Partagez | 
 

 Voyage dans l'obscurité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Voyage dans l'obscurité   Dim 15 Juin 2014 - 15:04

Quelque part dans les ruines de Métropolitopia.

L’obscurité, plus présente que jamais. De la ville souterraine en perpétuelle activité, il ne restait plus rien. Enfin si, il restait certaines choses : des ruines, de la souffrance, des monstres qui rodent et la mort à chaque coin de tunnel. Pour l’Ordre, la situation était grave. La majorité des accès au Temple donnaient dans les plus profonds tunnels de l’ancienne Métropolitopia, et sortir de ce dédale de tunnels noirs demandaient de passer par certaines zones… Où vagabondaient, sans but, ces créatures infernales, nées de la folie des Illuminés. L’Ordre s’était retranché derrière les lourdes portes étanches du temple, secrètement enfouis au plus profond de cette ville fantôme. Les travaux pour aménager de nouvelles issues donnant directement sur l’extérieur allaient encore prendre du temps, surtout qu’il fallait dégager un passage, puis camoufler l’entrée. Alors en attendant, pour les rares hommes et femmes qui passaient encore, il fallait descendre.

Presque invisible, l’Ombre passa. HG-23 dans une main, torche enveloppé dans du tissu dans l’autre. Le tissu dissimulait le faisceau lumineux, n’offrant que de la visibilité qu’à un demi-mètre devant soi. Pour le Gardien, c’était déjà suffisant, si ce n’était trop visible. Enfoui sous sa large cape et sa capuche, masque à gaz sur le visage, l’homme respirait lentement, avançait pas après pas. Il avançait lentement, veillant à ne pas faire le moindre bruit. Avec le silence qui régnait maintenant dans ces lieux, et avec la réverbération des voutes, le moindre bruit était amplifié et s’entendait de loin. Pour Léthias Osniaril, Gardien depuis bien des années maintenant, la déchéance de Métropolitopia, cette ville où il avait grandi avait été une nouvelle des plus affreuses, en plus d’être un coup dur pour l’Ordre. Ce dernier vivait d’ailleurs au ralenti. Quasiment plus aucun Gardien ne sortait, et les rares encore dehors rentraient, où patientaient, le plus souvent au Marché de la Gare, lieu sécurisé le plus proche. Beaucoup de missions avaient été annulées, et les priorités avaient changées. Une nouvelle fois, la demande de l’Ombre pour retourner au Bois de Boulogne avait été mise en attente ; il commençait par croire que jamais il ne reverrait le laboratoire Vault-Tech enfouis sous la forêt. L’Ordre avait besoin de tous ses membres au Temple, de manière à créer au plus vite un nouvel accès. Bien qu’une des sorties actuelle était proche de la zone contrôlée par les tunneliers, utiliser le passage vers la surface de ces derniers était hors de question ; un passage réguliers d’hommes encapuchonnés attirerait inévitablement l’attention.

Intérieurement, Léthias grommela. Cette mission, bien que proche du Temple, était dangereuse. S’enfonçant dans un tunnel sans issue, il s’accroupit derrière un tas de gravats, et sortit de sa poche en carte, griffonnées à la va-vite. Se repérant rapidement, il se tourna vers le mur contre lequel il s’appuyait, et avec son poing serré, il frappa quelques coups. Des coups sourds et secs retentirent. Puis le Gardien retint sa respiration, tendant l’oreille, guettant le moindre mouvement à proximité. Le bracelet radar à son poignet n’indiquait rien. Après quelques dizaines de secondes, il bougea de nouveau, et entoura la zone avec un crayon. Repérer les itinéraires possibles pour un tunnel n’avait rien de facile, car la zone où il se trouvait était un vrai gruyère, sans compter la présence de la Seine d’un côté. L’Ordre n’avait beaucoup de solutions, et comptait sur les deux Gardiens, dont l’Ombre, en reconnaissance dehors pour apporter des réponses à ses interrogations. Léthias explorait la zone plus proche de la Seine, quand l’autre Gardien, lui, s’occupait d’une zone plus renfoncée vers l’intérieur des Terres. Aux yeux de l’Ombre, cette dernière option était la meilleure, permettant de faire déboucher le tunnel dans un immeuble anonyme.

Léthias descendit encore d’un niveau. Pour le moment, il était loin des zones infestées par ceux qu’on appelait cyniquement les Contaminés, mais il restait sur ses gardes. En ces lieux sordides, même les récupérateurs pouvaient s’avérer imprévisibles, à la vue d’une forme noire. Sous son masque, il esquissa un sourire en pensant qu’il allait passer près des Champs Élimés. Cette zone, autrefois son pire cauchemar dans cette ville, était presque devenu le dernier ces soucis. Il espérait pouvoir faire un rapide passage dans l’ancienne station du Châtelet, histoire de voir si certaines choses valaient la peine d’être récupérées. Le Trident avait quitté les lieux sans demander son reste, et avait inévitablement laissé des choses sur place. Peut-être des cartes, des armes… Encore fallait-il qu’il rejoigne la zone sans se faire remarquer.

