Partagez | 
 

 Une rencontre formatrice..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 04/09/2012
Messages : 154
avatar
Méliss'
MessageSujet: Une rencontre formatrice..   Mer 5 Sep 2012 - 21:55

Notre héroine à la chevelure de feu, notre charmante Méliss' ( qui même couverte de sang, ne perdait aucunement de sa beauté naturelle) déabulait dans les rues, les jambes tellement lourdes qu'elle semblait de plomb, le coeur battant à un rythme qui n'avait rien à enviez à la batterie d'un group de PowerMetal bien lamba et le regard bien hagard, on aurait pu la shooter le plus horrible cocktails de dopes dans les veines et on aurait pas vue de différence. Pour faire court, elle ne sautait pas de joie.

En fait, devant ces yeux, défillait les images de tous les hommes qu'elle avait sautée, plus ou moins volontairement, pour des sommes plus ou moins importantes. Mais surtout, elle revoyait cette homme qui s'était forcé sur elle, où plutot sa dépouille, bien sanglante et juteuse comme il fallait. Bien sur, elle resentant une grande répulsion envers elle même, on ne pouvait le déniée, c'était la première fois qu'elle tuait. Pourtant, bien au fond de sa conscience, une sorte de colère vindicative l'inhabitait, lui procurant une impression de devoir accomplis, une impression imperceptible pour elle, dans son état plus que médiocre.


Son corps était sur l'autopilote, ses jambes la portant vers l'inconnue. Se fut une bonne dose de chance qui la maintenue en vie, car même un poupon aurait réussi à la maitriser. Son estomac grondait d'une assez sinistre manière, mais bien sur elle l'ignorait, comme elle ignorait les ombres qui se mouvait dans sa vision péripherique.

Tout sa jusqu'a ces grands pattes rencontres une fissure, une simple irréguralité dans la chaussé, qui lui fit perdre l'équilibre, elle qui tombat comme une conne sur le sol, ne bougant même pas ses mains pour armortir la chute, pour le mieux, car avec un couteau dans les mimines. Même son râle de douleur vient à retardement, c'était pour tout vous dire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Mer 5 Sep 2012 - 22:18

La tête sur le sol, allongée dans la poussière, Méliss ne trouvait plus la force de se relever après ses heures de marche. Finalement elle était bien ici, reposée sur le béton.
Puis un grognement l'interpella. Elle releva la tête un peu pour voir devant elle un énorme Radcaniche qui montrait les crocs.

L'animal était suivi de deux de ses compères, eux aussi la gueule bavant, les dents serrées, les yeux pleins de furies voyant en Méliss un délicieux repas.
Leurs corps n'étaient fait que de muscles, avec quelques poils sur une peau grisâtre, nécrosée par endroit avec plusieurs entaillent dû à leur vie sauvage dans les Terres Désolées. La jeune fille pouvait sentir l'odeur putride qui s'échappée de leur gueule.

Lorsque l'une des bestioles avança d'un pas, Méliss se voyait déjà déchiquetée par les canines pointues des canins mutés.
Le Radcaniche n'était à présent plus qu'à quelques centimètres d'elle qui n'arrivait pas à se relever et qui semble t'il avait accepter son destin, celui de mourir ici en servant de nourriture à ses animaux irradiés.

Mais une détonation déchira le ciel et le Radcaniche qui s'approchait d'elle décolla du sol pour atterrir plusieurs mètres plus loin, le corps transperçait par une puissante balle.
Le bruit fit fuir aussitôt ses deux amis. Méliss était sauvée, mais à quel prix ? Quel genre de négriers ou de sale types avaient il bien put tirer ?

Méliss, fatiguée, remit sa tête sur le sol et n'entendit que les bruits de pas de son sauveur qui s'approcha de plus en plus pour finir par s'arrêter au niveau de sa tête.
Elle leva les yeux pour voir une forme en contre jour, qu'elle n'arrivait pas à bien distinguer.
Puis la forme s'accroupie, tendant une main gantée vers la jeune femme fatiguée.
Méliss put distinguer la personne qui l'avait sauvé un peu mieux : c'était une femme, le crâne rasé, au visage tatoué de signe tribal, habillait d'une armure de métal décorée par divers plume et os d'animal, portant à une main un gros fusil de chasse.

