Partagez | 
 

 Philippe Noircet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 13/08/2014
Messages : 33
avatar
Wilkus Van de Merwe
MessageSujet: Philippe Noircet   Mer 13 Aoû 2014 - 14:41

Nom: Noircet

Prénom : Philippe

Race : Humain

Date de naissance : 9 Avril 2129

Description physique : C'est difficile de penser qu'un homme qui approche la cinquantaine puisse avoir cette allure. Mais c'est parce que l'ex-commandant Philippe Noircet marche à la rage, ni plus ni moins...

Noircet mesure un mètre soixante-dix-neuf pour soixante-seize kilogrammes. Un gabarit assez normal. D'ailleurs, Noircet n'a jamais eu la prétention d'être un body-builder ou une masse de muscles.

L'homme a un visage très étrange, carnassier, avec des traits et rides marquées... Il est droit, martial, toujours fixe et froid, le résultat d'années a subir une autorité martiale.

Oui, froid, c'est bien le mot pour désigner Noircet... Le fait est, il prend toujours tout le monde de haut. Un visage passible, avec un regard et parfois un sourire en coin sont les seuls accueils qu'il réserve aux gens qu'il rencontre.

Ses cheveux, qui commencent a grisonner, sont toujours plats, la frange d'un côté, une apparence propre qu'il cherche a entretenir. Très perché sur sa santé, il veille toujours a être aussi présentable que possible. Ceci est reflété par son odeur... Neutre. Inexistante. On dirait presque un cadavre vu la façon dont aucune pestilence ne sors de ses aisselles... D'ailleurs, en parlant d'aisselles, Noircet est tout le temps rasé de près, et ce serait la même chose pour son corps qu'il ne dévoile jamais.

Sa voix est maniérée, hautaine, machiavélique parfois... C'est très lié avec sa personnalité qui prend tout le monde de haut.

Malgré tout, Noircet a quelques avantages physiques. Il est, et oui, malgré son âge, extrêmement agile et rapide... Il marche de façon souple et tendue, a la capacité de faire des marches très longues... Sans oublier qu'au combat au corps à corps, si il n'a pas beaucoup de force a offrir, sa vitesse de frappe et sa capacité d'esquive est sans pareille, notamment grâce a son sport favori : L'escrime.

Sinon, a part cela, aucun tic particulier. Plutôt des habitudes qu'il prend lorsqu'il est dans l'un de ses deux bureau (Montparnasse et le Souverain). Il adore boire, et le fait d'une manière très... Efféminée. Ne le faites pas remarqué, mais il a l'habitude de porter des habits très propres, droits... Il s'étend sur un siège avec une jambe au-dessus de l'autre de façon défensive, sans oublier qu'il prend le verre par le bout, avec des doigts fins... Certaines mauvaises langues allant même jusqu'à dire qu'il se fait des manucures.

Profil Psychologique : Noircet est un homme assez étrange. En lisant son profil physique, vous penseriez trouver un homme avec un bâton monté jusqu'au bout du rectum...
Vous auriez un peu raison.

Il est vrai que Noircet est quelqu'un de très calme et hautain. Pour lui, toutes les personnes des Terres Désolées sont ou inférieurs, ou égal a sa personne. Lorsqu'il parle, il doit toujours être au centre de la conversation, proposer son idée, qu'on discute de SON point de vue... Quelque chose d'incroyable exaspérant pour la plupart de ses ''collègues.''

Malgré tout, Noircet est apprécié par son zèle et son intelligence stratégique. C'est que Noircet déteste avec une hargne légendaire quasiment tout ce qui existe dans les Terres Désolées...

D'ailleurs, lorsqu'il se bat, il vaut mieux ne pas s'approcher trop près du dissident...

En effet. Même avec un calme et une supériorité (assumée), Noircet est légendaire pour la terreur qu'il donne lorsqu'il déchaîne une passion contre quelque chose qui lui donne envie de gerber. Il n'hésite pas alors a hausser sa voix, prenant une forme stridente et vibrante.