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Re: Voyage dans l'obscurité   Mar 17 Juin 2014 - 12:59

Un étage plus bas.

Pour cet homme, habitué à déambuler incognito parmi la foule de Métropolitopia, voir les tunnels ainsi vides et sombres était presque troublant. Métropolitopia, plus vide mais aussi plus dangereuse que jamais. Drôle de situation. Léthias continua son chemin, éclairant le plus faible espace possible devant lui, pour éviter d’être repéré. Telle une ombre dans l’obscurité, Léthias rejoignit un tunnel, juste en dessous de l’endroit où il s’était précédemment arrêté. Il grommela en voyant l’excavation humaine, coupant droit le tracé d’un éventuel tunnel.

Bon. Bah la sortie, ça sera pas par-là non plus.

Il avait presque exploré toutes les options possibles dans sa zone d’action. Conclusion, la sortie du temple allait devoir se faire ailleurs. Pas forcément la meilleure des nouvelles, car il n’avait aucune de ce que donnait l’exploration effectuée par le deuxième Gardien. Si cette dernière n’était pas concluante, l’Ordre se retrouverait face à un problème majeur. Se balader dans les tunnels ne serait sûr qu’une fois les lieux débarrassés de toute présence de contaminés, mais aussi désinfectée Les spores répandus par les Illuminés flottaient encore dans l’air ambiant ; peut-être plus en quantité suffisante pour altérer de manière conséquente le génome humain, mais suffisamment pour en rendre un malade pendant de longues journées, voir semaines. Le Gardien hésitait. Les Contaminés n’était pas armés, rodaient dans les couloirs, en étant particulièrement vulnérables aux attaques à distance. Les Tunneliers avaient du matériel. L’Ordre devait-il les aider, là était une question. Purifier certains tunnels au lance-flamme, et à coups de pièges en tout genre ne pourrait pas faire de mal, mais personne ne savait exactement combien de goules de ce genre nouveau emplissaient les lieux. Et c’était sans compter sur la petite centaine d’Illuminés, qui eux étaient armés. Enfin, pour le moment, la priorité était la sécurité de l’Ordre, et cette dernière passait par de nouveaux accès au Temple. Dès qu’une issue possible serait trouvée, la quasi-totalité de l’Ordre allait être mis à contribution pour réaliser les travaux dans les plus brefs délais. Dans le Temple se trouvait du matériel destiner à aménager, renforcer, agrandir certains tunnels ou certaines salles, mais jamais il n’avait été utilisé pour forer un tunnel jusqu’à la surface. Personne ne savait vraiment si cela était faisable, ni le temps que cela prendrait. Pour faire simple, l’Ordre était en crise. Jamais il n’avait imaginé que les choses empireraient jusqu’à ce point.

Deux points lumineux apparurent sur le bracelet radar du Gardien, le faisant sortir de ses pensées. Instinctivement, il s’accroupit, et regarda leur position. Soixante mètres, sur la gauche. L’esprit du Gardien repéra les lieux, afin de savoir de quel tunnel ils allaient déboucher. Les deux signatures se rapprochaient. Le Gardien se releva, fit un bond sur le côté, et se plaqua contre un mur, derrière une colonne métallique, avant d’éteindre sa torche, mais gardant son HG-23 bien serré dans son poing. Dans le noir, personne ne pouvait le voir. Même une personne passant un rapide faisceau lumineux ne tomberait que sur un tissu grisâtre, noircit par le temps, n’ayant nullement forme humaine. Deux sources lumineuses percèrent la noirceur ambiante. Deux hommes, masque à gaz vissé sur le visage, avançaient prudemment. Surement des récupérateurs plus téméraires que les autres. Léthias s’arrêta de respirer, ne voulant pas être trahi par le moindre bruit. Dans le tunnel, seuls résonnaient les pas des lourdes bottes écrasant les gravats et ce qui jonchait le sol. Dix secondes. Quinze. Vingt. Trente. Les hommes passèrent, sans se douter qu’à quelques mètres d’eux se tenait un autre homme. Léthias put respirer de nouveau, et attendit encore un petit peu qu’ils s’éloignent, avant de sortir de sa planque temporaire. Il allait devoir redoubler de prudence. Peut-être que ces deux récupérateurs, à ses yeux moins prudent que lui, avaient attirés du monde. Rejoindre l’une des entrées du Temple était peut-être la meilleure chose à faire, mais pour cela, il devait encore s’enfoncer dans le labyrinthe aveugle formé par les anciens tunnels du métro parisien.