"Que fais tu ici jeune fille ? Tu m'a l'air fatiguée, les hommes t'ont fais du mal ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 04/09/2012
Messages : 154
avatar
Méliss'
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Mer 5 Sep 2012 - 23:00

Méliss' cligna lentement des yeux, son pauvre cerveau traumatisée étouffer sous la pile de données audio et visuelle qu'il se devait d'analyser, chose qu'il essaya bien de faire, avant de laisser tomber sous la pression, et puis à quoi bon, la connasse allait mourir dans les minutes qui suivait, alors autant mettre la clé sous la porte ! C'était avec tout le fatalisme possible que la jeune femme été resté couché sur le béton qui semblait très confortable dans le moment. Peut être même ne réalisait t'elle pas la gravité de la situation, qui sais ? N’empêche que couché de cette façon, son regard restait fixer inconsciemment sur la lâme en acier, tendit que son nez tentait tant bien que mal d'ignorer l'odeur fétide du Radcaniche, qui devait baver à voir toute l'hémoglobine présente, l'homéglobine qui accompagnait la chair douce de Méliss' comme de la vinegrette accompagne un salade. Comparaison appropriez, considerant que l'activité cérébrale de notre jeune femme n'avait rien à enviez à celui d'un légume.

La détonation ai comme l'effet d'une giffle sur le psyché de la survivante-qui-était-nul-niveau-survie, ses yeux s'ouvrant d'un coup, les pupilles bien actives, les orreilles qui bourdonnait , même ses mêmbes semblait être fait de plastoc, ce qui était quand même mieux que du plomb ! Enfin, son semblant d'instinct de survie lui dicta de resté coucher, avec la bonne dose de sang, peut être qu'il la croirait morte ? Un plan assez stupide, considerant que la détonation lui avait causé un joli spasme du plus bel effet. Entendant les cabots fuires et les bruits de pas se raprocher, elle cessa de respirée, son coeur battant si fort qu'elle jurait qu'on pourrait entendre l'enculé à des miles à la rondes !


Eh merde ! La tentation étant trop forte, elle ouvrit les yeux, sa main droite tenant toujours le couteau fermement, scrutant du regard son sauveur, enfin, sa sauveuse, si sa vision ne lui jouait pas des tours. Ses doutes furent confirmer quand la silhouette s'accroupit et lui tendit la main, une main qu'elle considera. Son paternel l'avait bien mise en garde des étrangers, avertissement qu'elle avait bien ignorier à de nombreuses reprises. Il fallait tout de même avouée que la femme n'avait pas l'air commode, mais tout était mieux qu'un autre homme . Elle n'avait jamais eu de problèmes avec son sexe par la passé, et puis elle l'avait sauvé. Et puis, sa logique n'était pas encore toute là.


Avec sa main tremblante, sa main gauche, elle enserra la main de la femme et tentant de se relever, grimace de douleurs, sa chute lui avait bien fait mal au genoux. Elle trouva quand même la force de s'aggenouiler, grimaçant tout de même. À sa question, elle détourna le regard, ne sachant pas quoi dire, c'était si évident ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Mer 5 Sep 2012 - 23:24

Méliss ne répondit pas à la psychotique, puis se releva difficilement, aidé par la femme guerrière.
Celle ci observa Méliss, pris durement son menton entre son pouce et son index et tourna son visage de gauche à droite.


" Pauvre enfant. "

Elle relava le menton de la jeune femme pour carresser sa joue du bout de ses doigts.

" Tu as du souffrir... "

Une autre femme, les cheveux court, elle aussi tatouée, habillait d'une grosse armure métallique, arriva.


" Les chiens se sont enfuit Barbara. Qui est cette jeune femme ?
- Une âme perdue j'en ai peur... "


Barbara retira sa main de la joue de Méliss, puis la prie par la main.

