Partagez | 
 

 Fin de route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 25/09/2012
Messages : 70
avatar
Volodia Helsen
MessageSujet: Fin de route   Lun 31 Déc 2012 - 16:34

-> http://www.fallout-requiem.com/t342-un-sauvetage-lupin


Avoir laissé l'amazone seule lui laissait le gout amer du remord. Même si le mercenaire était blessé il n'en restait pas moins dangereux. Il faut qu'elle retourne auprès de ses sœurs avant que Zwei ne se remette à la traquer. Mais, pourtant c'était à cause d'elle tout ça, pourquoi s'inquiéter pour Méliss' ?
Oublies ca, tout ce qui compte maintenant c'est d'arriver à la gare de lyon.
- Il tient le coup ? Demanda-t-elle à Delphine.
L'animal se portait bien, avait l'air en tout cas, mais depuis peut se mettait comme à boitiller.
- Et toi ça va ?
Pas la grande forme pour elle non plus, le meurtre perpétré par l'amazone lui avait laissé un coup dur, surtout les accusations qu'avait porté la Zingaros "c'est elle qu'il l'a tué, je l'ai vu", la gardienne avait tout de suite pensée "Non, pas elle, jamais", mais pourtant un doute s'était installé depuis que Volodia repensait à la confrontation.
- Dis moi que t'y es pour rien là dedans... Rassures moi, jamais tu aurais... hein ?
Son ton était presque suppliant, pendant toute cette semaine passé avec la chasseuse de prime elle s'en était faite une agréable compagnie, quelqu'un en qui on pouvait avoir confiance... mais est ce que je la connait vraiment ?



Un post de contrôle de la FNF. On y est ! L'armée française possédait plusieurs postes de gardes autours du Marché de la gare et assurait sa protection extérieur contrairement à la Sécurité du Marché, groupe de mercenaire s'occupant exclusivement de la Gare elle même.
- Nous devons fouiller vos sacs avant de pouvoir vous laisser passer.
- Pourquoi donc ? C'est déjà arrivé que quelqu'un se trimballe avec une bombe dans son bardas ?
Elle posa néanmoins ses deux sacs sur la table en fer calé à l'entrée du petit bâtiment qui servait de poste de garde.
- Jamais, et ce par ce que nous fouillons chaque visiteur et marchand. La FNF veille au bien être de ses concitoyens. Ben voyons ! Et les saloperies que vous expérimentez dans vos labo c'est pour le bien du peuple ? C'est avec de l'amour en boite ou à coup de missile dans la tronche que vous veillez sur nous ?
- Tout est en ordre... Pour les sacs. Gardez le crans de sureté relevé pour vos armes, enlevez les chargeurs et mettez les dans vos poches. Et votre animal, il est pas agressif au moins ? Bon allez circulez, allez y.

Il fallu encore une vingtaine de minutes avant d'arriver dans l’immense bâtiment.


- Nous y voilà. Restons encore un peu ensemble, je vais me renseigner pour les caravanes... C'est bien à Nécrotopia que tu vas ?
Volodia se dirigea vers le quai Arabe.
- Ça paiera ton voyage.
La gardienne sortie de son sac la boite en bois sculpté pleines des bijoux que leur avait offert les Zingaros, quant le traineau qui transportait tout leur bagage avait cédé, Volodia garda la boite mais laissa les deux tapis, trop encombrant.


* * *

- Des "bijoux", ça c'est des os sculpté, c'est de la merde, ça vaut rien, nakash !
- 200 anneaux.
Si la négociation tournait trop à son désavantage, il n'y avait que l'embarra du choix tant d'autres commercants étaient présent sur le quai.
- 50 !
Ça va pas être facile.

Spoiler:
 

Voilà qui était fait.
- Je ne garde que dix anneaux, le reste prend le. Non ne discute pas, prends le.
La gardienne n'avait pas la fibre commerçante, s'en était elle tiré ou arnaqué face au jeune marchand ? Bah de toute façon c'est plus que suffisant.
- Je vais voir un autre Gardien, c'est un de nos contact au Marché de La Gare. Je n'en ais pour pas longtemps.
Le loup aboya, tout ce monde devait le rendre nerveux.

Direction le quai Russe désormais, tout aussi peuplé que l'Arabe mais moins bruyant ! Le gardien qu'elle cherchait s’occupe de la distillation, habituellement, elle le trouva prés d'un grand alambic.
- Andrew Danilov, comment allez vous sergent ?
Les deux gus qui travaillaient sur l'engin allèrent d'un petit ricanement, c'était une blague qui cachait une longue histoire.
- Ne m’appelles pas Sergent ! Et vous deux tirez vous.
Une fois partis :
- Combien de temps qu'on s'est pas vu, hein ? Et cette mission dans le Métro pour récupérer l'implant sur un mec du Trident ça a donné quoi ?
- Pas le temps de discuter Danis, enfin pas pour le moment, dis moi qu'elle est la meilleur caravane qui part pour Nécrotopia et quant elle s'en va.
- Mmmh. Tu trouveras des marchands avec pas mal de brahmines, dehors, par là, Dix anneaux la place mais ils sont protégé par des mercenaires. Mais dépêches toi car elle par dans pas longtemps.
- Ok, merci Danis, je reviens.