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2013
Messages : 286
avatar
Léthias Osniaril
MessageSujet: Re: Voyage dans l'obscurité   Sam 21 Juin 2014 - 15:24

Encore plus bas, dans la ville fantôme.

Descendre, encore, et encore. S’enfoncer irrémédiablement dans ces tunnels plus dangereux que jamais, pour regagner le Temple et sa relative sécurité. C’était la mission actuelle de Léthias. A son retour, les Bergers allaient avoir une nouvelle désillusion : un itinéraire de plus qui n’allait pas être envisageable. Et pourtant, ils allaient devoir faire avec. A vrai dire, ils n’allaient pas avoir trop le choix. Bientôt, Léthias allait rentrer dans des zones si profondes que personne ne s’y aventurait, hormis les Gardiens qui regagnaient leur foyer. Il devait malgré tout traverser quelques zones dangereuses, et espéraient de pas croiser de Contaminés. Jusque-là, il n’avait jamais eu à se frotter à ces créatures, et il espérait bien que cela dure. A peine s’était-il souhaité cette chance qu’un long râle sourd retentit au loin. Sur son bracelet radar, un signal, solitaire apparut.

Et merde.

Pas besoin d’être un génie pour deviner ce qui allait croiser sa route. Il n’avait aucune idée de comment se comportaient ces nouvelles goules, mais une chose étaient sures. Si elles ne vivaient que dans l’obscurité, inutile d’essayer de se cacher : il serait irrémédiablement découvert. Il se plaça juste derrière un tas de gravats, en espérant que la goule passe dans un tunnel parallèle, et coupa sa lampe torche. Il resta concentré sur le signal de son bracelet radar, mais malheureusement, il s’aperçut que la goule avançait vers lui, seule. En silence, il enleva le torchon autour de sa lampe, et quand la goule ne fut plus qu’à une vingtaine de mètres, il se leva, et appuya sur le bouton. L’obscurité à laquelle il s’était habitué fut déchirée par lumière blanche à laquelle lui-même mit du temps à s’adapter. La goule, en revanche, ne supporta la lumière, et tomba au sol en se recroquevillant. Le canon de son HG-23 s’aligna avec la forme au sol, et deux tirs bleutés transpercèrent le tunnel. La goule cessa de grogner, de bouger, et le signal disparu sur le bracelet radar. Léthias coupa aussitôt sa torche, et cessa de respirer. Pas le moindre bruit, pas le moindre nouveau signal, mais par mesure de précaution, il devait se dépêcher de rejoindre les tunnels où étaient cachés les entrées. Il ne savait pas si d’autres goules avaient étés alertées, mais à vrai dire, il ne voulait pas trop le savoir.

Nouvelle descente, encore plus proches des enfers. Le Gardien s’autorisa à trottiner. Il allait se fatiguer un peu plus, avec le masque sur son visage, mais il était presque arrivé. Il bifurqua enfin dans un tunnel, s’assura de ne pas être suivit avant de s’y engager totalement. Il passa à travers une petite faille dans un mure, puis une autre, jusqu’à se retrouver devant une lourde porte d’acier. Depuis la crise, les mesures de sécurité au Temple avaient été renforcées, si bien qu’il ne pouvait plus l’ouvrir de l’extérieur.

Trois coups. Une pause. Deux coups. Une pause. Deux coups.


Il répéta la séquence en frappant la porte. Quelques secondes plus tard, celle-ci pivota, laissant apparaitre un Gardien, de faction de l’autre côté de la porte, lui aussi doté d’un masque à gaz.

« -Désinfection. »

Léthias et lui passèrent dans une sorte de sas installé dans le tunnel. Un dense brouillard emplit rapidement l’espace, avant qu’un Gardien apparaisse de l’autre côté. Ce dernier ne portait, en revanche pas de masque. Léthias sortit du sas, et enleva son masque, pouvant enfin respirer à pleins poumons l’air frais et sec du Temple.

« -Salut Léthias. Pas d’ennuis ?
-Une goule. Une lampe et deux coups de lasers.
-Des bonnes nouvelles sinon ?
-Malheureusement, non. Encore un itinéraire foutu.
-Merde. Ils ne vont pas apprécier, là-haut. »

_________________
Ad Astra, Per Aspera
Jusqu'aux étoiles, par des chemins ardus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Voyage dans l'obscurité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voyage dans l'obscurité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Voyage dans la jungle [CLos]
» Voyage dans l'immensité russe
» Voyage dans le foin...
» Obscur le démon de l'obscurité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallre :: Zone HRP :: HRP :: Archives :: ­Fallout Requiem :: Archives ::  Monde RP :: La ville fantôme-