Partagez | 
 

 Edouard Blècque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 12/01/2013
Messages : 12
avatar
Edouard Blècque
MessageSujet: Edouard Blècque   Sam 12 Jan 2013 - 18:41

Nom: Blècque

Prénom : Edouard, ou Ed', ou Chicquard

Race : Humain

Date de naissance : 2139

Description physique : Edouard est grand, entre un mètre quatre-vingt cinq et un mètre quatre-vingt dix à peu près. Bâtis comme une armoire à glace, il est large d'épaule et musclé. Sa peau un peu hâlée arbore les traces de pas mal de combats ou d'autres incidents, notamment une longue balafre sur la joue droite, dont il parle rarement, préférant gueuler sur l'interlocuteur jusqu'à ce que celui-ci ai oublié.
Son visage puisque l'on en parle, est grossier, avec des arcades sourcilières un peu trop prononcées et un nez qui a reçus sa dose de coup de poing. Il a une mâchoire large et carré, recouverte généralement d'une barbe de quelques jours, qu'il rase rarement et mal. Il arbore d'ailleurs d'autres cicatrices très fines. Il porte la moustache et une tignasse de cheveux noirs lui recouvrent le crâne. Sous ses épais sourcils, deux yeux marrons particulièrement foncés brillent, de colère ou d'amusement.
Il a le plus souvent l'air nonchalant, comme se fichant éperdument de ce qui peux arriver autour de lui. Néanmoins il dégage toujours une indéniable impression de force et de meurtre. Il est de ces hommes que l'on redoute lorsqu'ils vous sourient, dont on craint l'attaque à chaque phrase. Au combat c'est un chien enragé, il agit vite et bien, sans se soucier des obstacles, persuadé que la plupart préfèrent éviter de se trouver sur son chemin.

Profil Psychologique : Bagarreur, joueur mais mauvais perdant, crâneur, séducteur et machiste, alcoolique et gros fumeur, Edouard cumule à lui seul la moitié des défauts humains. L'autre moitié c'est qu'il ne les a pas encore exploité.
Vaniteux, ordurier et revêche, il ne se préoccupe la plupart du temps que de ses affaires ou de celles des autres qui peuvent lui rapporter. Il n'accorde guère d'attention aux autres gens, se contentant de regarder leur perpétuelle chute en avant, leur offrant toute la joie d'un crachat en plein visage à l'occasion.
Beaucoup se contente de penser qu'il n'est comme ça que parce qu'il est trop stupide pour être autrement. Et si Chicquard (comme l'on surnommé certains au vu de sa propension à mâchonner cigarillos et ''tabac'') ne brille en effet pas par la puissance de son intellect, c'est gravement le sous-estimé que de le croire débile. En vérité Edouard a perdus toute foi en l'humanité, si tant est qu'il en est jamais eu. Convaincus de la nature violente de l'homme et armé d'une bonne dose de mauvaise foi pour faire face aux cas plus épineux, il a décidé de consacrer sa vie à cette violence. Il se moque du bien comme du mal, fait ce qu'il estime nécessaire et sans concessions. On ne peut faire vibrer la fibre émotionnelle de cet homme puisqu'il l'a coupé depuis des années.
Assez revêche à l'autorité, il a appris à s'en accommoder au fil des ans, sans pour autant jamais se départir de son cynisme et de son mépris vis-à-vis des grosses huiles et des planqués. S'il est difficile à supporter, il n'en demeure pas moins qu'il fait de son mieux ce pour quoi on le paie, ce qui se révèle déjà souvent bon. Et c'est, aussi étrange que cela puisse paraître, un relativement charismatique meneur d'hommes, par l'exemple et une forme de respect.

