Partagez | 
 

 Fiche de Maël Aupra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Inscription : 04/08/2014
Messages : 42
avatar
Marshawn
MessageSujet: Fiche de Maël Aupra   Dim 10 Aoû 2014 - 15:37

Apparence Actuelle
Armure de patrouilleurs

Inventaire
- Armes : FDM-01 et Beretta M-77


- Armures : Armure d'infanterie ou de patrouilleur de la FNF, selon les missions.



- Objets : Boîte de six cigares, briquet, photo de famille et quelques anneaux.

Relations
- Personnages :


  • Eric Aupra : |||||||||||||||||||| [Vivant]

" La véritable valeur d'un homme se mesure en sa capacité à rester fort et intègre mon petit Maël. "



Son père, l'un des seuls derniers repères qu'il a encore dans ce monde ravagé, et probablement celui qui le restera toujours. Même lorsque Maël était au fond du gouffre, blessé, irradié et avec un enfant non désiré sur le dos, lui, a tendu la main en sa direction. Il lui révéla à son fils que son dernier était également un enfant non désiré, mais que fuir les problèmes n'était jamais la solution. Il l'a aidé à se relever et a fait avancer dans le droit chemin celui qui le reniait quelques années plus tôt, sans aucunes rancunes.

C'est un homme au grand cœur et à l'esprit sain, dénué de tout vice comme il en manque tant dans les terres désolées. Toujours prêt à aider son prochain, il a consacré sa vie au don de soi et de son propre savoir, ainsi, il éduqua toute sa vie durant, les enfants à Metropolitopia en ouvrant sa propre école gratuite chez lui avec l'aide de sa femme, Rachel.

Eric éprouve un amour inconditionnel pour son fils, un amour que rien n'a ternit ou ne pourra ternir, et l'inverse est tout aussi vraie, car désormais liés comme les doigts de la main, la disparition de l'un pourrait provoquer celle de l'autre.


  • Maria Soler: |||||||||||||||||||| [Vivante]

" Tu n'es pas un monstre Maël, juste un abruti naïf et inconscient. "


Maria, fille d'immigré espagnols d'avant-guerre. Cette énigme pour Maël, elle qui avait été si droite et responsable. Elle qui n'avait jamais été tentée par le vice. Une sainte préservée de tous les dangers de ce monde par sa mère qui l'avait gardée à la maison pendant toute son adolescence. En effet, Maria n'eût pas une enfance très joyeuse, ni très mouvementée comparé à Maël et son frère, mais tandis que ces derniers plongeaient la tête sous l'eau, elle, acquérait des choses importantes : des valeurs. Sa mère lui enseigna absolument tout ce qui pouvait être utile, et c'est ainsi que Maria l'aida durant toute son adolescence.

La vie était compliquée avec un père alcoolique et trop souvent absent qui dépensait le moindre anneaux durement acquis dans les jeux des jeux de carte à la con. Mais malgré tout, ils parvenaient à garder la tête haute, car le mental fait tout. Cette bribe d'espoir, qui disait que tout allait s'arranger un jour, tous s'y accrochaient, de toutes leurs forces.

Maria et son frère firent partis de ses enfants qu'Eric éduqua, et aujourd'hui encore, elle continue de suivre ses cours. Toute sa vie, elle se demanda ce qu'elle serait devenue si elle avait suivis Maël et Sandro.

Ce qu'il faut savoir, et ce n'est pas dénué d'importance, c'est que tout, absolument tout a séparé Maël et Maria, et que tout risque encore de les séparer malgré les efforts de ce dernier. Elle éprouve un amour inconditionnel pour sa fille, mais il n'en va pas de même pour le père de cette dernière. Elle lui en veut pour l'enfant qu'il lui a laissé, et qu'il a lâchement voulut abandonner. Surtout, elle s'en veut a elle même d'avoir permis cela cette fameuse nuit. Ils sont unis, non pas par l'amour, bien qu'une étrange attirance ne les lient en permanence, mais par l'envie de donner la meilleure vie possible à cette petite fille.

Mais Maël reste un homme instable, en pleine reconstruction identitaire. Les efforts qu'il a fait dernière sont titanesques et ont énormément touchés Maria, malheureusement, le diction dit que le naturel revient toujours au galop et comme elle le dit si souvent pour se rassurer, il n'est pas un monstre, elle se conforte donc avec cette idée que, lui, deviendra un jour un type responsable animé par de vrais principes.