Noircet, on l'a dit plus haut, est apprécié pour son zèle. Il faut dire que des années a travers les Terres Désolées, a partir au contact de quelques uns des pires psychotiques du monde lui a donné des idées un peu... Extrêmes sur la façon dont il doit terminer ses ennemis.

Noircet dispose de plusieurs couteaux et poignards de la FNF, certains de cérémonie, avec lesquels il commet la plupart de ses meurtres. Il éborgne, il ouvre, il coupe, il traverse... Il a l'habitude de profaner les cadavres de ses ennemis pour laisser un message derrière.

Philippe Noircet déteste la plupart des outils qu'il doit ''diriger''. Ainsi, toutes les personnes recrutées dans le Bidonville, ou les résistants contre la FNF ne sont que des incompétents risibles pour lui...
Mais malgré tout, il reste très proche de ses dissidents. Même si il est froid et dur avec eux, il reste entièrement dévoué a leur vie.

Noircet n'a aucun ami ou personne importante dans sa vie. Du moins... Il n'en a plus. Surtout depuis très peu, avec la mort de son plus vieux frère d'armes, Renaud, un héros de la Bataille de Nanterre. Renaud a été brûlé vivant suite a un tir de sniper... Et Noircet s'est juré de le retrouver pour lui faire goûter sa lame.


SPECIAL :
CompétenceStrengthPerceptionEnduranceCharismaIntelligenceAgilityLuck
Valeur6466675
Biographie : Quand Philippe Noircet est né, ce n'était vraiment pas ce destin qui semblait l'attendre... Au contraire, même. Avant de se battre contre la République, il avait vécu au cœur même de la Nouvelle France.

En 2129, Alors qu'à Paris régnait le désordre et la Guerre, Philippe Noircet sortait du vagin de sa mère sur la superbe Île Présidentielle. Fils unique d'un père ouvrier et d'une mère secrétaire, ses premières années ne furent pas vraiment la joie. C'était un élève plutôt moyen à l'école, asocial a souhait, qui passait ses journées seul dans sa chambre, sans trouver énormément d'intérêt a grand chose. Lorsqu'il avait 17 ans, son père rendit l'âme. La raison ? Un bête accident industriel... Tombé d'un chantier... Une mort totalement stupide, sans aucun but, sans aucune raison... La façon vaine dont son père a disparu du jour au lendemain a eu un effet dévastateur sur le moral de Noircet.

Mais voilà qu'approchait ses 18 ans. Et, sans aucune perspective dans la vie, en manque d'autorité, il décida, contre la volonté de sa mère, a rejoindre la glorieuse Force de la Nouvelle France alors qu'elle partait vers les horribles Terres Désolées.

Noircet faisait partie du petit corps expéditionnaire d'Hector Madof qui s'apprêtait a traverser la France pour rejoindre Lutèce. Plus d'une centaine de soldats, qui arrivèrent très rapidement sur le continent Français, à la recherche d'un territoire a reconstruire.

Rien, absolument rien.

Pendant près d'un mois, Noircet va retrouver le même ennui qui l'habitait sur l'île. Il traversait des villes détruites, des ports saccagés, des zones pleines de radiations... Parfois, des animaux sauvages arrivaient, mais la FNF, puissante et en grand effectif, les détruisis facilement.

Finalement, ils atteignirent Paris. Paris la magnifique. Paris la grande. Paris, la ville de l'amour et de l'état. La ville historique qui avait vécu depuis plus de deux millénaires.

Ils ne trouvèrent rien d'autre que de la merde, des psychotiques, des goules, des Araignées Bourgeoises et des Banshees partout...

Finalement, la FNF, qui choquait et inquiétait tout les parisiens, s'installa dans le Quartier de la Défense. Un beau gâchis... Le gamin de 18 ans était dégoûté après qu'on lui ait promis de la gloire et des batailles gigantesques.