SPECIAL :
CompétenceStrengthPerceptionEnduranceCharismaIntelligenceAgilityLuck
Valeur8575456

Biographie : Métropolitopia.
Quoi?
Tout commença à Métropolitopia.
Ah, ok, mais à part ça?
C'est un bidonville lugubre, situé dans une station de métro...
Une station de métro?
Oui, une station de métro en plein cœur de Paris...
De Paris?
Paris, oui, l'ancienne capitale de la France, ravagée par les bombes !
Hu, les bombes ?
Mais oui bordel, les bombes nucléaires envoyés par les États-Unis et la Chine en 2077 qui plongèrent le monde dans un hiver nucléaire !
Je me suis un petit peu éloigné du sujet là...
C'est pas clair ton truc, on en est où?
Hum... On en est qu'on en est à Métropolitopia, et plus précisément dans les Champs élimés, ce quartier de la ville qui abrite l'essentiel de la pègre, les bordels, les arènes et d'autres rebuts de la société aussi fréquentable qu'une colonie de puces sous ecstasy.
Sympa comme quartier pour le tourisme...
Oui, alors imagines ce que c’est d'y grandir.
Ca doit faire un bon taré ça!
Ben si tu me laissais continuer, on pourrait peut-être y arriver.
Hum, ok, je me tais.
Bien !

Donc, en 2139, dans un quelconque wagon crasseux et miteux, au milieux de ces milliers de locataires insectoïdes et de la petite bande de, hum, couturières qui se partageait ce logement, une prostitué quelconque appelée Cécile Blècque -de son nom d'artiste Marie Sue parce que soit disant elle avait la tête à jouer l'innocente pour ceux qui le réclamaient- mettait au monde un fils, de père évidemment inconnu et d'arrivée particulièrement inopportune, qu'elle se priva de baptiser puisqu'elle mourut très logiquement des suites de l'accouchement. Tandis que les femmes pleurèrent un bref instant leur ancienne compagnon, l'une d'elle décida de baptiser le bébé Edouard avant de rejoindre les autres pour se chamailler les maigres possessions de la défunte.

Le jeune Edouard grandit donc au milieu de ce quartier réputé sulfureux, vaguement surveillé par celles qui avaient côtoyé sa mère. A s'éduquer avec les petits caïds de l'endroit, il appris vite à se battre et qu'il n'y avait aucun intérêt à soutenir le plus faible dans une bagarre. Coincé au milieu de la dope qui circulait entre des femme trop fardés pour sembler encore attirantes et les branleurs qui servaient de sous-main à la pègre, il dut trouver à s'intégrer. Ne désirant aucunement se travestir, il choisit donc d'aller frapper à la porte de la pègre, pour voir si, par hasard, ils cherchaient pas un gars débrouillard pour faire quelques petits boulots.

D'abord fouineur, puis guetteur, puis livreur, c'est vers ses 17 ans, profitant d'une musculature des plus développés et d'un bon crochet du droit qu'il fit ses débuts comme homme de main. Tabasser de mauvais clients, réduire au silence quelque gêneur, tout cela ne le dérangeait pas, il aimait autant que ça soit eux que lui. Il commença véritablement à boire à cette époque et à traîner dans les endroits les plus mal-famés de la cité, comme petit bon à tout faire du caïd.
Et, parce qu'il était quand même bon dans son genre et qu'il savait se faire remarquer où qu'il passe -généralement à coup d'insultes et de franche camaraderie basée sur un échange de bourre-pifs-, il en vint à gravir quelques échelons, et à bosser pour des types un peu plus haut placé, le genre qui se balade en costard et dont tout le monde s'écarte dans la rue. Pas franchement agréable, mais il payait bien, aussi Edouard fit avec.

Voilà comment il se retrouva à bosser pour le Trident...
C'est quoi le Trident?
Argh ! Mais t'avais pas dis que tu la fermais toi ?
Ben si, mais là je connais pas...
Ben va lire l'encyclopédie et fais pas chier !
Je disais donc qu'Edouard en vint finalement à bosser pour le Trident, toujours dans la majorité des cas comme gros bras pour dessouder quelqu'un qui mettait son nez là où il aurait pas dus. Il en arriva d'ailleurs vite au stade où les poings ne suffisait plus et où il fallait passer à du calibre. Et vu le bonhomme, ça ne pouvait décemment être que du gros calibre. C'est pourquoi il se débrouilla pour récupérer un Gonzalès en ''presque parfait état, tiens c'est pour toi mon ami, pas cher du tout'' au souk, ce qui allégea sensiblement sa bourse et le fardeau de l'existence pour certains.