  • Sandro Soler: |||||||||||||||||||| [Décédé]

" Putain Maël, souviens-toi de la promesse que l'on s'était faites tous les trois. "


Sandro était le meilleur ami de Maël durant son enfance, ils firent tous les coups possibles et inimaginables ensemble. Lorsque Maël tomba dans l'addiction, Sandro eût quelques réserves, bien vite balayées par l'étreinte de la rue. Les filles remplacèrent les ballons, le Jet remplaça les bâtons qui faisaient office d'épée et l'alcool remplaça l'eau.

Sandro se fît une multitude de tatouage sur l'intégralité du corps, une véritable galerie d'art pour qui veut bien se risquer à un regard de travers. Car si Maël n'était pas un violent de nature, Sandro lui, était plein de hargne. Mais aussi loin que les souvenirs de Maël remontaient, c'était aussi un type drôle et fidèle à ses amis, toujours franc du collier, quitte à se faire casser la figure dans l'instant qui suit.

Tout s'arrêta brusquement lorsque lui et Maël se firent attraper par le Trident à revendre de la dope sur leur territoire. L'on brisa les jambes de Sandro, et il fût laissé pour mort.


  • Sergent Sophie Pignon : |||||||||||||||||||| [Décédée]

" Vous savez ce que vous êtes, Aupra ? Un égoïste. Un putain d'égocentrique doublé d'un gamin tout ce qu'il y a de plus immature. "


Sophie Pignon sert en tant que Sergent dans l'armée de la Nouvelle-France. Maël ne sait absolument rien de cette jeune femme, hormis ce qu'elle laisse paraître. Elle reste floue au possible sur son passé, en particulier avec lui et la lavette, car ce sont deux jeunes qui viennent de débarquer. Elle avait l'habitude de se confier au Caporal-Chef avant qu'il ne meure dans le Bidonville. Sa mort affectera énormément Sophie, pour qui Henri représentait beaucoup.

La place des femmes est particulière dans l'armée. En effet, constamment entourée d'hommes, elle doit parfois faire face à des comportements extrêmement agressifs et rabaissant. Pour autant, elle ne s'est jamais laissée faire, et ne s'est jamais soumises à la tentation de passer sous le bureau d'un Officier pour accéder à une promotion ou un quelconque autre avantage.

Une main de fer dans un gant de velours, c'est ainsi qu'elle se comporte avec ses hommes. Elle accorde une grande importance à l'entente du groupe, ainsi qu'aux bonnes relation dans une escouade, mais ne supporte pas tout ce qui pourrait être amener à bouleverser l'équilibre qu'elle s'efforce de créer en se rapprochant de ses subordonnés.

Forte, docile et intègre, Sophie incarne des valeurs qu'elle estime authentique. Elle porte la FNF dans son cœur, et la voit comme le seul organisme capable de redresser son beau pays. Elle n'en est pas pour autant une patriotique acharnée. Elle croit en ce pour quoi elle se bat, pour un avenir meilleur. Sophie ne dira jamais non à un Officier, sur le plan professionnel. Si elle doit tenir une position intenable, si elle doit couvrir une évacuation sans être sûre de rentrer, ou pire, si elle doit mourir parce que son supérieur le lui demande. Elle le fera sans rechigner, pour l’intérêt collectif.

Sophie perdra la vie dans le Bidonville lors d'une opération visant à récupérer des armes du Trident. Sa mort, bouleversera Maël et son visage calciné, et mutilé, ne cessera de le hanter.


  • Capitaine Anselme Magnart : |||||||||||||||||||| [Vivant]

" Vous m'en devez une pour avoir sauvé vos petits culs, une fois encore. "


Anselme Magnart sert en tant que Capitaine dans la section d'Exploration de la Force de la Nouvelle-France. Son extrême arrogance, associée à un incroyable dédain, font de lui quelqu'un d'antipathique que les autres militaires n’apprécient guère. Pourtant, sa force de conviction et son assurance sans faille font de lui un homme fédérateur, dégageant, en toute incohérence, une indubitable aura charismatique.

