Partagez | 
 

 Une autre journée au paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age IRL : 25 Masculin
Ville IRL : Joliette, Québec
Inscription : 24/10/2012
Messages : 10
avatar
James Molière
MessageSujet: Une autre journée au paradis   Sam 3 Nov 2012 - 1:27

Comme à chaque jour, Molière s’était levé tôt. Se redressant sur son vieux matelas qu’il avait trouvé dans une vielle ruine, il posa le pied gauche en premier ; pas le choix, le côté droite du lit longeait le mur. L’homme dans la fleur de l’âge peigna ses cheveux mi-longs vers l’arrière avec ses doigts tout en regardant sa chambre pour la millième fois. C’était un endroit très modeste d’une grandeur douteuse, n’ayant de la place que pour le matelas, une commode et un bureau où il y stockait ses vêtements: quelques t-shirts crasseux et des pantalons d’une salubrité tout aussi discutable. Baillant, il s’étira avant de se lever et marcher jusqu’à son bureau qu’il ouvrit pour jeter par-dessus lui les vêtements qui ne l’intéressait pas de mettre aujourd’hui. Un œil extérieur n'aurait vu qu’un cinglé balancer du linge similaire avant de voir choisir un assortiment tout aussi similaire, mais pour Molière c’était son t-shirt préféré: une vielle chose beige sans trop de tâches de sueur et de sang s’agençant ''parfaitement'' avec un pantalon brun en tissus rude. Enfin, il attrapa son chapeau à larges bords qu’il percha sur sa tête et sortit de la pièce dont n’avait pas l’intention de revoir avant tard le soir.

La deuxième salle qui s’offrit à lui était la seule autre de la bicoque où il vivait. Cela ressemblait à une cuisine dont on avait enlevé le comptoir pour le remplacer par une table en bois brûlé. Il y avait un frigidaire ineffectif qui stockait sa nourriture sauf la viande, qu’il mangeait dans l’heure de la chasse. Il y prit une canne de fèves dans de l’eau dont il coupa le haut avec son couteau de chasse. Une cuillère en bois l’aida à déguster ce délicieux repas tout en évitant de regarder l’extérieur se filtrant par un trou du mur servant de fenêtre, pourtant tout près de la table où Molière était assis. Une fois terminé de manger, l’humain se leva et ouvrit ses étagère pour en sortir ses armes à feu: son Churchill (l’arme dont il se servait pour chasser) et son Colt N99 dont il ne s’équipait pas en habitude. Il ne savait pas pourquoi il l’avait prit aujourd’hui, surement pas malin plaisir de sentir le métal froid sur sa paume, quelque chose qui lui rappelait sa vie de militaire. Sans plus, il ferma les étagères et sortit à l’air libre.

La vue des Terres Désolées l’accueillit: une plaine désertique où rien ne pousse, pas même l’espoir. Pour Molière, c’était un endroit comme un autre à l’exception fait de sa petite ferme se composant d’une demi dizaine de Brahmine à l’intérieur de grandes clôtures de sa conception. Il n’en stockait pas plus que ce nombre à la fois. Il leur donnait de l’eau et ce qu’il trouvait durant ces périples; parfois ils mangeaient et d’autres fois... Molière faisait aussi l’élevage de Radcochon dont il avait aussi un enclos. Ceux-là étaient précieux car ils étaient sa principale source de nourriture et c’est pourquoi il les laissa s’accoupler tranquillement, mais pas en les nourrissant des meilleurs morceaux, en effet, le radcochons mange n’importe quoi et semble satisfait d’un rien.

Molière soupira devant la vue que lui offrait sa ferme. C’était paisible... Et ennuyant à mourir, mais ici il ne se faisait pas déranger par quiconque.

- Une autre journée au paradis, railla-t-il.

_________________
« Terres Désolées, levez-vous ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http//:ildir.purforum.com
Inscription : 31/07/2012
Messages : 200
avatar
Maître du Destin
MessageSujet: Re: Une autre journée au paradis   Lun 5 Nov 2012 - 14:34

Edouard marchait dans le désert depuis déjà quelque jours, il marchait, la tête remplis de sombres pensées, si quelqu’un se trouvait à côté de lui, on aurait pu l’entendre marmonner d’une caravane, d’eau et de survie dans le désert… Au premier coup d’œil, on pouvait voir un visage assez crasseux, une barbe de quelques jours, la peau sur les eaux… L’homme était en pleine déshydratation ! Il ne devait pas avoir but quelque chose depuis au moins la journée d’avant. Il ne savait même plus depuis combien de temps il marchait, le désert était si grand et il n’arrivait même plus à se repérer. Se vêtements étaient en lambeau et il ne tenait presque plus sur ses jambes. Il savait que son heure était bientôt arrivé… Il maudissait tous ses anciens amis de l’avoir abandonné ! Ils pouvaient tous aller crever maintenant ! Il continuait de marcher sans s’en rendre vraiment compte. Alors que presque tous ses espoirs étaient perdus, il vit au loin une sorte de ferme… Non il n’en croyait pas ses yeux, il pensait qu’il était victime de l’illusion que provoquaient les mirages. Mais il ne pouvait pas passer à côté d’un endroit ou quelqu’un serait apte à le sauver… Il tituba du mieux qu’il put vers la sorte de ferme. Il se trouvait à une vingtaine de mètres et il voyait maintenant un peu mieux la ferme, il y voyait un homme s’occuper de ses brahmines. Il allait enfin être sauver se dit-il ! Il s’approcha de l’homme, ne se trouvant plus qu’à quelques mètres de lui. Il chancela vers lui et il demanda d’une voix suppliante :

- De l’eau… de l’eau… Je vous en…

(Supplie…)
L’homme s’effondra sans avoir pu finir sa phrase. Il eu une dernière pensé tout de même avant de tomber : * Putain de merde je vais crever avant d’avoir pu être sauvé ! *. Lorsqu’il sombra dans l’inconscience, il ne savait pas qu’il était encore en état d’être sauvé. Il ne se réveillerai pas avant plusieurs heures du moins…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une autre journée au paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mort est une journée qui mérite d'être vécue [libre]
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-