Partagez | 
 

 Razell et le Chien Maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 07/09/2012
Messages : 20
avatar
Le catalyseur
MessageSujet: Razell et le Chien Maudit   Lun 29 Oct 2012 - 19:27

@Martin a écrit:
Spoiler:
 

H s'était cassé. JC avait prit un morceau. Il avait pas comprit pourquoi les autres voulaient pas manger. Il avait cuit la boite pourtant, normalement ça tuait les bactéries. En plus c'était vraiment trop bon ! Ils rataient vraiment quelque chose...

« Groumpf... J'ai perdu Bill dans les égouts. Chez là que les types en blancs l'ont prit. Crunch ! Ils ont dû partir vers les profondeurs, l'autre côté c'est Nécro' et y'a personne qui les a vu. Burp ! »

La jeune goule mangeait en même temps qu'il parlait. Il était pas très propre, mangeait comme un cochon le JC. L'avait faim ! Dès qu'il eut finit il rangea son assiette et ses couverts avec les autres ustensiles qui attendaient d'êtres lavées.

« C'est dommage que H soit partit, dit-il tandis qu'il se préparait a y aller. L'avait l'air sympa, j'espère qu'il réussira ses trucs de son côtés. Bon on y va ? »

JC avait prit de quoi s'aventurer plusieurs jours dans les égouts. Il avait quelques rations au cas où il se perdrait dans le dédale qui s'étendaient sous Paris. Il avait l'habitude de s'y promener avec Bill ou ses amis et ça leur étaient arrivé plusieurs fois de se perdre ou de devoir s'enfuir et d'être bloqué dans un endroit plusieurs jours d'affilés. Sa besace contenait aussi une corde au cas où il faudrait descendre et sa deuxième arme : son colt .42.
Cette arme il l'avait pour se défendre en cas d'agression ou de vol dans sa maison. Il était protégé par tout Nécrotopia mais certaines personnes ne respectaient rien et l'attaquaient dans sa maison. Ça lui était arrivé une fois et il avait failli y passer. Plus maintenant.

« L'entré des égouts est par là. Y'en a d'autres mais on va commencer là où j'ai été assommé. »

Il guida son ami à travers la ville des goules. L'humain était protégé par la présence de JC. Ce dernier savait que certaines personnes n'aimaient pas les « peau-lisses ». Le racisme anti-humain, nourri par des centaines d'années de traques anti-«zombies »...
Ils rentrèrent dans les égouts. Ca sentait vraiment fort. Même pour une goule. C'était le lieux où ils entreposaient leur déchets.
Ils parcoururent un bon kilomètres de galerie avant d'arriver sur le lieux du get-apen.

« C'est là. Mes amis ont déjà fouillé l'endroit mais ils ont rien trouvé. On va encore chercher puis sinon on ira vers le déversoir central, il mène à toutes les bouches d'égouts de Paris. Avec un peu de chance on trouvera quelqu'un qui sait où sont ces hommes en blancs. »

Ils commencèrent leur recherche d'indice.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 01/09/2012
Messages : 681
avatar
Saint Vincent de Räzell
MessageSujet: Re: Razell et le Chien Maudit   Ven 2 Nov 2012 - 23:26

Saint-Vincent avait suivit le gamin centenaire sur une bonne distance, dans les galeries toujours puantes du tout-à-l’égout parisien. JC l'interrompit finalement et lui expliqua qu'il venait enfin d'atteindre le lieu où tout avait commencé. Ensemble, ils entreprirent de fouiller un peu le lieu.

Saint-Vincent cherchait tout et n'importe quoi. Une badge, un bout de chemise blanche, quelques gouttes de sang, une éventuelle arme qui aurait servie à assommer JC au moment du drame ... Il essayait de comprendre d'où ils étaient venus, et ce qu'ils voulaient à ce pauvre gosse et son chien. Il observait la configuration du lieu. Sous tout ses aspects.