" Nous allons t'emmener là où tu n'auras plus peur, là où les hommes n'ont pas accès pour te faire du mal. Nos soeurs serons les tiennes et prendrons soin de toi.
Quel est ton nom jeune fille ? "


A présent c'était 4 amazones qui étaient autour de Méliss, dont celle qui s'appelait Barbara.
Toutes avaient des coupes de cheveux coupées courts, portées de grosse armures sur les épaules décorées de toutes sortes de choses et repeintes en différentes couleurs et avaient à leurs bras de grosse armes, fusils de chasse, mitraillettes... etc.
Elles avaient l'air féroce, mais elles étaient bizarrement très douce avec Méliss...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 04/09/2012
Messages : 154
avatar
Méliss'
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Mer 5 Sep 2012 - 23:45

La main de Méliss' toujours bien crampé sur la pogné de son couteau, la jeune femme ne montrant aucun signe de résistance, ou de gratitude, tandit qu'on l'aidait à se relever, et qu'on la scrutait comme du bétail,enfin, selon sa perception à elle. Ses points s'était serrer inconsciament, son subconscient reconnaisait le geste que plusieurs hommes avait fait avant de chercher le réconfort chez elle. Ses jointures était blanchi, et elle du se forcer à se calmer, car la vue des autres femmes, et leur voix pleine d'assurances et de force ne laissait pas de place à l'imagination quand il était sujet de leur prouesse au combats. Pourtant, la tendresse donc elles faisait par la déconcertait, la jeune femme ne connaisant pas cette douceur, elle n'ayant jamais eu de mère, elle ne connaisait pas grand chose de ..de..du fonctionnement de la vie.

Et pendant ce temps, la jeune femme détournait le regard, la tête basse, le regard fixé sur sa lame ensanglanté.Quoi pensée ? Quoi faire ? Elle se sentait.. effrayé, par ces femmes qui ne lui ressemblait guère, mais aussi en sécurité.. Elles l'avait sauvée après tout, il ne pouvait pas être si..si..mauvaise ? Oui, mauvaise. À contre coeur, la femme au origine exotique tendis sa main gauche, enserrant la main de la forte guerrière, revellant par la même ocassion ses cicatrices qui était loin d'être subtile.

Et puis vient enfin une question qu'elle pouvait répondre. Elle laissa flotter un silence, essayant de rebatir son "mur", son apparence de forte femme, mais elle n'y arrivait tout simplement. C'était avec son accent , souvenir et héritage de son père, qu'elle murmura son nom, la tête toujours basse.

"M-m-Méliss'.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Jeu 6 Sep 2012 - 10:14

"Méliss ? Quel drôle de nom."

Répondit la femme guerrière avec le regard attendrit, comme celui d'une mère pour son enfant.

" Mon nom est Barbara. Je suis une amazone comme mes sœurs derrière moi. Nous luttons conte la tyrannie des hommes. Viens avec nous et tu trouveras bonheur petite fille. "

Barbara glissa sa main le long du bras de Méliss, puis lui retira sans résistance le couteau qu'elle avait dans la main. Sûrement trop fatiguée pour lutter, elle se laissait faire.
Barbara se retourna ensuite vers ses soeurs, rangeant le couteau de Méliss dans sa ceinture de cuir qui entouré sa taille fine, puis parla d'une forte et autoritaire :


" Retournons au camp ! "

Elle se retourna ensuite vers Méliss, cette fois avec un doux regard presque maternel.

" Tu y seras lavée, nourrie et tu pourras te reposer une fois là bas. "

Barbara prit Méliss par la main puis la petite troupe se mit en route pour rejoindre le camp des amazones.
Tout le secteur était contrôlé par le gang des amazones où elles faisaient régner la terreur. L'endroit était donc calme, presque sans danger si ont est allié aux femmes guerrières.
Sur le chemin, Barbara montra du doigt l'autre bout d'une rue et la mit en garde.


" Surtout ne prend pas chemin par cette rue. Là bas ce sont les Malebranches qui règnent... ce sont des malades, contrôlés par une pourriture d'homme... "

Puis Méliss fut enfin amenée au camp amazone.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 04/09/2012
Messages : 154
avatar
Méliss'
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Jeu 6 Sep 2012 - 12:44

Regardant son couteau lui être retirée, la jeune femme dut se retenir avec le semblant de volonté qu'elle avait pour ne pas tenter de l'aggriper par la lame, cette lame, elle l'aimait, c'était sa lanterne dans les nuits les plus sombres, son nounours durant ses nuits ravagées par les cauchemars et les amers souvenirs et surtout, le seul outil qui lui permettait de garder l'ombre d'un semblant de santé mental. Un sentiment de ..vide l'inhabitait quand il vit son arme dans la ceinture de la somptueuse guerrière, qui avait un physique que Méliss' ne pouvait qu'envier, elle semblait si forte et puissante, tandis qu'elle été vulnérable et fragile.