Mais le temps change tout, alors que la guerre ne change jamais.

Noircet avait commencé comme simple soldat de 2e classe. Lentement, a travers son ancienneté, il commença a grimper les échelons, alors que la République se stabilisait. A cette époque, aucun mur pour protéger la défense... Il fallait faire des patrouilles quotidiennes, chercher tout un tas de bâtiments, se battre dans des caves, des tunnels, des rames de métro... Noircet voyait des camarades mourir ou être sauvagement blessés. Au bout de cinq ans, Lutèce commençait finalement a être fondée, grâce à la sueur d'esclaves achetés à l'arc. Mais Noircet, âgé de 23 ans, était déjà un bien valeureux Adjudant rempli de décorations, imposant le respect et l'amour de ses soldats.

Noircet avait même attiré l’œil d'Hector Madof. Grâce a lui, le Major put passer le concours d'officier, et finir Aspirant. Jamais Noircet n'oublia le service que lui avais rendu le Général. Et peut-être que cela expliqua beaucoup...

A 25 ans, Noircet était toujours un homme vide. Mais Madof commençait ses opérations pour que la FNF s'installe pacifiquement dans Paris. Agri-bots pas chers et programmes d'aide... Philippe Noircet fut transféré à la section Humanitaire. Au départ, il fut dégoûté de cette mutation, mais très vite, il y pris étrangement goût...

Philippe Noircet, qui n'avais jamais eu d'intérêt a rien, découvrit la belle partie de ce que la République pouvait offrir. Il travaillait dans des villages. Il fabriquait des digues, il aidait a faire des vaccinations, des champs, des puits d'eau potable... Il transportait du matériel, construisait des ponts, des moulins a vent... Un an plus tard, on lui proposa un poste dans l'Exploration. A la surprise de tout le monde, il refusa, et resta tranquillement a tenter de trouver un peu d'utilité en aidant (quasi-)bénévolement des ploucs de Parisiens.

Et puis, très vite, alors qu'il fut promu sous-lieutenant, Noircet s’aperçut de la deuxième face de la FNF... La face obscure, corrompue, dégueulasse de cette République...

Déjà, il y eut la mort de sa mère, sur l'Île Présidentielle. La façon apathique dont sa mort lui avait été annoncée l'avait un peu déconcertée... Mais ce n'était qu'une anecdote. Non, le pire restait a venir...

Le village dans lequel Noircet avait surtout travaillé était perdu dans le sud de Paris. A cette époque, dessiner des cartes était difficile, et la FNF était dépendante des Négriers pour pouvoir fonder Lutèce. Alors, quand un beau jour, Noircet eut l'interdiction de retourner dans la zone et fut transféré dans la Section d'Exploration qu'il le veuille ou non, il savait que quelque chose s'était passé...

Mais qu'importe. Il avait maintenant 28 piges, des galons de sous-lieutenant, et il allait participer a une opération extrêmement compliquée. Sous le commandement du Capitaine François Losse et d'une vingtaine d'autres militaires, ils allaient participer à l'une des opérations les plus subversives de la FNF. L'opération ''Chancelier Suprême''. Ou, selon les mots d'Hector Madof : ''Couper la tête des Amazones.''

En effet. Lutèce venait tout juste d'être fondée. Les murs étaient en place, tout les bâtiments étaient sécurisés, ils étaient auto-suffisants en eau et en bouffe... La République pouvait finalement commencer a conquérir Paris.

Mais il y avait ce gang de femmes qui étaient une putain de poutre dans le cul de la FNF. Elles attaquaient impunément les voies de transports de Paris, violant et tuant les caravaniers, capturant les femmes pour grossir leurs rangs, et se constituant une petite armée. Après avoir infiltré une femme parmi le gang, Madof déclara qu'il suffisait de tuer la cheffe, Antiope, pour en finir avec ce bordel.

La plupart de l'Opération reste Confidentiel Défense, notamment parce que tout ne s'est pas bien déroulé... Le total des pertes parmi la FNF s'élevait à 75%. On pense notamment à la suite d'une trahison de l'agent infiltré...