La chasseuse de prime ne fut pas difficile à retrouver, pas grand monde qui se ballade avec un loup, hein ?
- Cette caravane ne va pas tarder à partir, 10 anneaux la place mais tu seras sur d'arriver en un seul morceau. Ca te changeras de la dernière fois, hein ?
Et bien c'est la fin, belle et bien, il était temps mais d'un autre coté...
- Un sacré périple pas vrai ? Je... je n'y serais pas arrivé sans toi, donc... heu... merci.
Elle était gauche, ne savait pas quoi dire.
- Tiens, prends ça, en souvenir. Puis c'est plus léger que ton bazar là, pas vrai ?
Le fusil Zingaros et les munitions, meme se Delphine ne s'en servait pas elle pourra toujours en tirer un certain prix.
- Bon aller la caravane ne va pas tarder à partir... donc à la prochaine fois, je passerais à la guilde des chasseurs de primes à l'occasion !
Elle flatta l'encolure du loup une dernière fois avant de partir pour de bon.

Ce n'est pas tout mais j'ai un rapport à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 26 Féminin
Ville IRL : Côte d'Or
Inscription : 13/09/2012
Messages : 39
avatar
Delphine Lanvas
MessageSujet: Re: Fin de route   Lun 7 Jan 2013 - 14:48

Nous étions enfin arrivés au Marché de la gare. Malgré la trahison de l'Amazone, j’espérais tout de même qu'elle s'en sortirait face aux Zingaros. Je n'en revenais toujours pas de son acte. J'étais soulagée qu'elle m'est disculpée auprès des Zingaros et me promis à l'avenir de me méfier des psychotiques. Ils sont tous cinglés apparemment. Volodia s'enquit de l'état d'Œil-de-Nuit et je lui répondis que ça irait, le plus gros du voyage étant fait. Il boitait légèrement et je fis part à la jeune Gardienne de mon hypothèse :

-C'est sûrement une carence. Je vais le nourrir correctement maintenant.
-Et toi ça va ?
-Oui je fais aller mais cette histoire avec Méliss' m'a laissé un goût amer...
-Dis moi que t'y es pour rien là dedans... Rassures moi, jamais tu aurais... hein ?

Un sourire apparut sur mes lèvres.

-Tu crois réellement que j'aurais pu assassiner un vieillard, comme ça... De plus, un membre de la tribu qui a sauvé mon ami. Non... Ça, ce n'est pas moi... J'ai toujours refusé de m'en prendre aux enfants et vieillards, ce n'est pas pour commencer maintenant. Mais je dois dire que je ne comprends pas son geste. Qu'elle ait besoin d'extérioriser par un meurtre, ok, mais un vieillard... Il n'y a pas de mérite pour une guerrière dans ce meurtre facile.

Tandis que j'achevais ma pensée, nous passâmes les contrôles pour entrer au Marché. Les contrôles rigoureux mis en place par la FNF étaient sévères et je fut heureuse qu'on passa avec facilité. Vingt minutes plus tard, je pus à nouveau admirer le marché dans toute sa splendeur. Tout se vend et tout s'achète ici.

-Nous y voilà. Restons encore un peu ensemble, je vais me renseigner pour les caravanes... C'est bien à Nécrotopia que tu vas ?

Je la remerciais de sa prévenance et achetais pendant ce temps à manger pour Œil-de-Nuit et moi. Il en fut ravi et dévora sa portion avec avidité. Je devrais le nourrir à mon retour pour qu'il retrouve son énergie et sa vigueur. Volodia revint vers nous et me tendit quelque chose :

-Ça paiera ton voyage.

La boîte des Zingaros... Je protestais de cette attention plus que généreuse mais la jeune femme ne voulut rien savoir. Volodia s'approcha d'une échoppe et échangea les bijoux contre des anneaux, qu'elle me tendit ensuite.

-Je ne garde que dix anneaux, le reste prend le. Non ne discute pas, prends le.
-C'est incroyable de ta part. Vraiment merci, je ne sais comment te remercier...

Elle me sourit et enchaîna :

-Je vais voir un autre Gardien, c'est un de nos contact au Marché de La Gare. Je n'en ais pour pas longtemps.

Volodia s'éloigna et mon loup aboya, ce qui me fit sursauter. Je souris et lui redonnais à nouveau un morceau de radcaniche. A ce rythme-là, c'est de la graisse et non du muscle que tu va reprendre, pensais-je.

La gardienne revint au bout de quelques minutes.
-Cette caravane ne va pas tarder à partir, 10 anneaux la place mais tu seras sur d'arriver en un seul morceau. Ça te changeras de la dernière fois, hein ?
-Je te remercie du fond du cœur, vraiment. J'espère pouvoir un jour te rendre la pareille.
- Un sacré périple pas vrai ? Je... je n'y serais pas arrivé sans toi, donc... heu... merci.
-Tu m'étonnes, sacré aventure, ravie d'avoir partagé cette semaine avec toi.
-Tiens, prends ça, en souvenir. Puis c'est plus léger que ton bazar là, pas vrai ?
La jeune femme me tendit le fusil Zingaros et les munitions.
-J'en ferais bonne usage.
Pris d'une impulsion subite, je pris Volodia dans mes bras et la serra brièvement.

- Bon aller la caravane ne va pas tarder à partir... donc à la prochaine fois, je passerais à la guilde des chasseurs de primes à l'occasion !
Elle paraissait gênée et heureuse à la fois. Je lui souris.
-Ravie de t'avoir rencontrée...

Elle flatta l'encolure du loup une dernière fois avant de partir pour de bon. Je me retrouvais seule avec mon fidèle compagnon.
-Eh ben c'est reparti toi et moi comme avant... Allez viens !

Nous rejoignîmes la caravane, payâmes nos places et je profitais du trajet pour réfléchir à mon rapport. Comment allais-je raconter tout ça ?

_________________
War, war never changes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Fin de route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Le Marché de la Gare-