Le regard presque doux de sa sauveuse la déroutait, qu'avait t'elle fait pour mériter t'elle traitement ? Était ce un bon signe , ou un mauvais ? Une pensée vient rapidement, et une boufée de haine dirigé vers son paternel vient bientôt faire surface, ses muscles se tendant inconsciemment, accompagnée d'une bouffé de paranoïa, était t'il là ? Scrutant l'environnement subtilement pour ne pas éveiller de soupson des ses gardiennes, elle se rassura quand elle ne vit rien de menaçant dans le coin. Elle était en sécurité..


La promèse d'être lavé était plus qu'alléchante en se moment, sa peau couverte de crasse n'avait pas eu la chance de subir telle privilege depuis un bon moment, la jeune femme ne savais pas bien nager et puis elle n'avait pas trop confiance en l'eau brunâtre qui semblait être la seul eau disponible dans la vieille capitale. Elle ne s'abbreuvait au minimum, se rapellant un conseil qu'elle avait recu de la fille d'une marchant ambulant, au début de sa fugue, de son périple, de son épopée dans la capitale.


Elle pris en compte l'avertissement de la sage femme, prenant note de ne pas flirter dans cette rue, même si d'ici, elle ne voyait pas le danger, mais un homme était un homme, et pour que ces femmes l'avertissent, il devait être sacrément dangereux. Durant le reste du périple, Méliss' se laissa guider, sa main droite couvrant du mieux les cicatrices sur son bras gauche.


Et puis, le groupe cessa son avancé, Méliss' ne réalisat le fait qu'a la dernière minute, quand elle fallait foncé dans une femme qui devait avoir 20x sa masse musculaire de notre héroine, mais dans son bras droit. D'un rapide regard péripherique, elle scruta le camp au mieux de ses compétences. La première chose qu'on remarquait était la forte présence de femmes, il n'y avait que sa ! Enfin, elle voyait bien deux-trois hommes, qui semblait étonnament docile, fait qui lui apporta l'ombre d'un sourire. Les périmêtres du camp était protéger par une barrière de tôle, avec des postes de vigiles à intervalles réguliaires. Le haut de la pallisade était couvert en parti de barbelé. Niveau habitation, elle ne voyait que des tentes qui semblait faite de cuir animal, mais d'ici, elle ne pouvait en être certain, et puis elle ne voyais pas l'intégralité du camp de son point de vue. Ce qui était le plus étonnant était une série de cage contre une palissade, qui contenait, à son étonnement , des hommes en plus ou moins bon états. Chaque cage était garder par une femme qui n'avait pas l'air trop commode. La jeune femme n'en croyait pas ces yeux, son étonnement visible sur ces traits , son regard fixé sur le cargo humain trahissait sa surprise..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Jeu 6 Sep 2012 - 13:58

Barbara vit l'air étonné de Méliss et lui fit un sourir en faisant apparaître une rangée de grandes dents jaunis.

" Tu te sentiras chez toi ici ma petite "

Barbara et Méliss poursuivirent leur chemin dans le camps des amazones, cette fois que toutes les deux, main dans la main.
Elles traversèrent entres les tentes tribales et assistèrent à la vie dans le camp.
Dans une tente à l'ouverture entre ouverture on pouvait apercevoir deux trois amazones, nues, en train de s'embrasser et de se caresser.
A côté de la tente, une femme aux muscles aussi gros que ceux d'un mutant nettoyait son fusil de chasse avec attention.
Un peu plus loin on pouvait apercevoir un bûché où un homme, le sexe coupé, était attaché, encore en vie. Puis des amazones, brandissant des torches y mirent le feu.
De l'autre côté, deux hommes, enchaînés et portant des colliers d'esclaves, était fouettés par une petite amazone frêle portant une coupe iroquoise.

Puis Barbara et Méliss montèrent dans un bâtiment de ruine où le plafond s'était effondré, créant un escalier de fortune vers l'étage supérieur.
Elles s’arrêtèrent devant une amazones portant une énorme armure et une mitraillette.


