Partagez | 
 

 Une nouvelle recrue pour les Chasseurs de Prime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age IRL : 26 Féminin
Ville IRL : Côte d'Or
Inscription : 13/09/2012
Messages : 39
avatar
Delphine Lanvas
MessageSujet: Une nouvelle recrue pour les Chasseurs de Prime   Mar 2 Oct 2012 - 11:08

Le voyage jusqu'à Nécrotopia fut mortellement ennuyeux. Nous avions escorté une caravane de Métropolitopia jusqu'ici, pour de médiocres piécettes. Le marchand, particulièrement radin, ne fut pas agréable du tout, critiquant tout et son contraire. Le spectacle, en revanche, n'a pas changé. La ville offre ses plaies béantes aux yeux du spectateur, indifférent le plus souvent à ses souffrances, ayant lui-même son lot d'atrocités. Des monceaux de débris s'étalent à perte de vue, pas un seul endroit n'a été épargné par la guerre. Nous avons longé la Seine pour le voyage, et le spectacle fut atroce. L'odeur que dégage la Seine est tout simplement insoutenable, un mélange de putréfaction, de moisi et de poussière. Je ne veux pour rien au monde savoir ce qui se cache sous ses eaux. Les seules créatures que nous avons aperçues à la surface paraissent très dangereuses et ce sont des animaux qui n'existent pas dans les livres de l'ancien monde, et ça, c'est effrayant. Personne n'a jamais rapporté avoir vu les créatures qui se cachent dans les profondeurs, là où la lumière n'existe pas.

Le seul incident notable se déroula lorsque la roue du chariot se déboîta. Nous fîmes alors un arrêt de quelques minutes. L'apprenti du marchand, un jeune garçon d'une dizaine d'années qui s'apparente plus à un esclave qu'un apprenti, s'approcha du bord de l'eau. Un tentacule d'une longueur d'un mètre jailli hors de l'eau et lui attrapa la jambe. Œil-de-Nuit bondit et le mordit, ce qui me laissa le temps de dégainer mon couteau et de sectionner l'affreux appendice. Je traînais le garçon loin des berges. Le marchand le traita de tous les noms, bien que l'expérience l'avait laissé tremblant et apeuré. De mauvaise grâce, le marchand me remercia et nous promis quelques pièces de plus.

Enfin, nous arrivâmes au Louvre sans autres incidents. Apparemment, le nombre incroyable d'escortes avait suffi à décourager les bandits du coin et autres joyeusetés du cru. Ce magnifique édifice, si imposant, m'impressionne à chaque fois que je passe à côté. J’essayais de me le représenter comme il devait être avant mais l'exercice fut des plus difficiles. J'aimerais un jour, trouver un livre avec des images de tous ces bâtiments, à leur époque de splendeur. Arrivés aux portes de Nécrotopia, le marchand nous a fais savoir que nous pouvions retourner à nos briganderies, comme il dit. Drôle d'expression ! Il me paya la somme convenue ainsi qu'un petit bonus pour la vie du garçon.

Et voilà, enfin, je me dressais devant les portes de Nécrotopia. Ma bourse comptait quelques francs de plus. Je m'arrêta pour les compter : un total de quinze francs. Bien peu, mais ça suffira. Je me tourna vers la façade d'un bâtiment où un grossier graffiti, peint dessus, attira mon regard. Je m'approcha et distingua les mots : Chasseurs de Primes.

Enfin, nous y voilà...

Je caressa Œil-de-Nuit et me dirigea d'un pas ferme vers la porte de la bâtisse en ruine. Une fois à l'intérieur, je clignais des yeux, éblouie, et là... C'est un tout autre univers qu'une maison en ruine : un bar se révéla à mes yeux stupéfaits. En m'avançant, je découvris sur la droite, plusieurs tables et au bout le comptoir. Les quelques lampes éclairant la salle font apparaître la poussière, omniprésente, comme un dieu vénéré des hommes, qui auraient depuis longtemps abandonné l'idée de s'en débarrasser. Une vieille radio diffuse de la musique, donnant un drôle d'effet à l'ensemble. Deux personnes sortirent à ce moment d'une arrière salle, mais... Non, ce sont deux sœurs siamoises.... Le fait qu'elles aient réussies à survivre dans ce monde hostile est assez impressionnant.

-On peut peut-être vous aider? Vous avez l'air ailleurs!

-Effectivement, j 'aimerais entrer dans la guilde des Chasseurs de Prime et...


Je n'eus pas le temps de finir ma phrase, elles me conduisirent tout de suite dans l'arrière salle. Assis sur un tapis, Ab le fondateur et patron de la guilde se tenait devant moi, une assiette de gâteaux sur les genoux et un narguilé à ses côtés. La fumée me piquait la gorge et les yeux mais je tentais de ne plus y penser et de lui exposer mon affaire. Il m'écouta parler pendant un moment puis m'interrompit. Il m'expliqua que toute personne se présentant était acceptée mais qu'avant il fallait adhérer à trois règles. La première, que tout nouveau n'a aucun droit ou presque. La deuxième, que mon pourcentage allant à la guide serait très élevé. La troisième, qu'une trahison coûterait cher, très cher, et qu'il mettrait une prime sur ma tête en cas 'd'erreurs de trajectoire'. Je sortis de cette pièce au bout d'une demi-heure d'entretien en soufflant un grand coup, enfin, j'avais un potentiel avenir. Ça ne pouvait qu'aller mieux par la suite. Je m'asseyais sur un tabouret au comptoir.

-Alors une nouvelle recrue ! Ça fera du bien du sang neuf. Bienvenue à toi...

Les deux sœurs souriaient de leurs paroles et je les remerciais de leur accueil. Je commandais un repas, le premier de cette longue journée et, tout en le savourant, je me dis que tout était pour le mieux et que rien ne pouvait gâcher ce nouveau bonheur. Mon optimisme, un jour, me perdra.

_________________
War, war never changes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une nouvelle recrue pour les Chasseurs de Prime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle recrue
» Arrivée d'une nouvelle recrue
» Répartition d'une nouvelle recrue [Gryffy]
» Potentielle nouvelle recrue pour les Bataillons d'Exploration
» Prévisions pour nouvelle commande a380

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Nécrotopia :: Guilde des Chasseurs de Primes-