Au final, Losse et la demi-douzaine d'hommes survivants s'étaient échappés des griffes d'Antiopes, non sans l'avoir tuée. Personne ne connaît trop les détails de l'opération, et toutes les rumeurs circulent dessus... Dans tout les cas, Philippe Noircet en sorti profondément marqué, physiquement et psychologiquement. Le sous-lieutenant fut décoré, mais ne put être apte au service pendant près d'un an et demi.

Finalement, le voilà a atteindre 29 ans, avec ses beaux galons de lieutenant. Noircet avait bien changé. Il était maintenant plus aimable, sympathique, ouvert... Il fut muté dans la Section de Patrouille, un travail calme et simple comparé au reste de ce qu'on lui proposait. Il passait surtout son service dans le Marché de la Gare, où il devait constamment arrêter des rixes, fouiller des gens, tenter d'imposer un peu d'ordre dans ce dédale de rames...

C'est alors qu'il tomba fou amoureux pour la première fois de sa vie. Une gamine, du quartier asiat, qu'il croisait très souvent lors de ses innombrables patrouilles. Ils se fréquentèrent un an, alors que le lieutenant de 30 balais commençait, étrangement, a rêver de fonder une famille.

Il tenta de faire de la paperasse pour qu'elle rentre à Lutèce, derrière les murs très sûrs de la République. Mais les choses ne sont jamais aussi simple dans un monde de merde comme celui-ci...

Un beau jour, alors que la fille partait avec une caravane, ils furent attaqués par des psychotiques quelconque. Elle était morte, bêtement, d'une balle. Une fin quelconque pour une personne quelconque dans ce monde.

Et ce n'était que le début...  

Quelques jours a peine après sa mort, Noircet reçu un papier. Les papiers de citoyenneté de Lutèce... En réalité, la chinoise avait été acceptée depuis longtemps, mais de bêtes problèmes de signature a cause d'un fonctionnaire malade et un autre qui partait en congé avait fait que le courrier avait été inutilement transféré. Elle était morte a cause d'un putain de problème bureaucratique...

Il sombra dans l'alcool, au même moment où il était muté dans la fameuse Unité Epsilon du Général Hector Madof. C'est alors que celui-ci lui révéla ce qui était arrivé, des années auparavant, au village qu'il fréquentait dans les Terres Désolées.

A la suite d'une négociation avec la FNF, les Négriers avaient capturé tout le village. Sans tirer un seul coup de feu... La République avait récupéré toutes les ressources qu'il y avait là-bas, et fait place nette, laissant les habitants aux mains de l'Arc. Noircet resta malade une semaine le jour où il apprit ce qui s'était passé.

Madof était anormalement aimable avec Noircet... Il lui chuchotait des propositions... Il admettait qu'ils étaient pareils, qu'ils adoraient la République mais qu'ils ne supportaient pas le Conseil Républicain sénile qui ralentissait toutes les démarches de la FNF, qui toléraient l'esclavagisme... Alors, Noircet commença petit a petit a devenir de plus en plus dépendant de Madof. Il se mutait en son esclave, un de ses soldats qui obéissait a chacun de ses ordres.

Les années passèrent. Noircet obtint le prestigieux grade de capitaine, alors qu'il faisait toujours tout ce que Madof demandait. Parfois, il lui arrivait d'avoir plus d'argent chaque mois que ce que sa solde permettait. Ses notes de service disparaissaient. Ses alibis devenaient grotesque... Les espions du CR commençaient a s'intéresser à l'unité Epsilon, mais avec la protection et l'influence du Général, ils devenaient intouchables. Éventuellement, il devint commandant.

Finalement, arriva Nanterre. Mais Noircet n'y participa pas. Au non, il avait d'autre choses a faire... Alors que l'armée, quasiment tout entière, était déplacé vers cette petite ville, le commandant, a l'aide de ce qui restait d'Epsilon, déroba quelque chose du hangar de la base de Lutèce.