" Que veux tu à la Reine, Barbara ?
- Nous avons trouvons cette pauvre fille sur notre territoire, je viens lui présenter.
- Elle n'a rien sur elle ?
- Elle n'avait que ce couteau et ce fusil rouillé.
- Bien tu peux entrer. "


Barbara entraîna Méliss dans une pièce à l'intérieur des ruines.
Elles passèrent des rideaux pour arriver dans se qui semblait être la salle du trône de la Reine des amazones.

" Hippolyte ! Je ramène une âme perdue au camp. "

La jeune Reine, du même age que Méliss, se leva de son trône pour venir à la rencontre de la nouvelle venue.

" Encore une âme torturée par la folie des hommes. Pauvre être.
Tu seras vengé ne t'inquiète pas.
- Que fait-on d'elle ?
- Nettoie là et habille là. Cette femme est la bienvenue dans notre communauté.

- Bien ma Reine... "


Barbara, toujours la main dans celle de Méliss, l’entraîna à nouveau vers le camp qu'elle retraversèrent pas atteindre une tente un peu à l’écart des autres.
Dans cette tente, se trouvait un petit cratère rempli d'une eau verdâtre, avec sur les bords divers cruches et flacons.


" Déshabille toi. "


Ordonna Barbara qui commençaient à retirer son armure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 04/09/2012
Messages : 154
avatar
Méliss'
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Jeu 6 Sep 2012 - 15:44

Le jeune Méliss' n'en croiyait pas les images qu'elles voyaits et les sons qui parvenait à ces orreilles. Elle ne savait plus où donner de la tête, tant de chôse attirait son regard, toute cette démences...cette force féminine. Elle qui n'avait jamais cottoyer autant de femme, elle frolait l'overdose d'estrogêne, si c'était possible, ce qui ne semblait pas le cas. Toute ces hommes, fouétée au sang et exécuté, lui glacait le sang dans le dos, mais réchauffais son être, la remplisans d'une collère vindicative qui était très agréable. Et puis bon, ce n'était pas comme s'y elle était en danger, et même si elle l'était, elle ne fera pas 20 pas vers la sortie qu'elle sera déjà morte de fatigue. Ces petites jambes lui faisait un mal de chien , elle se soutenait sur Barbara, et sa se voyait. Tout de même, elle resta un peu trop longtemps à fixer le trio d'Amazone dans la tente, ne comprenant pas trop ce qui se passait, mais alors pas du tout.


Durant l'échange avec la garde et l'entretien avec la reine, ne voulant pas faire une gaffe et se retrouvé dehors, seul et vulnérable encore une fois. Plus jamais. Ce sentiment de force, de puissance, lui était bénéfique, elle n'en doutait pas. Et puis, elle doutait qu'elle aurait à vendre son corps à nouveau, qu'elle serait l'interet qu'une femme se vendre à une autre ? Qu'il se regarde yeux dans les yeux ? Absurde.


Mais vient le hic, le problème, le cafard, appellez sa comme vous voudrez, mais il y avait une soupe dans la mouche. Se déhabiller.. ? Devant elle ? Les secondes passait, son regard allant de la femme qui était presque nue, à l'eau pas très ragoutane, à son bras mutilier, et à ses autres membres qui avait passer un mauvais moment. Elle ne la voyait pas, mais elle jurait sentir son regard sur elle.. Et puis merde ! Dans une suite de mouvement nerveux, les mimines tremblantes, la camisole fut rapidement enlever, découvrant une poitrine honorable mais qui ne sortait pas trop de l'ordinaire, mais surtout de nombreuse petits cicatrices, tous perpendiculaire, comme sur son bras. Elle lutta beaucoup plus avec ses jeans, qu'elle fini par enlever, en grognant de douleur. Elle ne portait pas de sous vetements, et c'était donc nue qu'elle se trouva, les bras croisées sur sa poitrine, son intimité exposée, qui, selon toute apparence, avait passé un salle quart d'heure.


D'une voix tremblante, la jeune femme parla, enfin !