Intelligent dans sa manière d'agir, et malin, il arrive toujours à tirer son épingle du jeu et se sortir de situations incongrues. Magnart est un homme à ne pas sous-estimer. Il pourrait la mettre à l'envers au Président lui-même si cela lui était possible de le faire. D'ailleurs, rouler ses supérieurs dans la farine est son principal hobby, truquant parfois ses rapports pour effacer toutes preuves d'une quelconque bavure.

Il en reste tout de même un homme efficace dans tout ce qui lui est confié. Il se donne toujours à fond en opération, car, éprouvant une haine inégalée envers tous les parasites qui résident à l'extérieur des murs de Lutèce. Néanmoins, il sait profiter du système et de ses ennemis. En permission, il refourgue des objets volés sur les cadavres pour arrondir ses fins de mois, tirant souvent un bon pactole de ses transactions. Le tout, sans jamais se faire griller.

Son cynisme, est désormais légendaire pour ses hommes.


  • Première Classe Ismaïla El-Haraoui : |||||||||||||||||||| [Vivante]

" Qui sème le vent, récolte la tempête. "


Prochainement ...


  • Seconde Classe Michel Neûchatel : |||||||||||||||||||| [Vivant]

" Je vais passer le restant de mes jours en fauteuil roulant. J'ai échoué, Maël. Je ne la sauverais pas. "


Le Seconde Classe Michel Neûchatel s'est engagé dans la Force de la Nouvelle France dans le but de soigner sa sœur de la maladie qui la ronge. Une terrible pneumonie, faisant dernièrement des ravages dans Paris. Maël l'apprécie pour la cause commune qui les rassemblent. S'engager pour sauver leurs proches. C'est ce point commun qui lie les deux hommes.


  • Major Carl Lilles: |||||||||||||||||||| [Porté disparu]

" La FNF meurt, mais ne se rend jamais ! "


Prochainement ...


- Factions :

  • FNF: ||||||||||||||||||||

Le dernier semblant d'ordre dans ce monde dévasté.

  • Chasseurs de primes: ||||||||||||||||||||

Certainement des gens qui ont besoin d'argent et qui s'en font grâce à leurs talents de tueurs et de pisteurs. C'est tout à leur honneur.

  • Négriers: ||||||||||||||||||||

Maël s'en tape royalement tant que cela ne touche pas sa famille, du moins, il pense que croiser une caravane d'esclavagiste ne le touchera pas.

  • Psychotiques: ||||||||||||||||||||


Compliqué de se faire un avis sur ce que l'on a jamais vu. Il a entendu quelques histoires sur des gangs qui sévissent à l'extérieur, mais s'il fallait croire à toutes les histoires racontées dans les ghettos, il vivrait sur l'île présidentielle.


- Villes :

  • Métropolitopia : Sa ville natale, beaucoup de souvenirs sont restés là-bas malgré l'attentat.
  • Lutèce : Son rêve le plus fou serait d'y vivre, du moins, que sa famille y vive, à l'abri de tout.
  • Nécrotopia : Quelques rumeurs entendues sur des goules qui auraient bâties une société souterraine au Louvre.
  • Ménilmutant : Idem que pour Nécrotopia.
  • Marché de la gare : Il y est déjà allé pour faire quelques achats de dopes.
  • Parc des Princes : Jamais allé.
  • Moulin Rouge : Jamais allé.
  • La Poudrière : Jamais allé.


Chronologie

- RP passés :

- Rentrée des militaires : Décrassage, premiers contacts avec l'escouade.
http://www.fallout-requiem.com/t1126-rentree-des-militaires

- Si Vis Pacem, Para Bellum : Briefing de l'opération "Pax Franciae".
http://www.fallout-requiem.com/t1129-si-vis-pacem-para-bellum

- Les cœurs et les esprits : Récupération d'armes appartenant au Trident, et interpellation de membres de la Dissidence.
http://www.fallout-requiem.com/t1141-les-coeurs-et-les-esprits#9850


- RP en cours :

- Gortoz a ran : Le deuil
http://www.fallout-requiem.com/t1149-gortoz-a-ran#9907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Fiche de Maël Aupra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche de Maël Aupra
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Encyclopédie et personnages :: Personnages :: Fiches de Personnages-