" Qu'est ce que tu penses que ces gens te voulaient à toi ou à ton chien, d'après toi, JC ? "

[ Jet de recherche d'indices, en Perception (ou Intelligence, à ta convenance) ]

Nombre aléatoire (1,10) :
6

_________________
Thèmes Musicaux

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/09/2012
Messages : 20
avatar
Le catalyseur
MessageSujet: Re: Razell et le Chien Maudit   Lun 24 Déc 2012 - 15:08

« Oh regarde Monsieur t'as trouvé des pan de combinaison blanche dans la direction du déversoir central, y'a des chances pour que ce soit celles de la combinaison blanche. T'as vraiment l’œil j'ai l'impression. »

JC faillit serrer son compagnon dans ses bras, mais il se retint. Il ne devait pas faillir, il devait garder le contrôle, puis il dégoûterait l'humain.

« Bon on y va, je sens qu'on va encore trouver des trucs là bas. Vite, ça fait une semaine que Bill est entre leur mains. »

La petite goule se mit a courir en direction du déversoir. Il attendait depuis trop longtemps. Rien ne lui permettait d'être totalement sur de la survie de Bill à part son instinct.
Il y avait que quelques centaines de mètres entre le lieu du crime et le carrefour entre tous les égouts du coin. Un humain n'aurait mit qu'une douzaine de minutes, mais pour une goule c'était plus compliqué. Ses jambes n'étaient plus aussi fortes, vu que ce n'était plus qu'un amas de chair en putréfaction qui ne tenait que par magie.
JC faillit tomber plusieurs fois, mais il tint bon, mut par l'énergie de l'espoir. Celle qui le ferait revoir son chien adoré.
L'illusion s'effondra quand ils arrivèrent au déversoir. Le lieu sentait vraiment pas bon, sauf pour les goules qui vivaient dans la puanteur tout le temps. C'était l'endroit d'où arrivait toutes les ordures du coin. Donc aussi de Nécrotopia. De l'eau stagnaient dans la majorité des bassins fautes d’entretien. Un jour tout ça finirait pas déborder et ce serait la merde. Littéralement.

« Je sais pas trop par où il aurait put aller, mais je sais que les scientifiques doivent forcément avoir un labo ! Et rien de mieux que les sous sols de Métrop' pour cacher un complexe scientifique ! »

JC se mit à courir dans la direction de Métropolitopia. Il connaissait un peu, pas trop car les goules étaient rarement accepté dans les autres communautés, sauf chez les mutants. Il était encore dans l'espoir de retrouver son chien même s'il d'après les statistiques il n'y avait plus que 20% de chance de le retrouver. Sauf que les statistiques ne voulaient plus rien dire pour une créature comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 01/09/2012
Messages : 681
avatar
Saint Vincent de Räzell
MessageSujet: Re: Razell et le Chien Maudit   Sam 29 Déc 2012 - 18:56

Que voilà une découverte intéressante ! Peut-être que ce ne serait pas si dur, finalement, de retrouver le chien de ce morveux en décomposition. L'enfant-goule semblait vraiment exulter de joie. Les deux "enquêteurs" se mirent en route vers le déversoir. L'endroit était plus dégoûtant et sale que tout les décharges de Paris. Et pour cause : il s'agissait d'un carrefour immense entre toutes les débouchés d’égouts de la Capitale. Une odeur suffocante attrapa le nez de Saint-Vincent, et, au fur et à mesure qu'ils avançaient de concert, des hauts-le-coeur difficilement réprimés secouaient le toxicomane. S'il n'avait pas eu le ventre vide, comme c'est toujours son habitude, nul doute qu'il aurait vomi tout ce que son estomac pouvait contenir. Il remonta son t-shirt jusque sur son nez, pour tenter d'atténuer l'odeur nauséabonde.

« Je sais pas trop par où il aurait put aller, mais je sais que les scientifiques doivent forcément avoir un labo ! Et rien de mieux que les sous sols de Métrop' pour cacher un complexe scientifique ! »

Le gamin avait parfaitement raison, et c'était dans ces cas là qu'on voyait qu'il était bien plus qu'un simple enfant. L'expérience de la vie avait appris la sagacité au petit. Mais pas la prudence. Probablement certain que personne ne tirerait sur un marmot, même goulifié, JC courut et s'enfonça dans le métro.