Le Souverain. Une barge géante et volante.

Malheureusement pour Noircet, tout ne s'était pas passé comme prévu... Madof était mort. Tué par ce qui semblait être un ''héros'' du nom de Mervault. Une rage silencieuse emplit le corps du commandant quand il apprit la mort de son héros a lui...

Les dissidents étaient formés. Dans l'ombre de la République et de leur ancien chef qui avait été converti pour devenir un symbole et un martyr de Lutèce. La pire chose qui ai jamais été concevable.

Qu'importe ! Ils avaient un objectif, maintenant.

Noircet participa a de nombreuses opérations. Notamment à Métropolitopia, où il sauva la vie d'Eric Serin et parvins a sauver, sous le commandement de Salomon, des milliers de personnes piégés dans le métro.

La FNF les avait abandonnés. La dissidence les avait sauvés. Les dissidents commençaient a reconquérir leur gloire...

Mais tout ne faisait que commencer. Philippe Noircet a des projets. Des projets très... Controversés parmi ses collègues. Il aurait un plan pour pouvoir détruire l'Arc de Triomphe, ou organiser des attentats dans Lutèce.

Pour l'heure, Noircet est un chien enragé qui est très bien enchaîné. Mais avec la mort de son seul ami aux mains de la République... Qui sait pendant combien de temps il continuera ?

Statut/Rang/Grade/Classe : Membre important de la Dissidence. Escrimeur. Quasi-psychotique.
Faction : Dissident de la FNF.

HRP

 Ancien(s) ou autre(s) compte(s) :
Comment ai je découvert le forum :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Mer 13 Aoû 2014 - 14:50

Quelle superbe fiche

Rah là là, c'est cohérent, c'est beau, c'est génial

Tu seras parfait sur le forum.

Je valide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 24/11/2013
Messages : 38
avatar
Dorian Falquin
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Mer 13 Aoû 2014 - 15:05

Va niquer ta mère Dole

_________________
Sauver une vie ! Soldat mais médecin avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Ville IRL : Rennes
Inscription : 23/10/2013
Messages : 353
avatar
Thomas Dole
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Mer 13 Aoû 2014 - 15:15

Bouffe de la chiasse, Axel

_________________
Thèmes :
Tribut Républicain:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 410
avatar
Martin
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Mer 13 Aoû 2014 - 18:17

C'est ta putain de fiche Dole !
Ca me rappelle quand Louet faisait ses persos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 20 Masculin
Ville IRL : Nantes
Inscription : 09/11/2013
Messages : 144
avatar
Lazare
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Mer 13 Aoû 2014 - 18:32

PHILIPPE !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 04/08/2014
Messages : 42
avatar
Marshawn
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Jeu 14 Aoû 2014 - 13:19

Une belle fiche pour un beau personnage, qui va être intéressant à jouer

_________________
THÈME

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Inscription : 24/11/2013
Messages : 38
avatar
Dorian Falquin
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Jeu 14 Aoû 2014 - 15:16

Suce boule

_________________
Sauver une vie ! Soldat mais médecin avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age IRL : 21 Masculin
Inscription : 31/08/2012
Messages : 419
avatar
Arnold Habdaik "H"
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   Ven 15 Aoû 2014 - 23:06

Une belle fiche pour un beau personnage, qui va être intéressant à jouer

*coup de tampon*




Et fais ta putain de fiche perso sale raclure de fond de chiotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Philippe Noircet   

Revenir en haut Aller en bas
 

Philippe Noircet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guy Philippe a mis Himmler Rébu au pilori
» L'étau se ressere sur Guy Philippe
» [Mémoires de Philippe d'Orléans]
» GUY PHILIPPE AVWE KE ATAK YO PA T MONTAJ
» {{PHILIPPE D'ORLEANS [RECONSTRUCTION]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Encyclopédie et personnages :: Personnages :: Fiches validées-