"Vo-voilà..S-s-Satisfaite ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/07/2012
Messages : 223
avatar
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Jeu 6 Sep 2012 - 16:53

Barbara regarda Méliss mais d'un regard désintéressé, sans ce désir lubrique qui animait jusque là chaque hommes qui avaient posé les yeux sur le corps nu de la jeune femme.
L'amazone lui répondit d'une voix autoritaire tout en la prenant par la main.


" C'est à moi de te stafisfaire Méliss. "

Puis, elle aussi à présent nue, elle rentra un pied dans la marre, suivie de la jeune femme à la peau crasseuse recouverte de cicatrices.
Elles avaient de l'eau jusqu'au nombril. Méliss pouvait sentir sous ses pieds la boue douce et lisse.
L'eau était un peu fraîche, mais avec la chaleur qui régnait à l'extérieur elle faisait du bien.


" Laisse toi faire. "

Barbara se plaça face à Méliss puis attrapa l'une des jarres pour la remplir et la verser sur la tête de la jeune fille.
Elle attrapa ensuite une grosse éponge, qu'elle recouvra d'une poudre, puis frotta durement le corps de Méliss pour retirer la crasse accumulée et les tâches de sang.

La chose n'avait rien de sensuelle, un homme qui aurait vu la scène se serait immédiatement excité de voir deux femmes nues se laver ensemble. Mais il n'y avait absolument rien de sexuel, c'était plutôt comme une mère lavant son enfant.
Barbara frottait sans se préoccuper de savoir si elle faisait mal ou non à Méliss, elle se contentait de retirer la crasse et de faire briller la peau.

La poudre avait fait mousser l'eau et l'amazone rinça le corps de la fille en lui vidant une jarre pleine d'eau froide. Puis elle sortie et invita Méliss à faire
de même en tirant une grande serviette de bain blanche devant elle pour la sécher.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 04/09/2012
Messages : 154
avatar
Méliss'
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   Jeu 6 Sep 2012 - 17:23

La jeune femme frissonna, le contact de l'eau semblait si lointain dans sa mémoire, si..alien, étranger.Comme l'impression que les gens s'occupe de ton bien être. Une pensée éfleura son petit coco, et un semblant de sourire en coin pointa le bout de son nez. Ironique qu'une femme, une femme vachement en forme, et qui sais se battre, semble plus intéresse à elle que son géniteur. Elle aurait bien rit, en sirotant une bouteille d’alcool maison qu'elle aurait chipper à un marchand, mais cette vie était derrière elle, très loin.Elle était avec ses soeurs maintenant.. Avec un soupir, elle se demanda si elle parviendrait à s'y habituer un jour..peut être..

Pendant son lavage, Méliss' gardait les deux yeux fermées, ne voulant pas d'eau dans ces yeux, et puis elle.. elle n'aimait pas que les gens la voie nue, vulnérable, brisée. Parfois, elle poussait des grognements de douleurs, certaines cicatrices était plus fraîche que d'autre, mais la femme têtue ne dit pas mot, endurant, peut être en voulant prouvez qu'elle n'était pas une âme perdu, ou peut être était elle effrayer de la réaction de Barbara si elle se plaignait. Et quand elle crut que le suplice , un supplice qui, en règle général, était assez plaisant, elle ouvrit les yeux, juste au moment où elle eu l'infime chance de se prendre une douche glacé, qui la fit jurer d'une manière très masculine, autre héritage de son paternel.


Finalement sécher, la jeune femme se rua quasiment vers les vêtements, le vent chaud sur sa peau avait beau être bien sympatique, elle n'aimait dèja pas être à poil, et se voir à poil ! Les vêtements était propres, mais ne sortait pas de l'ordinaire, un t-shirt et des pantalons en peau de brahmines tout à fait normal.

Et puis elles firents routes vers la tente de Barbara, qui, comme aux attentes de Méliss', était très spartiate dans le mobilier,ou plutôt le manque de mobilier. Un sac à dos, deux trois caisses qui faisait office de chaises et un sac de couchage, qui semblait être de fabrication militaire était tout le mobilier. Avec la permission de la forte femme, la jeune écervelée ce glissa dans le sac, toute habiller, et murmura un mot de remerciment, avant de s'endormir, la tête pleine de questions..

Prochain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre formatrice..   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre formatrice..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une formation très formatrice.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: Autres Lieux :: Les Terres Désolées-