Comme il commença à en avoir marre de passer sa vie sous terre -certes il y avait des filles et de l'alcool pas cher, mais qu'est-ce que ça puait- il décida se trouver un moyen de regagner la surface. Et cela passait surtout par du fric, pour se payer ce dont il pourrait avoir besoin. Après quelques années d'économie -parce qu'il fallait quand même payer l'alcool, aussi- il put finalement s'offrir un fusil Churchill et se décida de quitter Métropolitopia.
Dans les années qui suivirent il se balada un peu partout, de Lutèce au Marché de la gare, et exécuta toutes sortes de boulots plus ou moins bien payés. Après un bref passage chez les chasseurs de prime, dont il ressortit avec un œil au beurre noir et une joue ravagée pour avoir insulté Ab, il s'engagea pour une période indéterminé dans les milices de la FNF -surtout pour éviter d'autres représailles, ils ont la gâchette facile les chasseurs de primes-. C'est au cours d'une mission en renfort de quelques patrouilleurs qu'il récupéra une tenue sur le cadavre de l'un d'eux. Elle était presque à sa taille et avait déjà bien vécus, et il quitta les milices dans l'instant pour éviter les questions embarrassantes. Il prit aussi le casque, même si les dommages qu'il avait subis le rendait inutilisable, en plus qu'il ne pouvait pas y loger sa tête.
Il traîne encore dans Paris, à se louer à ceux qui ont besoin d'un gros bras pour quelques temps et à dépenser l'argent gagné en clopes, alcools et munitions essentiellement.

C'est tout?
Hein, comment ça "c'est tout" ?
Ben ça s'arrête là ? Pas de personnages secondaires, pas d'intrigues, pas de dénouement ?
Mais évidemment que non, c'est un personnage de jeu de rôle !
De quoi?
Je vais pleurer...

Statut/Rang/Grade/Classe : Mercenaire
Faction : Survivant

HRP

Ancien(s) ou autre(s) compte(s) : /
Comment ai je découvert le forum : Connait l'ancien.

_________________
C'est une farce. Tout n'est qu'une farce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 29/11/2012
Messages : 33
avatar
Marc Desbois
MessageSujet: Re: Edouard Blècque   Dim 13 Jan 2013 - 11:16

Moi je dis "Reflet d'acide" ,

et je dis bonne fiche aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 17/08/2012
Messages : 267
Fonction : Modérateur
avatar
Alexandre Fontaine
MessageSujet: Re: Edouard Blècque   Dim 13 Jan 2013 - 13:44

Présentation très sympathique à lire et bonne.

Fais ta fiche de personnage, remplis ton profil et c'est bon

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 12/01/2013
Messages : 12
avatar
Edouard Blècque
MessageSujet: Re: Edouard Blècque   Dim 13 Jan 2013 - 18:08

Fait : http://www.fallout-requiem.com/t413-fiche-d-edouard-blecque#2805

Pour l'argent, c'est vous qui nous renseignez où la somme de départ est marqué quelque part ? (et où ?)

_________________
C'est une farce. Tout n'est qu'une farce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Edouard Blècque   Dim 13 Jan 2013 - 18:14

la somme est donnée arbitrairement selon la qualité de la fiche.
Je m'occupe de toi tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 7 Masculin
Inscription : 31/01/2012
Messages : 1527
Fonction : Compte Fondateur
avatar
LouetRinkin
MessageSujet: Re: Edouard Blècque   Lun 14 Jan 2013 - 9:32

Parfait, je valide.

*coup de tampon*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallre.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Edouard Blècque   

Revenir en haut Aller en bas
 

Edouard Blècque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daniel Edouard, boxe ayisyen, chanpyon WBA pwa mwayen latin/ameriken
» Présentation de Edouard Neuman
» DISCOURS DU PREMIER MINISTRE JACQUES-EDOUARD ALEXIS
» ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE JACQUES-EDOUARD ALEXIS
» Edouard le veteran elfes des terres du milieu!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Encyclopédie et personnages :: Personnages :: Cimetière-