Saint-Vincent courut à sa suite. Le dédale des égouts n'était pas le réseau souterrain que Saint-Vincent connaissait le mieux. Mais un complexe scientifique ne pouvait pas être caché avec beaucoup de discrétion. Probablement que l'aspect peu ragoutant des égouts et que l'odeur répulsive suffisaient à éloigner la très grande majorité des éventuels curieux. Mais Saint-Vincent avait fini par se prendre au jeu. Allons voir ce que ces scientifiques voleurs de chiens fabriquent, pensait-il.

Les tunnels étaient d'une obscurité opaque. Saint-Vincent s'éclairait parfois à la lueur de son briquet pour voir où l mettait les pieds. Les eaux sales s'écoulaient lentement entre deux trottoirs couverts des plus immondes et radioactifs déchets de Paris. Des gouttes d'eau sale tombaient du plafond, effet de la condensation et de l'humidité, retentissant dans le couloir silencieux et puant comme une symphonie à la poésie crasse.

Après plusieurs dizaines de minutes à tournoyer de part et d'autres des nombreux embranchements - Saint-Vincent essayant de se faire un plan mental du chemin parcouru afin de pouvoir retrouver la sortie en cas-de-besoin - ils parvinrent à un nouvel indice, distingué par l'instinct cramé de toxicomane du Saint.

Une seringue. Mais une seringue dont la brillance, à l'éclat du briquet, et l'usure inexistante, montraient clairement que, au contraire de dizaines d'autres seringues sur lesquels les deux compères avaient négligemment marché, celle-ci étaient neuve, et n'avait pas été utilisé depuis peu.

" Nous sommes sur la bonne piste, JC. " Il ramassa la seringue et l'étudia attentivement, à la lueur vacillante du briquet. Il s'agissait probablement d'une seringue qui avait servi à piquer un chien trop peu enclin à la docilité. Peut-être un somnifère. Peut-être une injection expérimentale. Peut-être une injection mortelle ... La seringue était vide et avait donc été utilisée. Qu'est ce qui faisait que la seringue n'avait pas été ramassée ? Saint-Vincent ne pouvait le dire, mais elle était ici.

" Progressons, mon gars. "

_________________
Thèmes Musicaux

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/09/2012
Messages : 20
avatar
Le catalyseur
MessageSujet: Re: Razell et le Chien Maudit   Dim 6 Jan 2013 - 20:48

Le chemin les menait droit sur Métropolitopia, plus exactement dans ses quartiers les plus mal famée. La jeune goule s’arrêta quand il vit l'évidence.

« Je ne veux pas aller là bas, c'est trop dangeureux. Mais si je n'y vais pas... Rah ! »

Il ne préférait pas penser aux horribles choses qui devait se passer pour Bill. Il prit rapidement sa décision. Ils rentreraient ensemble, ou pas !
JC marcha d'un plus rapide et plus assuré vers la suite de ses aventures.

Les premières habitations étaient de modestes cabanes de bric et de brocs construits par les plus pauvres et les plus malchanceux des derniers arrivant à Métropolitopia. Bien loin des wagons réservé aux classes les plus riches ou aux premiers habitants du coin. C'était pas vraiment la luxure mais certains arrivaient à se sortir de leur conditions d'origines grâces à leurs métiers, commerçants pour la plupart, beaucoup de trafiquants de choses plus ou moins dangereuses pour la santé : drogues, armes, alcools, nourritures, objets technologiques, médicaments. Ces derniers étaient les plus meurtriers vu que les techniques de fabrications n'étaient plus aux niveaux. Mais la plupart des gens y survivaient. Des centaines d'années de Darwinisme avaient formé les meilleurs, les goules étant le summum de l'évolution. Immortelle, belle, intelligente, et meurtrière.
Maintenant qu'ils étaient arrivé ils devaient trouver le laboratoire, donc d'abords des informations ce qui passait par des informateurs.

« Tu connais quelqu'un qui connaîtrait les trucs secrets de la ville ? Genre un labo qui kidnapperait de pauvres chiens innocents ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Razell et le Chien Maudit   

Revenir en haut Aller en bas
 

Razell et le Chien Maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin
» autres gifs de chien de race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-