, surtout en l'absence de coups de feu pendant sa sortie héroïque. Il reprit son souffle, en essayant de reprendre une respiration normale et un rythme cardiaque moins rock'n'roll. Son regard était maintenant braqué sur l'entrée de l'immeuble d'où il était sortit comme un clown de sa boîte.

_________________
Thèmes Musicaux

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/08/2013
Messages : 138
avatar
Isabelle Jager
MessageSujet: Re: Dopant pour gamine léthal.   Sam 23 Nov 2013 - 20:01

La négrière essayait tant biens que mal d'ouvrir la porte en trafiquant les câbles de l'ascenseur mais rien n'y faisait, il était mort de chez mort! Ne restait plus qu'à réparer le flingue et trouver la porte à l'ancienne, mais elle n'avait pas le temps elle devait rattraper le mec avant qu'il ne disparaisse. Grimper le long du câble? Non il était enduit de graisse et elle glisserait comme une savonnette sûre de l'huile, forcer à main nue les portes? Si elle avait été une mutante ça aurait pût marcher mais c'était une humaine tout ce qu'il y a de plus normale. Ne restait plus qu'une solution : magouillez le pistolet pour ensuite pour obtenir un tir assez puissant pour trouer le truc.

Allez un petit effort.

Approximativement deux minutes plus tard la négrière avait fini ses bricolages et tira un grand coup au milieu de la porte. Ne restait plus qu'à profiter de l'ouverture offerte pour s'aménager une sortie : calant un pied d'un côté de l'ouverture et les deux mains de l'autre, Isabelle tira du mieux qu'elle pût tandis que la rouille tombait et que les portes s'ouvraient d'une trentaine de centimètres. La lieutenante de l'homme macabre se faufila de l'autre côté en ouvrant difficilement la deuxième porte. Le tout réalisé en environ cinq minutes, il fallait dire qu'écarter deux pans de métal suivit d'une porte art nouveau sans toucher la poignée n'avait rien de commode. La négrière sortit dehors à toute jambes arme au poing, plus aucune trace de lui. Elle regarda autour d'elle, rien en vue.

-Chiotte! Dit-elle en tapant du pied. Le seul dealer clean se casse au premier pépin. Monde de merde!

Elle jura de nouveau, c'était quoi la suite, la terre qui se dérobe de sous ses pieds? La négrière s'assura que le cran de sécurité était mit et rangea son pistolet dans son holster.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 01/09/2012
Messages : 681
avatar
Saint Vincent de Räzell
MessageSujet: Re: Dopant pour gamine léthal.   Mar 26 Nov 2013 - 20:58

Le Saint entendit plus qu'il ne vit la rousse sortir du bâtiment. Elle avait perdue sa trace, et finit par partir, puisqu'il ne se déclara pas. Il avait retenu sa respiration et s'était changé en statue de granit le temps qu'elle fut dans la rue.

Ainsi, la première rencontre d'Isabelle et Vincent fut, on peut bien le dire, atypique. Pour chacun d'entre eux, il sembla que ce fut un fiasco.

Le Saint retint bien son visage et cette expérience désagréable. Mais en y réfléchissant à tête reposée - et comme aucun tireur d'élite n'avait essayé de l'abattre - il se dit que, peut-être, la rousse n'avait pas menti, et que toute cette histoire n'avait finalement été qu'un effroyable quiproquo.

La paranoïa n'aidait pas à faire les meilleurs choix lorsque la situation changeait d'un coup. Et puis le Saint s'était toujours méfié des Négriers. Après tout, ils commerçaient avec Lutèce, et Isabelle avait finalement avoué avoir de surcroît travaillé pour le Trident.

Après deux bonne sheures sans bouger, après que la rousse ne soit partit, le Saint se leva finalement de sa cachette, et courut vers des quartiers plus cléments. Peut-être avait-il péché par excès de prudence, et qu'il avait fait du zèle, mais au final ... Il ne le saurait jamais. Et au moins, il était encore vivant. Mieux valait perdre l'occasion d'une vente avec une cliente isolée et même pas régulière, plutôt que de finir agonisant dans un caniveau, sans drogues pour s'achever sans douleur.

Ça c'était de la philosophie positive. Il fallait voir le bon côté des choses. Il pria toutefois pour que jamais il n'ait à revoir cette tête-brûlée aux cheveux de feu ...


Fin du Chapitre.

_________________
Thèmes Musicaux

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dopant pour gamine léthal.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dopant pour gamine léthal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Dopant pour gamine léthal.
» ・*:.。..。.:*La gamine de 12 ans qui se prend pour une dessinatrice*:.。. .。.:*・
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-