Partagez | 
 

 [Appartement] A la recherche de l'arme maudite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 03/09/2012
Messages : 17
avatar
Roger Kaperski
MessageSujet: [Appartement] A la recherche de l'arme maudite   Jeu 29 Nov 2012 - 12:01

Retour sur les lieux du délit, comme on disait jadis... Le trajet n'avait pas été très long. A peine une dizaine de minutes pour détacher Joris de son toit, lui filer quelques frusques avant de quitter leur quartier général et rejoindre l'immeuble d'habitation où ils l'avaient capturé. L'homme s'en était plutôt bien sorti ... Il était en vie... mais pour Roger, l'homme cherchait à les manipuler... Jamais ils ne trouveraient quelque chose d'intéressant dans l'appartement pillé de nombreuses fois par diverses factions avant de tomber sous la juridiction de son clan.

En tout cas, Roger n'hésiterait plus à lui trancher la gorge si cet homme essayait de leur faire à l'envers. C'est d'ailleurs avec les mains solidement attachées dans le dos qu'ils pénétrèrent dans l'appartement de l'employé de Triskélis. Poussant Joris en avant, Roger lui lança :


"Bien, maintenant fais ton boulot ou je t'envoi dans l'autre monde ..."

L'Aboyeur ne lui avait pas confié d'escorte ... et n'était pas assez bête pour laisser sortir Père du quartier général. En outre, sa mission était assez explicite : revenir avec l'arme de Triskélis ou ne pas revenir du tout ... Lui aussi jouait sa vie et celle de Père sur ce coup.
Il fit quelques pas à l'intérieur de l'appartement... Il ne comprenait pas où ils pourraient trouver quelque chose d'intéressant dans tout ce bordel. Le papier peint était en lambeau, les meubles avaient été fouillés et refouillés... Ici où là traînait des boites de conserves vides ou des tessons de bouteille. 0 un endroit, quelqu'un ou peut être plusieurs personnes s'étaient regroupées pour uriner au beau milieu du salon... Un gang de taggeurs s'étaient déchaînés dans la chambre à coucher pour constituer une fresque murale en hommage à l'un des membres de leur clan, visiblement tombé sous les balles d'un gang adverse...


"Allez ! Active toi un peu !"

Pourtant, Roger préférait garder à l'oeil son prisonnier. Il y avait quelque chose de bizarre chez lui ... Encore plus, peut être que la combinaison qu'il portait lors de sa capture ...

"Ta combinaison là ... tu l'as eu où ?"

En réalité, il avait peu de chance qu'il l'a récupère. L'Aboyeur avait du l'ajouter à sa collection de bizarreries en prévision d'un troc futur, alors, peut être que Roger pouvait en récupérer une autre quelque part ailleurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Le Havre/Nantes
Inscription : 01/09/2012
Messages : 24
avatar
Joris
MessageSujet: Re: [Appartement] A la recherche de l'arme maudite   Jeu 29 Nov 2012 - 20:08

Ils n'avaient pas mit longtemps à revenir dans l'appartement de feu Geoffrey Duvoix.
Cette fois Joris pouvait observer tranquillement les lieux sans être poursuivi par une horde de hurleurs, il les avait à présent à ses côtés : une petite troupe avec notamment le Rob-homme qui le surveillait de prés. L'Aboyeur n'avait cette fois pas fait le déplacement, préférant laisser ça à ses hommes, étant probablement blasé par cette histoire qui n'allait sûrement rien lui rapporter.
En pénétrant dans l'appartement, Joris revit avec nostalgie la salle de bain dans laquelle il s'était battu avec le robot qui était à présent à ses côtés.
Ce dernier d'ailleurs lui pressa le pas en le menaçant, et tout en fouillant les quelques meubles qu'il y avait Joris s'imaginait comment pouvait se représenter un robot ce que Roger venait d'appeler "l'autre monde".
Le gardien ouvrit un vieux tiroir dont les poignées lui resta dans les mains. Il était rempli de paperasse inutile.


" Regarde, le logo de Triskélis sur ces feuilles de notes.
- Allez ! Active toi un peu ! "


Le robot semblait s'en foutre, il ne partageait pas l'enthousiaste que pouvait avoir son "père" sur tout ce qu'on ce qui se trouvait ici.
Joris continua à fouiller, sans pour autant se dépêcher, il prenait même tout son temps à lire les feuilles qu'il découvrait.
Mais ces feuilles en piteuses états ne lui apprirent pas grand chose, juste des banalités d'avant guerre, mais elles lui confirmèrent l'identité de Geoffrey Duvoix et son poste au sein de l'entreprise nucléaire d'avant guerre.

Il changea alors de meuble, en ouvrit un autre et n'y trouva rien d'intéressant.
Puis le Rob-homme se mit à vouloir discuter...


" Ta combinaison là ... tu l'as eu où ?
- Ça se trouve dans certains magasins. Vous sortez pas souvent chez les hurleurs non ? C'est pas rare ce genre de combinaison, c'est d'ailleurs très à la mode en ce moment chez les récupérateurs. "


Après ce gros mensonge, il allât dans la cuisine, tout en sachant qu'il n'y trouverait rien d'intéressant non plus...
Il ouvrit les meubles, mais ils étaient vides. Il continua dans les différentes pièces, mais chaque meubles étaient vides.
Joris ne pouvait que constater le grand vide de cet appartement, il n'y avait absolument rien.

Alors qu'il s’apprêtait à revenir vers le Rob-homme pour lui avouer qu'il ne trouvait rien, et donc par la même occasion lui donner une bonne raison de le descendre, il se mit à froncer des sourcilles.
Tout cela était en vérité bien étrange...


" Je vais voir l'appartement d'en face si vous me le permettez. "

Les hurleurs n'y virent pas d’inconvénient et se contentèrent de le suivre, les yeux bien rivaient sur lui.
L'autre appartement était dans le même état. Joris ouvrit quelques meubles, rempli de vieux objets sans valeur, de vaisselles cassées, de vieux journaux et de pleins d'autres merdes en tout genre.

" Vous voyez ça ? "

Les hurleurs ne comprirent pas où Joris voulait en venir et il du s'expliquer plus en détail.

" Les meubles sont pleins dans cette appartement. Dans l'autre, celui de Geoffrey Duvoix ils sont vides. Au début j'ai cru que c'était des récupérateurs qui avaient tout ramassé, mais en fait c'est absurde. Les récupérateurs ne ramassent que les objets de valeurs, comme ici, ils ne vident pas complètement tous les meubles.
Ça veut donc dire, je pense, que l'appartement de Duvoix était déjà vide avant la chute des bombes.
Le coffre n'a pas été pillé, il a été vidé par son propriétaire il y a bien longtemps !
Duvoix a du déménagé entre temps. Et je pense que sa destination fut un abri antiatomique. Il n'était pas rare que des cadres de Triskélis possèdent un abri personnel non loin de leur domicile. S'il est bien parti pour un abri, ce dernier doit être dans le coin !
Il faudrait un moyen pour le localisé, ce genre de truc sont bien caché, sinon imaginé à l'époque la cohue que ça aurait pu engendrer si c'était à la vue de tous. "


Joris n'était pas sur de tout ce qu'il disait mais son hypothèse tenait à peu près la route. De plus, ça le sauvé d'une mort certaine...
Il ne manquait plus que de localiser ce possible abri secret caché normalement dans le quartier. Mais là s'arrêtait l'enthousiasme du gardien, il n'avait pas la moindre idée de la façon dont ils allaient s'y prendre pour chercher ce qui n'existait peut être même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 03/09/2012
Messages : 17
avatar
Roger Kaperski
MessageSujet: Re: [Appartement] A la recherche de l'arme maudite   Ven 30 Nov 2012 - 22:28

Patience, patience ... C'était ce que se disait en silence Roger. Il n'aimait pas recevoir d'ordres comme celui ci. En réalité, il n'aimait pas en recevoir du tout, cela devait être un vice dans sa programmation de base ou une fonction effacée par Père lors de sa réactivation. L'Aboyeur avait du voir en Joris un certain investissement comme il avait su le voir pour Père et lui mais delà à croire aux absurdités de ce "récupérateur" qui semblait très bien renseigné sur le personnel de Triskélis... peut être trop.

Cependant, Roger ne chercha pas à aller contre l'homme qui y allait de théories en théories. En réalité, on pouvait le comprendre, cet homme jouait sa vie après tout. Avec deux hommes le gardant constamment en joug, il ne risquait pas de s'enfuir si bien que lorsqu'il proposa d'aller dans un autre bâtiment, Roger n'y vit pas vraiment d'inconvénient, el laissant aller à sa guise, un homme devant lui, deux autres derrière, prêt à le démolir en cas de problème.

Une fois à l'intérieur, l'homme étrange leur tint son raisonnement qui ne fit pas grand effet à Roger qui le coupa en fin de monologue. Il arma son arme avant de la braquer sous le nez de Joris :


"Bon très bien, on va tâcher de trouver ce fameux bunker ... Merci de ton aide mais j'crois qu'on a fait le tour de la question et on a plus b'soin de toi ... On trouvera bien ce bunker assez tôt et tout ce qu'il y aura d'dans ..."

Il fit signe aux deux autres hommes de s'écarter légèrement avant de lancer au récupérateur :

"Quelque chose à ajouter ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Le Havre/Nantes
Inscription : 01/09/2012
Messages : 24
avatar
Joris
MessageSujet: Re: [Appartement] A la recherche de l'arme maudite   Sam 1 Déc 2012 - 20:35

Le robot avait encore grillé un de ses circuits, le voilà qui recommençait à vouloir tuer Joris...
Dans geste vif, Joris leva le main en l'air et à nouveau la peur le retraversa le coeur pour le faire battre à grande vitesse. Peut être que dans quelques secondes la balle allait s'échapper du canon de l'arme pointée vers lui et qu'elle irait se glisser au fond de son crâne pour l'endormir à jamais.
Aura t-il le temps de comprendre lorsque le projectile partira ou bien le néant l'envahira t-il tout d'un coup ?
Pas le temps de réfléchir, encore une fois le gardien devait s'en sortir devant ce robot complètement fou.


" T'as encore perdu un boulon Robot ?
Crois en mon expérience, les abris de Trikélis ne sont pas les abris de Vault teck. Je pense que mon aide ne vous sera pas inutile.
Vois tu, j'ai déjà pénétré l'un de ces bunkers et j'ai bien failli ne pas en ressortir vivant. "


Joris lança des regards d'aides aux autres hurleurs qui semblaient plus raisonnable que le robot. Après tout, Roger était juste chargé de veiller personnellement sur Joris, il n'avait pas plus de droit de vie ou de mort sur lui que ses deux autres compagnons, peut être que ceux ci n'allaient pas le laisser faire.

" En me tuant tu prends un gros risque Robot, je peux encore être utile à ton chef et à ton gang.
Ramenez moi à l'Aboyeur. "


Ou peut être bien que c'était l'inverse, Joris avait bien l'intention de se servir du gang des hurleurs pour finir à bien sa mission et retrouver les plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Appartement] A la recherche de l'arme maudite   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Appartement] A la recherche de l'arme maudite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-